Parésie des cordes vocales

La parole est un élément important de la vie humaine. Puisqu'il aide à exprimer des pensées, des émotions et à établir des relations avec d'autres personnes. Le larynx participe à la formation de la voix et à la performance de la fonction respiratoire, qui occupe une position intermédiaire entre le pharynx et la trachée. Dans le larynx se trouvent les cordes vocales, dont le fonctionnement dépend des impulsions nerveuses. Cependant, si les fibres nerveuses sont endommagées ou enflammées, une parésie des cordes vocales se développe.

À l’hôpital Yusupov, on traite la parésie des cordes vocales et la restauration de la voix après une maladie. Dans une institution médicale multidisciplinaire, les spécialistes pratiquent une approche individuelle pour chaque patient, ce qui permet d'améliorer la qualité du traitement.

Parésie des cordes vocales: causes et symptômes

La parésie des cordes vocales, dont le traitement doit être commencé dès l'apparition des premiers symptômes, est caractérisée par une absence complète de fluctuations du larynx, associée à une atteinte des fibres nerveuses. Le développement de cet état pathologique se produit dans les tumeurs qui compriment les organes de l'œsophage, ainsi que dans les blessures au cou, à la saillie des parois de l'aorte.

En médecine, il existe trois types de parésis, selon la cause de la violation:

  • La parésie organique se développe lorsque le nerf vague est endommagé. Dans le cas où le rapport entre l'excitation et l'inhibition dans le cortex cérébral est perturbé, une parésie fonctionnelle est diagnostiquée;
  • La parésie myopathique se produit souvent chez les adolescents à la puberté, après une tension excessive des cordes vocales, ainsi que des hémorragies;
  • La parésie neuropathique est diagnostiquée chez les patients présentant des muscles laryngés faibles à la suite de lésions des fibres nerveuses.

La parésie des ligaments affecte non seulement le langage du patient, mais rend la respiration difficile, ce qui peut être fatal. Les spécialistes de l'hôpital Yusupov fournissent une assistance d'urgence aux patients présentant des symptômes graves.

La parésie des cordes vocales présente des manifestations caractéristiques:

  • manque de voix;
  • enrouement, enrouement;
  • essoufflement;
  • difficulté à prononcer des sons individuels;
  • retentit le souffle;
  • violation des mouvements de la langue et des lèvres.

Cette pathologie apporte un inconfort aux patients. Des oto-rhino-laryngologistes et des neurologues hautement qualifiés effectuent un traitement de qualité, après quoi des spécialistes du centre de réadaptation de l'hôpital de Yusupov collaborent avec le patient pour rétablir les fonctions.

Parésie des cordes vocales: traitement

Si le patient reçoit un diagnostic de parésie des cordes vocales, le traitement dépendra de la cause sous-jacente et du degré de la maladie. Pour identifier les causes, il est prescrit au patient de consulter un spécialiste: un médecin généraliste, un oto-rhino-laryngologiste, un neurologue, un endocrinologue, un chirurgien et un psychiatre.

Une coopération interdisciplinaire est mise en place entre spécialistes d’orientations diverses, ce qui permet d’élaborer l’examen le plus complet et d’élaborer un programme thérapeutique complet. Au stade du diagnostic, les spécialistes utilisent des équipements européens pour la tomographie du cerveau, les ultrasons de la glande et du coeur et les examens radiologiques.

Si le patient est diagnostiqué avec une parésie des cordes vocales, dont les causes sont une violation de l'innervation, un traitement médical ou chirurgical est effectué. L'intervention chirurgicale est utilisée dans des cas exceptionnels lorsqu'il y a un danger pour la santé du patient, par exemple avec une tumeur ou une hémorragie. Pour éliminer la parésie fonctionnelle, des sédatifs ou des antidépresseurs sont prescrits au patient.

Dans le centre de réadaptation de l'hôpital Yusupov, des spécialistes aident les patients à retrouver la parole et la parole. Les méthodes utilisées au stade de la réadaptation nous permettent de consolider les résultats obtenus avec des médicaments.

Avantages de postuler à l'hôpital Yusupov

Un traitement complet de la parésie du larynx et des cordes vocales, y compris des médicaments, de la physiothérapie, une prophylaxie psychologique et des exercices phonétiques, est effectué à l'hôpital Yusupov.

Les avantages d’appliquer à l’hôpital Yusupov pour la parésie des cordes vocales sont les suivants:

  • des spécialistes hautement qualifiés qui suivent régulièrement une formation avancée;
  • thérapies innovantes scientifiquement valables;
  • un équipement de haute précision vous permettant de recevoir les résultats de l'enquête après son passage;
  • la disponibilité de programmes complets de thérapie et de réadaptation conformes aux normes internationales;
  • la possibilité d'obtenir des conseils du médecin traitant à un moment opportun;
  • attitude amicale du personnel.

Avec un traitement en temps opportun, la parésie des cordes vocales peut être guérie dans les plus brefs délais. Pour recevoir les conseils d’experts chevronnés et prendre rendez-vous, contactez le personnel par téléphone à l’hôpital Yusupov.

Paralysie des cordes vocales - le silence n'est pas toujours d'or

La langue est un vecteur de la connaissance et un moyen de sa transmission de personne à personne, à travers le langage exprimé par les sentiments et les émotions d'une personne. La perte de la capacité de parler, d’une part, d’un état douloureux en raison de l’incapacité de transmettre et de recevoir des informations, est d’autre part un symptôme d’une maladie grave. Une voix peut disparaître pour diverses raisons. Il est impossible de la traiter avec dédain car les raisons de l’incapacité de parler peuvent être à la fois une laryngite et une paralysie des cordes vocales, conséquence d’une maladie grave.

En médecine, il existe des termes spéciaux comme "paralysie" et "parésie", ils sont liés, la parésie est parfois appelée paralysie incomplète, il s'agit d'un affaiblissement de la force musculaire et d'une violation des fonctions motrices, de nature neurologique. La paralysie est la perte ou la dégradation complète de l'activité musculaire causée par des lésions du tractus pyramidal ou du système nerveux périphérique.

Pourquoi la paralysie et la parole peuvent-elles se perdre?

Le mouvement est le résultat d'une commande qui traverse les nerfs jusqu'aux muscles du cerveau humain. Dans les cas où des voies de transmission telles que les nerfs sont endommagés, les impulsions cérébrales ne se transmettent pas aux muscles et sont inactives. Ceci s'appelle la paralysie.

Lorsque le système nerveux central ou périphérique est perturbé, il se produit souvent une paralysie des cordes vocales, qui affecte directement les fonctions de déglutition, de respiration et de parole. La corde vocale est constituée de deux faisceaux de muscles localisés à l'entrée de la trachée. Leur état habituel est relâché, mais lorsqu'un signal passe à travers les nerfs conducteurs, ils commencent à se toucher et à vibrer lorsqu'ils parlent. Les causes immédiates de la paralysie peuvent être un arrêt respiratoire, une infiltration d’eau dans les organes respiratoires ou des éléments alimentaires, la paralysie peut être causée par des opérations du cœur et des voies respiratoires, l’apparition de tumeurs et des cicatrices sur les cordes vocales. Il est important que les cordes vocales, en plus de la fonction de la parole, constituent le mécanisme de défense des voies respiratoires, empêchant ainsi les morceaux de nourriture et la salive de pénétrer dans la trachée. Même avec un affaiblissement temporaire de la mobilité des ligaments, les processus de toux, d'éternuement et de déglutition deviennent difficiles, entraînant la croissance d'une microflore négative dans la région laryngée et l'intoxication.

Il est important de savoir que la paralysie d'un organe est une conséquence d'une autre maladie grave, son symptôme concomitant, tel qu'un accident vasculaire cérébral, une tumeur, un anévrisme de l'aorte, un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Si le nerf récurrent est endommagé à la suite d'une opération du cœur, du cerveau et de la thyroïde, il peut en résulter une déficience complète de la fonction vocale et une difficulté à respirer. Paralysie plus fréquente associée à une intervention chirurgicale au thorax ou au cou. Les nerfs qui transmettent le signal passent directement près du cœur, ce qui augmente le risque de les frapper et d’entraîner une paralysie ultérieure des cordes vocales. Le cou est l'organe dans lequel se trouve le nerf laryngé récurrent et la perte de la parole peut être le résultat d'une opération du cou sur le larynx ou la glande thyroïde.

En cas de paralysie des cordes vocales, les causes peuvent être de nature neurologique: lésions des nerfs, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, myasthénie.

Les causes peuvent être des infections et des toxines, un stress sévère, une intoxication par les métaux, des hémorragies musculaires. Chez les femmes, les troubles des cordes vocales sont observés plus souvent que chez les hommes. Cela est particulièrement vrai pour ce type de paralysie, comme la paralysie des cordes vocales gauches.

La paralysie des cordes vocales peut être unilatérale ou bilatérale.

Comment est la paralysie des cordes vocales

Le nom lui-même indique qu'en cas de paralysie unilatérale, un nerf est endommagé, il s'agit de la forme la plus courante et la moins symptomatique, qui se manifeste par une diminution du niveau de la voix et des difficultés respiratoires. Avec une lésion bilatérale se produit une perte complète de la voix (aphonie). Des conséquences graves surviennent si les voies respiratoires sont paralysées au moment où elles étaient fermées, une obstruction respiratoire et une assistance médicale immédiate peuvent survenir.

Symptômes généraux de la paralysie des cordes vocales:

  • Perte totale de la voix;
  • Changer la hauteur et le timbre de la voix;
  • Respiration bruyante et enrouée;
  • Inconfort, douleur dans le larynx et sensation d'étouffement au moment de l'ingestion et fluide;
  • Respiration difficile et rapide;
  • Manque de réflexe nauséeux;
  • Toux lissée, ne pas se racler la gorge.

Comment identifier le dysfonctionnement des ligaments

La maladie est diagnostiquée par un professionnel de la santé sur la base d'observations cumulatives de l'historique de la maladie, d'un examen visuel du larynx, d'une analyse des symptômes et des résultats d'une laryngoscopie indirecte. Pour établir le dommage aux ligaments et la prescription d'un traitement, l'imagerie de la gorge est prescrite, des tests spéciaux sont appliqués:

  • Électromyographie laryngée;
  • Analyse de la voix acoustique par des spécialistes compétents;
  • Scan et rayons x;
  • Tomodensitométrie du cerveau, de la poitrine, du larynx.

Une méthode telle que la stroboscopie ou l'examen de la gorge avec une sonde spéciale est également utilisée, ce qui vous permet d'identifier le moindre dommage et les dommages aux ligaments et au larynx. Dès le début du traitement, les médecins doivent prescrire et administrer - des spécialistes de profils tels que oto-rhino-laryngologiste, endocrinologue, pneumologue, gastro-entérologue, neuropathologiste.

Comment guérir la paralysie des cordes vocales

Le traitement est prescrit individuellement pour chaque patient, en fonction des résultats de l'examen. Le traitement peut être conservateur, y compris l'utilisation d'antibiotiques, de phonopédie et de physiothérapie, de vitamines et d'hormones visant à améliorer la conductivité des voies nerveuses et à stimuler la restauration des nerfs endommagés. En cas de maladie aiguë, une intervention chirurgicale est appliquée. En cas de paralysie unilatérale, des procédures de médiation et de réinnervation, qui améliorent les propriétés de la voix, sont prescrites. Dans ce cas, une pâte adoucissante, du collagène, du téflon, du gel polyacrylique, réunissant les cordes vocales et les plis sont introduits dans le ligament paralysé. Dans ce cas, les éventuels effets indésirables dus à des modifications irréversibles de la voix, il est difficile de prévoir le volume de substances injectées, leur migration est possible. La méthode la plus populaire et la plus sûre est la thyroplastie, ou médialisation des cordes vocales endommagées, qui peuvent être déplacées dans les plans horizontal et vertical. Dans le même temps, la voix améliore qualitativement ses caractéristiques, la portée et le volume de la voix augmentent de 2 à 3 fois. Il est important qu'aucun effet secondaire ne soit observé.

Lorsque la paralysie des cordes vocales a lieu, le traitement peut consister en une intervention chirurgicale sur implant, un élément de son propre cartilage ou un autre implant est implanté entre les ligaments pour fixer la lumière entre les ligaments. Lorsqu'une trachéotomie est opérée au cours d'une intervention chirurgicale, un tube est inséré dans la gorge. Vous pouvez parler en fermant l'extrémité du tube avec votre doigt ou un bouchon.

Après la chirurgie, des techniques développées sont utilisées pour la rééducation - phonopédie thérapeutique, psychothérapie et thérapie respiratoire.

Lorsque vous avez besoin d'écouter, restez silencieux, quand vous avez besoin de parler, parlez avec élégance dans le cas et magnifiquement, et ne soyez pas malade!

Parésie des cordes vocales: classification, causes et traitement

Qu'est-ce que la parésie des cordes vocales?

La parésie des cordes vocales est une violation de l'activité motrice des ligaments à la suite d'une lésion ou d'une inflammation du nerf récurrent. Elle se caractérise par une perte partielle ou totale de la voix, des problèmes de déglutition et de respiration.

La parésie des cordes vocales peut être de plusieurs types: fonctionnel (perturbation de la conduction de l'excitation nerveuse par le cerveau) et neuropathique (trouble de la conduction ou des nerfs périphériques), myopathique (dû aux spasmes des muscles laryngés).

Raisons

Le plus souvent, la paralysie des cordes vocales survient avec la complication ou la récurrence de maladies inflammatoires infectieuses, ainsi que par suite de blessures ou d'opérations. Les maladies peuvent inclure:

  • SRAS.
  • Laryngite.
  • Grippe.
  • Typhus et fièvre typhoïde.
  • La syphilis
  • Poliomyélite, etc.

Outre les maladies infectieuses, une part importante des blessures est présente, en particulier des blessures au cou, au cerveau et à la poitrine. Les tumeurs (malignes et bénignes) peuvent affecter le fonctionnement des cordes vocales. Il convient également de noter les maladies chroniques du système cardiovasculaire (accident vasculaire cérébral, ischémie) et de la thyroïde.

Pendant la chirurgie du larynx, des complications peuvent survenir, entraînant une paralysie. Ces complications peuvent être associées à la fois à la réactivité du corps et aux erreurs du médecin. Ils ne sont pas immédiatement identifiés. Après un certain temps, les blessures chroniques peuvent réapparaître en raison de l'exposition à d'autres blessures ou maladies.

Pourquoi est-ce dangereux?

Les parésies ne mettent pas la vie en danger, mais peuvent entraîner de nombreux inconvénients, notamment:

  1. Perte de voix partielle ou totale.
  2. Tremblement, enrouement et enrouement.
  3. Troubles de déglutition.
  4. Difficulté à respirer, fatigue.
  5. La conversation devient très difficile, l'incapacité de prononcer de grandes phrases sur un souffle et même l'apparition d'un essoufflement.
  6. Les changements de voix peuvent rester même après la récupération complète.

Classification

La parésie des cordes vocales dépend de la prévalence de:

En fonction de l'étiologie:

  1. Fonctionnel - se produit lorsque les dysfonctionnements du cortex cérébral - la conduction de l'influx nerveux est perturbée, ce qui entraîne une inhibition ou un dysfonctionnement des muscles du larynx et des ligaments.
  2. Neuropathic - une violation de la conduction des nerfs qui fournissent les muscles du larynx.
  3. Myopathie - processus pathologiques dans les muscles, entraînant leur spasme et leur dysfonctionnement.

Les symptômes

Le tableau clinique de la maladie se caractérise par une perte partielle ou totale de la voix, un enrouement, un enrouement, des modifications du timbre et du son de la voix, des difficultés respiratoires, pouvant aller jusqu'à l'asphyxie, et une fatigue au cours d'une conversation.

En cas de complications névrotiques, des affections générales peuvent survenir: maux de tête, vertiges, spasmes musculaires du cou, nervosité. Dans le processus inflammatoire, des douleurs au cou et à la poitrine peuvent survenir.

La maladie survient chez les personnes des deux sexes, quel que soit leur âge.

Diagnostics

Dans le diagnostic de la parésie, l’accent est mis principalement sur la confirmation du diagnostic et la recherche des facteurs de survenue de la maladie. Commencez l’examen en vérifiant l’état du larynx et des cordes vocales par laryngoscopie. En utilisant cette méthode, vous pouvez déterminer la présence d’une inflammation, évaluer l’état des tissus environnants.

Pour l'examen général, l'examen aux rayons X est utilisé:

  1. Scanner du cou et de la poitrine.
  2. IRM
  3. Radiographie du larynx et de la glande thyroïde.
  4. Échographie de la glande thyroïde.

Si le patient a une longue histoire de blessures au cou, d'opérations (en particulier de chirurgie de la thyroïde), il doit alors faire l'objet d'un examen attentif.

Traitement

Le traitement de cette maladie ne sera efficace que si elle est effectuée sur une approche individuelle et affecte spécifiquement la cause de la paralysie. La parésie des cordes vocales est elle-même une conséquence de lésions nerveuses ou d'un trouble du travail de certains groupes d'organes. Par conséquent, le traitement doit être orienté vers le traitement de ces facteurs.

Lors du traitement, un ensemble de mesures médicales est appliqué, y compris des méthodes médicales, chirurgicales et physiothérapeutiques.

Le traitement médicamenteux comprend l’utilisation de médicaments, à savoir des médicaments anti-inflammatoires, une thérapie antivirale, un traitement antibiotique - tout cela est utilisé si la cause de la parésie est un agent pathogène infectieux et une inflammation.

L'utilisation de miostimulyatorov et biostimulants affecte favorablement la fonctionnalité des muscles du larynx. Les médicaments qui stimulent les réactions biogéniques accélèrent considérablement la guérison et l'effet des médicaments nootropes peut résoudre le problème des troubles associés au cortex cérébral.

Un traitement chirurgical est utilisé si les blessures par balle ou de nouvelles blessures en sont devenues la cause, ainsi que les effets de la chirurgie du cou. Avec l'aide de la chirurgie dans la plupart des cas, il est possible d'établir la cause et de l'éliminer. En outre, cette méthode est utilisée si des tumeurs et des inflammations purulentes sont à l’origine du développement de la paralysie.

Le traitement de physiothérapie consiste à appliquer:

  1. Thérapie par micro-ondes.
  2. Électrophorèse.
  3. Stimulation des courants périodiques.
  4. Thérapie par ultrasons.
  5. L'acupuncture
  6. Diadynamométrie.

Prévention

Pour éviter cette maladie désagréable, il suffit simplement de procéder à un examen physique. Si vous avez déjà eu des blessures à la nuque, des chirurgies, des névralgies, etc., il est conseillé de poser un diagnostic afin de détecter et de prévenir à l’avenir l’un des facteurs responsables de la maladie.

Faites également attention avec votre gorge: toute maladie ORL infectieuse peut entraîner de graves complications, y compris la parésie.

Paralysie des cordes vocales - Paralysie du larynx - Parésie du nerf récurrent

Qu'est-ce que la paralysie des cordes vocales (paralysie du larynx)?

Le mouvement des cordes vocales en bonne santé pendant la respiration, ainsi que pendant la formation du son, se produit conformément à certaines régularités. Avec la paralysie des cordes vocales, également appelée parésie du nerf récurrent ou paralysie du larynx, la mobilité du cordage vocal affecté est partiellement ou complètement limitée.

La raison de la violation du mouvement réside, en règle générale, dans les dommages au nerf des cordes vocales, soi-disant. nervus laryngeus recurrens, responsable de l'innervation des cordes vocales et de leur mobilité normale.

La paralysie des cordes vocales peut être unilatérale et, rarement, bilatérale. Cependant, la symptomatologie de la paralysie unilatérale des cordes vocales est très différente de la parésie bilatérale des cordes vocales.

Nervus laryngeus recurrens, le nerf qui assure l'innervation des cordes vocales, transmet une trajectoire complexe de la base du crâne aux cordes vocales. Il prend sa source à la base du crâne, passe du cou au thorax et de là au larynx.

Le fait qu'il se lève de la cavité thoracique vers la région du larynx et lui a donné le nom de nervus laryngeus récurrens (récurrente... en latin).

Paralysie des cordes vocales pendant la respiration

Comment se produit la paralysie des cordes vocales (paralysie du larynx)?

Il existe de nombreuses causes de parésie du nerf récurrent. Les plus fréquents sont:

  • chirurgie de la thyroïde
  • chirurgie sur la colonne cervicale
  • chirurgie carotidienne
  • tumeurs du poumon
  • tumeurs bronchiques
  • autres tumeurs métastatiques

Souvent, après des infections prolongées, la paralysie des cordes vocales est diagnostiquée, ce qui suggère une genèse virale.

Si la cause immédiate de la paralysie des cordes vocales n'est pas claire, alors parlez de soi-disant. parésie idiopathique du nerf récurrent. Dans ce cas, de nombreux diagnostics d'imagerie sont fortement recommandés dans l'ensemble du nerf récurrent. Ce diagnostic est réalisé dans le cadre de la tomodensitométrie (TDM) ou de l'imagerie par résonance magnétique (IRM).

Paralysie des cordes vocales pendant la phonation

Quelles plaintes peuvent découler de la paralysie des cordes vocales?

Avec la paralysie des cordes vocales, diverses plaintes peuvent survenir. Cependant, le tableau clinique présente principalement trois symptômes.

Les symptômes les plus fréquents de paralysie unilatérale des cordes vocales:

  • enrouement
  • essoufflement
  • trouble de la déglutition

Avec parésie unilatérale du nerf récurrent, c'est-à-dire paralysie de la corde vocale d'une part, en premier lieu, il y a un enrouement plus ou moins prononcé. La voix s'épuise rapidement, avec un halètement presque silencieux (aphonique).

Le degré d'enrouement, ou le degré d'aspiration, dépend à la fois de la position et du degré de tension du pli vocal paralysé. Avec un petit espace entre les cordes vocales, la respiration est moindre qu'avec un grand espace constamment présent.

Un autre symptôme courant de la paralysie unilatérale des cordes vocales est l’essoufflement, c’est-à-dire manque d'air perçu pendant

temps de conversation, et aussi pendant l'effort physique. Cette dyspnée n’est pas liée à une déficience en oxygène due à une ventilation insuffisante, mais à une augmentation significative du débit d’air due à une glotte ouverte.

Le patient n'est plus en mesure de doser son souffle lors d'une conversation ou de la formation de son, l'air est «perdu», le patient doit reprendre son souffle après quelques mots. Le résultat d'interruptions constantes de la respiration est une altération de la diction. De plus, lors de l'effort physique, par exemple, lors de la montée d'escaliers, en raison de l'incapacité de doser correctement le souffle, l'air est rapidement consommé et le patient le perçoit subjectivement comme un essoufflement ou un étouffement.

Le troisième symptôme récurrent chez les patients présentant une paralysie des cordes vocales ou une parésie du nerf récurrent est une déglutition et des chatouillements fréquents. Cela est particulièrement évident au début de la paralysie. Les patients rapportent que, surtout, lorsqu'ils boivent des boissons gazeuses, ils doivent faire extrêmement attention à ne pas s'étouffer.

Quelles sont les options de traitement?

Il existe deux types de traitement pour la parésie nerveuse récurrente:

  • thérapie vocale
  • traitement phonochirurgical

En cas de paralysie des cordes vocales, il est nécessaire, après avoir diagnostiqué et éliminé la présence de maladies malignes, de commencer dès que possible un traitement phoniatrique. Cela est nécessaire pour la réactivation rapide du nerf afin d'éviter une atrophie musculaire des cordes vocales. Dans le même temps, le patient doit être persuadé de parler normalement afin d’éviter une altération fonctionnelle, c’est-à-dire de ne pas passer à la parole dans un murmure.

Par conséquent, un traitement phoniatrique intensif est recommandé, qui devrait être effectué deux à trois fois par semaine. Les schémas d'entretien de la voix ou les silences prolongés, prescrits jusqu'à présent par certains médecins, doivent nécessairement être évités d'un point de vue phoniatrique. Pour la plupart des cas de paralysie des cordes vocales, lorsque les dommages nerveux au cours de la chirurgie ont été prouvés sans équivoque, dans 80 à 90% des cas, le nerf est complètement restauré. Les exercices phonopédiques contribuent au processus de régénération.

Cependant, dans environ 10% des cas de paralysie idiopathique des cordes vocales, la régénération nerveuse ne se produit pas. La voix reste enrouée, de même que l'essoufflement à un degré plus ou moins grand. Un enrouement prolongé ou un essoufflement sont également observés chez des patients qui avaient endommagé de manière irréversible le nerf de la corde vocale au cours de l'opération.

Des soins efficaces peuvent être prodigués à ces patients dans le cadre d'un traitement phonochirurgical. À ce jour, les possibilités d'intervention chirurgicale en cas de paralysie des cordes vocales sont nombreuses.

Dans ce cas, le Dr Volt préfère l’implantation par injection dans les cordes vocales, également appelée augmentation des cordes vocales, comme méthode opérationnelle. Cette méthode est décrite en détail à la page «Opération de paralysie des cordes vocales».

Les résultats de cette méthode opératoire sont tellement impressionnants que, chez les patients atteints de cette maladie, les trois principaux symptômes assez graves sont souvent éliminés très rapidement. Le patient se débarrasse de son enrouement et, en règle générale, retrouve la même voix dès que possible. La situation en matière de dyspnée est nettement améliorée et le trouble de l’avalage et du symptôme de torsion s’efface également dans une large mesure.

Causes, symptômes et traitement de la parésie des cordes vocales

La parésie des cordes vocales est une pathologie des voies respiratoires supérieures, à savoir le larynx. Dans cet article, nous examinerons les causes de la parésie des cordes vocales, les symptômes de cette maladie ainsi que les méthodes de traitement possibles.

Appareil musculaire du larynx

Anatomiquement, le larynx est situé entre le pharynx et la trachée. Grâce au larynx, nous pouvons pleinement respirer et parler. Lorsque nous prononçons des sons, les cordes vocales s'étirent et l'air commence à passer à travers le vide apparu.

Le larynx s'étire en raison de l'influx nerveux, qui est transmis du cerveau. Si les terminaisons nerveuses sont sujettes au processus inflammatoire ou sont endommagées par des facteurs négatifs, la parésie des cordes vocales se produit.

Qu'est-ce que la parésie des cordes vocales?

La parésie des cordes vocales est un phénomène qui se produit lors de la perte partielle des fonctions principales des cordes vocales. La parésie survient en violation des terminaisons nerveuses qui alimentent les voies respiratoires supérieures. Tout simplement parce que le fonctionnement des cordes vocales ne peut pas s'arrêter - le plus souvent, la violation des fonctions principales du larynx survient après une intervention chirurgicale grave sur la glande thyroïde, avec lésions (lésions) de la colonne vertébrale, atteinte à l'intégrité des vaisseaux sanguins.

En outre, la parésie des cordes vocales se produit dans les tumeurs malignes ou bénignes, en cas de pincement des terminaisons nerveuses provenant du tractus gastro-intestinal, ainsi que dans le renflement pathologique des parois de l'aorte. Maladies du système cardiovasculaire, des dommages mécaniques aux vertèbres cervicales entraînent une coupure des cordes vocales.

Symptômes de parésie des cordes vocales

Parmi les principaux et les plus prononcés symptômes de parésie des cordes vocales émettent tels que:

  • Voix rauque, étranglée;
  • Tremblant dans la tête;
  • Faiblesse qui survient même après la chute de quelques phrases;
  • Respiration difficile;
  • Diminution de la voix conduisant à une perte totale ou partielle de celle-ci.

Dans les cas très graves, une personne peut ressentir une atrophie complète des muscles du larynx. Chez l’homme, il existe une attente respiratoire périodique pouvant menacer l’asphyxie, c’est-à-dire la suffocation.

Pourquoi la parésie du larynx se produit-elle?

Pour quelle raison une personne peut-elle avoir une parésie du larynx? Le plus souvent, cette pathologie n'apparaît pas de manière indépendante, mais dans le contexte de maladies déjà présentes dans l'organisme.

L'inflammation des voies respiratoires supérieures peut entraîner une parésie laryngée, en particulier une laryngite, une grippe, un VRAI. Des maladies telles que la typhoïde, la syphilis, la poliomyélite, le botulisme et d'autres processus infectieux conduisent à des phénomènes pathologiques douloureux désagréables dans le larynx.

Les troubles de l'activité cardiovasculaire causés par des maladies telles que l'athérosclérose des vaisseaux sanguins, les accidents vasculaires cérébraux ischémiques - tout cela affecte le travail des muscles du larynx.

Les maladies de la thyroïde (thyroïdite auto-immune, goitre toxique, carence en iode dans le corps, tumeurs thyroïdiennes), les néoplasmes malins de l'œsophage, les anévrismes aortiques, les pleurisies, la péricardite et les lymphadénites sont des pathologies pouvant conduire à une perte complète ou partielle de l'activité motrice muscle laryngé.

Conditions de travail professionnelles défavorables: salles poussiéreuses, émissions toxiques, contact étroit avec des produits de l'industrie chimique lourde - tout cela conduit à une parésie du larynx.

Une violation de la fonctionnalité du larynx est également observée chez les patients soumis à un stress neuro-émotionnel fort, au stress, aux hystériques, aux troubles mentaux et à des expériences constantes.

Comment diagnostiquer la parésie laryngée?

Pour diagnostiquer la parésie du larynx, il sera nécessaire de consulter non seulement un médecin généraliste, mais également les spécialistes de la liste suivante - un neurologue, un chirurgien, un spécialiste en ORL, un endocrinologue, un psychiatre.

Les antécédents médicaux du patient seront pris en compte sans faute - que des interventions chirurgicales aient été réalisées sur les organes des voies respiratoires supérieures, la glande thyroïde, l'œsophage. Y a-t-il des anomalies psychologiques?

En outre, le patient doit subir des études telles que: radiographie du larynx, tomographie assistée par ordinateur, étude des fonctions vocales du larynx, présence de processus inflammatoires du larynx.

Si les spécialistes mentionnés ci-dessus ont des doutes sur la santé du patient, vous devez être prêt à étudier la glande thyroïde, les rayons X de l'œsophage, un examen du thorax et un cardiogramme. Le patient doit subir des tests psychologiques par un psychiatre.

Comment traiter la parésie du larynx?

Pour prescrire un traitement efficace de la parésie laryngée, il est d'abord nécessaire d'établir le diagnostic correct et le plus exact possible. S'il en existe un et que la cause de ce phénomène pathologique ait été découverte, le traitement est alors effectué selon deux méthodes: médicamenteuse ou chirurgicale.

Par exemple, si la parésie du larynx est due à une infection, on prescrit des antibiotiques et un traitement vitaminique au patient. S'il s'agit de troubles neurologiques et de lésions des terminaisons nerveuses, le traitement consistera à stimuler l'activité du muscle laryngé de Prozerin. En outre, il ne peut pas se passer de tranquillisants et de substances psychotropes.

L'opération est prescrite en cas de tumeur, de néoplasme et de perturbation de la thyroïde, de l'œsophage. Avec la menace d'asphyxie, une procédure de trachéotomie est prescrite.

Il est possible de stimuler le travail de l'organe musculaire par électrostimulation, magnétothérapie et réflexothérapie. Le patient doit nécessairement éviter toute contrainte sur les cordes vocales pendant la période de traitement, parler moins et se reposer davantage.

Pour rétablir la voix pendant la période de rééducation, vous devez vous soumettre à une série d'exercices phonopédiques. Le pronostic de la parésie du larynx dépend uniquement de la cause de sa provocation. Si l'appel du patient auprès des médecins était opportun, dans ce cas, la fonction vocale peut être rétablie complètement.

Traitement de la parésie des cordes vocales

La parésie du larynx (paralysie) est une réduction de la force des muscles de la partie du système respiratoire reliant le pharynx à la trachée contenant l'appareil vocal. Elle se caractérise par une lésion de la voie motrice du système nerveux.

L'appareil vocal est une expansion et une constriction de la fente située dans le larynx entre les cordes vocales, à travers laquelle l'air, les passages qui passent, forment des sons, et le niveau de tension des cordes vocales dépend de l'activité des muscles du larynx due aux impulsions nerveuses. Lorsqu'une partie de ce système est endommagée, une parésie laryngée se forme.

Cette maladie se caractérise par une diminution de la capacité à effectuer des actions associées aux activités du larynx telles que respirer, jouer des sons.

Considérant que les causes de la paralysie laryngée sont assez courantes, il occupe l’une des principales places parmi les maladies ORL (oreille, gorge, nez).

Causes de la maladie

La paralysie est provoquée par un nombre assez varié de raisons, touchant des personnes indépendamment de leur âge et de leur sexe. Souvent formé en raison d'autres maladies.

  • maladie de la thyroïde;
  • tumeurs du larynx, de la trachée, du col utérin et des métastases;
  • coups reportés;
  • diverses inflammations de la membrane séreuse des poumons;
  • maladie des nerfs périphériques, conséquence d'intoxication, de maladies infectieuses (tuberculose, botulisme, infections virales respiratoires aiguës, etc.), intoxication;
  • formation d'hématome due à une lésion mécanique du cou;
  • accumulation dans les tissus du corps des éléments contenant du sang, de la lymphe dans les inflammations infectieuses du larynx;
  • gonflement de l'artère ou de la paroi veineuse causé par son étirement;
  • raideur cartilage raideur;
  • maladies du cerveau, de la moelle épinière et de la colonne vertébrale;
  • lésions postopératoires de la région cervicale, de la tête et du thorax (la paralysie des cordes vocales, à la suite de l'opération, est typique dans la plupart des cas d'une mauvaise intervention chirurgicale);
  • les effets nocifs de la chimiothérapie.

La parésie du larynx se rencontre souvent chez les personnes dont le travail est associé à une charge élevée de l'appareil vocal.

Il existe également une parésie des cordes vocales chez l’homme, dont les causes sont les suivantes: stress intense, tabagisme, conditions de production néfastes liées à l’expiration de substances nocives et toxiques, ainsi que de rhume, d’air enfumé et de maladie mentale.

Variétés, symptômes, effets

Il est intéressant de noter que la paralysie du larynx et la parésie du ciel (parties du palais mou séparant la cavité buccale du pharynx) présentent le même tableau clinique.

Les symptômes dépendent de la durée de la maladie et de la nature de l'inflammation du larynx.

Il y a une paralysie: unilatérale, double face. S'il y en a un deuxième, un congé de maladie est accordé. La parésie unilatérale se caractérise par une inflammation de la moitié du larynx, pli gauche ou droit, dans la parésie unilatérale.

Étant donné que la paralysie bilatérale, comme la parésie du palais mou, présente des symptômes associés à une insuffisance respiratoire, elles peuvent provoquer une asphyxie et, par conséquent, la mort, ainsi que de graves changements de la voix, y compris sa perte complète.

Les symptômes suivants caractérisent le plus la parésie du larynx:

  • enrouement, changement de voix;
  • conversation à voix basse;
  • fatigue rapide des cordes vocales;
  • difficulté à avaler;
  • douleur dans le cou;
  • activité motrice altérée de la langue, palais mou;
  • essoufflement, pouls lent;
  • sensation de coma ou d'objet étranger dans la gorge;
  • toux
  • maux de tête, sommeil anormal, faiblesse, anxiété accrue (avec paralysie, provoquée par des situations stressantes, troubles mentaux);
  • bleu sur la lèvre supérieure;
  • bâillonnement;
  • insuffisance respiratoire (caractéristique de la paralysie bilatérale et nécessite un traitement urgent).

Les principaux signes externes d'une inflammation des cordes vocales sont un dysfonctionnement de la parole et de la respiration.

En plus de la nature de la maladie (unilatérale, bilatérale), la parésie du larynx est également divisée en types qui dépendent souvent de sa nature: myopique, neuropathique, fonctionnelle.

Myope, caractéristique de la parésie bilatérale avec altération des fonctions de la parole, de la respiration, jusqu'à l'asphyxie.

Les neuropathiques, dans la plupart des cas, surviennent de manière unilatérale, en association avec la formation d'un affaiblissement musculaire, ce qui augmente l'écart et se transforme progressivement en muscles du larynx. La restauration de la phonation a lieu après une longue période. Avec une parésie neuropathique bilatérale du larynx, une asphyxie peut survenir.

Caractéristique fonctionnelle des personnes ayant connu des situations stressantes ou des maladies virales. Le caractère unique de cette espèce réside dans le fait qu’elle se caractérise par une voix retentissante avec larmes, rire ou toux. Il y a des chatouillements, des douleurs à la gorge, des maux de tête, de l'irritabilité, de la faiblesse, des troubles du sommeil et des sautes d'humeur.

Diagnostic et traitement

Considérant qu'il s'agit d'une maladie plutôt dangereuse, son diagnostic opportun et son traitement ultérieur sont un facteur important pour la poursuite de l'activité humaine.

Avant de traiter une maladie, vous devez établir correctement le diagnostic. Pour l'établir, il est nécessaire de consulter un médecin, de se soumettre à un examen prescrit. Il n'est pas recommandé d'établir un diagnostic vous-même!

Après analyse des plaintes et examen externe du cou et de la cavité buccale, le médecin traitant vous prescrira l'un des examens suivants: laryngoscopie, y compris l'étude de la localisation des cordes vocales, la présence d'inflammation, l'état de la muqueuse laryngée et son intégrité, la tomographie, la radiographie et l'électromyographie, permettant d'évaluer l'état des muscles. La phonographie, la stroboscopie, l’électroglottographie peuvent être utilisées pour déterminer le niveau de perturbation des fonctions vocales.

La thérapie mise en oeuvre dépend des causes de la maladie, ainsi que de sa nature. Sa tâche est de restaurer les fonctions principales du larynx: respirer et jouer des sons.

Si un effort excessif devient une violation des fonctions vocales, un traitement n'est pas nécessaire, mais du repos est nécessaire pour les rétablir.
La thérapie médicamenteuse, la chirurgie, les procédures physiothérapeutiques, parmi lesquelles la gymnastique phoniatrique sont courantes avec les cordes vocales, sont utilisées.

Le plus souvent, pour les maladies du larynx, des médicaments sont prescrits (en tenant nécessairement compte de la cause de la maladie): décongestionnants, antibactériens, antiviraux, vasculaires, améliorant les fonctions cérébrales, activant l'activité musculaire, antidépresseurs, complexe vitaminique.

Une intervention chirurgicale est nécessaire en présence de tumeurs, de maladies de la glande thyroïde, de tensions musculaires, d’asphyxie.

La physiothérapie comprend l'électrophorèse, la magnétothérapie, l'acupuncture, l'hydrothérapie, les massages, la psychothérapie, la phonopédie et la gymnastique.
Grande importance dans la rééducation et le traitement de la paralysie du larynx et du voile du palais, exercices de respiration acquis comprenant l'insufflation et l'aspiration d'air lents, l'utilisation d'un harmonica, le gonflement des joues et la libération lente de l'air, l'inhalation prolongée et la musculature du cou.

Pour un traitement plus efficace, un traitement en milieu hospitalier est recommandé, assurant le reste des cordes vocales, un environnement agréable, un régime alimentaire.

Prévention et pronostic

La parésie du ciel et du larynx peut être évitée. Pour ce faire, il est nécessaire d'éliminer la partie possible de leurs causes. C'est pour éviter les situations stressantes, les recharges de cordes vocales, les maladies virales, si possible exclure le tabagisme, l'inhalation d'air frais. Et aussi pour prévenir les complications de maladies pouvant causer une parésie.

Quelle que soit la maladie, maintenir un mode de vie sain et maintenir l’immunité ont des effets bénéfiques sur le corps, accroissent sa résistance à divers processus inflammatoires.

La parésie du larynx est complètement traitable, surtout si elle est unilatérale, et n’a par la suite aucune conséquence après le traitement.

Le risque de paralysie bilatérale est principalement caractérisé par la suffocation, qui peut entraîner la mort, une perte complète de la voix. Par conséquent, afin d'éviter de telles conséquences, il est nécessaire de consulter un médecin à temps aux fins du traitement.
Dans tous les cas, plus le traitement commence tôt, ce qui est obligatoirement prescrit par un spécialiste (on ne peut espérer que dans son cas son efficacité), plus les prévisions pour une guérison complète sont optimistes.

Cette maladie présente des symptômes similaires dans d'autres maladies, telles que la parésie du palais, et il est donc nécessaire de pouvoir diagnostiquer correctement la maladie à temps, afin de prescrire le traitement approprié.

Étant donné que la maladie a un éventail de causes assez large, elle implique le danger de la vie et le fonctionnement normal du corps, elle doit être prise suffisamment au sérieux, pour ne pas retarder ni négliger le traitement prescrit par un spécialiste.

Parésie du traitement de la corde vocale

Actuellement, le larynx est l'un des organes humains les plus complexes. Même dans l'Antiquité, ils ont commencé à étudier sa structure et y sont toujours engagés. Il existe un grand nombre de variétés de lésions laryngées, mais l'un des plus intéressants est la parésie des cordes vocales. Il se manifeste par une diminution des fonctions motrices des muscles de cet organe, ce qui perturbe la formation de la respiration et de la voix. À l'heure actuelle, cette maladie est la troisième partie de toutes les maladies chroniques du larynx. C'est assez dangereux et l'efficacité du traitement dépend de la précision avec laquelle on en identifie les causes.

L'anatomie du larynx suggère la présence de cordes vocales parallèles les unes aux autres. Entre eux se trouve la glotte. Lorsque vous expirez de l'air à travers ce trou, une vibration se forme, les vibrations des ligaments et une voix sont créées. Ainsi, le mécanisme du larynx fonctionne, remplissant la fonction de phonation.

Les muscles de cet organe répondent aux impulsions qui viennent en petites branches du système nerveux central. En cas de lésion ou de pathologie, il y a violation de l'interconnexion entre le cerveau, le système nerveux et le système musculaire. À la suite de ce développement d'événements, une parésie des cordes vocales et, en conséquence, le larynx apparaît.

Cette maladie est divisée en trois types: myopathique (associé au système musculaire), neuropathique (dû à des troubles du nerf laryngé) et fonctionnel (problèmes d'équilibre de l'excitation et d'inhibition dans le cortex).

La défaite de l'appareil vocal peut être unilatérale ou bilatérale. De plus, la pathologie est congénitale et acquise. Le premier est caractérisé par le développement de la forme la plus sévère - la paralysie du larynx. Ceux qui souffrent de cette maladie ne peuvent pas bouger les muscles de l'organe.

Examinons plus en détail chacun des types de parésie des cordes vocales. Le type de maladie myopathique se forme à la suite de modifications inflammatoires de l'appareil laryngé dues à une augmentation du nombre de micro-organismes. À peu près le même acte que les virus infectieux.

Les muscles de cet organe répondent aux impulsions qui viennent en petites branches du système nerveux central. En cas de lésion ou de pathologie, il y a violation de l'interconnexion entre le cerveau, le système nerveux et le système musculaire. À la suite de ce développement d'événements, une parésie des cordes vocales et, en conséquence, le larynx apparaît.

Cette maladie est divisée en trois types: myopathique (associé au système musculaire), neuropathique (dû à des troubles du nerf laryngé) et fonctionnel (problèmes d'équilibre de l'excitation et d'inhibition dans le cortex).

La défaite de l'appareil vocal peut être unilatérale ou bilatérale. De plus, la pathologie est congénitale et acquise. Le premier est caractérisé par le développement de la forme la plus sévère - la paralysie du larynx. Ceux qui souffrent de cette maladie ne peuvent pas bouger les muscles de l'organe.

Examinons plus en détail chacun des types de parésie des cordes vocales. Le type de maladie myopathique se forme à la suite de modifications inflammatoires de l'appareil laryngé dues à une augmentation du nombre de micro-organismes. À peu près le même acte que les virus infectieux.

Ce type de maladie apparaît également lorsque de la poussière et des substances sales pénètrent dans la gorge. L'air froid et le stress excessif peuvent être un facteur dans l'apparition de la parésie de la corde vocale droite ou gauche. Parfois, la maladie présente un caractère bilatéral. Parmi les symptômes ici peuvent être identifiés:

  • voix enrouée;
  • changement de timbre;
  • il est impossible de reproduire des sons aigus;
  • discours intermittent;
  • possibilité de ne parler que dans un murmure.

Ce type de parésie des cordes vocales et du larynx est le plus courant. Il est subdivisé en deux sous-espèces: périphérique et centrale. Le premier est caractérisé par une lésion ou une lésion du nerf laryngé. Et le second est formé à la suite de blessures du tronc et du cortex cérébral.

Si une pathologie unilatérale se développe, la respiration et la fonction de formation de la voix fonctionnent normalement, un enrouement apparaît un peu plus tard. La récupération du nerf laryngé prend plusieurs mois. Cependant, si le patient est un chanteur, il devra être contrarié, les capacités vocales ne seront jamais les mêmes. La pathologie bilatérale est caractérisée par une maladie très grave pouvant entraîner une suffocation.

  • respiration bruyante;
  • pour faciliter le processus, le patient en position assise repose sur quelque chose avec ses mains;
  • la peau devient bleue.

La particularité de ce type de parésie du larynx est qu’elle ne se manifeste que sur fond d’instabilité du système nerveux. La principale caractéristique de la forme fonctionnelle de la maladie - un murmure se transformant en aphonie. Si le patient est fasciné par certaines affaires, il ne remarquera peut-être même pas que la voix disparaît ou apparaît.

Habituellement, la parésie est causée par l'apparition d'une laryngite ou d'une autre maladie. Les patients imaginaires, devenus très nombreux, parlent à voix basse jusqu'à ce qu'ils guérissent la maladie sous-jacente. Ils réprimandent souvent les médecins qu'ils sont mal traités. En règle générale, ces patients présentent les symptômes suivants:

  • maux de gorge;
  • chatouiller et chatouiller;
  • vertige et douleur dans la tête;
  • l'insomnie

Le traitement du type fonctionnel de la parésie du larynx prend beaucoup de temps. Il est recommandé de faire appel à un psychothérapeute ou à un psychanalyste. Parfois, les patients se plaignent que la voix a disparu (la gorge ne fait pas mal, il n’ya pas de température). Cela peut être dû à une phase plus grave de la maladie.

Cette maladie est causée par un très grand nombre de raisons. La parésie est le résultat d'une intervention chirurgicale infructueuse sur la glande thyroïde et pas seulement. Environ 6% des cas entraînent une parésie des cordes vocales. Diverses blessures et dommages aux structures nerveuses, des contusions dans la vie quotidienne et au travail, etc., peuvent également provoquer l'apparition de la maladie.

Les principales causes de parésie des cordes vocales sont:

  • l'apparition de métastases, de tumeurs du cou, de la poitrine, du larynx et de la trachée;
  • hypertrophie de la glande thyroïde, apparaissant dans le contexte d'autres maladies;
  • tumeurs bénignes du larynx;
  • hématomes après une blessure;
  • accident vasculaire cérébral, maladie cardiaque congénitale;
  • névrite qui se produit sur le fond des maladies virales infectieuses.

L'appareil vocal est soumis à un stress important chez les personnes qui se consacrent à la voix professionnelle. Ils développent le plus souvent une parésie du larynx. Parfois, cette maladie résulte du stress et de la maladie mentale.

Le tableau clinique de la maladie dépendra du degré d'endommagement du larynx et des cordes vocales, ainsi que de la durée du développement de la maladie. Les signes les plus frappants apparaissent lorsque la parésie unilatérale avec des troubles dans le fonctionnement des cordes vocales:

  • enrouement;
  • fatigue
  • la voix avait disparu (la gorge ne faisait pas mal, il n'y avait pas de température);
  • essoufflement;
  • maux de gorge;
  • problèmes de mobilité linguistique;
  • corps étranger ressenti dans la gorge, sensation de coma;
  • toux ou toux sévère;
  • insomnie, maux de tête.

Il y a des cas où la parésie ne se manifeste pas à l'extérieur. Avec un tel développement d'événements, seul un médecin avec un examen minutieux peut détecter une maladie. Quant aux lésions bilatérales du larynx, elles se caractérisent par une aphonie et une insuffisance respiratoire. Parfois, il y a une toux aboyante avec une parésie des cordes vocales. Dans de rares cas, la maladie se développe si rapidement qu’au bout de quelques heures, une intervention médicale d’urgence est nécessaire.

Lorsque les premiers signes de parésie apparaissent, vous devez contacter immédiatement un oto-rhino-laryngologiste. Avant le médecin est la tâche principale - de déterminer correctement la cause de la maladie. Pour ce faire, il est nécessaire de passer plusieurs examens, ainsi que de consulter d’autres spécialistes, par exemple un neurologue, un endocrinologue, un chirurgien, un psychiatre, etc.

Pour le diagnostic correct en utilisant:

  • laryngoscopie ou microlaryngoscopie;
  • tomographie du larynx, du cerveau, de la poitrine;
  • électromyographie;
  • stroboscopie et phonographie;
  • échographie du coeur et de la glande thyroïde;
  • test sanguin général et biochimique.

Si des modifications organiques ne sont pas détectées, le diagnostic de "parésie laryngée fonctionnelle" est souvent posé.

En fait, la parésie des cordes vocales n’est soumise qu’à un traitement complexe. La particularité de la thérapie est qu’il est nécessaire d’identifier la cause de la maladie avant de prescrire un traitement de guérison. Pour le traitement complet recommandé l'hospitalisation du patient. Le traitement de la parésie des cordes vocales à l'hôpital est effectué à l'aide des options suivantes:

  • antihistaminique, décongestionnants;
  • antibiotiques, antiviraux, vitamines;
  • médicaments psychotropes, nootropiques;
  • médicaments hormonaux, électrophorèse;
  • acupuncture, électrostimulation nerveuse, massage.

Très souvent, dans le traitement de la parésie, une intervention chirurgicale doit être utilisée. Il est utilisé en présence de tumeurs, de cicatrices ou de l’inutilité d’un traitement médicamenteux. Il existe plusieurs méthodes de ce type de traitement, la plus courante étant la chirurgie des organes responsables de la maladie et la pose d'implants.

L'intervention chirurgicale est assez efficace, mais dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme et de la durée de la maladie. Après la chirurgie, la parésie des cordes vocales recule et le médecin recommande au patient de se livrer à des exercices de respiration. En moyenne, la rééducation dure environ 3 à 4 mois. Pendant ce temps, il est interdit de donner une forte charge sur le larynx, car une rechute est possible.

Comme indiqué précédemment, le médecin recommande presque toujours, après l’opération, d’entraîner le processus respiratoire et d’utiliser phonopedia. Ces méthodes sont bonnes à toutes les étapes du traitement. La gymnastique vise à augmenter l'activité motrice des ligaments et des muscles. Les exercices suivants sont assez efficaces:

  • souffler / aspirer l'air lentement;
  • utilisation d'harmonica;
  • mâcher et souffler à travers l'espace.

Au cours de ces séances, il sera utile d’entraîner le cou. Des exercices vocaux sont recommandés sous le contrôle du phoniatre. Le patient doit corriger la prononciation de chaque son, syllabe et mot.

Pourquoi s'engager dans le traitement de la maladie, si vous ne pouvez pas le permettre. La question de la prévention de la parésie des cordes vocales est particulièrement aiguë. Afin d'éviter le plus possible l'apparition de la maladie, vous devez procéder comme suit:

  • traiter correctement les pathologies infectieuses et virales;
  • prévenir l'intoxication;
  • Ne surchargez pas les cordes vocales;
  • ne pas trop refroidir;
  • suivez la normalisation de la glande thyroïde et d’autres organes internes.

Le pronostic dépend fortement des causes de la maladie et des méthodes de traitement. Si tous les problèmes ont été complètement évités, les fonctions respiratoire et de séparation du larynx sont rétablies avec le cours de rééducation approprié. Si un patient a une parésie fonctionnelle, il peut récupérer seul. Bien sûr, avec la bonne répartition de la charge sur le larynx. Avec le développement de la maladie depuis longtemps, une atrophie musculaire se produit et une perte complète de la voix. Dans les situations les plus difficiles, une paralysie du larynx se manifeste, susceptible de nuire gravement à la santé.

La parésie du larynx (paralysie) est une réduction de la force des muscles de la partie du système respiratoire reliant le pharynx à la trachée contenant l'appareil vocal. Elle se caractérise par une lésion de la voie motrice du système nerveux.

L'appareil vocal est une expansion et une constriction de la fente située dans le larynx entre les cordes vocales, à travers laquelle l'air, les passages qui passent, forment des sons, et le niveau de tension des cordes vocales dépend de l'activité des muscles du larynx due aux impulsions nerveuses. Lorsqu'une partie de ce système est endommagée, une parésie laryngée se forme.

Cette maladie se caractérise par une diminution de la capacité à effectuer des actions associées aux activités du larynx telles que respirer, jouer des sons.

Considérant que les causes de la paralysie laryngée sont assez courantes, il occupe l’une des principales places parmi les maladies ORL (oreille, gorge, nez).

La paralysie est provoquée par un nombre assez varié de raisons, touchant des personnes indépendamment de leur âge et de leur sexe. Souvent formé en raison d'autres maladies.

  • maladie de la thyroïde;
  • tumeurs du larynx, de la trachée, du col utérin et des métastases;
  • coups reportés;
  • diverses inflammations de la membrane séreuse des poumons;
  • maladie des nerfs périphériques, conséquence d'intoxication, de maladies infectieuses (tuberculose, botulisme, infections virales respiratoires aiguës, etc.), intoxication;
  • formation d'hématome due à une lésion mécanique du cou;
  • accumulation dans les tissus du corps des éléments contenant du sang, de la lymphe dans les inflammations infectieuses du larynx;
  • gonflement de l'artère ou de la paroi veineuse causé par son étirement;
  • raideur cartilage raideur;
  • maladies du cerveau, de la moelle épinière et de la colonne vertébrale;
  • lésions postopératoires de la région cervicale, de la tête et du thorax (la paralysie des cordes vocales, à la suite de l'opération, est typique dans la plupart des cas d'une mauvaise intervention chirurgicale);
  • les effets nocifs de la chimiothérapie.

La parésie du larynx se rencontre souvent chez les personnes dont le travail est associé à une charge élevée de l'appareil vocal.

Il existe également une parésie des cordes vocales chez l’homme, dont les causes sont les suivantes: stress intense, tabagisme, conditions de production néfastes liées à l’expiration de substances nocives et toxiques, ainsi que de rhume, d’air enfumé et de maladie mentale.

Il est intéressant de noter que la paralysie du larynx et la parésie du ciel (parties du palais mou séparant la cavité buccale du pharynx) présentent le même tableau clinique.

Les symptômes dépendent de la durée de la maladie et de la nature de l'inflammation du larynx.

Il y a une paralysie: unilatérale, double face. S'il y en a un deuxième, un congé de maladie est accordé. La parésie unilatérale se caractérise par une inflammation de la moitié du larynx, pli gauche ou droit, dans la parésie unilatérale.

Étant donné que la paralysie bilatérale, comme la parésie du palais mou, présente des symptômes associés à une insuffisance respiratoire, elles peuvent provoquer une asphyxie et, par conséquent, la mort, ainsi que de graves changements de la voix, y compris sa perte complète.

Les symptômes suivants caractérisent le plus la parésie du larynx:

  • enrouement, changement de voix;
  • conversation à voix basse;
  • fatigue rapide des cordes vocales;
  • difficulté à avaler;
  • douleur dans le cou;
  • activité motrice altérée de la langue, palais mou;
  • essoufflement, pouls lent;
  • sensation de coma ou d'objet étranger dans la gorge;
  • toux
  • maux de tête, sommeil anormal, faiblesse, anxiété accrue (avec paralysie, provoquée par des situations stressantes, troubles mentaux);
  • bleu sur la lèvre supérieure;
  • bâillonnement;
  • insuffisance respiratoire (caractéristique de la paralysie bilatérale et nécessite un traitement urgent).

Les principaux signes externes d'une inflammation des cordes vocales sont un dysfonctionnement de la parole et de la respiration.

En plus de la nature de la maladie (unilatérale, bilatérale), la parésie du larynx est également divisée en types qui dépendent souvent de sa nature: myopique, neuropathique, fonctionnelle.

Myope, caractéristique de la parésie bilatérale avec altération des fonctions de la parole, de la respiration, jusqu'à l'asphyxie.

Les neuropathiques, dans la plupart des cas, surviennent de manière unilatérale, en association avec la formation d'un affaiblissement musculaire, ce qui augmente l'écart et se transforme progressivement en muscles du larynx. La restauration de la phonation a lieu après une longue période. Avec une parésie neuropathique bilatérale du larynx, une asphyxie peut survenir.

Caractéristique fonctionnelle des personnes ayant connu des situations stressantes ou des maladies virales. Le caractère unique de cette espèce réside dans le fait qu’elle se caractérise par une voix retentissante avec larmes, rire ou toux. Il y a des chatouillements, des douleurs à la gorge, des maux de tête, de l'irritabilité, de la faiblesse, des troubles du sommeil et des sautes d'humeur.

Considérant qu'il s'agit d'une maladie plutôt dangereuse, son diagnostic opportun et son traitement ultérieur sont un facteur important pour la poursuite de l'activité humaine.

Avant de traiter une maladie, vous devez établir correctement le diagnostic. Pour l'établir, il est nécessaire de consulter un médecin, de se soumettre à un examen prescrit. Il n'est pas recommandé d'établir un diagnostic vous-même!

Après analyse des plaintes et examen externe du cou et de la cavité buccale, le médecin traitant vous prescrira l'un des examens suivants: laryngoscopie, y compris l'étude de la localisation des cordes vocales, la présence d'inflammation, l'état de la muqueuse laryngée et son intégrité, la tomographie, la radiographie et l'électromyographie, permettant d'évaluer l'état des muscles. La phonographie, la stroboscopie, l’électroglottographie peuvent être utilisées pour déterminer le niveau de perturbation des fonctions vocales.

La thérapie mise en oeuvre dépend des causes de la maladie, ainsi que de sa nature. Sa tâche est de restaurer les fonctions principales du larynx: respirer et jouer des sons.

Si un effort excessif devient une violation des fonctions vocales, un traitement n'est pas nécessaire, mais du repos est nécessaire pour les rétablir.
La thérapie médicamenteuse, la chirurgie, les procédures physiothérapeutiques, parmi lesquelles la gymnastique phoniatrique sont courantes avec les cordes vocales, sont utilisées.

Le plus souvent, pour les maladies du larynx, des médicaments sont prescrits (en tenant nécessairement compte de la cause de la maladie): décongestionnants, antibactériens, antiviraux, vasculaires, améliorant les fonctions cérébrales, activant l'activité musculaire, antidépresseurs, complexe vitaminique.

Une intervention chirurgicale est nécessaire en présence de tumeurs, de maladies de la glande thyroïde, de tensions musculaires, d’asphyxie.

La physiothérapie comprend l'électrophorèse, la magnétothérapie, l'acupuncture, l'hydrothérapie, les massages, la psychothérapie, la phonopédie et la gymnastique.
Grande importance dans la rééducation et le traitement de la paralysie du larynx et du voile du palais, exercices de respiration acquis comprenant l'insufflation et l'aspiration d'air lents, l'utilisation d'un harmonica, le gonflement des joues et la libération lente de l'air, l'inhalation prolongée et la musculature du cou.

Pour un traitement plus efficace, un traitement en milieu hospitalier est recommandé, assurant le reste des cordes vocales, un environnement agréable, un régime alimentaire.

La parésie du ciel et du larynx peut être évitée. Pour ce faire, il est nécessaire d'éliminer la partie possible de leurs causes. C'est pour éviter les situations stressantes, les recharges de cordes vocales, les maladies virales, si possible exclure le tabagisme, l'inhalation d'air frais. Et aussi pour prévenir les complications de maladies pouvant causer une parésie.

Quelle que soit la maladie, maintenir un mode de vie sain et maintenir l’immunité ont des effets bénéfiques sur le corps, accroissent sa résistance à divers processus inflammatoires.

La parésie du larynx est complètement traitable, surtout si elle est unilatérale, et n’a par la suite aucune conséquence après le traitement.

Le risque de paralysie bilatérale est principalement caractérisé par la suffocation, qui peut entraîner la mort, une perte complète de la voix. Par conséquent, afin d'éviter de telles conséquences, il est nécessaire de consulter un médecin à temps aux fins du traitement.
Dans tous les cas, plus le traitement commence tôt, ce qui est obligatoirement prescrit par un spécialiste (on ne peut espérer que dans son cas son efficacité), plus les prévisions pour une guérison complète sont optimistes.

Cette maladie présente des symptômes similaires dans d'autres maladies, telles que la parésie du palais, et il est donc nécessaire de pouvoir diagnostiquer correctement la maladie à temps, afin de prescrire le traitement approprié.

Étant donné que la maladie a un éventail de causes assez large, elle implique le danger de la vie et le fonctionnement normal du corps, elle doit être prise suffisamment au sérieux, pour ne pas retarder ni négliger le traitement prescrit par un spécialiste.

Le langage humain est une partie importante de la vie. Grâce à la voix, à l'expression de pensées et à la communication, l'expression de sentiments est possible. Malgré le fait que la parole soit remplacée avec succès par la langue des signes, seule la perte de la voix permet de comprendre sa valeur.

Une voix se forme dans notre corps à travers le travail des cordes vocales.

Les cordes vocales ne sont qu'une partie de l'appareil vocal. Cela inclut le larynx, le pharynx, les structures nasales et même les poumons.

Les ligaments et les muscles font partie des véritables plis du larynx - on les appelle voix. Mais le terme «cordes vocales» continue d’être utilisé avec succès par les médecins et les orthophonistes.

La force et la hauteur de la voix humaine dépendent de la densité de fermeture et du degré de tension des cordes vocales.

Parmi les maladies de l'appareil vocal, la parésie et la paralysie des cordes vocales sont courantes; elles sont la deuxième cause la plus fréquente après les processus inflammatoires du larynx.

La parésie inclut la violation partielle des mouvements volontaires des plis, à cause de laquelle les ligaments ne s'ouvrent pas complètement pendant la respiration et ne se resserrent pas suffisamment pendant la phonation (élocution). Par localisation, la parésie est unilatérale ou bilatérale.

Le manque complet de mouvement est appelé paralysie des cordes vocales.

Une voix se forme dans notre corps à travers le travail des cordes vocales.

Les cordes vocales ne sont qu'une partie de l'appareil vocal. Cela inclut le larynx, le pharynx, les structures nasales et même les poumons.

Les ligaments et les muscles font partie des véritables plis du larynx - on les appelle voix. Mais le terme «cordes vocales» continue d’être utilisé avec succès par les médecins et les orthophonistes.

La force et la hauteur de la voix humaine dépendent de la densité de fermeture et du degré de tension des cordes vocales.

Parmi les maladies de l'appareil vocal, la parésie et la paralysie des cordes vocales sont courantes; elles sont la deuxième cause la plus fréquente après les processus inflammatoires du larynx.

La parésie inclut la violation partielle des mouvements volontaires des plis, à cause de laquelle les ligaments ne s'ouvrent pas complètement pendant la respiration et ne se resserrent pas suffisamment pendant la phonation (élocution). Par localisation, la parésie est unilatérale ou bilatérale.

Le manque complet de mouvement est appelé paralysie des cordes vocales.

Lorsque la parésie et la paralysie des cordes vocales sont affectées, la parole et la respiration sont affectées, ce qui non seulement occasionne une gêne considérable pour la personne et perturbe la communication, mais peut même menacer la vie. Cela se manifeste par de tels symptômes:

enrouement; enrouement; manque de voix (aphonie); cliquetis incapacité à prononcer des sons individuels; violation de l'articulation, mouvements de la langue (avec coups, tumeurs cérébrales); retentit le souffle; essoufflement, jusqu'à suffoquer.

Parmi les méthodes de diagnostic de laboratoire, des tests sanguins cliniques et biochimiques généraux sont utilisés, bacposev du pharynx.

Parmi les instruments utilisés laryngoscopie, radiographie, résonance magnétique et tomodensitométrie, ultrasons, électromyographie, stroboscopie, l'étude de la fonction vocale.

Les maladies paralytiques du larynx sont à la jonction de la neurologie et de l'otolaryngologie. Par conséquent, le médecin ORL (avec laryngite) et le neurologue (avec AVC, neuropathie) peuvent être le médecin traitant.

Il existe une spécialité qui étudie et traite les cordes vocales directement - la phoniatrie, et le médecin traitant s'appelle un phoniatre.

Lorsque parésie (paralysie) de toute origine en premier lieu le travail des muscles. Si le processus pathologique affecte les fibres musculaires elles-mêmes, on parle alors de paralysie myopathique.

En violation de la transmission de l'influx nerveux développent une paralysie neuropathique et une parésie.

Avec des lésions des muscles internes du larynx avec des hémorragies, avec la germination des tumeurs, un trouble de la voix se produit. Il en va de même dans le cas où les fibres musculaires sont incapables de se contracter normalement en réponse à l'influx nerveux - par exemple, si le corps est empoisonné avec du plomb, des métaux lourds, des toxines.

Le travail des conducteurs nerveux et du cerveau peut être perturbé pour de nombreuses raisons. Selon le type de violation, le lieu du dommage, les possibilités de guérison, il existe des lésions neuropathiques fonctionnelles et organiques.

La parésie fonctionnelle survient dans la névrose, les états semblables à la névrose, l'hystérie. Ceci est principalement une inadéquation entre les processus d'inhibition et de forte excitation dans le cortex cérébral. Le stress émotionnel provoque la formation d'une lésion dans le cortex cérébral, ce qui bloque la production d'impulsions correctes.

La parésie fonctionnelle des cordes vocales est transitoire, réversible, traitable. Son nom suggère que seul le travail du nerf ou du cerveau est perturbé, eux-mêmes ne sont pas endommagés.

Le pronostic est pire pour la parésie organique, car elle est toujours le résultat de dommages, souvent irréversibles. La parésie neuropathique organique est divisée en centre et périphérique.

En cas de paralysie centrale, la lésion est située dans le cerveau, où le développement d'une impulsion est bloqué. Il survient dans les cas d'accident vasculaire cérébral, de tumeurs au cerveau, d'hémorragies dues à une lésion cérébrale traumatique, de lésions du cou et de la colonne vertébrale et d'opérations neurochirurgicales.

Avec la parésie périphérique et la paralysie des cordes vocales, la voie de transmission des impulsions - le nerf récurrent - est endommagée. C'est lui qui est responsable du travail de tout le larynx.

Il s'agit du groupe de facteurs de causalité le plus étendu et le plus courant.

Lorsque parésie (paralysie) de toute origine en premier lieu le travail des muscles. Si le processus pathologique affecte les fibres musculaires elles-mêmes, on parle alors de paralysie myopathique.

En violation de la transmission de l'influx nerveux développent une paralysie neuropathique et une parésie.

Avec des lésions des muscles internes du larynx avec des hémorragies, avec la germination des tumeurs, un trouble de la voix se produit. Il en va de même dans le cas où les fibres musculaires sont incapables de se contracter normalement en réponse à l'influx nerveux - par exemple, si le corps est empoisonné avec du plomb, des métaux lourds, des toxines.

Le travail des conducteurs nerveux et du cerveau peut être perturbé pour de nombreuses raisons. Selon le type de violation, le lieu du dommage, les possibilités de guérison, il existe des lésions neuropathiques fonctionnelles et organiques.

La parésie fonctionnelle survient dans la névrose, les états semblables à la névrose, l'hystérie. Ceci est principalement une inadéquation entre les processus d'inhibition et de forte excitation dans le cortex cérébral. Le stress émotionnel provoque la formation d'une lésion dans le cortex cérébral, ce qui bloque la production d'impulsions correctes.

La parésie fonctionnelle des cordes vocales est transitoire, réversible, traitable. Son nom suggère que seul le travail du nerf ou du cerveau est perturbé, eux-mêmes ne sont pas endommagés.

Le pronostic est pire pour la parésie organique, car elle est toujours le résultat de dommages, souvent irréversibles. La parésie neuropathique organique est divisée en centre et périphérique.

En cas de paralysie centrale, la lésion est située dans le cerveau, où le développement d'une impulsion est bloqué. Il survient dans les cas d'accident vasculaire cérébral, de tumeurs au cerveau, d'hémorragies dues à une lésion cérébrale traumatique, de lésions du cou et de la colonne vertébrale et d'opérations neurochirurgicales.

Avec la parésie périphérique et la paralysie des cordes vocales, la voie de transmission des impulsions - le nerf récurrent - est endommagée. C'est lui qui est responsable du travail de tout le larynx.

Il s'agit du groupe de facteurs de causalité le plus étendu et le plus courant.

Le plus souvent, le nerf récurrent souffre lors des opérations sur la glande thyroïde. Il peut être traversé complètement ou blessé par les instruments, le matériel de suture, l'hématome formé.

Les solutions désinfectantes peuvent également le blesser. Il y avait même des cas d'effets toxiques de médicaments pour l'anesthésie.

La fréquence des parésies et des paralysies postopératoires du larynx atteint 3% si l'intervention était réalisée pour la première fois. Avec des interventions chirurgicales répétées, le risque augmente de manière significative et la fréquence des complications atteint 9%.

Le nerf alternatif peut être comprimé par des tumeurs du cou et du thorax, un coeur élargi avec ses défauts, des saillies de l'œsophage ou de la trachée.

Les processus inflammatoires dans le larynx lui-même (laryngite), notamment lors de la formation de phoques de volume, endommagent également le nerf récurrent.

L'innervation des muscles et des ligaments vocaux est également perturbée en cas de névrite du nerf récurrent. Il est d'origine différente:

Inflammatoire. Généralement causée par des virus; Toxique. Il se développe avec une intoxication aux organophosphorés, hypnotiques, alcaloïdes; Découlant de troubles métaboliques, ou dysmétaboliques. En réduisant le niveau de potassium et de calcium, le diabète sucré, en améliorant la fonction thyroïdienne, viole l'innervation des plis du larynx.

La méthode de traitement de la parésie ou de la paralysie des cordes vocales sera déterminée par les causes de la maladie.

Ils sont utilisés pour la parésie fonctionnelle, lorsqu'il est nécessaire d'éliminer la cause de la déficience vocale. Dans ce cas, le médecin sera un psychothérapeute ou un psychiatre. Les méthodes psychothérapeutiques en association avec le médicament donnent de bons résultats dans le traitement des troubles fonctionnels.

Phonopedia est une œuvre commune d'un phoniatre et d'un orthophoniste. C'est une excellente méthode pour restaurer la fonction vocale. Il est utilisé conjointement avec d'autres types de traitement et dans les cas où ils sont inefficaces, avec tous les types de parésie ou de paralysie.

Les exercices phonopédiques aident même dans le cas où le travail des ligaments ne peut pas être restauré. En enseignant à une personne une méthode de conversation spéciale avec l'aide de l'œsophage, cela lui permettra de retrouver une vie bien remplie.

Il comprend un traitement antibactérien et antiviral de la laryngite, un traitement de désintoxication - avec la défaite des toxines.

Les formes neuropathiques de parésie nécessitent un traitement neuroprotecteur et vitaminique, dysmétabolique - normalisation du métabolisme. Il peut s'agir de préparations de potassium et de calcium, de substances hormonales, de vitamines du groupe B, de préparations vasculaires et de métabolites.

En outre, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente - par exemple, la normalisation des taux de glucose dans le diabète sucré.

La névrite utilise des substances qui améliorent la conduction nerveuse, ainsi qu'un traitement anti-inflammatoire.

Dans ce cas, les médecins traitants sont des oto-rhino-laryngologistes, des neurologues, des endocrinologues, des oncologues et d'autres spécialistes.

La paralysie fonctionnelle des cordes vocales peut également être traitée avec des médicaments - sédatifs et antidépresseurs.

Lorsque les méthodes médicales et phonopédiques n’aident pas, les chirurgiens viennent à la rescousse.

Il existe différentes techniques de chirurgie reconstructive: la phoniatrie spécialisée en chirurgie reconstructive y est engagée.

Une intervention chirurgicale est utilisée dans la germination de tumeurs dans le larynx, avec des hémorragies étendues qui ne se prêtent pas aux médicaments conventionnels, pour modifier la position des ligaments.

Il existe une méthode plus douce: fixer les cordes vocales dans la position souhaitée à l'aide d'un implant. La dernière décennie a été le développement actif du matériau le plus approprié et le plus sûr pour l’implantation. Maintenant utilisé gel biocompatible, qui est introduit dans les plis du larynx et fixe de manière sécurisée les cordes vocales.

Le traitement avec des implants est utilisé pour différents types de parésies et de paralysies et ne donne pratiquement pas de complications.

Phonopedia est une œuvre commune d'un phoniatre et d'un orthophoniste. C'est une excellente méthode pour restaurer la fonction vocale. Il est utilisé conjointement avec d'autres types de traitement et dans les cas où ils sont inefficaces, avec tous les types de parésie ou de paralysie.

Les exercices phonopédiques aident même dans le cas où le travail des ligaments ne peut pas être restauré. En enseignant à une personne une méthode de conversation spéciale avec l'aide de l'œsophage, cela lui permettra de retrouver une vie bien remplie.

Il comprend un traitement antibactérien et antiviral de la laryngite, un traitement de désintoxication - avec la défaite des toxines.

Les formes neuropathiques de parésie nécessitent un traitement neuroprotecteur et vitaminique, dysmétabolique - normalisation du métabolisme. Il peut s'agir de préparations de potassium et de calcium, de substances hormonales, de vitamines du groupe B, de préparations vasculaires et de métabolites.

En outre, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente - par exemple, la normalisation des taux de glucose dans le diabète sucré.

La névrite utilise des substances qui améliorent la conduction nerveuse, ainsi qu'un traitement anti-inflammatoire.

Dans ce cas, les médecins traitants sont des oto-rhino-laryngologistes, des neurologues, des endocrinologues, des oncologues et d'autres spécialistes.

La paralysie fonctionnelle des cordes vocales peut également être traitée avec des médicaments - sédatifs et antidépresseurs.

Lorsque les méthodes médicales et phonopédiques n’aident pas, les chirurgiens viennent à la rescousse.

Il existe différentes techniques de chirurgie reconstructive: la phoniatrie spécialisée en chirurgie reconstructive y est engagée.

Une intervention chirurgicale est utilisée dans la germination de tumeurs dans le larynx, avec des hémorragies étendues qui ne se prêtent pas aux médicaments conventionnels, pour modifier la position des ligaments.

Il existe une méthode plus douce: fixer les cordes vocales dans la position souhaitée à l'aide d'un implant. La dernière décennie a été le développement actif du matériau le plus approprié et le plus sûr pour l’implantation. Maintenant utilisé gel biocompatible, qui est introduit dans les plis du larynx et fixe de manière sécurisée les cordes vocales.

Le traitement avec des implants est utilisé pour différents types de parésies et de paralysies et ne donne pratiquement pas de complications.

La parésie des cordes vocales est une diminution de l'activité du tissu musculaire du larynx, ce qui entraîne des problèmes de respiration et de formation de la voix.

La parésie survient chez de nombreuses personnes, quels que soient leur âge, leur sexe et leur profession, et peut avoir différentes causes, notamment une pathologie du développement du tissu laryngé.

Il existe plusieurs types de parésie des cordes vocales:

Myopathie - apparaît à la suite d'une puberté ou d'une pathologie et s'accompagne souvent de saignements. Neuropathic - se produit quand une lésion de l'appareil nerveux. Ce type de maladie est divisé en périphériques (lésion des cellules du nerf vague), bulbaires (lésion du noyau du nerf vague) et corticaux (lésion des connexions menant au cerveau). Fonctionnel - se produit en relation avec la violation du cerveau, est un précurseur des maladies nerveuses.

En outre, il existe une division de la parésie sur unilatérale et bilatérale. Les bilatéraux incluent les corticostéroïdes, les myopathes fonctionnels, les parésies rarement neuropathiques et les unilatéraux - tous les autres types.

La paralysie survient souvent lors d'une rechute après une maladie ou une opération. Causes possibles de la parésie:

processus inflammatoires dans le larynx (laryngite); infections (grippe, ARVI, syphilis, fièvre typhoïde sous quelque forme que ce soit, tuberculose); la myasthénie grave; maladies musculaires (polymyosite); lésion cérébrale traumatique; maladies vasculaires; tumeurs cérébrales; inhalation d'air froid et impur par la bouche; stress sévère, hystérie, états nerveux et troubles mentaux; charge vocale accrue liée aux activités professionnelles (observée chez les chanteurs, les enseignants, les orateurs et les animateurs); maladies du larynx.

La parésie peut survenir à la suite de modifications pathologiques dans certains organes. Les raisons de ces changements peuvent être:

maladies de la thyroïde (cancer, goitre de tout degré); cancer ou gonflement de l'œsophage; anévrisme aortique; la pleurésie; lésion des ganglions lymphatiques.

Toutes ces maladies et conditions de travail défavorables peuvent provoquer une parésie des cordes vocales.

Les principaux signes de parésie des cordes vocales sont:

une diminution du niveau de sonorité de la voix qui, dans de rares étapes difficiles, atteint sa perte complète; tremblement, enrouement, enrouement; fatigue après avoir prononcé quelques phrases; difficulté à respirer, manque d'air, petites suffocations; perte de caractéristiques vocales individuelles: timbre, sonorité, etc.

Pour chaque type de parésie est caractérisée par certaines manifestations de la maladie. Dans la parésie myopathique, il existe une violation des caractéristiques sonores de la voix et une difficulté à respirer, allant jusqu’à l’asphyxie.

La parésie neuropathique se caractérise par l'apparition d'une faiblesse des muscles même après avoir prononcé des phrases courtes. Avec la parésie neutropathique bilatérale, une asphyxie est observée dans les premiers stades de la maladie.

La parésie fonctionnelle survient souvent après des troubles émotionnels ou chez des personnes souffrant d'humeur. Dans ce cas, la parésie est accompagnée des symptômes suivants: vertiges, nausées, chatouillement et sécheresse de la gorge, changements dans la sonorité de la voix lors de la toux, des pleurs ou du rire, insomnie, irritabilité, fatigue, somnolence.

La paralysie ou la parésie du larynx est une maladie pouvant entraîner une suffocation. Il est donc important de détecter la maladie et de commencer le traitement à temps.

Symptômes, diagnostic, traitement de l'hydrocéphalie mixte - tout cela se trouve dans le prochain article.

Analyse de l'espérance de vie des patients atteints de tumeurs cérébrales, voir cette rubrique. Pronostic en fonction du stade et du type de cancer.

Pour diagnostiquer la parésie des cordes vocales, il est nécessaire de consulter plusieurs spécialistes: un thérapeute, un neurologue, un oto-rhino-laryngologiste, un chirurgien, un endocrinologue, un psychiatre.

L’étude de l’histoire des maladies, des affections et du mode de vie, la nature de l’activité, etc., constitue un autre facteur important pour le diagnostic.

En règle générale, ces informations sont collectées à la suite d'une enquête sur le patient lui-même.

Après cela, pour dresser un tableau général, vous devrez passer par la radiographie, la tomodensitométrie et l'examen laryngé à l'aide d'un équipement spécial. En outre, vous devrez peut-être passer une échographie du cœur, de la thyroïde, des rayons X de l'estomac, des tests par un psychiatre et une tomographie du cerveau.

Un grand nombre de procédures et d'études est nécessaire pour que le médecin puisse distinguer la parésie du croup, de l'arthrite, de la subluxation ou du stridor congénital.

Comment guérir la parésie des cordes vocales? La parésie est une maladie qui survient à la suite de problèmes dans l'un des systèmes internes du corps.

Par conséquent, le traitement de la parésie des cordes vocales est directement lié à l'élimination de la maladie primaire.

Selon la cause de la parésie, le traitement est effectué à la fois médicalement et chirurgicalement.

Le traitement médicamenteux comprend l'utilisation de médicaments antibactériens et antiviraux, la thérapie de vitamine (calcium, magnésium, vitamine B), l'utilisation de substances hormonales, les médicaments vasculaires. La parésie fonctionnelle est traitée avec des antidépresseurs et des sédatifs.

La thérapie phonopédique est utilisée pour restaurer les cordes vocales, un travail conjoint d’un orthophoniste et d’un phonologue, qui aide à restaurer les fonctions de la voix et de la parole. Cette thérapie ne sert qu’en complément du traitement médicamenteux et est une méthode très efficace pour le rétablissement précoce de la voix.

L'intervention chirurgicale n'est utilisée que dans les cas les plus graves (apparition de tumeurs sur le larynx, hémorragie) ou lorsqu'aucune des méthodes de traitement ne permet d'y remédier.

Souvent, les chirurgies n’ont pas un effet suffisant et causent des blessures; par conséquent, l’introduction d’implants dans les cordes vocales, qui soutiendront les muscles du larynx, est devenue une pratique de plus en plus courante.

Traitement des remèdes populaires paralysie signifie l’utilisation de décoctions et d’infusions d’herbes médicinales, de jus naturels de légumes et de fruits et d’autres méthodes utilisées à la maison.

L'argile naturelle, qui peut être achetée à la pharmacie, doit être réduite en poudre.

Puis mélangez une cuillère à soupe d'argile dans un verre d'eau tiède, mais pas chaude.

Le liquide obtenu doit être bu le matin avant de manger pendant deux semaines. Après cela, vous devez faire une pause dans 7 à 10 jours, puis reprendre la procédure.

La sève de bouleau est la boisson la plus populaire et la plus efficace pour le traitement de la parésie des cordes vocales. Pour ce faire, buvez un verre de sève de bouleau le matin, l'après-midi et le soir avant les repas. Le jus est particulièrement efficace pour les parésies fonctionnelles.

Dans le traitement de la parésie, on utilise également du jus de pissenlit, de plantain, d'ortie, de céleri et au coucher. Ces jus boivent un demi-verre à jeun une fois par jour.

Le nerf radial s'étend de l'articulation de l'épaule à la main. La névrite du nerf radial ne peut pas être négligée, car la maladie provoque une gêne considérable.

Les méthodes de traitement des crampes aux jambes - traditionnelles et traditionnelles - sont considérées dans ce document.

L'herbe peut être achetée à la pharmacie.

Deux ou trois cuillères à soupe de thym ont brassé 200 ml d’eau chaude et infusé pendant une heure.

Ensuite, le liquide est filtré et consommé régulièrement sous forme de thé ordinaire.

Deux cuillères à soupe de camomille séchée sont versées avec un verre d'eau chaude et infusées pendant 10-15 minutes. Ensuite, le bouillon est filtré et appliqué oralement trois fois par jour dans une troisième tasse.

Une partie égale des racines d'igname sauvage, de réglisse, de pissenlit, de raifort et de genièvre verse 0,5 litre d'eau chaude et infuse pendant 20 minutes.

Vous pouvez utiliser la perfusion d'un demi-verre trois fois par jour.

La parésie des cordes vocales peut entraîner des modifications irréversibles de la voix et une atrophie des muscles vocaux, ainsi qu'une perte de données vocales.

Pour éviter cela, il est nécessaire d’éviter le stress de la parole, de ne pas congeler le larynx, de traiter en temps voulu les maladies infectieuses et d’éviter toute sorte de stress et de soucis.

Le larynx est un organe des voies respiratoires supérieures situé entre le pharynx et la trachée. Cet organe remplit la fonction respiratoire et forme la voix. Il y a des cordes vocales dans le larynx, elles sont étirées transversalement et il y a un écart entre elles. La voix se forme pendant la période d'oscillations des cordes vocales, lorsque l'air traverse la glotte.

L'appareil musculaire du larynx accomplit son travail par impulsion nerveuse. En cas d'inflammation ou de lésion des nerfs qui transmettent l'influx aux muscles, il se produit une parésie des cordes vocales. La parésie est une perte partielle des fonctions des cordes vocales, elle peut survenir lors de lésions unilatérales ou bilatérales du nerf récurrent, le plus souvent au cours d'opérations de la glande thyroïde, des vaisseaux du cou ou de la colonne vertébrale.

Cette pathologie des cordes vocales peut être observée dans les tumeurs lorsque les organes du médiastin et de l'œsophage sont pincés, avec saillie de la paroi aortique, élargissement des cavités inférieures du cœur et blessures à la nuque. Symptômes de parésie - enrouement, cliquetis, fatigue lors de la communication, perte de voix, respiration difficile, diminution de la hauteur tonale, en raison de la vibration des cordes vocales à deux fréquences différentes, formation simultanée de deux sons de hauteur différente.

Il existe plusieurs types de parésie en médecine:

· La parésie myopathique est causée par une laryngite, des hémorragies dues à une tension excessive de la voix, elles surviennent pendant la puberté.

· Parésie neuropathique signifie muscles laryngés internes faibles associés à une innervation affaiblie.

· La parésie organique survient lorsque le nerf vague et ses branches sont endommagés. Parésie fonctionnelle - causée par un trouble de la relation entre les processus d'inhibition et d'excitation dans le cortex cérébral, la névrose fonctionnelle, la neurasthénie.

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et quelques mots supplémentaires, appuyez sur Ctrl + Entrée

Le diagnostic est effectué sur la base des plaintes et des résultats de la laryngoscopie. Également effectué une tomographie de la gorge, vérifiant l'état du larynx avec une sonde optique flexible. Une méthode de recherche moderne, appelée stroboscopie, est utilisée, permettant d'observer le travail fonctionnel des cordes vocales au ralenti.

Les plus petites anomalies et pathologies des cordes vocales sont déterminées par une méthode acoustique informatisée, au cours de laquelle un enregistrement vocal numérique est effectué. Divers programmes informatiques aident à déterminer la plage de fréquences, la stabilité de la force d’extraction du son, la stabilité de la fréquence de la parole. Le traitement de la parésie du larynx est attribué en fonction de l'étiologie de la maladie.

En cas de nature infectieuse et inflammatoire de la parésie des cordes vocales, un traitement antibactérien et antiviral est recommandé. La détection de la névrite implique l'utilisation de médicaments neuroprotecteurs et de vitamines B. La forme de parésie myopathique est efficacement traitée avec des stimulants biogéniques, tels que l'ATP, l'aloès, la prozerine - activateur de l'activité musculaire.

En tant qu'agent thérapeutique pour la parésie fonctionnelle, les antipsychotiques, les antidépresseurs, les tranquillisants et les sédatifs sont échangés. Il existe aujourd'hui plusieurs méthodes de traitement améliorées, mais le problème de la restauration de la voix chez les patients atteints de paralysie laryngée unilatérale reste l'un des plus complexes et des plus urgents en laryngologie.

Pour le traitement de tels patients, la méthode phonopédique et l’acupuncture sont utilisées. D'excellents résultats, qui affectent la récupération rapide des ligaments, donnent une stimulation électrique des courants diadynamiques de l'appareil neuromusculaire du larynx. Dans la lutte contre l'inflammation, les courants fluctuants de propriétés résorbantes et régénératrices agissent bien.

La médecine moderne a une excellente méthode, qui consiste en un traitement thermique, provoquant la dilatation des vaisseaux sanguins. Cela améliore non seulement la microcirculation, mais améliore également les processus métaboliques. Les méthodes chirurgicales se sont avérées inefficaces, car elles causent des blessures, les injections injectées dans les cordes vocales constituées de divers matériaux synthétiques et les biopolymères sans substances toxiques ont donné de meilleurs résultats.

Avec les rhumes et les maladies infectieuses, les cordes vocales sont souvent touchées. Une personne peut perdre complètement ou partiellement sa voix, on observe un enrouement, certaines difficultés sont observées au cours d'une conversation. Les symptômes peuvent être atténués et éliminés à la maison, mais si le soulagement ne survient pas au bout de quelques jours, les symptômes s’aggravent. Consultez votre médecin, les problèmes de cordes vocales peuvent être l’un des symptômes d’une maladie plus dangereuse et plus complexe.

La parésie des cordes vocales la plus souvent diagnostiquée est la paralysie partielle, une modification du travail neuromusculaire de l'organe. La paralysie partielle est diagnostiquée dans un tiers des cas de maladies chroniques de la gorge et du larynx. On ne peut laisser la maladie dériver et s’engager exclusivement dans l’auto-traitement. La parésie du larynx peut provoquer une sténose des voies respiratoires, qui, à son tour, cause de graves problèmes - une insuffisance respiratoire, une aphonie se développe. Dans certains cas, le traitement conservateur sera inefficace et nécessitera une intervention chirurgicale. Si vous présentez des symptômes de parésie, vous devriez consulter un médecin et vous soumettre à un examen approprié. Seul un médecin peut prescrire le traitement le plus efficace qui permettra d’éliminer la pathologie en peu de temps et sans conséquences graves.

La parésie des cordes vocales peut être traitée par différentes méthodes - à l'aide de médicaments, de physiothérapie, d'acupuncture, de méthodes traditionnelles. Ne prenez pas l'automédication, car même les méthodes les plus simples et les plus sûres peuvent être dangereuses sans consulter un médecin.

Il est préférable de traiter une parésie complexe des cordes vocales. Cette approche vous permet de vous débarrasser rapidement et sans conséquences de la maladie. Faites attention au choix des méthodes de traitement, faites confiance aux bons spécialistes.

Si vous envisagez de traiter la parésie à l'aide de méthodes traditionnelles, sachez qu'il en existe un nombre considérable et que vous devriez consulter un spécialiste avant de faire votre choix. Le programme de traitement dépendra de nombreux facteurs, principalement du type de pathologie, de l'évolution de la maladie et de la santé générale du patient.

Le moyen le plus simple de restaurer les cordes vocales et de se débarrasser de l'enrouement est de se gargariser régulièrement. Pour ces fins, décoctions appropriées d'herbes médicinales. Une des recettes les plus simples et les plus efficaces - des fleurs de camomille, des feuilles d’eucalyptus et des fleurs de souci mélangées dans des proportions égales et versez de l’eau bouillante dessus, faites bouillir pendant quelques minutes. Insister au moins deux heures. Rincer pendant au moins deux heures. Il est important de préparer chaque jour une décoction fraîche, car le support de stockage perd toutes ses propriétés positives. Afin de durcir les cordes vocales, vous pouvez réduire quotidiennement la température du bouillon, atteignant ainsi le taux de 12-14 degrés.

Les oignons et les cosses sont souvent utilisés pour restaurer les cordes vocales. Pour préparer la recette, vous devez prendre un petit bulbe d'oignon, le hacher, ajouter quelques cuillères de sucre. Le mélange devrait rester pendant un certain temps pour que l'oignon fasse démarrer le jus. Maintenant, il est nécessaire de faire bouillir le mélange jusqu'à consistance épaisse. Prenez une cuillère à café avant les repas deux fois par jour. Oignon Husk est également efficace dans le traitement de maladies telles que la parésie. La coque est remplie d'eau et bouillir pendant cinq à dix minutes. Bouillon insiste et ils se rincent la gorge au besoin.

La teinture de racine de raifort aide également à traiter efficacement la parésie. Racine de légumes hachée est versé de l'eau bouillante et infusé. La teinture se prend toute la journée en petites portions. Ne pas donner aux enfants!

Jus de fruits frais de divers légumes - un excellent outil pour le traitement des cordes vocales à la maison. Pour le rinçage, vous pouvez utiliser du jus de pomme de terre, de betterave rouge ou de carotte. Le cassis et son jus aident également à rétablir rapidement les ligaments et à se débarrasser de l'enrouement.

Un excellent remède est l’écorce de chêne. Il a un effet astringent et antiseptique et peut être acheté en pharmacie à un prix symbolique. Il est facile de préparer de l'écorce de chêne - il est nécessaire de verser de l'eau bouillante sur de l'eau bouillante et de la faire bouillir, de la laisser infuser. Pour augmenter l'effet thérapeutique de la teinture, vous pouvez ajouter des baies de viburnum.

S'il y a des feuilles de plantain fraîches, essayez de les utiliser pour le traitement. Pour ce faire, vous devez mélanger les feuilles avec quelques cuillères à soupe de miel et faire bouillir le mélange à feu doux pendant 20 minutes. Les œufs de poule ordinaires font un bon travail d'enrouement. Pour la préparation d'un remède, seuls les jaunes sont nécessaires. Les broyer avec du sucre et ajouter le beurre ramolli. Mélange pris trois fois par jour avant les repas. Sena anis - un outil unique pour les cordes vocales. La recette de préparation est simple - prenez des graines d'anis, couvrez d'eau et laissez bouillir pendant une demi-heure. Ajoutez du miel au bouillon filtré (de préférence du citron vert) et buvez-le plusieurs fois par jour. Pour améliorer l'effet, vous pouvez ajouter une cuillère à soupe de cognac.

Pour vous débarrasser des problèmes avec les cordes vocales, vous pouvez faire des inhalations régulières avec des huiles essentielles, des compresses d'alcool aident bien.

Si une parésie du larynx est diagnostiquée, ne vous soignez pas. Peut-être que dans votre cas, le traitement conservateur ne sera pas efficace, et en utilisant uniquement les méthodes traditionnelles, vous pouvez déclencher la maladie de manière significative et perdre un temps précieux. Si les symptômes désagréables sont aggravés et ne disparaissent pas, n'hésitez pas, dépêchez-vous chez le médecin et passez l'examen approprié.