Adénoïdes dans le nez de l'enfant: symptômes et traitement

Les parents aimants s'inquiéteront toujours de la santé de leur bébé, car dès leur plus jeune âge, les enfants sont sujets à diverses maladies. Le fait est que l'organisme commence à peine à se former et que le système immunitaire est loin de faire face à toutes les infections, virus et maladies. Par conséquent, beaucoup de parents se demandent à quoi ressemblent les végétations adénoïdes dans le nez de l’enfant? C’est une question tout à fait normale, car la maladie a ses symptômes et ses causes prononcés. Sachant ce qu'est l'adénoïdite, vous pouvez choisir correctement les méthodes de traitement de cette pathologie.

Les adénoïdes sont un tissu élargi qui se trouve dans l'amygdale nasopharyngée. Il est très difficile de voir ce tissu: à cet égard, les médecins utilisent des instruments médicaux pour examiner les amygdales. L'adénoïdite est une maladie très courante qui survient chez les enfants âgés de 1,5 ans à 14 ans. La maladie peut survenir dans le contexte de maladies déjà existantes, telles que les maux de gorge. Si l'enfant a des problèmes de santé, il est préférable de faire appel à un médecin qui non seulement diagnostiquera mais prescrira également un traitement très efficace.

À quoi ressemblent les végétations adénoïdes du nez chez les enfants?

La pratique médicale à long terme a montré que l'adénoïde dans le nez d'un enfant est une maladie très fréquente dans le monde moderne. Quand une telle maladie rattrape les bébés, ils ressentent un malaise et une tension, alors que des changements dans le nasopharynx se produisent à ce moment-là. Il est difficile pour l'enfant de respirer, l'odorat disparaît et il existe également des problèmes d'audition.

Pour attribuer un traitement de qualité à un enfant, vous devez comprendre à quoi ressemble le régime des végétations adénoïdes dans le nez. En d'autres termes, vous devez étudier le sujet et analyser les symptômes et les signes de la maladie. Par exemple, les amygdales sont un tissu lymphoïde situé entre le nez et le pharynx. Cet organe est très nécessaire pour les bébés car il protège le corps contre les facteurs externes, notamment les infections et les virus.

À l'intérieur des amygdales sont formés les soi-disant lymphocytes, qui combattent les microorganismes nuisibles. Cependant, avec l’âge, cet organe perd sa capacité à protéger le corps contre les virus et s’attrophie donc à l’âge de 50 ans. Cependant, à un âge peu avancé, les amygdales jouent un rôle important car, chez les bébés, l'immunité est trop faible. Ils constituent un bouclier supplémentaire contre les parasites.

Si, pour une raison quelconque, l’amygdale ne peut s’acquitter de ses tâches, augmentez sa taille. Les grandes amygdales sont appelées adénoïdes. Ils affectent la structure du corps, le rendant lâche, gonflé et rouge. Considérer indépendamment la forme et les changements ne réussiront pas, cela nécessite des dispositifs médicaux.

Il est à noter que le tissu lymphoïde présente trois degrés de pathologie:

  1. Le premier degré est caractérisé par un faible chevauchement de la respiration. Les symptômes de la maladie sont presque invisibles, mais tangibles.
  2. Le deuxième degré est diagnostiqué avec une forte toux, qui ne passe pas longtemps. Recouvrement partiel de la respiration.
  3. Quant au troisième degré, cela signifie que la respiration de l'enfant est presque complètement bloquée dans le nasopharynx. Il existe des caractéristiques prononcées des végétations adénoïdes. Dans ce cas, l'aide immédiate de professionnels est requise.

La guérison de l’adénoïdite n’est possible qu’après un examen complet par un médecin. Le traitement est prescrit en fonction du degré de la maladie.

Causes des végétations adénoïdes

Toute maladie a ses propres signes qui vous permettent de déterminer la négligence du processus. Les parents d'un enfant malade doivent également savoir d'où proviennent les végétations adénoïdes présentes dans le nez afin d'organiser un traitement de qualité.

Les principales causes d'adénoïdes sont les infections respiratoires et catarrhales fréquentes. Dans ce cas, les médecins distinguent les maladies suivantes: laryngite, rhinite, sinusite et organes respiratoires. Dans chaque cas, l'amygdale nasopharyngée augmente de taille, bloquant les voies respiratoires. Si, pendant 3-4 semaines, le froid ne s’apaise pas, les amygdales commencent à s’hypertrophier, ce qui les transforme en adénoïdes.

Considérez les causes suivantes de végétations adénoïdes chez les bébés:

  1. Maladies héréditaires.
  2. Infections sous forme de rougeole, rubéole, scarlatine et diphtérie.
  3. Complications pendant la grossesse.
  4. Nutrition déséquilibrée. Manger de la malbouffe, y compris la restauration rapide.
  5. Faible immunité, réactions allergiques.
  6. Conditions environnementales défavorables. Hébergement à proximité d'installations industrielles, d'usines ou d'usines chimiques.

Si l'enfant a des complications avec le corps ou des allergies, le processus adénoïde se déroule beaucoup plus rapidement. Chez les enfants, les adénoïdes présents dans le nez atteignent leur taille maximale, ce qui entraîne des conséquences désastreuses. Il est très important en ce moment de reconnaître les causes et d’envoyer l’enfant chez le médecin.

Symptômes d'adénoïdes dans le nez d'un enfant?

L'inflammation des amygdales est accompagnée de certains symptômes que les parents peuvent reconnaître. Plus tôt ces symptômes sont identifiés, plus vite l'enfant peut être guéri. Le symptôme principal est une difficulté respiratoire et un dysfonctionnement du nasopharynx. Pendant cette période, les bébés peuvent ressentir une gêne, une léthargie, une fatigue, une irritabilité. De plus, dans un rêve, les enfants commencent à ronfler et à renifler.

Si l'enfant a plus de 3 ans, il y a une baisse des performances scolaires, une détérioration de la mémoire et de l'attention. En outre, parfois, il y a des maux de tête, congestion nasale, écoulement muqueux, gonflement de la bouche.

Il convient de prêter attention à "l'adénoïdisme externe", qui survient au dernier stade de la maladie. Il se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  1. Aucune expression faciale claire.
  2. Les lèvres sont déformées, ainsi que le nez.
  3. Déformation du crâne.
  4. La morsure est en train de changer.
  5. Ventre thorax.

Notez qu'en oto-rhino-laryngologie, il existe certains stades de la maladie, qui sont déterminés par le processus inflammatoire. Cependant, au fil du temps, l’enfant a des problèmes dangereux pour la santé, entraînant de telles complications:

  1. Audience considérablement détériorée.
  2. Les maladies catarrhales s'intensifient.
  3. Il y a une inflammation chronique des amygdales.
  4. Trouble de la parole.
  5. Pénétration de l'infection dans l'oreille moyenne.

Dès que le tissu lymphoïde atteint une certaine taille, les problèmes et les complications commencent. Cependant, certains symptômes doivent encore alerter les parents attentionnés:

  1. L'enfant grossit mal.
  2. Parler est calme, lent et étouffé.
  3. Le ronflement apparaît pendant la nuit.
  4. L'odeur est réduite.
  5. Voix méchante.
  6. Maux de tête, vertiges.
  7. Otite et nez qui coule.

Si le bébé a une maladie chronique, la maladie peut également toucher les yeux et la mâchoire. Si vous trouvez des symptômes d'adénoïdes dans le nez d'un enfant, vous devez contacter un oto-rhino-laryngologiste. Un médecin hautement qualifié diagnostiquera l'enfant et prescrira une méthode de traitement efficace.

Méthodes de diagnostic

Quand il y a des problèmes de santé du bébé, les parents vont chez le médecin de la clinique. Après tout, la difficulté à respirer par le nez et l'écoulement des narines sont des signes évidents d'adénoïdes. En règle générale, le médecin examine d'abord l'enfant avec des moyens improvisés afin de prévoir d'autres actions. Il existe ensuite un diagnostic complet indiquant clairement la raison de la difficulté à respirer.

De nombreuses méthodes de diagnostic ont été inventées, mais les méthodes suivantes sont le plus souvent utilisées:

  1. Épifaringoscopie.
  2. Radiographie
  3. Scanner du nasopharynx.
  4. Endoscopie

L'état des amygdales est clairement visible après l'endoscopie. Cette procédure est effectuée à l'aide d'une caméra spéciale de petite taille. Cette méthode vous permet d'afficher une image couleur sur un grand écran et d'examiner les organes plus en détail.

Traitement

Il est important de savoir que le traitement très efficace des végétations adénoïdes dans le nez d'un enfant est prescrit après les actions suivantes: correction des symptômes et des signes de la maladie, réception d'un oto-rhino-laryngologiste, diagnostic du corps. Bien entendu, plus tôt tous les signes de la maladie sont reconnus, plus il est facile de guérir les végétations adénoïdes. Il est préférable d’effectuer le traitement au début, lorsque le tissu lymphoïde n’est pas trop gros et enflammé. Dans ce cas, il est possible d'éviter une intervention chirurgicale.

Dans la pharmacie, vous pouvez trouver beaucoup de gouttes différentes ayant un effet vasoconstricteur. Par exemple, il existe des médicaments tels que Sanorin, Naphthyzinum, Nazivin. Ils sont généralement prescrits si l'enfant n'a pas encore prononcé les caractéristiques des végétations adénoïdes. En raison du fait que les gouttes créent une dépendance, il est recommandé de ne pas prendre plus d'une semaine.

L'irrigation du nasopharynx avec Aqua-Maris ou Dolphin est prescrite lorsque le mucus et le pus s'écoulent du nez. Les médicaments soulagent le gonflement et humidifient la muqueuse nasopharyngée. Une solution saline sera également efficace. Il existe un médicament tel que Protargol, qui a un effet desséchant. Durée de la réception - 2 semaines.

Les sprays antiseptiques (Ingalipt, Oracept, Hexoral, Maksisprey, Stomatidin) ont un large spectre d’action: ils éliminent l’inflammation, tuent les microbes nocifs, anesthésient. En ce qui concerne la thérapie antibactérienne, nous parlons ici de prendre des antibiotiques: Bioparox, Fromilid, Senupret.

Le traitement symptomatique étant destiné à soulager l’état du patient, le médecin lui prescrit un complexe vitaminique et des immunostimulants. Broncho-Munal, un médicament qui a fait ses preuves, qui résiste rapidement aux virus et aux infections des voies respiratoires.

Il convient de noter que si un enfant tombe malade en raison de réactions allergiques, le médecin doit lui prescrire Suprastin ou Claritin, ils appartiennent au groupe des antihistaminiques. Mais le médicament élimine efficacement le gonflement, l'irritabilité et réduit la taille des amygdales. Tout cela conduit à un résultat positif.

Les plus petits enfants, le médecin peut prescrire Sofradex, cet outil contient l’hormone Dexamethasone, qui ralentit la croissance des végétations adénoïdes. Mais ces fonds ne sont émis que par des médecins et des prescripteurs.

En règle générale, la physiothérapie constitue un outil supplémentaire dans le traitement des végétations adénoïdes chez les bébés. Cette thérapie fonctionne bien avec un traitement médicamenteux, renforçant l’effet du traitement. Des procédures telles que la thérapie au laser, les rayons ultraviolets et ultraviolets normalisent la respiration, détruisent les microbes et les infections du nasopharynx. Parfois, un sanatorium, des loisirs en mer ou des exercices de respiration sont un excellent traitement.

Il se trouve que les médicaments et les thérapies n’aident pas l’enfant à guérir les végétations adénoïdes du nez; le médecin envisage alors des méthodes plus radicales. C'est une opération sous anesthésie générale. Ensuite, le médecin doit couper les amygdales pour garder le bébé en bonne santé. Cependant, certains professionnels estiment qu'il ne faut pas enlever le tissu avant la fin, car il est responsable de l'immunité. Dans tous les cas, le médecin assume directement la responsabilité de l'opération.

Il est important de rappeler que l'enfant doit être constamment endurci et avoir le temps de se remettre d'un rhume. Dans la maison, vous devez maintenir une humidité optimale, marcher avec votre enfant dans la forêt et prendre des aliments frais, en respectant un régime.

Prévention

Les parents doivent se rappeler qu'il existe des mesures préventives pour empêcher le développement d'adénoïdes dans le nez. Après avoir étudié les concepts et les spécificités de l'adénoïdite, vous pouvez prévenir la maladie:

  1. Manger des fruits, des légumes et des aliments sains.
  2. Education physique et exercices thérapeutiques.
  3. Traitement chirurgical du rhume. Il est très important de traiter rapidement et efficacement les ARVI et la toux.
  4. Traitement des pathologies.
  5. visites régulières chez le médecin. Conformité aux recommandations.
  6. Hygiène du nez.
  7. Renforcement de l'immunité.

Le diagnostic opportun de la pathologie permet d’éviter des problèmes futurs et de préserver la santé de l’enfant. Et des méthodes thérapeutiques efficaces aideront à se débarrasser rapidement des végétations adénoïdes et à normaliser le fonctionnement du corps.

Adénoïdes dans le nez chez les enfants, symptômes et traitement

Une cause fréquente d'attraction chez Laura parmi les enfants d'âge préscolaire et les étudiants plus jeunes est l'augmentation de l'amygdale nasopharyngée. La principale plainte est la difficulté à respirer par le nez, une perte auditive et des maladies fréquentes de l'oreille moyenne sont également possibles. Une augmentation des végétations adénoïdes (hypertrophie) en cas de maladie catarrhale est la norme, mais il est important de ne pas rater le moment prévu pour en exclure la croissance et le développement. Comment traiter les végétations du nez chez les enfants et ce que c'est, comprenons.

Causes de l'élargissement adénoïde

Adénoïdes - Tissu lymphoïde, partie intégrante de l'anneau pharyngé, dont la fonction est d'empêcher les microbes de pénétrer dans la gorge lors de l'inhalation d'air. Bien développé chez les enfants d'âge préscolaire. À partir de 7 ans environ, le tissu lymphoïde commence à diminuer progressivement et à 16 ans, son atrophie se manifeste.

Avec des rhumes fréquents, le tissu n'a pas le temps de revenir à la normale, ce qui entraîne une inflammation. Les enfants à risque devraient inclure les enfants fréquentant les jardins d'enfants et les écoliers.


Les raisons les plus fréquentes incluent:

  • maladies virales et infections infantiles (grippe, coqueluche, scarlatine et autres);
  • maladies des voies respiratoires supérieures (amygdalite, pharyngite, rhinite, sinusite);
  • imperfection du système immunitaire de l’enfant, hérédité (anomalies du système lymphatique);
  • maladies virales de la mère au cours du premier trimestre de la grossesse;
  • facteurs externes (mauvaise écologie, air sec dans les appartements)

Symptômes de l'élargissement adénoïde chez les enfants

La prolifération des tissus se fait progressivement, au contact de bactéries et de virus, elle augmente. En se rétablissant, il revient progressivement à la normale.

Si l'enfant est souvent malade, l'amygdale qui n'a pas eu le temps de retrouver son état d'origine augmente à nouveau, mais davantage.

Parmi les principales manifestations émettent:

  • anxiété pendant le sommeil - sommeil avec la bouche ouverte, ronflement;
  • ombre de voix nasale;
  • toux sèche la nuit, à la suite du dessèchement de la muqueuse pharyngée;
  • perte auditive, inflammation fréquente de l'oreille (en raison du chevauchement du canal qui relie le nasopharynx et la cavité de l'oreille par le tissu recouvert de végétation);
  • rhinite, amygdalite et pharyngite récurrentes;
  • irritabilité, léthargie, sautes d'humeur, manque d'appétit.

Si la bouche de l'enfant est constamment ouverte, le nez est bouché par du mucus, la voix est nasale et le traitement de la rhinite prolongée n'a pas donné de résultats immédiats, montrez l'enfant au médecin.

Avec un traitement tardif, il se produit une complication sous la forme d'une adénoïdite. Il se présente sous une forme aiguë et chronique et peut être accompagné de fièvre, d'un écoulement nasal muqueux à caractère purulent et d'une augmentation des ganglions lymphatiques.

Le degré d'augmentation des végétations adénoïdes

La maladie ne se développe pas immédiatement, il existe plusieurs degrés d'hypertrophie des végétations adénoïdes:

  • Stade 1 - le tissu recouvre 30% de la lumière du nasopharynx, avec difficulté à respirer pendant le sommeil, ronflement;
  • Grade 1-2 - fermé à 50% du nasopharynx;
  • 2 degrés - le chevauchement atteint jusqu'à 70%, la respiration par le nez est difficile et pendant la journée, le nez apparaît;
  • Grade 3 - respiration nasale complètement bloquée.

Après avoir subi une ARVI, les végétations adénoïdes augmentent, mais ceci n'indique pas leur hypertrophie. Vous pouvez juger de la maladie en 3 semaines après la disparition de ses symptômes.

Complications de l'adénoïdite

L’effet indésirable de l’hypertrophie est limité non seulement par une altération de la respiration et de la parole, mais doit également faire face aux conséquences désagréables suivantes:

  • augmentation du nombre de maladies respiratoires à 12 par an, car le tissu lymphoïde hypertrophié perd ses fonctions de protection et le mucus est un bon vecteur pour les microbes;
  • passage à la forme chronique;
  • sinusite maxillaire (sinusite) chez les écoliers;
  • perte auditive et problèmes d'élocution;
  • changement dans l'image du sang - anémie;
  • diminution de la performance scolaire en raison de l'insuffisance d'oxygène dans le cerveau due à une difficulté respiratoire;
  • déformation de la structure de la face (face adénoïde) - la mâchoire inférieure est étendue et tombante, la bouche est constamment ouverte, les incisives supérieures sont déformées

Traitement de l'hypertrophie des amygdales chez un enfant

Tout d'abord, il est nécessaire de consulter un médecin expérimenté. Le traitement inflammatoire chronique en dépend, car le processus inflammatoire chronique est un foyer infectieux permanent dans le corps.

Dans le traitement de l'adénoïdite chronique, un traitement sensibilisant anti-inflammatoire général et local est présenté:

- des lacunes d'assainissement des amygdales, du nez et du nasopharynx;

- physiothérapie avec un laser pour soulager le gonflement;

- vitamines (A, E, C, D, gr. B);

- toilette quotidienne de la cavité nasale avec pulvérisations isotoniques matin et soir.

Avec exacerbation de l'adénoïdite chronique a montré des traitements de thérapie UZOL.

Un rôle important dans le traitement de l’adénoïdite est la prévention des infections virales respiratoires aiguës. Les cours de traitement préventif ont généralement lieu deux fois par an, au printemps et à l'automne. Pendant la période de grippe et de rhume, le médecin peut vous prescrire un ou plusieurs types de médicaments: Oscillococcinum, gouttes nasales Derinat, Nazaval Plus, Otofag et autres.

L'élimination des végétations adénoïdes n'est effectuée que s'il existe certaines indications. Des recommandations compétentes et le respect de toutes les méthodes de traitement aideront à éviter les interventions chirurgicales.

Adénoïdes au nez chez les enfants

La présence d'adénoïdes dans le nez chez les enfants est une pathologie fréquente, dont le développement est associé à des imperfections de l'immunité liées à l'âge et à d'autres caractéristiques du corps de l'enfant. Les plus vulnérables aux végétations adénoïdes sont les enfants âgés de 2 à 7 ans. Beaucoup moins souvent, la maladie est diagnostiquée chez les enfants plus âgés et les adultes.

Hypertrophie de l’amygdale nasopharyngée chez l’enfant, les parents constatent souvent qu’ils sont en phase terminale, car au stade initial de la maladie, les symptômes sont généralement absents ou si peu fréquents qu’ils ne font pas attention à eux-mêmes. Cependant, le traitement des végétations adénoïdes est effectué le plus rapidement et le plus efficacement possible à un stade précoce de leur développement. Il est donc important de savoir comment le déterminer à temps et quoi faire si l’enfant présente des signes de la maladie.

Comment comprendre qu'un enfant a des végétations adénoïdes et non un rhume? Les végétations adénoïdes se caractérisent par de longs mois.

Quelles sont les causes des végétations adénoïdes

L'amygdale du rhinopharynx fait partie du système immunitaire. Elle consiste en un tissu lymphoïde. Elle a pour tâche de filtrer l'air pénétrant dans le nasopharynx par des agents infectieux, empêchant ainsi la propagation de l'infection dans le corps. Chez les enfants, l'immunité est au stade de la formation, elle est encore sous-développée et par conséquent, lorsqu'elle est infectée, l'amygdale s'enflamme. L’inflammation provoque son hypertrophie, c’est-à-dire une augmentation. Normalement, après la résolution du processus inflammatoire, l'amygdale retrouve sa taille normale. Cependant, si le processus inflammatoire se développe fréquemment, l'hypertrophie peut devenir irréversible. Chez les enfants, tous les tissus du corps sont sujets à la croissance, y compris pathologique - c'est pourquoi ils ont des excroissances adénoïdes pas rares.

La survenue de végétations adénoïdes est facilitée par les rhumes fréquents, les infections infantiles, les facteurs environnementaux défavorables (séjour dans des pièces poussiéreuses et étouffantes, vie dans des zones peu favorables à l’écologie). Tendance marquée et héréditaire.

Le degré de croissance adénoïde

La façon dont les végétations adénoïdes se trouvent dans le nez et la façon dont elles se manifestent dépendent du degré de croissance. Il y a trois diplômes au total:

  1. Les végétations adénoïdes recouvrent moins de 1/3 de la hauteur des voies nasales ou vomer.
  2. L'amygdale nasopharyngée hypertrophiée chevauche le vomer ou la hauteur des voies nasales de plus de ½.
  3. Les végétations adénoïdes chevauchent la hauteur des voies nasales ou du vomer plus de 2/3.

Dans ce dernier cas, sur la photo des végétations adénoïdes du nez chez les enfants, on peut voir que les voies nasales au niveau des amygdales nasolabiales sont presque complètement obstruées.

En raison du chevauchement du tube auditif par les végétations adénoïdes, des otites et des eustachites se développent souvent chez ces patients et l’ouïe se détériore.

Symptômes de végétations adénoïdes dans le nez d'un enfant

Le principal et premier signe de la présence d'adénoïdes est une violation persistante de la respiration nasale. Cela peut être à peine perceptible aux premiers stades de la maladie, généralement pendant cette période, la respiration nasale dans son ensemble est préservée, et uniquement en position horizontale (pendant le sommeil nocturne ou diurne), une respiration bruyante, reniflant, ronflement peut être entendue. Au début, de tels signes apparaissent de temps en temps, mais à mesure que les végétations adénoïdes grandissent, elles deviennent permanentes.

À mesure que la pathologie se développe, la congestion nasale et la difficulté à respirer par le nez commencent à attirer l'attention pendant les heures de réveil. Les végétations adénoïdes s'accompagnent souvent d'un écoulement muqueux nasal. S'écoulant dans le dos du pharynx, ils provoquent une toux réflexe, apparaissant souvent le matin et après le sommeil.

Même plus tard, d'autres remarquent que l'enfant respire à peine par le nez. Sa bouche est constamment séparée. L'odeur est perturbée, l'appétit diminue. La voix devient nasale. En raison de perturbations du sommeil, aggravées par un apport insuffisant d'oxygène au corps, des maux de tête, une fatigue rapide, une peau pâle, une détérioration de la mémoire et de l'attention, une diminution des performances scolaires, de l'irritabilité et des sautes d'humeur peuvent apparaître.

En raison du chevauchement du tube auditif par les végétations adénoïdes, des otites et des eustachites se développent souvent chez ces patients et l’ouïe se détériore.

L’air passant par les voies nasales n’est pas purgé et ne chauffe pas. C’est pourquoi les enfants qui respirent constamment par la bouche deviennent sensibles aux infections respiratoires aiguës, lesquelles, à leur tour, augmentent l’hypertrophie de l’amygdale nasopharyngée.

Une respiration constante par la bouche entraîne la formation d'une morsure pathologique (les incisives supérieures font saillie vers l'avant) et la perturbation de la structure des os du squelette facial, du thorax. L'absence prolongée de respiration nasale se manifeste à l'extérieur: ces enfants ont la bouche constamment ouverte, la mâchoire inférieure allongée et les coins extérieurs inférieurs des yeux.

La survenue de végétations adénoïdes est facilitée par les rhumes fréquents, les infections infantiles et les facteurs environnementaux défavorables. Tendance marquée et héréditaire.

Une source d'infection permanente dans le corps peut entraîner la propagation du processus pathologique vers d'autres organes et systèmes. Les patients atteints d'adénoïdes souffrent souvent de laryngite, de pharyngite, de sinusite, de bronchite, de troubles prolongés, de troubles cardiovasculaires et digestifs, et l'on observe une incontinence nocturne.

Diagnostics

Comment comprendre qu'un enfant a des végétations adénoïdes et non un rhume? Les végétations adénoïdes se caractérisent par de longs mois. Cependant, seul le médecin peut établir le diagnostic avec précision. Par conséquent, dès la première suspicion de présence d'adénoïdes, contactez immédiatement l'oto-rhino-laryngologiste. Les stades précoces de la maladie, sans tableau clinique évident, sont généralement détectés par le médecin lors des visites de routine - pour cette raison, ils ne doivent pas être négligés.

Au cours de la rhinoscopie, un médecin peut facilement voir les végétations adénoïdes et déterminer leur degré en fonction de la hauteur du chevauchement des vomers. Dans la plupart des cas, cela suffit pour établir le diagnostic. Un examen bactériologique des sécrétions nasales ainsi qu’une analyse générale du sang et de l’urine du patient sont effectués afin de développer des tactiques thérapeutiques. Dans les cas de diagnostic difficiles, des rayons X peuvent être nécessaires.

Traitement

Des méthodes conservatrices et chirurgicales sont utilisées pour traiter les végétations adénoïdes. Actuellement, la plupart des pédiatres, y compris le célèbre Dr Komarovsky, recommandent de privilégier un traitement conservateur et de ne recourir à une intervention chirurgicale que si les indications sont strictes.

Le traitement conservateur des végétations adénoïdes consiste en un lavage régulier du nez, en une instillation dans les voies nasales de médicaments à effet vasoconstricteur, anti-inflammatoire, antiseptique. Si un examen bactériologique a confirmé la présence d'une infection bactérienne, des antibiotiques sont prescrits. Parmi les médicaments antimicrobiens locaux peuvent être appliqués Sofradex, Tobradex, etc.

Une respiration constante par la bouche entraîne la formation d'une morsure pathologique (les incisives supérieures font saillie vers l'avant) et la perturbation de la structure des os du squelette facial, du thorax.

Quoi laver le nez? Le moyen le plus polyvalent, simple et efficace - une solution saline. Il peut être acheté à la pharmacie et préparé à la maison. Pour ce faire, dissolvez ½-1 cuillère à thé de sel de table dans un verre d'eau bouillie et refroidi à la température ambiante. Pour le rinçage, utilisez une seringue jetable sans aiguille ni petite seringue. À la pharmacie, vous pouvez acheter une solution saline prête à l'emploi (solution saline), ainsi que des sprays nasaux à base de sel. Ces derniers sont assez chers, mais les plus pratiques à utiliser. Ceux-ci incluent Aqua Maris, Aqualore, Quicks, Physiomer, Marimer, Otrivin, etc.

Pour le lavage du nez, on peut également utiliser des bouillons d'herbes médicinales ayant un effet anti-inflammatoire et desséchant (camomille, écorce de chêne, prêle, millepertuis, train, calamus, eucalyptus, etc.). Dans certains cas, des gouttes dans le nez à base d’huile de thuya peuvent aider. Cependant, gardez à l'esprit qu'avant d'utiliser des remèdes populaires, vous devriez consulter votre médecin, car ils ont un pouvoir allergène relativement élevé.

Puis-je chauffer mon nez s'il est bouché? Les procédures thermiques peuvent être efficaces, mais elles doivent être appliquées avec précaution et uniquement en l'absence d'inflammation aiguë. Par conséquent, il est préférable de ne pas chauffer le nez à la maison, du moins sans l'approbation du médecin traitant. Si nécessaire, des procédures de physiothérapie sont prescrites à l'enfant: inhalation à l'aide d'un nébuliseur, électrophorèse de médicaments, thérapie par ultra-haute fréquence, thérapie par UV.

Pour mieux respirer par le nez, des exercices de respiration sont prescrits. La même méthode est montrée dans la période postopératoire, si on décide de recourir à un traitement chirurgical.

Actuellement, la plupart des pédiatres, y compris le célèbre Dr Komarovsky, recommandent de privilégier un traitement conservateur et de ne recourir à une intervention chirurgicale que si les indications sont strictes.

En l'absence d'effet d'un traitement conservateur régulier et à long terme, avec une absence prolongée de respiration nasale, de troubles de l'audition, de modifications du squelette facial, de développement mental et physique en retard, le traitement chirurgical des adénoïdes chez les enfants est indiqué. L'opération peut être réalisée par la méthode classique (excision à l'aide d'un adénotome), ainsi que par la méthode endoscopique au laser et par la méthode au cobalt.

L'adénotomie n'est pas limitée en terme d'âge; si elle est indiquée, elle peut être réalisée chez des patients de tout âge. Les contre-indications relatives sont les maladies infectieuses (traitement préalable requis), les maladies du sang (préparation médicale préalable), un mois après la vaccination, ainsi que les néoplasmes malins et autres pathologies graves en phase de décompensation (la question de la possibilité d’une adénotomie est résolue individuellement).

Il convient de garder à l'esprit que si les végétations adénoïdes sont retirées, quelle que soit la méthode utilisée, cela ne garantit pas l'absence de récidive - c'est l'une des raisons pour lesquelles les médecins ne considèrent pas l'adénotomie comme une solution universelle au problème.

Prévention

La prévention des végétations adénoïdes vise à renforcer l’immunité de l’enfant: alimentation saine et équilibrée, activité physique, mode de vie rationnel, durcissement.

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le sujet de l'article.

Traitement des végétations adénoïdes dans le nez chez les enfants

Les végétations adénoïdes, ou végétations adénoïdes, sont une dégradation des tissus de l'amygdale du rhinopharynx. Il est situé profondément dans le nasopharynx. Contrairement aux amygdales palatines, il n'est pas possible de le discerner sans un outil spécial de traitement ORL. Chez l'homme, il est bien développé dans l'enfance. Au fur et à mesure que le corps de l’enfant grandit, l’amygdale devient plus petite, alors chez l’adulte, les végétations adénoïdes sont extrêmement rares.

Fonctions de l'amygdale pharyngée

L'amygdale nasopharyngée, comme le reste des amygdales, fait partie du système immunitaire humain. Leur fonction principale est protectrice. Ce sont les amygdales qui empêchent les bactéries et les virus de pénétrer dans le corps et de les détruire. Les adénoïdes sont situés directement au niveau des voies respiratoires pour réagir rapidement à la présence de microorganismes pathogènes. Au cours de la pénétration de l'infection, l'amygdale pharyngée commence à produire de manière intensive des cellules immunitaires pour lutter contre l'ennemi externe, dont la taille augmente. Pour les enfants, c'est la norme. Lorsque le processus inflammatoire diminue, l’amygdale nasopharyngée retrouve sa taille initiale.

Si l'enfant est souvent malade, les végétations adénoïdes sont constamment enflammées. L'amygdale n'a pas le temps de diminuer, ce qui conduit à une prolifération encore plus grande des végétations adénoïdes. La situation atteint le point où ils bloquent complètement le nasopharynx, une respiration complète avec le nez devient impossible.

Causes des végétations adénoïdes

Les facteurs suivants peuvent entraîner la croissance de végétations adénoïdes:

  • l'hérédité;
  • rhumes persistants;
  • Maladies «infantiles» affectant la cavité nasale et le pharynx: scarlatine, rougeole, rubéole;
  • faible immunité;
  • non-respect des normes de ventilation, d'humidité dans la pièce, de poussière;
  • manifestations allergiques;
  • écologie défavorable (émissions, émissions).

Le corps d'un bébé, constamment attaqué par des virus, associé à une immunité non développée, conduit à une hypertrophie de l'amygdale du nasopharynx, à la suite de laquelle une perturbation complexe du processus de respiration nasale et du mucus dans le nez stagne. Les micro-organismes pathogènes qui pénètrent de l'extérieur «collent» à ce mucus, et les végétations adénoïdes se transforment elles-mêmes en foyers d'infection. De là, les bactéries et les virus peuvent se propager à d’autres organes.

Classification des végétations

Je degrés adénoïdes: le stade initial, caractérisé par une petite taille de la végétation. A ce stade, la partie supérieure de l'ouvre-porte se chevauche (septum nasal postérieur). L'enfant n'est mal à l'aise que la nuit, lorsque la respiration devient difficile pendant le sommeil.

Chez les enfants atteints de végétations adénoïdes II, plus de la moitié du vomer se ferme. Ils sont de taille moyenne. Particularités de cette étape: l’enfant ronfle constamment la nuit et respire bouche ouverte le jour.

Au stade III, la croissance atteint sa taille maximale: ils occupent l'essentiel de l'écart entre la langue et le palais. Respirer par le nez devient impossible. Les enfants atteints de végétations adénoïdes enflammées de degré III respirent exclusivement avec la bouche.

Symptômes et traitement des végétations adénoïdes chez les enfants

  • difficulté ou impossibilité de respirer par le nez;
  • bébé respire par la bouche;
  • les végétations adénoïdes chez les petits enfants (bébés) posent des problèmes de succion (le bébé ne mange pas, il est capricieux et prend peu de poids);
  • l'anémie;
  • problèmes d'odeur et de déglutition;
  • sensation de présence d'un corps étranger dans la gorge;
  • l'enfant parle doucement;
  • nasalement dans la voix;
  • ronflement pendant le sommeil, troubles du sommeil;
  • otite récurrente, rhinite chronique;
  • problèmes d'audition;
  • plaintes de maux de tête le matin;
  • surpoids, activité excessive, baisse du rendement scolaire.

Un enfant atteint d'une maladie chronique (en plus des symptômes classiques) se distingue par un œil légèrement bombé, une mâchoire saillante, une supraclusion (incisives supérieures en saillie), une bouche entrouverte et un septum nasal courbé. Faites souvent attention à l'apparence de l'enfant.

Si vous remarquez certains des symptômes ci-dessus chez un enfant, nous vous invitons à contacter un oto-rhino-laryngologiste pour lui diagnostiquer le problème et à choisir une méthode de traitement efficace, avec une approche globale pour le résoudre.

Adénoïdite

Ne confondez pas la végétation adénoïde avec l'adénoïdite. Les végétaux adénoïdes sont une prolifération de l'amygdale nasopharyngée qui gêne la respiration normale. L'adénoïdite est une inflammation de l'amygdale elle-même, qui ressemble au symptôme du rhume. Ce sont deux problèmes différents, respectivement, et les approches thérapeutiques sont également différentes. Il est impossible de guérir les végétations adénoïdes (hypertrophie des amygdales), c'est-à-dire de retirer l'excès de tissu du nasopharynx sans intervention chirurgicale. L'adénoïdite, au contraire, est traitée par des méthodes conservatrices: les poches sont soulagées, l'inflammation disparaît, les symptômes disparaissent.

L'adénoïdite s'accompagne des symptômes suivants:

  • fièvre
  • nez constamment bloqué, les gouttes vasoconstrictrices utilisées ne sont pas efficaces;
  • voix nasale;
  • respiration par la bouche;
  • maux de gorge;
  • perturbation de l'appétit;
  • toux

Quels sont les adénoïdes dangereux?

La dilution de la végétation adénoïde peut entraîner des problèmes d'audition, voire une perte d'audition. L'aide auditive humaine comporte plusieurs divisions. Dans la partie centrale, il y a un tube auditif, c'est également l'Eustache, qui est responsable de la régulation de la pression de la pression externe (atmosphérique) dans le nasopharynx. L'amygdale pharyngée, de taille croissante, recouvre l'embouchure de la trompe d'Eustache, l'air ne peut pas circuler librement entre la cavité nasale et l'oreille. En conséquence, le tympan devient moins mobile, ce qui affecte la capacité d'entendre. Dans les cas graves, ces complications ne peuvent pas être traitées.

Lorsqu'une circulation d'air normale n'est pas possible, une infection se développe dans l'oreille et une inflammation (otite) se produit.

Comme mentionné précédemment, une respiration constante avec la bouche entraîne une déformation du squelette facial ainsi qu'une diminution de la saturation du cerveau en oxygène: l'enfant se fatigue rapidement et ne supporte pas la charge de travail scolaire, la performance diminue fortement.

Une concentration constante d'infection dans l'amygdale nasopharyngée conduit à une intoxication générale du corps et à la propagation du virus vers d'autres organes. Le bébé est exposé à de fréquentes bronchites, laryngites et pharyngites.

Les conséquences désagréables peuvent également inclure des problèmes de tractus gastro-intestinal, une incontinence urinaire nocturne, une toux.

Diagnostics

Le diagnostic est effectué dans les conditions du cabinet ORL sous la direction d'un otolaryngologue. Le médecin procède à un examen général du patient et interroge les parents afin de détecter les plaintes et l'apparition de symptômes prononcés.

En outre, les types d’examen suivants utilisent:

  • pharyngoscopie - examen de l'oropharynx;
  • rhinoscopie - examen de la cavité nasale;
  • Radiographie
  • L'endoscopie du nasopharynx est la méthode la plus informative, fournissant une image complète (les résultats de l'étude peuvent être enregistrés sur un support numérique).

Méthodes efficaces de traitement des végétations adénoïdes chez les enfants

Il existe deux manières de traiter les enfants - chirurgicale et conservatrice. Les méthodes de traitement ne sont prescrites que par un médecin ORL, en fonction du stade de croissance de la saison de croissance et de la condition de l'enfant.

Traiter les végétations par une méthode conservatrice consiste à appliquer des médicaments en association avec de la physiothérapie. Une approche intégrée - la clé de l'efficacité du traitement des végétations adénoïdes. Le médecin vous prescrit des gouttes vasoconstrictrices et des antimicrobiens.

Il est recommandé de laver le nez avec une solution de furatsilina, de protargol, de rhinosept et d’autres médicaments. Il n’est pas interdit de traiter les végétations adénoïdes chez les enfants avec des remèdes populaires: les décoctions de camomille, écorce de chêne, millepertuis, train, queue de cheval, etc. sont excellentes pour le lavage.)

Pour consolider l’effet du traitement, il est recommandé de procéder à des interventions de physiothérapie: ovni, hyperfréquence, électrophorèse, etc.

En parallèle, il est nécessaire de prendre des antihistaminiques et des complexes vitaminiques. Les enfants ayant une végétation adénoïde envahie par la végétation sont encouragés à visiter nos stations balnéaires de la mer Noire.

Traitement chirurgical

Dans des situations spéciales, l'oto-rhino-laryngologiste peut prescrire une adénotomie - une opération destinée à retirer la végétation. Il existe un certain nombre d'indications pour l'adénotomie:

  • lorsqu'il n'est pas possible de traiter efficacement l'enfant avec des méthodes conservatrices;
  • l'incapacité de respirer complètement par le nez entraîne des maladies fréquentes: angine de poitrine, pharyngite, etc.
  • inflammation récurrente dans les oreilles;
  • l’enfant ronfle, il se produit un arrêt respiratoire pendant le sommeil (apnée).

L'intervention est contre-indiquée dans les maladies du sang, en période d'exacerbation de maladies infectieuses et chez les enfants de moins de deux ans.

Avant l'adénotomie, l'inflammation doit être éliminée en soignant la végétation adénoïde. L'opération elle-même ne dure que 15-20 minutes et se déroule sous anesthésie locale. Le patient est placé sur la chaise pendant la manipulation, sa tête est légèrement rejetée et le médecin ORL utilise un outil spécial, l'adénotome, pour saisir le tissu végétal et le couper avec un mouvement sec du bras. Après manipulation, de légers saignements sont possibles. Si l'opération a réussi et qu'aucune complication n'a été identifiée, le patient est autorisé à rentrer chez lui.

Une alternative à la chirurgie classique, une intervention plus moderne, est l'adénotomie endoscopique. Elle est réalisée à l'aide d'un endoscope. Cette méthode augmente considérablement le pourcentage d'opérations effectuées sans complication.

Après l'intervention, vous devez observer le repos au lit pendant une journée et vous limiter à un effort physique et à une activité physique pendant quelques semaines. Il est nécessaire de réduire le temps passé au soleil, les bains chauds sont contre-indiqués. Spécialiste ORL conseillera un cours de gymnastique respiratoire, qui aidera certainement le patient à récupérer et à reprendre un mode de vie normal.

Prévention

Les méthodes préventives pour prévenir l'apparition d'adénoïdes incluent:

  • durcissement
  • renforcement de l'immunité;
  • prendre des vitamines;
  • bonne nutrition;
  • traitement opportun des infections et des rhumes;
  • hygiène nasale;
  • traitement en temps opportun chez le médecin dès les premiers symptômes de la maladie.

Adénoïdes chez les enfants: symptômes et traitement

Les adénoïdes sont des amygdales dilatées situées dans le nasopharynx de chaque personne. Ils sont là pour une raison: les amygdales, pour la plupart, sont formées de leurs tissus lymphoïdes, produisant des lymphocytes, responsables du maintien de l’immunité et de la prévention de la pénétration de micro-organismes pathogènes profondément dans le système respiratoire. En d’autres termes, en théorie, c’est une éducation très importante et utile. Vous pouvez voir à quoi ils ressemblent et où ils se trouvent sur la photo ci-dessous.

Le seul problème est que absolument toute inflammation qui se produit dans le nasopharynx provoque une augmentation des amygdales. Les processus inflammatoires dans le nez, les infections virales, les infections respiratoires aiguës et les infections virales respiratoires aiguës - tout cela entraîne leur "gonflement" important. Ce processus est réversible, c’est-à-dire qu’à la fin de la maladie, leur taille diminue progressivement pour revenir à leurs volumes précédents. Mais si les maladies se succèdent ou si même un précédent est retardé pendant longtemps, les tissus lymphoïdes se dilatent considérablement et ne peuvent plus prendre la forme qu’ils avaient à l’origine. Cependant, cela peut se produire pour un certain nombre d'autres raisons.

Pourquoi sinon les végétations adénoïdes peuvent-elles pousser?

Donc, à risque, votre enfant peut aussi être dans les cas suivants:

  • Si vous avez été malade pendant votre grossesse ou avez pris des antibiotiques ou d’autres médicaments puissants lors du portage du fœtus. En outre, un problème avec les végétations adénoïdes peut survenir à la suite d’une blessure à la naissance.
  • Si l'enfant a une tendance héréditaire à augmenter les amygdales du nasopharynx. Cela peut également être accompagné de problèmes liés au travail de la thyroïde, à la léthargie et à l'apathie du bébé.
  • Si vous vivez dans des conditions climatiques défavorables. Ce peut être à la fois une ville industrielle et une abondance de plastique de qualité médiocre et d’autres matériaux qui sont loin d’être écologiques à l’intérieur.
  • Si trop de substances nocives pénètrent dans le corps de l’enfant, il se peut que le choix de la préparation soit mal choisi, que l’on mange trop de sucreries et même que les vaccinations, en particulier celles faites à un âge précoce.
  • Si l'enfant ou ses parents souffrent d'une allergie assez forte.

Les principaux symptômes des végétations adénoïdes chez les enfants

Adénoïdes chez les enfants - le problème n'est pas catastrophique et complètement résolvable. Ici, de même que pour toutes les questions liées à la santé, le diagnostic et le traitement opportuns sont extrêmement importants. Les principaux symptômes par lesquels vous pouvez suspecter la prolifération des amygdales nasopharyngées chez votre enfant peuvent être résumés comme suit:

  • Problèmes de respiration nasale, que l'enfant soit malade ou non. C'est-à-dire que même dans des conditions relativement saines, un enfant avec des végétations adénoïdes respirera souvent par la bouche, y compris pendant le sommeil. En raison de la chute de la langue, il peut même avoir une attaque suffocante la nuit en retenant son souffle. Cela conduit souvent au fait que le bébé fait des cauchemars.
  • Rhinite fréquente, très longue dans le temps et ne répondant pas à la plupart des remèdes avec lesquels vous essayez de les traiter.
  • Maladies fréquentes: rhumes, infections, bronchites, amygdalites, pneumonies. Dans les végétations adénoïdes, en particulier chez les enfants, les organes de l'audition s'enflamment et les maladies correspondantes se développent (par exemple, l'otite). Cela est dû au fait que les amygdales envahissantes obstruent les trous des tubes auditifs.
  • Toux persistante causée par la présence de bave dans le dos du nasopharynx, ce qui irrite ses terminaisons nerveuses.
  • Changer le timbre de la voix dans le sens "nasal"
  • La détérioration des capacités mentales de l'enfant, une altération de la mémoire et de l'attention, une augmentation de la fatigue, de la somnolence et de l'apathie. Cela est dû au fait que l'impact négatif prolongé des adénoïdes hypertrophiés viole le mécanisme respiratoire et conduit à une hypoxie cérébrale.
  • Déformation de la forme de la poitrine ("poitrine de poulet") et du visage ("type de visage adénoïde" avec supraclusion, mâchoire inférieure allongée et épaississement au niveau des sinus nasaux).

Les derniers symptômes sont plutôt liés à des cas très négligés, lorsque les parents traitent les végétations adénoïdes chez l'enfant en dernier. Naturellement, il est extrêmement indésirable de mettre cela au clair: avec une attitude similaire, la maladie provoquera un sérieux retard du développement physique et mental du bébé.

Que se passe-t-il si un enfant présente des symptômes d'hypertrophie adénoïde?

Naturellement, la réponse est évidente: ne traitez pas le mal avec des remèdes populaires, mais allez immédiatement chez le médecin. La croissance des végétations adénoïdes comporte quatre étapes principales (plus elles chevauchent le nasopharynx - l’étape supérieure est diagnostiquée), et le meilleur moyen de ne pas la porter à la quatrième étape sera de fournir à l’enfant un traitement médical efficace dans les meilleurs délais.

Traitement conservateur des végétations adénoïdes

Loin d'être toujours un petit patient avec des amygdales envahissantes est immédiatement envoyé pour une intervention chirurgicale. Si le degré de chevauchement du nasopharynx n'est pas encore très élevé, le médecin peut vous prescrire des traitements moins radicaux:

  • Nettoyage régulier et complet des sinus nasaux, des voies nasales et du nasopharynx du mucus abondant. Pour cela, différentes procédures peuvent être utilisées: de l'application de différentes gouttes et pulvérisations à l'application à un équipement spécial.
  • Traitement médicamenteux. Ce sont des médicaments anti-oedémateux, antibactériens, anti-inflammatoires, antihistaminiques à action locale. Seul le médecin de votre enfant devrait les prendre.
  • Homéopathie La méthode est douteuse, mais donne encore parfois certains résultats. Cependant, dans le cas des traitements homéopathiques contre les végétations adénoïdes, vous devez comprendre qu’ils ne sont pas aussi inoffensifs qu’ils en ont l’air: si vous permettez à la maladie d’aller plus loin, elle va effectivement nuire à la santé de votre enfant.
  • Physiothérapie Il s’agit de UHF, de «grottes de sel», d’électrophorèse et de nombreuses autres procédures.
  • Thérapie au laser C'est un moyen relativement jeune, cependant, qui aide souvent à guérir les amygdales envahies par la végétation. Le faisceau laser est dirigé vers le tissu des végétations adénoïdes, ce qui entraîne une diminution des processus inflammatoires, une réduction de l'œdème et une amélioration de l'état du patient.
  • Climatothérapie. Le climat chaud, la mer ou l'air des conifères peuvent ne pas guérir complètement votre enfant, mais contribueront certainement à son rétablissement.

Bien sûr, il ne sera jamais superflu et une nutrition adéquate, un exercice modéré, une marche au grand air - en bref, tout ce qui aide fondamentalement quiconque à se maintenir en bonne santé.

Traitement chirurgical des végétations adénoïdes

Si toutes les méthodes ci-dessus n'ont aucun effet et si les amygdales de votre bébé se développent plus de quatre fois par an avec les complications correspondantes, le médecin aura alors toutes les raisons de vous prescrire une opération chirurgicale. La plupart du temps, cela vous permet de vous débarrasser définitivement du problème. Toutefois, dans un délai de trois à quatre mois, jusqu’à ce que le corps soit complètement rétabli après une telle intervention, vous devrez utiliser des méthodes de traitement conservatrices pour préserver l’état normal du patient.

Dans de rares cas, les végétations adénoïdes remontent peu de temps après la chirurgie et, dans ce cas, il est extrêmement important de consulter rapidement un médecin.

Comment soigner les végétations adénoïdes dans le nez d'un enfant?

Les végétations adénoïdes chez les enfants sont l’un des maux les plus courants. La maladie est causée par une prolifération anormale des amygdales nasopharyngées due à la nature du corps de l’enfant.

Normalement, les amygdales devraient être atrophiées à l'âge de 12 ans sans intervention externe, mais dans certains cas, cela ne se produit pas et les enfants ont besoin d'une assistance médicale, car des complications graves sont possibles.

Sur les causes de l'apparition d'adénoïdes dans le nez de l'enfant, parlez plus loin.

Qu'est-ce que l'astigmatisme oculaire chez l'enfant? Découvrez la réponse maintenant.

Concept

Dans le nasopharynx humain, il existe des formations spéciales - les amygdales, qui exercent une fonction protectrice, empêchant la pénétration des infections.

Cependant, en raison d'une hyperplasie de la lymphe et de la pénétration de l'infection dans le nasopharynx, il se produit une augmentation excessive des amygdales, ce qui conduit à la formation d'adénoïdes.

La pathologie provoque des troubles de la respiration, de l'ouïe et d'autres symptômes dangereux. Le plus souvent, les enfants de 3 à 7 ans souffrent de ce problème.

Causes de

Les principales causes des végétations adénoïdes sont diverses pathologies de la membrane muqueuse du nez ou du tissu lymphoïde des amygdales.

Les facteurs provoquants peuvent être:

  • inflammation des voies respiratoires supérieures (amygdalite, sinusite, rhinite, etc.);
  • maladies infectieuses (rougeole, rubéole, grippe, diphtérie);
  • caractéristiques structurelles du nasopharynx de l'enfant;
  • pathologie pendant la grossesse;
  • traumatisme pendant l'accouchement;
  • vaccinations différées;
  • maladies du système endocrinien ou lymphatique;
  • réaction allergique;
  • vivre dans des conditions environnementales ou climatiques défavorables;
  • immunité affaiblie;
  • abus alimentaire avec beaucoup d'additifs chimiques;
  • blessures des voies respiratoires supérieures.

Les raisons peuvent être nombreuses, mais elles sont principalement associées à la pénétration de l'infection dans le nasopharynx avec un système immunitaire affaibli.

La particularité réside dans la fonction protectrice des amygdales, qui augmente en raison de la présence de micro-organismes nocifs, ce qui la retarde.

Autrement dit, plus le nasopharynx est infecté, plus les amygdales, ce qui signifie que les végétations adénoïdes se développent.

Symptômes de la maladie

Les principaux symptômes de la maladie sont:

  • rhinite fréquente, non susceptible de traitement;
  • difficulté à respirer par le nez, même en l'absence d'écoulement nasal;
  • trouble du sommeil de l'enfant;
  • écoulement muqueux du nez, irritant la zone située au-dessus de la lèvre supérieure;
  • toux sèche, surtout le matin;
  • respiration sifflante, reniflant, retenant votre souffle pendant le sommeil;
  • changement de timbre de voix;
  • tic nerveux ou clignotement fréquent des yeux;
  • léthargie et apathie de l'enfant;
  • maux de tête;
  • irritabilité et fatigue de l'enfant;
  • déficience auditive;
  • rougeur ou larmoiement des yeux.

Il existe 3 formes principales de la maladie, en fonction de la gravité:

  1. 1er degré - les amygdales sont légèrement élargies. Les problèmes de respiration nasale ne sont observés que dans la position horizontale du corps.
  2. Grade 2 - Les amygdales couvrent la moitié du passage nasal. L'enfant doit respirer par la bouche nuit et jour. La nuit, on entend un ronflement ou une respiration sifflante. Le timbre de la parole et de la voix est cassé.
  3. 3ème degré - le nasopharynx est complètement bloqué. Un enfant ne peut pas respirer complètement avec son nez, mais seulement avec sa bouche.

À propos des symptômes et du traitement de l'alopécie chez les enfants, lisez notre article.

Quel résultat?

Si le temps n'arrête pas la croissance des végétations adénoïdes, les complications suivantes peuvent survenir:

  • déficience auditive;
  • infections régulières des voies respiratoires supérieures, car les amygdales envahies par la végétation offrent un lieu favorable à leur développement;
  • problèmes respiratoires nasaux persistants;
  • adénoïdite - inflammation des végétations adénoïdes, entraînant une augmentation du nombre de ganglions lymphatiques et l'apparition d'un écoulement purulent par le nez;
  • une violation de la structure de la mâchoire, qui est caractéristique pour respirer par la bouche;
  • changement de morsure;
  • augmentation des taux de leucocytes sanguins et diminution de l'hémoglobine, ce qui affecte l'état de santé général;
  • néphrite rénale et autres maladies infectieuses chroniques;
  • perturbation du système digestif due à l'ingestion de sécrétions purulentes ingérées;
  • difficulté à avaler de la nourriture;
  • violation de diction;
  • Une mauvaise respiration entrave la ventilation et l'apport d'oxygène au cerveau, ce qui affecte le développement mental et physique de l'enfant.

Les recommandations des pédiatres pour le traitement des fissures anales chez un enfant sont disponibles sur notre site Web.

Méthodes de diagnostic

Pour diagnostiquer la maladie nécessite une visite à l'oto-rhino-laryngologiste. Normalement, un examen visuel standard de l'enfant est suffisant. Cependant, certains tests et études sont en outre assignés pour compléter le tableau:

  • plaintes d'enfants et témoignages de parents;
  • radiographie du nasopharynx;
  • endoscopie;
  • tomographie.

Le plus efficace est la méthode endoscopique. Le bébé est introduit un dispositif spécial avec une caméra qui vous permet d'inspecter visuellement les amygdales.

Pour éviter les sensations douloureuses, un enfant est soumis à une anesthésie locale. C'est la méthode la plus moderne, bien que de nombreux médecins pratiquent la méthode du doigt, en touchant manuellement les amygdales, ce qui provoque un réflexe nauséeux et une douleur aigue.

Traitement

Comment traiter les végétations adénoïdes chez un enfant et est-il possible de se passer de chirurgie? Pour le traitement des végétations adénoïdes, on utilise des médicaments, des remèdes populaires et, dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale, c'est-à-dire l'élimination des végétations adénoïdes.

Quels sont les signes d'acclimatation chez les jeunes enfants? Découvrez-le ici.

Des médicaments

Le traitement médicamenteux vise à éliminer l'inflammation, à soulager l'œdème, à soulager la respiration et à renforcer le système immunitaire.

Le traitement médicamenteux n’est efficace que dans les phases initiales de la maladie, lorsque les végétations adénoïdes ne sont pas encore très développées.

Les médicaments suivants sont utilisés pour cela:

  • gouttes du rhume (vasoconstricteur) - Naphthyzinum, Naphazoline, Galazolin, Sanorin, Farmazolin, Rinazoline;
  • sprays nasaux anti-inflammatoires - Nasonex, Flix;
  • gouttes antiseptiques pour instillation dans le nasopharynx - Albucidum, Collargol, Protargol;
  • solutions salines pour le nettoyage du nez - Nazomarin, Aquamaris, Humer, Marimer;
  • antihistaminiques - Erius, Diazolin, Zyrtec, Loratadin;
  • agents fortifiants - complexes de vitamines et immunomodulateurs.

Le traitement ne doit être choisi que par le médecin traitant, en fonction du tableau clinique.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle est généralement utilisée comme traitement complémentaire du traitement standard, car elle améliore l’effet global du traitement. Considérez quelques recettes:

  1. Huile d'argousier. Vendu dans toutes les pharmacies. Enterré trois fois par jour, trois gouttes dans chaque narine.
  2. Le miel et les betteraves. Doit être mélangé dans un rapport de 2 pour 1 jus de betterave et miel, respectivement. Insister pendant 1,5 heure et enfouir dans le nez 5 gouttes le matin, l’après-midi et le soir.
  3. Infusion d'eucalyptus. Il est utilisé pour se gargariser. Un verre d'eau bouillante prendre 2 cuillères à soupe de feuilles d'eucalyptus et insister 1 heure. L'outil soulagera l'inflammation et facilitera la respiration.
  4. Sel et miel Dans un verre d'eau tiède est dissous dans une cuillère à café de sel et de miel. Le produit obtenu est versé dans une narine puis aspirée dans un liquide puis dans l'autre en fermant alternativement les narines. La procédure peut être effectuée avec une seringue conventionnelle, mais sans aiguille.
  5. Peroxyde d'hydrogène. Pour un verre d'eau, prendre 1 cuillère à café de peroxyde et bien mélanger. La solution est utilisée pour se gargariser et se rincer le nez.

Avant d'utiliser tel ou tel remède, vous devriez consulter votre médecin.

Comment traiter la stomatite aphteuse chez les enfants, vous pouvez apprendre de notre article.

Intervention chirurgicale

L'opération d'enlèvement des végétations adénoïdes s'appelle l'adénotomie.

Cette procédure est prescrite dans les cas les plus graves, lorsque le traitement standard ne donne pas les résultats souhaités.

L'opération est réalisée sous anesthésie locale, afin que l'enfant ne ressente pas de douleur. Le besoin de vomir lors du retrait ne sera inconfortable. L'opération elle-même est rapide, pas plus de 5-10 minutes. S'il n'y a pas de complications, l'enfant sera déchargé pendant la journée.

Cependant, sachez que l'opération n'est pas toujours justifiée. Premièrement, vous devriez essayer un traitement médicamenteux, car de nombreux médecins simplifient leur travail en prescrivant une adénotomie à tout le monde.

Il est nécessaire de n'accepter qu'en dernier recours, s'il n'y a pas d'autres options ou s'il existe une menace pour la santé de l'enfant. Il y a peu de complications après la chirurgie.

Quelques semaines devront renoncer à la nourriture solide et limiter l'effort physique.

Des moyens seront affectés pour accélérer la guérison des amygdales. À l'avenir, si tout se passe comme prévu, l'enfant grandira en bonne santé.

Les végétations adénoïdes augmentent chez presque tous les enfants, mais à des degrés divers. Il est important de surveiller leur état et de prendre toutes les mesures nécessaires. Tout d'abord, vous devez consulter un médecin pour un diagnostic précis dès les premiers symptômes alarmants.

Au début du processus d'augmentation du nombre d'adénoïdes, il est possible d'arrêter l'aide de médicaments, mais si vous tardez avec le traitement, vous devrez vous faire opérer.

Dr. Komarovsky à propos des végétations adénoïdes dans cette vidéo:

Nous vous demandons de ne pas vous soigner vous-même. Inscrivez-vous avec un médecin!