Examen du nasopharynx

Il existe de nombreuses méthodes pour diagnostiquer les maladies associées au nasopharynx. Les principales méthodes sont: la rhinoscopie, la méthode de palpation, les rayons X et, bien sûr, l’endoscopie nasopharyngée. L'endoscopie du nasopharynx s'appelle un type d'examen du nez plus moderne, plus précis, moins traumatisant et moins indolore.

L'endoscope est un tube fin de 2 à 4 mm d'épaisseur, équipé d'une lampe de poche et d'une caméra d'un côté et d'un oculaire de l'autre.

L'endoscopie permet à l'oto-rhino-laryngologiste d'examiner la surface interne du nez sous différents angles, avec différents grossissements. Cela permet de détecter une pathologie et d'établir le diagnostic le plus précis possible.

Les raisons de l'endoscopie du nasopharynx peuvent être:

difficulté à respirer, détérioration de l'odorat, écoulement nasal, saignements de nez, maux de tête, pression au visage, maladies inflammatoires du nasopharynx, perte auditive / "bruit" dans les oreilles, retard de la parole chez les enfants, ronflement.

En règle générale, l'endoscopie est prescrite dans les cas suivants: sinusite, pollinose, amygdalite, antrite, pharyngite, rhinite, ethmoïdite (inflammation du labyrinthe d'ethmoïde), sinus frontaux (inflammation du sinus frontal), sphénoïdite (inflammation du sinus sphenoid).

L'endoscopie nasale permet de détecter la plus petite pathologie de la membrane muqueuse. Détecter les tumeurs bénignes et malignes, les processus inflammatoires des végétations adénoïdes, des sinus maxillaires, la présence de croissance (polypes), des modifications de la structure de la membrane muqueuse sans intervention chirurgicale! Ce qui est important pour le diagnostic des maladies chez les enfants.

La procédure est effectuée en position assise. Le patient est assis sur une chaise (comme une chaise en dentisterie), inclinant légèrement la tête en arrière. Après cela, la cavité nasale est anesthésiée. Il peut s’agir d’un gel lubrifiant l’endoscope, à base de lidocaïne, ou d’un aérosol, un anesthésique utilisé directement dans le nasopharynx. Une anesthésie au niveau du nez provoque des picotements. Ensuite, l'endoscope est inséré dans le nez.

La photo est affichée sur l'écran et le médecin, évaluant la situation, prend une décision quant au traitement. La procédure ne prend généralement pas plus de vingt minutes (anesthésie, examen directement par endoscopie, impression de photographies et rédaction des conclusions d'un médecin).

L'endoscopie chirurgicale vous permet de supprimer l'éducation, sans affecter les structures importantes de la muqueuse. Ils sont enlevés sous les tissus sains. Au cours d'une telle opération, les saignements sont minimisés, il n'y a pas de cicatrices, cicatrices et incisions sur le visage, il n'y a pas de période de rééducation postopératoire. Le patient est sous la surveillance de médecins toute la journée après l'opération.

En règle générale, la procédure de rhinoscopie ne nécessite aucune formation particulière et est facilement tolérée même par les enfants. L'essentiel est que le médecin ait préparé moralement le patient à la procédure, lui a expliqué toutes les étapes et a répondu à toutes les questions concernant les principes du comportement de l'examen rhinoscopique. En examinant vous ne devriez pas être nerveux et bouger. Il faut se détendre et respirer calmement. Avec une attaque de panique, une douleur soudaine, vous pouvez en informer le médecin à tout moment.

Endoscopie du nez - un diagnostic ORL ordinaire. Les indications du diagnostic rhinoscopique, en plus des symptômes catarrhaux et de l’altération de la fonction respiratoire, sont également les lésions du crâne et du visage, la courbure du septum nasal, les périodes préopératoire et postopératoire (rhinoplastie).

La seule contre-indication à l'endoscopie peut être une allergie à la lidocaïne. En cas de saignements fréquents du nez et d'hypersensibilité de la membrane muqueuse, il est nécessaire de prévenir le médecin. Dans ce cas, l'endoscopie est réalisée avec un appareil ultramince, généralement pratiqué par des enfants. Cela aidera encore une fois à ne pas blesser le nasopharynx.

Parmi les nombreuses méthodes de diagnostic des maladies du nez et de la gorge, l'endoscopie du nasopharynx occupe une place particulière.

Cette méthode d'examen vous permet de reconnaître la maladie au tout début de son apparition et de prescrire un traitement rapide.

L'endoscopie de la cavité nasale et du nasopharynx est réalisée à l'aide d'un appareil sous la forme d'un mince tube - un endoscope. Grâce à la flexibilité du tube, au minicar intégré et à une lampe de poche spéciale, il est possible de procéder à un examen efficace de toutes les maladies ORL.

L'inspection à l'aide de cette technologie est possible à la fois pour un examen régulier et pour clarifier un diagnostic déjà établi. Il est possible de réaliser une procédure de diagnostic sous différents angles et sous grossissement, ce qui garantit la précision des résultats.

Ce type de diagnostic appartient à l'impact faible. Il est largement utilisé dans les interventions chirurgicales du nasopharynx.

Il ne nécessite aucune incision chirurgicale, une longue préparation et une période de récupération.

Le diagnostic endoscopique du nasopharynx est une procédure indolore qui ne dure que quelques minutes et qui cause une gêne minime aux patients. Ces avantages nous permettent de recommander cette manipulation à des personnes de tous âges, y compris des enfants.

Cet examen vous permet d'établir le diagnostic de diverses maladies. Parmi elles, on compte des amygdalites, des laryngites, des pharyngites, des sinusites, des sinusites, des tumeurs d'origines diverses, des polypes, des pathologies des muqueuses, des processus inflammatoires des sinus maxillaires.

Ce type de diagnostic est utilisé parallèlement aux plus classiques, parmi lesquels la rhinoscopie.

L’examen endoscopique du nasopharynx devient souvent le seul moyen fiable d’évaluer l’état des zones difficiles à atteindre de la cavité nasale.

Les indications pour l’utilisation de la procédure de diagnostic sont:

violations de la respiration nasale et réduction de l'odorat; maux de tête réguliers d'origine inexpliquée; écoulement de mucus, de pus et de sang des voies nasales; problèmes d'audition et de sous-développement de la parole chez les enfants; apparition fréquente de "bruit" et de congestion aux oreilles; sensation de pression et de bouffées de chaleur dans le visage.

L'endoscopie est réalisée pendant le ronflement pendant le sommeil et afin d'établir le degré de complexité de la courbure ou de la lésion du septum nasal. La procédure de diagnostic est réalisée pendant la préparation à la chirurgie et dans la période postopératoire.

Il n'y a pas de contre-indication absolue à l'examen endoscopique. Un obstacle particulier à sa mise en œuvre peut être la présence d’une allergie aux anesthésiques, qui sont utilisés pour traiter la cavité nasale avant le diagnostic.

Les autres contre-indications comprennent: la présence de saignements abondants et réguliers du nez; navires affaiblis; coagulation sanguine basse.

L'hypersensibilité des muqueuses, qui est plus fréquente chez les enfants, ne doit pas non plus être une contre-indication à l'endoscopie. Dans ce cas, utilisez un appareil ultra-mince, dont l’utilisation élimine le risque de blessure du nasopharynx.

L’examen endoscopique du nez n’implique aucune préparation préalable. Il est bien toléré par la plupart des patients et, en règle générale, ne provoque ni peur ni inconfort, même chez les jeunes enfants.

Si l'enfant a toujours peur d'une procédure inconnue, il est nécessaire de le préparer mentalement au fait que l'examen par endoscope ne causera pas de douleur.

La pratique montre que pendant la procédure, les enfants se comportent calmement et sans crainte. Pendant le diagnostic, pas besoin de faire des mouvements brusques ou d'inquiétude. Le corps doit être aussi détendu que possible et respirer de manière égale et calme.

L'examen endoscopique est effectué en plusieurs étapes. Immédiatement avant la manipulation, les voies nasales sont nettoyées et irriguées avec des préparations de vasoconstricteur. Cela est nécessaire pour réduire le gonflement du mucus et augmenter la visibilité.

La lidocaïne est généralement utilisée pour éliminer les sensations douloureuses. Le gel est mis au bout du tube. Sous l'influence du gel anesthésique, les voies nasales sont engourdies et leur sensibilité diminue, grâce à quoi le médecin introduit facilement un endoscope dans le nez pour déterminer la pathologie.

Pendant l'examen, le patient est assis sur une chaise, la tête légèrement penchée en arrière. À la deuxième étape, le médecin examine le seuil du nez pour détecter la présence d'inflammation ou de formations purulentes.

Un endoscope nasal utilisé lors de la manipulation peut être souple ou rigide. Les résultats de l'enquête sont affichés à l'écran.

Lors de la manipulation, le médecin reçoit une visualisation de l'état des sections antérieures de la cavité nasale, des voies nasales, du septum et des parois postérieures.

Après l'examen, le médecin retire le tube de la cavité nasale, imprime des images de zones présentant des modifications pathologiques et tire une conclusion dont les données sont prises en compte lors d'un traitement ultérieur.

De nombreux parents sont incrédules à propos de la procédure, car ils ne sont pas certains que leur enfant se comportera calmement. Mais dans la plupart des cas, l’anxiété chez les enfants leur est transmise par leurs parents, qui ne comprennent pas pleinement l’importance de la procédure.

Le diamètre du tube, utilisé chez les enfants, ne dépasse pas 3 mm. Également pour le diagnostic des maladies chez les bébés en utilisant des buses courtes. Un médecin expérimenté n'aura pas besoin de plus de 2-3 minutes pour procéder à un examen complet.

Avec des attachements endoscopiques, vous pouvez facilement pénétrer dans les départements oculaires inaccessibles du nez ou du pharynx. Un éclairage et un grossissement supplémentaires permettent une étude détaillée des modifications pathologiques et des caractéristiques anatomiques des organes.

L'hypertrophie et l'inflammation des végétations adénoïdes sont une pathologie courante chez les enfants, très difficile à diagnostiquer à l'œil nu. À l'aide d'un endoscope, il est facile pour un médecin d'évaluer l'état des végétations adénoïdes et la présence ou l'absence de fluide derrière la membrane.

La vidéo endoscopie du nez est la seule méthode fiable pour détecter et observer l'hypertrophie des adénoïdes dans leur développement. Une telle manipulation est possible à tout âge de l'enfant. Au cours de l'enquête, les très jeunes enfants peuvent garder les mains sur leurs parents.

En plus du diagnostic clair ou de la confirmation d'un diagnostic préliminaire de maladies des voies respiratoires supérieures d'origines diverses, l'endoscopie par le nez permet d'identifier d'autres pathologies moins courantes.

Très souvent, pendant le jeu, les petits enfants mettent divers petits objets dans le nez. Dans ce cas, l'enfant a un gonflement des membranes muqueuses, il y a un écoulement de mucus et même de pus par les voies nasales, ce qui est difficile à expliquer. En utilisant l'endoscopie, il est facile de détecter la présence d'un objet étranger dans la cavité nasale.

Si un patient soupçonne la présence de tumeurs malignes, cette méthode de diagnostic permet de déterminer avec précision la couleur des muqueuses, la présence de taches ou de lésions, l'épaisseur de la croissance des tissus.

L'endoscopie nasopharyngée pédiatrique est également utilisée pour établir les causes des saignements de nez fréquents et déterminer leur type. L'endoscopie est également précieuse pour diagnostiquer les causes de la perte d'audition et du manque de langage normal chez les enfants d'âge préscolaire.

De nombreux patients éprouvent le besoin de subir une endoscopie du nasopharynx, qu'il fasse mal ou non. Ils ont peur des éventuels effets négatifs de la procédure.

Dans certains cas, il peut y avoir:

réactions allergiques aux anesthésiques locaux; inconfort lors de sa mise en place et légère douleur au nez pendant plusieurs heures après celle-ci; saignements de nez; des vertiges.

Si la procédure est réalisée dans une clinique réputée et dotée d'un spécialiste expérimenté, de telles complications surviennent très rarement. Le syndrome douloureux est éliminé par application d'une anesthésie locale.

Avec l'introduction du tube, le patient ressent une légère pression non dangereuse. Pour les enfants, utilisez des outils flexibles qui ne rayent pas les muqueuses et ne les blessent pas.

Si le patient a une prédisposition aux saignements fréquents ou s'il prend des coagulants, vous devez informer le médecin de ces faits, car ils peuvent déclencher des saignements nasaux.

Quel médecin effectue ce diagnostic? L'endoscopie est généralement réalisée par un oto-rhino-laryngologiste dans une salle de traitement.

L'examen est effectué dans des cliniques spécialisées et des centres médicaux dotés d'équipements modernes et autorisés à dispenser ce type de services médicaux.

Avant une endoscopie, un test sanguin peut être prescrit par un médecin. Cela est nécessaire pour éliminer le risque de réactions allergiques aux analgésiques.

L'endoscopie est la méthode la plus moderne et la plus fiable pour diagnostiquer divers changements pathologiques dans la cavité nasale. La plupart des patients évaluent correctement son efficacité, sa rapidité, sa sécurité et sa fiabilité.

Conduire la procédure dans le temps permet le traitement de diverses maladies sans transition vers des formes chroniques et sans complications.

Ma fille est traitée pour le nez qui coule depuis des mois. Je ne savais pas quoi faire. Le médecin a conseillé de faire un examen endoscopique du nasopharynx. Le processus est comme suit. L'enfant est placé sur une chaise et effectue la procédure de congélation du nez, c'est-à-dire l'anesthésie.

Cela se fait avec un coton-tige. Ma fille a dit que ça ne faisait pas mal. Au bout de la baguette, il y a une caméra qui, une fois relâchée dans les voies nasales, permet de voir tous les problèmes de l'intérieur.

Grâce à l'endoscopie du nasopharynx, nous avons appris notre diagnostic. Avant cela, les médecins ne pouvaient pas savoir ce qui se passait Oleg, 35 ans

Mon fils de cinq ans subissait une endoscopie. Nous sommes allés voir des végétations. Tout d'abord, le nez est traité avec un anti-inflammatoire et anesthésique. Ils disent que c'est encore plus désagréable que la procédure elle-même. Mon enfant n'a pas pleuré et s'est assis calmement.

Il était intéressé de regarder ce qui était montré à l'écran. Puis je lui ai demandé: allons-nous revenir ici? Il a répondu avec joie que nous allons venir. Donc, absolument rien à craindre lors de cet événement. Tatiana, 39 ans

Je crois que ce n'est qu'avec l'aide de cette manipulation qu'un diagnostic précis peut être établi. J'ai conduit mon enfant chez de nombreux médecins et personne n'a vu les végétations adénoïdes. Il est bon qu’au moins un des experts ait remarqué leur suspicion et les ait envoyés faire une radiographie. J'ai compris que les rayons X ne suffiraient pas et je me suis tourné vers une clinique privée pour un examen personnel.

Là, on nous a immédiatement prescrit une endoscopie. Au début, l'enfant craignait qu'un tube ne lui soit introduit dans les narines. Mais le médecin était capable de l'ajuster au mode souhaité. Sur l'écran, vous pouvez voir tous les problèmes. Nous avons trouvé des végétations adénoïdes du troisième degré. Alexander, 29 ans

Sans cette procédure, je ne sais pas ce que nous ferions. À l'aide d'un bâton avec une caméra à la fin, nous avons identifié notre maladie et avons pu prescrire un traitement compétent. J'avais entendu parler de cette procédure de la part de mes amis et je n'avais donc pas consulté le thérapeute à l'avance.

Je me suis immédiatement tourné vers LOR, qui m'a nommé endoscopie. La caméra se faufile dans des endroits difficiles à atteindre et montre tous les dégâts et les néoplasmes. L'ensemble du processus est enregistré sur vidéo, qui peut ensuite être obtenue sur le disque. Malheureusement, des polypes ont été trouvés. Il faudra faire l'opération Gennady Petrovia, 48 ans

Nous avons emmené notre fils à l'endoscopie à l'âge de trois ans. Il n'y a pas longtemps. L'ensemble de la procédure prend environ cinq minutes. Nous avons un bon médecin qui connaît l'approche des enfants.

Notre enfant n'aime pas du tout aller chez le médecin, mais il s'est assis tranquillement avec elle. Certes, il fronça les sourcils au moment où une baguette était enfoncée dans ses narines. Ça n'a pas fait mal. Avant de pénétrer dans la chambre, les voies nasales étaient traitées avec une préparation anesthésique. Svetlana, 37 ans

Comment examiner le nasopharynx

Il existe de nombreuses méthodes pour diagnostiquer les maladies associées au nasopharynx. Les principales méthodes sont: la rhinoscopie, la méthode de palpation, les rayons X et, bien sûr, l’endoscopie nasopharyngée. L'endoscopie du nasopharynx s'appelle un type d'examen du nez plus moderne, plus précis, moins traumatisant et moins indolore.

L'endoscope est un tube fin de 2 à 4 mm d'épaisseur, équipé d'une lampe de poche et d'une caméra d'un côté et d'un oculaire de l'autre.

L'endoscopie permet à l'oto-rhino-laryngologiste d'examiner la surface interne du nez sous différents angles, avec différents grossissements. Cela permet de détecter une pathologie et d'établir le diagnostic le plus précis possible.

Les raisons de l'endoscopie du nasopharynx peuvent être:

difficulté à respirer, détérioration de l'odorat, écoulement nasal, saignements de nez, maux de tête, pression au visage, maladies inflammatoires du nasopharynx, perte auditive / "bruit" dans les oreilles, retard de la parole chez les enfants, ronflement.

En règle générale, l'endoscopie est prescrite dans les cas suivants: sinusite, pollinose, amygdalite, antrite, pharyngite, rhinite, ethmoïdite (inflammation du labyrinthe d'ethmoïde), sinus frontaux (inflammation du sinus frontal), sphénoïdite (inflammation du sinus sphenoid).

L'endoscopie nasale permet de détecter la plus petite pathologie de la membrane muqueuse. Détecter les tumeurs bénignes et malignes, les processus inflammatoires des végétations adénoïdes, des sinus maxillaires, la présence de croissance (polypes), des modifications de la structure de la membrane muqueuse sans intervention chirurgicale! Ce qui est important pour le diagnostic des maladies chez les enfants.

La procédure est effectuée en position assise. Le patient est assis sur une chaise (comme une chaise en dentisterie), inclinant légèrement la tête en arrière. Après cela, la cavité nasale est anesthésiée. Il peut s’agir d’un gel lubrifiant l’endoscope, à base de lidocaïne, ou d’un aérosol, un anesthésique utilisé directement dans le nasopharynx. Une anesthésie au niveau du nez provoque des picotements. Ensuite, l'endoscope est inséré dans le nez.

La photo est affichée sur l'écran et le médecin, évaluant la situation, prend une décision quant au traitement. La procédure ne prend généralement pas plus de vingt minutes (anesthésie, examen directement par endoscopie, impression de photographies et rédaction des conclusions d'un médecin).

L'endoscopie chirurgicale vous permet de supprimer l'éducation, sans affecter les structures importantes de la muqueuse. Ils sont enlevés sous les tissus sains. Au cours d'une telle opération, les saignements sont minimisés, il n'y a pas de cicatrices, cicatrices et incisions sur le visage, il n'y a pas de période de rééducation postopératoire. Le patient est sous la surveillance de médecins toute la journée après l'opération.

En règle générale, la procédure de rhinoscopie ne nécessite aucune formation particulière et est facilement tolérée même par les enfants. L'essentiel est que le médecin ait préparé moralement le patient à la procédure, lui a expliqué toutes les étapes et a répondu à toutes les questions concernant les principes du comportement de l'examen rhinoscopique. En examinant vous ne devriez pas être nerveux et bouger. Il faut se détendre et respirer calmement. Avec une attaque de panique, une douleur soudaine, vous pouvez en informer le médecin à tout moment.

Endoscopie du nez - un diagnostic ORL ordinaire. Les indications du diagnostic rhinoscopique, en plus des symptômes catarrhaux et de l’altération de la fonction respiratoire, sont également les lésions du crâne et du visage, la courbure du septum nasal, les périodes préopératoire et postopératoire (rhinoplastie).

La seule contre-indication à l'endoscopie peut être une allergie à la lidocaïne. En cas de saignements fréquents du nez et d'hypersensibilité de la membrane muqueuse, il est nécessaire de prévenir le médecin. Dans ce cas, l'endoscopie est réalisée avec un appareil ultramince, généralement pratiqué par des enfants. Cela aidera encore une fois à ne pas blesser le nasopharynx.

Nasopharynx - la partie supérieure du pharynx, communiquant avec la cavité du nez et l’oreille moyenne. L'inspection de cette formation anatomique, en raison des particularités de l'emplacement, est impossible sans l'utilisation d'outils spéciaux. Ainsi, la rhinoscopie postérieure, la principale méthode utilisée par le médecin ORL pour évaluer l'état du nasopharynx, est réalisée à l'aide d'un miroir nasopharyngé, administré par la bouche. Il vous permet d'identifier l'inflammation de la membrane muqueuse, de détecter l'éducation volumétrique, mais ne s'applique pas dans certaines situations: quand il est impossible d'ouvrir la bouche ou chez les petits enfants. Dans ce dernier cas, vous pouvez recourir à la recherche de doigts. Mais pour l'évaluation visuelle de la pathologie, des méthodes instrumentales sont assignées, dont l'une est la radiographie du rhinopharynx.

Radiographie du nasopharynx de l'enfant

Cette étude, malgré la charge de rayonnement sur le patient, est dans certains cas la plus préférée. L'endoscopie n'est pas associée au risque de radiation, mais étant une procédure invasive, elle n'est souvent pas applicable lors de l'examen d'un jeune enfant. La tomodensitométrie (TDM) est plus informative, mais elle nécessite que le patient soit immobile pendant une longue période, ce qui est problématique pour l'enfant.

Le nasopharynx est clairement visible dans l'image du crâne dans la projection latérale. L'étude est effectuée rapidement et ne nécessite aucune formation particulière. Autorisé à tous les patients, la seule contre-indication est la grossesse. Elle est effectuée en clinique externe ou dans une clinique privée disposant d’une salle de radiographie.

Une radiographie est faite sous certaines conditions:

La position du patient: couchée, surface du côté de la tête pressée contre la cassette. La correction de la position est contrôlée par les paramètres suivants: Une ligne tracée conventionnellement à travers les pupilles du patient est perpendiculaire à la cassette. La ligne infraorbital-auriculaire est perpendiculaire au bord de la cassette. Tous les objets métalliques de la tête et du cou du patient doivent être retirés. Pendant l'étude, le patient retient son souffle et ne bouge pas.

Dans la projection latérale, les sinus paranasaux sont également visibles. Toutefois, si vous souhaitez évaluer l'état de ces derniers, vous devez prendre d'autres photos. Sinus - paires de formations qui se superposent en projection latérale. Afin d’accroître le contenu en informations de l’étude, d’autres configurations de patients sont utilisées.

Radiologue explique les progrès de l'étude au garçon

Effectuer une radiographie d'un enfant nécessite parfois de réparer ce dernier. Les parents qui accompagnent peuvent être impliqués pour garder un patient agité, mais dans ce cas, ils doivent bénéficier de mesures de radioprotection: un tablier ou des gants spéciaux. Une femme impliquée dans la réparation d'un enfant doit être totalement confiante de ne pas être enceinte.

Attention! La dose d'exposition lors de la prise de vue est de 0,02 ou 0,04 mSv pour les radiographies numériques ou à film, respectivement, qui ne dépasse pas 2 à 4% de la norme annuelle de 1 mSv.

Une radiographie du nasopharynx est généralement utilisée pour identifier les corps étrangers, déterminer le degré de croissance des adénoïdes chez les enfants (si vous ne pouvez pas effectuer d'examen endoscopique), ainsi que pour évaluer la progression du processus tumoral. Cependant, dans ce dernier cas, beaucoup plus d'informations peuvent être obtenues lors de l'exécution de la tomodensitométrie.

Quelle est la pathologie sur la photo (exemples de maladies courantes du nasopharynx):

Angiofibrome (fibromes de jeunesse). Il se manifeste cliniquement par la difficulté de la respiration nasale, notamment l'impossibilité de respirer par le nez, les voix nasales et les écoulements nasaux - saignements nasaux purulents ou sanglants. Au stade avancé, lorsque la taille de la tumeur est importante, il se produit une déformation du visage, un déplacement du globe oculaire, une douleur et des symptômes neurologiques dus à la compression des nerfs. La radiographie montre une déformation des structures osseuses. Un trait caractéristique est un déplacement antérieur de la paroi postérieure du sinus maxillaire. Adénoïdes - hypertrophie du tissu lymphoïde du nasopharynx, une pathologie fréquente de l'enfance. L'enfant a une mauvaise respiration du nez, en particulier pendant le sommeil, le ronflement, le timbre de sa voix et une déficience auditive pouvant survenir. Sur la radiographie de la projection latérale, les végétations adénoïdes sont visibles comme une ombre émanant de la paroi postérieure du nasopharynx. Le degré de fermeture de la lumière de cette dernière peut être jugé sur le stade de la maladie. Une ombre occupant ⅓ du nasopharynx indique un degré I de prolifération des adénoïdes, ½ - II degré, et plus - III degré.

Cancer du nasopharynx. Symptômes de la maladie: congestion nasale, écoulement sanglant dégageant une odeur désagréable, saignements de nez, problèmes d'audition et de déglutition, acouphènes, maux de tête. Lors de l'évaluation de l'image radiographique, il est tenu compte du degré de prolifération tumorale - signes de destruction et de déformation des os. Les corps étrangers sont un problème courant chez les jeunes enfants. Sur la radiographie, elles sont visibles comme une ombre intensément colorée. Objets métalliques particulièrement bien visualisés.

Attention! Les rayons X ne font pas partie des méthodes les plus informatives pour examiner le nasopharynx. L'endoscopie par rinofaringo, l'endoscopie rigide ainsi que le scanner permettent d'en savoir beaucoup plus sur la pathologie diagnostiquée, essentielle pour prescrire un traitement et déterminer les indications d'une intervention chirurgicale, par exemple pour un enfant avec des végétations adénoïdes.

Avec le développement de la médecine, la radiographie du nasopharynx n’est plus la principale méthode de détection des maladies de cette région anatomique. Ses avantages pour l'examen d'un enfant sont réduits à la courte durée de l'étude (comparée à la tomodensitométrie) et à la nécessité de ne pas introduire de dispositifs de diagnostic par le nez ou la bouche, comme en endoscopie. Cependant, la radiographie informative est inférieure à ces méthodes.

L'examen du nasopharynx est possible de plusieurs façons: à l'aide d'un miroir (rhinoscopie postérieure) ou d'un endoscope. Ces méthodes permettent d’évaluer l’état de la membrane muqueuse, de détecter des formations pathologiques (adénoïdes, papillomes, polypes). Pour préciser le diagnostic lors de l’identification du dernier recours à une biopsie. Cependant, l'introduction d'outils de diagnostic n'est pas toujours possible. Par exemple, les jeunes enfants sont très négatifs à propos des procédures invasives.

1 - luette; 2 - un miroir; 3 - langue; 4 - spatule.

La tomodensitométrie est une autre méthode de diagnostic par rayonnement consistant à obtenir une image couche par couche de la zone étudiée. Donne une image plus claire, est indispensable pour évaluer la prévalence du cancer. La méthode, cependant, est associée à l'irradiation du patient et la durée de l'étude peut atteindre 15 minutes, ce qui est inacceptable pour un petit enfant. C'est important et le prix. Les radiographies peuvent être prises gratuitement si vous avez une politique MHI, mais la tomodensitométrie, à de rares exceptions près, est effectuée aux frais du patient.

Ainsi, la radiographie, bien que ce soit une méthode obsolète et non informative de détection des maladies du nasopharynx, n’a pas perdu de son importance lors de l’examen des patients, du fait de leur âge ou de leur état mental, qui ne peuvent pas percevoir correctement les autres procédures de diagnostic. Cela devient également la seule méthode possible si le patient ne peut pas payer pour d'autres études ou les recevoir avec un rabais.

Parmi les nombreuses méthodes de diagnostic des maladies du nez et de la gorge, l'endoscopie du nasopharynx occupe une place particulière.

Cette méthode d'examen vous permet de reconnaître la maladie au tout début de son apparition et de prescrire un traitement rapide.

L'endoscopie de la cavité nasale et du nasopharynx est réalisée à l'aide d'un appareil sous la forme d'un mince tube - un endoscope. Grâce à la flexibilité du tube, au minicar intégré et à une lampe de poche spéciale, il est possible de procéder à un examen efficace de toutes les maladies ORL.

L'inspection à l'aide de cette technologie est possible à la fois pour un examen régulier et pour clarifier un diagnostic déjà établi. Il est possible de réaliser une procédure de diagnostic sous différents angles et sous grossissement, ce qui garantit la précision des résultats.

Ce type de diagnostic appartient à l'impact faible. Il est largement utilisé dans les interventions chirurgicales du nasopharynx.

Il ne nécessite aucune incision chirurgicale, une longue préparation et une période de récupération.

Le diagnostic endoscopique du nasopharynx est une procédure indolore qui ne dure que quelques minutes et qui cause une gêne minime aux patients. Ces avantages nous permettent de recommander cette manipulation à des personnes de tous âges, y compris des enfants.

Cet examen vous permet d'établir le diagnostic de diverses maladies. Parmi elles, on compte des amygdalites, des laryngites, des pharyngites, des sinusites, des sinusites, des tumeurs d'origines diverses, des polypes, des pathologies des muqueuses, des processus inflammatoires des sinus maxillaires.

Ce type de diagnostic est utilisé parallèlement aux plus classiques, parmi lesquels la rhinoscopie.

L’examen endoscopique du nasopharynx devient souvent le seul moyen fiable d’évaluer l’état des zones difficiles à atteindre de la cavité nasale.

Les indications pour l’utilisation de la procédure de diagnostic sont:

violations de la respiration nasale et réduction de l'odorat; maux de tête réguliers d'origine inexpliquée; écoulement de mucus, de pus et de sang des voies nasales; problèmes d'audition et de sous-développement de la parole chez les enfants; apparition fréquente de "bruit" et de congestion aux oreilles; sensation de pression et de bouffées de chaleur dans le visage.

L'endoscopie est réalisée pendant le ronflement pendant le sommeil et afin d'établir le degré de complexité de la courbure ou de la lésion du septum nasal. La procédure de diagnostic est réalisée pendant la préparation à la chirurgie et dans la période postopératoire.

Il n'y a pas de contre-indication absolue à l'examen endoscopique. Un obstacle particulier à sa mise en œuvre peut être la présence d’une allergie aux anesthésiques, qui sont utilisés pour traiter la cavité nasale avant le diagnostic.

Les autres contre-indications comprennent: la présence de saignements abondants et réguliers du nez; navires affaiblis; coagulation sanguine basse.

L'hypersensibilité des muqueuses, qui est plus fréquente chez les enfants, ne doit pas non plus être une contre-indication à l'endoscopie. Dans ce cas, utilisez un appareil ultra-mince, dont l’utilisation élimine le risque de blessure du nasopharynx.

L’examen endoscopique du nez n’implique aucune préparation préalable. Il est bien toléré par la plupart des patients et, en règle générale, ne provoque ni peur ni inconfort, même chez les jeunes enfants.

Si l'enfant a toujours peur d'une procédure inconnue, il est nécessaire de le préparer mentalement au fait que l'examen par endoscope ne causera pas de douleur.

La pratique montre que pendant la procédure, les enfants se comportent calmement et sans crainte. Pendant le diagnostic, pas besoin de faire des mouvements brusques ou d'inquiétude. Le corps doit être aussi détendu que possible et respirer de manière égale et calme.

L'examen endoscopique est effectué en plusieurs étapes. Immédiatement avant la manipulation, les voies nasales sont nettoyées et irriguées avec des préparations de vasoconstricteur. Cela est nécessaire pour réduire le gonflement du mucus et augmenter la visibilité.

La lidocaïne est généralement utilisée pour éliminer les sensations douloureuses. Le gel est mis au bout du tube. Sous l'influence du gel anesthésique, les voies nasales sont engourdies et leur sensibilité diminue, grâce à quoi le médecin introduit facilement un endoscope dans le nez pour déterminer la pathologie.

Pendant l'examen, le patient est assis sur une chaise, la tête légèrement penchée en arrière. À la deuxième étape, le médecin examine le seuil du nez pour détecter la présence d'inflammation ou de formations purulentes.

Un endoscope nasal utilisé lors de la manipulation peut être souple ou rigide. Les résultats de l'enquête sont affichés à l'écran.

Lors de la manipulation, le médecin reçoit une visualisation de l'état des sections antérieures de la cavité nasale, des voies nasales, du septum et des parois postérieures.

Après l'examen, le médecin retire le tube de la cavité nasale, imprime des images de zones présentant des modifications pathologiques et tire une conclusion dont les données sont prises en compte lors d'un traitement ultérieur.

De nombreux parents sont incrédules à propos de la procédure, car ils ne sont pas certains que leur enfant se comportera calmement. Mais dans la plupart des cas, l’anxiété chez les enfants leur est transmise par leurs parents, qui ne comprennent pas pleinement l’importance de la procédure.

Le diamètre du tube, utilisé chez les enfants, ne dépasse pas 3 mm. Également pour le diagnostic des maladies chez les bébés en utilisant des buses courtes. Un médecin expérimenté n'aura pas besoin de plus de 2-3 minutes pour procéder à un examen complet.

Avec des attachements endoscopiques, vous pouvez facilement pénétrer dans les départements oculaires inaccessibles du nez ou du pharynx. Un éclairage et un grossissement supplémentaires permettent une étude détaillée des modifications pathologiques et des caractéristiques anatomiques des organes.

L'hypertrophie et l'inflammation des végétations adénoïdes sont une pathologie courante chez les enfants, très difficile à diagnostiquer à l'œil nu. À l'aide d'un endoscope, il est facile pour un médecin d'évaluer l'état des végétations adénoïdes et la présence ou l'absence de fluide derrière la membrane.

La vidéo endoscopie du nez est la seule méthode fiable pour détecter et observer l'hypertrophie des adénoïdes dans leur développement. Une telle manipulation est possible à tout âge de l'enfant. Au cours de l'enquête, les très jeunes enfants peuvent garder les mains sur leurs parents.

En plus du diagnostic clair ou de la confirmation d'un diagnostic préliminaire de maladies des voies respiratoires supérieures d'origines diverses, l'endoscopie par le nez permet d'identifier d'autres pathologies moins courantes.

Très souvent, pendant le jeu, les petits enfants mettent divers petits objets dans le nez. Dans ce cas, l'enfant a un gonflement des membranes muqueuses, il y a un écoulement de mucus et même de pus par les voies nasales, ce qui est difficile à expliquer. En utilisant l'endoscopie, il est facile de détecter la présence d'un objet étranger dans la cavité nasale.

Si un patient soupçonne la présence de tumeurs malignes, cette méthode de diagnostic permet de déterminer avec précision la couleur des muqueuses, la présence de taches ou de lésions, l'épaisseur de la croissance des tissus.

L'endoscopie nasopharyngée pédiatrique est également utilisée pour établir les causes des saignements de nez fréquents et déterminer leur type. L'endoscopie est également précieuse pour diagnostiquer les causes de la perte d'audition et du manque de langage normal chez les enfants d'âge préscolaire.

De nombreux patients éprouvent le besoin de subir une endoscopie du nasopharynx, qu'il fasse mal ou non. Ils ont peur des éventuels effets négatifs de la procédure.

Dans certains cas, il peut y avoir:

réactions allergiques aux anesthésiques locaux; inconfort lors de sa mise en place et légère douleur au nez pendant plusieurs heures après celle-ci; saignements de nez; des vertiges.

Si la procédure est réalisée dans une clinique réputée et dotée d'un spécialiste expérimenté, de telles complications surviennent très rarement. Le syndrome douloureux est éliminé par application d'une anesthésie locale.

Avec l'introduction du tube, le patient ressent une légère pression non dangereuse. Pour les enfants, utilisez des outils flexibles qui ne rayent pas les muqueuses et ne les blessent pas.

Si le patient a une prédisposition aux saignements fréquents ou s'il prend des coagulants, vous devez informer le médecin de ces faits, car ils peuvent déclencher des saignements nasaux.

Quel médecin effectue ce diagnostic? L'endoscopie est généralement réalisée par un oto-rhino-laryngologiste dans une salle de traitement.

L'examen est effectué dans des cliniques spécialisées et des centres médicaux dotés d'équipements modernes et autorisés à dispenser ce type de services médicaux.

Avant une endoscopie, un test sanguin peut être prescrit par un médecin. Cela est nécessaire pour éliminer le risque de réactions allergiques aux analgésiques.

L'endoscopie est la méthode la plus moderne et la plus fiable pour diagnostiquer divers changements pathologiques dans la cavité nasale. La plupart des patients évaluent correctement son efficacité, sa rapidité, sa sécurité et sa fiabilité.

Conduire la procédure dans le temps permet le traitement de diverses maladies sans transition vers des formes chroniques et sans complications.

Ma fille est traitée pour le nez qui coule depuis des mois. Je ne savais pas quoi faire. Le médecin a conseillé de faire un examen endoscopique du nasopharynx. Le processus est comme suit. L'enfant est placé sur une chaise et effectue la procédure de congélation du nez, c'est-à-dire l'anesthésie.

Cela se fait avec un coton-tige. Ma fille a dit que ça ne faisait pas mal. Au bout de la baguette, il y a une caméra qui, une fois relâchée dans les voies nasales, permet de voir tous les problèmes de l'intérieur.

Grâce à l'endoscopie du nasopharynx, nous avons appris notre diagnostic. Avant cela, les médecins ne pouvaient pas savoir ce qui se passait Oleg, 35 ans

Mon fils de cinq ans subissait une endoscopie. Nous sommes allés voir des végétations. Tout d'abord, le nez est traité avec un anti-inflammatoire et anesthésique. Ils disent que c'est encore plus désagréable que la procédure elle-même. Mon enfant n'a pas pleuré et s'est assis calmement.

Il était intéressé de regarder ce qui était montré à l'écran. Puis je lui ai demandé: allons-nous revenir ici? Il a répondu avec joie que nous allons venir. Donc, absolument rien à craindre lors de cet événement. Tatiana, 39 ans

Je crois que ce n'est qu'avec l'aide de cette manipulation qu'un diagnostic précis peut être établi. J'ai conduit mon enfant chez de nombreux médecins et personne n'a vu les végétations adénoïdes. Il est bon qu’au moins un des experts ait remarqué leur suspicion et les ait envoyés faire une radiographie. J'ai compris que les rayons X ne suffiraient pas et je me suis tourné vers une clinique privée pour un examen personnel.

Là, on nous a immédiatement prescrit une endoscopie. Au début, l'enfant craignait qu'un tube ne lui soit introduit dans les narines. Mais le médecin était capable de l'ajuster au mode souhaité. Sur l'écran, vous pouvez voir tous les problèmes. Nous avons trouvé des végétations adénoïdes du troisième degré. Alexander, 29 ans

Sans cette procédure, je ne sais pas ce que nous ferions. À l'aide d'un bâton avec une caméra à la fin, nous avons identifié notre maladie et avons pu prescrire un traitement compétent. J'avais entendu parler de cette procédure de la part de mes amis et je n'avais donc pas consulté le thérapeute à l'avance.

Je me suis immédiatement tourné vers LOR, qui m'a nommé endoscopie. La caméra se faufile dans des endroits difficiles à atteindre et montre tous les dégâts et les néoplasmes. L'ensemble du processus est enregistré sur vidéo, qui peut ensuite être obtenue sur le disque. Malheureusement, des polypes ont été trouvés. Il faudra faire l'opération Gennady Petrovia, 48 ans

Nous avons emmené notre fils à l'endoscopie à l'âge de trois ans. Il n'y a pas longtemps. L'ensemble de la procédure prend environ cinq minutes. Nous avons un bon médecin qui connaît l'approche des enfants.

Notre enfant n'aime pas du tout aller chez le médecin, mais il s'est assis tranquillement avec elle. Certes, il fronça les sourcils au moment où une baguette était enfoncée dans ses narines. Ça n'a pas fait mal. Avant de pénétrer dans la chambre, les voies nasales étaient traitées avec une préparation anesthésique. Svetlana, 37 ans

Endoscopie du nez et du nasopharynx - la référence en matière de diagnostic

La précision du diagnostic dépend de la qualité de l'examen. L'endoscopie du nasopharynx augmente considérablement l'efficacité du diagnostic.

Listova Marina Petrovna

Qu'est-ce que l'endoscopie du nez et du nasopharynx?

Malheureusement, effectuer une inspection de routine à l'aide d'un miroir nasal ne nous permet pas de prendre en compte toutes les structures anatomiques de la cavité nasale et du nasopharynx, qui portent chacune une certaine charge fonctionnelle.

L'endoscopie du nez et du nasopharynx fournit une mine d'informations sur l'état de la cavité nasale et des sinus paranasaux, comme dans le cas d'un endoscope fin d'un diamètre inférieur à 3 mm, il est possible d'envisager ceux qui sont invisibles lors de l'examen normal de lieux difficiles à atteindre sous grossissement. Au cours de l'examen endoscopique, l'état de la membrane muqueuse de la conque nasale, du septum et des fistules des sinus est évalué.

Comment est la procédure endoscopique

Pour l'examen endoscopique, des endoscopes rigides (sous la forme d'un tube non cintrable) et flexibles (sous la forme d'un tube, qui peut changer de direction tout en le contrôlant) peuvent être utilisés. À l'intérieur de l'endoscope se trouve un système optique et une source de lumière.

Au début de l'étude, un endoscope à optique directe est utilisé, puis à optique latérale différente (30, 45, 70 degrés) pour augmenter l'angle de vision.

Préparation à l'examen par l'endoscope

Une préparation spéciale pour cette étude n'est pas nécessaire.

Avant l'examen par un médecin, il est possible d'irriguer la membrane muqueuse de la cavité nasale avec des agents vasoconstricteurs, après quoi l'œdème muqueux est réduit. De ce fait, l'examen est augmenté et l'endoscope ne touche pratiquement pas les structures de la cavité nasale.

Utilisation de l'anesthésie

L'endoscopie est possible sans anesthésie (avec un endoscope fin et avec de larges passages nasaux) ou avec irrigation locale de la membrane muqueuse avec n'importe quel anesthésique.

Comment se passe l'endoscopie du nez et du nasopharynx

L’inspection commence par une étude du passage nasal inférieur, maintenez l’endoscope sous le nasopharynx, examinez le nasopharynx, la bouche du tube auditif, la joana. Ensuite, une poche sphénoïdale, les voies nasales supérieure et moyenne sont examinées (ce sont les zones où la fistule des sinus paranasaux s’ouvrent).

Qu'est-ce qui vous permet de voir l'endoscope

  • avec le développement du processus inflammatoire dans les sinus paranasaux: avec l'aide de l'endoscopie dans la zone des fistules, il est possible de voir du pus ou du mucus
  • avec le développement du processus polypeux dans les sinus: avec l'aide de la recherche endoscopique dans le domaine des fistules, il est possible de détecter des polypes
  • permet au médecin de détecter des tumeurs dans la cavité nasale et le nasopharynx
  • hypertrophie muqueuse
  • mettre le degré d'hypertrophie adénoïde

Endoscopie du nez et du nasopharynx chez l'enfant

Chez les enfants, l'état des adénoïdes est évalué de manière très fiable au moyen d'un examen endoscopique. La radiographie du nasopharynx ne fournissant pas d'informations complètes sur la présence du processus inflammatoire des végétations adénoïdes, sur la nature des sécrétions pathologiques à leur surface, sur la présence d'un œdème de la membrane muqueuse des végétations adénoïdes, sur l'état des orifices des tubes auditifs.

Endoscopie du nez à la "Clinique de l'oreille, du nez et de la gorge"

Une approche moderne de l'examen du patient devrait inclure un examen endoscopique de la cavité nasale et du nasopharynx pour un diagnostic précis, le choix de la gestion et le traitement du patient.

Dans notre clinique, l'examen endoscopique est une norme pour le diagnostic et le traitement et est inclus dans le coût de l'admission initiale. Les médecins ORL expérimentés de la clinique effectuent rapidement et sans douleur un examen à l'aide d'un endoscope.

Examen endoscopique du nasopharynx

L'endoscopie du nasopharynx est une procédure d'examen de l'espace entre la gorge et les sinus. La méthode se distingue par sa précision, sa simplicité et son caractère peu invasif. De plus, la pharyngoscopie n'est absolument pas traumatisante pour le patient. L'endoscopie du nasopharynx chez l'enfant et l'adulte est réalisée à des fins diagnostiques et thérapeutiques. L’essence de la méthode consiste à introduire un endoscope à équipement optique dans le canal situé entre la gorge et les sinus à des fins d’examen ou de traitement.

Indications pour l'étude

Quand l'examen endoscopique du nasopharynx est-il présenté? La procédure doit être effectuée si le patient se plaint de:

  1. Saignements nasaux fréquents sans raison apparente.
  2. Décharge nasale de nature pathologique.
  3. Sensation de pincement au front, au nez.
  4. Maux de tête fréquents.
  5. Violations d'odeurs, jusqu'à son absence.
  6. Acouphène accompagné d'une perte auditive.
  7. L'apparition du ronflement.
  8. Respiration nasale difficile.
  9. Processus inflammatoires fréquents dans le nasopharynx.

L'endoscopie du nasopharynx, en règle générale, est nécessairement réalisée avec des pathologies ORL telles que l'amygdalite, l'ethmoïdite, la sinusite frontale, la pollinose, l'inflammation des sinus maxillaires, la sinusite, la sphénoïdite, etc.

Endoscopie

Comment se déroule la procédure d'endoscopie? On demande au patient de s'asseoir sur une chaise spéciale et de rejeter la tête en arrière. Cette position garantira une accessibilité maximale du nasopharynx aux fins d’inspection. Puis effectuez une anesthésie locale. Pour cela, on utilise un gel anesthésique qui lubrifie l'endoscope. Ou utilisez un anesthésique sous forme de spray. Aborder avec une attention particulière les problèmes de douleur lors de la procédure chez l'enfant. Une anesthésie générale peut être utilisée chez les enfants. Si la procédure a un but diagnostique, les anesthésiques locaux sont préférés dans la plupart des cas. Dans le cas où il est nécessaire d'effectuer une manipulation chirurgicale lors d'une endoscopie, une anesthésie générale est toujours appliquée.

Après l'apparition de l'effet analgésique, l'endoscope est inséré dans la cavité du pharynx par le nez.

Dans ce cas, l'image est affichée sur un moniteur spécial sur lequel le médecin peut évaluer l'état de la cavité et décider de la tactique à adopter. L'ensemble de la procédure prend environ 20 minutes. Si l'endoscopie est pratiquée sur un enfant, cela peut prendre un peu plus longtemps.

Si la procédure a été effectuée à des fins chirurgicales, retirez les petits polypes pendant l’endoscopie, rétablissez la perméabilité des sinus nasaux. Au cours de l'endoscopie, si elle est réalisée sans anesthésie générale, le patient ne doit pas bouger ni parler.

Est-ce que tous les patients peuvent être diagnostiqués par endoscopie? Presque oui. Cette méthode est contre-indiquée uniquement dans les cas où le patient est allergique aux anesthésiques. Dans ce cas, la question du diagnostic est résolue individuellement.

L'endoscopie pharyngée est un autre type de procédure ORL diagnostique. Dans ce cas, seule la cavité du pharynx est examinée. L'étude du pharynx est réalisée à l'aide d'outils manuels sans utiliser d'endoscope flexible. Pour subir un examen du pharynx, il suffit qu'un patient s’assoie sur une chaise et ouvre la bouche. L'endoscopie du pharynx ne nécessite pas de préparation sous forme d'anesthésie.

Endoscopie pharyngée

La procédure d'examen pharyngien est de trois types: la pharyngoscopie postérieure, l'hypopharyngoscopie et la mésopharyngoscopie.

Pharyngoscopie du dos

La pharyngoscopie postérieure permet d'examiner l'arc du pharynx, ses parois latérales, les ouvertures des tubes auditifs, les amygdales nasales, la sortie de la cavité nasale. Les indications pour la procédure sont:

  1. Processus pathologiques dans les amygdales.
  2. Inflammation des trompes d'Eustache, de la muqueuse nasale et du nasopharynx.
  3. Caractéristiques de la structure du pharynx, du nasopharynx et de leurs malformations..
  4. Corps étranger dans le nasopharynx.

La procédure est effectuée très rapidement et prend environ 1-2 minutes.

Comment se fait la pharyngoscopie postérieure? Le médecin à l'aide d'une spatule appuie sur la racine de la langue. Puis, soigneusement, sans toucher les parois du pharynx, introduit un miroir spécial. Pendant l'examen, le patient respire par le nez.

Hypopharyngoscopie

D'une autre manière, cette étude s'appelle laryngoscopie indirecte. Dans ce cas, le miroir est inséré dans le pharynx pour examiner le larynx. Un miroir guttural et une lampe spéciale sont nécessaires pour l'inspection.

L'hypopharyngoscopie est réalisée dans les cas suivants:

  1. Développement anormal des cordes vocales.
  2. Inflammation de la muqueuse du larynx.
  3. La présence ou la suspicion d'un corps étranger dans le larynx.
  4. Développement d'un processus purulent (abcès pharyngé).
  5. Processus pathologiques dans les amygdales.
  6. Sténose du larynx.

Avant de procéder à l'intervention, le patient est irrigué avec une préparation anesthésique pharyngée. Cela supprimera le réflexe nauséeux et éliminera la gêne. Pendant l'examen, le médecin retarde la langue du patient avec les doigts. La respiration devrait se faire par le nez.

Mésopharyngoscopie

La mésopharyngoscopie est utilisée le plus souvent dans la pratique ORL. La procédure est assignée dans les cas suivants:

  1. Amygdalite.
  2. Corps étranger dans le nasopharynx.
  3. Processus pathologique dans les amygdales.
  4. Maladies inflammatoires dans la bouche et la gorge.
  5. Malformations de l'oropharynx.
  6. Tumeurs, polypes de l'oropharynx.

L'inspection est effectuée à l'aide d'un miroir et d'une truelle. Pour ce faire, le médecin appuie doucement sur la langue à l'aide d'une spatule et examine l'état de la muqueuse buccale, des amygdales palatines, du palais, des parois du pharynx et d'autres avec un miroir.

Complications après la procédure

En règle générale, les études endoscopiques d'organes ORL ne provoquent pas de réactions indésirables ni de complications.

Dans certains cas, il est possible que des événements allergiques se développent sous la forme d’un anesthésique local utilisé dans l’étude.

A quoi peut ressembler une manifestation d'allergie à l'anesthésie locale?

Les symptômes de l'intolérance anesthésique sont:

  • hyperémie de la muqueuse;
  • gonflement du pharynx et du larynx;
  • sensation de démangeaisons dans la gorge;
  • fièvre
  • difficulté à respirer;
  • éternuer et se déchirer.

Lorsque ces symptômes apparaissent, le patient a besoin de soins d’urgence comprenant les mesures suivantes:

  • Fournir de l'air frais.
  • Détachez les vêtements embarrassants.
  • Introduisez un antihistaminique (de préférence par voie intraveineuse).
  • Dans les cas graves, hormonothérapie (introduction de prednisone).
  • Hospitalisation et observation à l'hôpital pendant plusieurs jours.

Une complication sous la forme d'une réaction allergique est dangereuse car le gonflement se forme dans les voies respiratoires supérieures, ce qui conduit à des difficultés respiratoires et, dans les cas graves, à la suffocation. Par conséquent, avant de procéder à une anesthésie, il est nécessaire de collecter un historique détaillé du patient, afin de poser des questions sur toutes les réactions survenant lors de l’introduction de médicaments. En règle générale, le patient est conscient de son intolérance aux médicaments. Cependant, une telle réaction lors de l'endoscopie du pharynx ou du nasopharynx peut survenir pour la première fois.

Retour sur les procédures de diagnostic

Les examens des patients sur la procédure d'examen par la méthode de l'endoscopie sont assez différents. Elles reposent principalement sur les sensations subjectives du patient lui-même. Certains patients tolèrent une intervention endoscopique, d'autres se plaignent de sensations extrêmement désagréables au moment de l'introduction de l'endoscope ou du miroir, au réflexe de haut-le-cœur prononcé. En règle générale, le comportement du patient pendant l'étude dépend de la préparation du patient à la procédure. Si, avant le diagnostic, le médecin expliquait en détail au patient le but de l'étude, le déroulement de la réunion, comment respirer correctement, les problèmes ne se posent généralement pas pendant l'endoscopie.

Les experts utilisent souvent ce type de diagnostic des maladies ORL, expliquant qu’il est accessible, facile à réaliser et très informatif.

Endoscopie du nasopharynx: chez l'enfant et l'adulte. Révisions de la procédure

Parmi les nombreuses méthodes de diagnostic des maladies du nez et de la gorge, l'endoscopie du nasopharynx occupe une place particulière.

Cette méthode d'examen vous permet de reconnaître la maladie au tout début de son apparition et de prescrire un traitement rapide.

L'endoscopie de la cavité nasale et du nasopharynx est réalisée à l'aide d'un appareil sous la forme d'un mince tube - un endoscope. Grâce à la flexibilité du tube, au minicar intégré et à une lampe de poche spéciale, il est possible de procéder à un examen efficace de toutes les maladies ORL.

Endoscopie nasopharyngée: de quoi s'agit-il?

L'inspection à l'aide de cette technologie est possible à la fois pour un examen régulier et pour clarifier un diagnostic déjà établi. Il est possible de réaliser une procédure de diagnostic sous différents angles et sous grossissement, ce qui garantit la précision des résultats.

Ce type de diagnostic appartient à l'impact faible. Il est largement utilisé dans les interventions chirurgicales du nasopharynx.

Il ne nécessite aucune incision chirurgicale, une longue préparation et une période de récupération.

Le diagnostic endoscopique du nasopharynx est une procédure indolore qui ne dure que quelques minutes et qui cause une gêne minime aux patients. Ces avantages nous permettent de recommander cette manipulation à des personnes de tous âges, y compris des enfants.

Pour quelles maladies sont prescrits? Indications pour la procédure

Cet examen vous permet d'établir le diagnostic de diverses maladies. Parmi elles, on compte des amygdalites, des laryngites, des pharyngites, des sinusites, des sinusites, des tumeurs d'origines diverses, des polypes, des pathologies des muqueuses, des processus inflammatoires des sinus maxillaires.

Ce type de diagnostic est utilisé parallèlement aux plus classiques, parmi lesquels la rhinoscopie.

L’examen endoscopique du nasopharynx devient souvent le seul moyen fiable d’évaluer l’état des zones difficiles à atteindre de la cavité nasale.

Les indications pour l’utilisation de la procédure de diagnostic sont:

  • violations de la respiration nasale et réduction de l'odorat;
  • maux de tête réguliers d'origine inexpliquée;
  • écoulement de mucus, de pus et de sang des voies nasales;
  • problèmes d'audition et de sous-développement de la parole chez les enfants;
  • apparition fréquente de "bruit" et de congestion aux oreilles;
  • sensation de pression et de bouffées de chaleur dans le visage.

L'endoscopie est réalisée pendant le ronflement pendant le sommeil et afin d'établir le degré de complexité de la courbure ou de la lésion du septum nasal. La procédure de diagnostic est réalisée pendant la préparation à la chirurgie et dans la période postopératoire.

Contre-indications à la procédure

Il n'y a pas de contre-indication absolue à l'examen endoscopique. Un obstacle particulier à sa mise en œuvre peut être la présence d’une allergie aux anesthésiques, qui sont utilisés pour traiter la cavité nasale avant le diagnostic.
Source: nasmorkam.net Les autres contre-indications comprennent:

  • la présence de saignements intenses et réguliers du nez;
  • navires affaiblis;
  • coagulation sanguine basse.

L'hypersensibilité des muqueuses, qui est plus fréquente chez les enfants, ne doit pas non plus être une contre-indication à l'endoscopie. Dans ce cas, utilisez un appareil ultra-mince, dont l’utilisation élimine le risque de blessure du nasopharynx.

Comment se préparer à un endoscope?

L’examen endoscopique du nez n’implique aucune préparation préalable. Il est bien toléré par la plupart des patients et, en règle générale, ne provoque ni peur ni inconfort, même chez les jeunes enfants.

Si l'enfant a toujours peur d'une procédure inconnue, il est nécessaire de le préparer mentalement au fait que l'examen par endoscope ne causera pas de douleur.

La pratique montre que pendant la procédure, les enfants se comportent calmement et sans crainte. Pendant le diagnostic, pas besoin de faire des mouvements brusques ou d'inquiétude. Le corps doit être aussi détendu que possible et respirer de manière égale et calme.

Examen endoscopique du nasopharynx: comment se déroule-t-il?

L'examen endoscopique est effectué en plusieurs étapes. Immédiatement avant la manipulation, les voies nasales sont nettoyées et irriguées avec des préparations de vasoconstricteur. Cela est nécessaire pour réduire le gonflement du mucus et augmenter la visibilité.

La lidocaïne est généralement utilisée pour éliminer les sensations douloureuses. Le gel est mis au bout du tube. Sous l'influence du gel anesthésique, les voies nasales sont engourdies et leur sensibilité diminue, grâce à quoi le médecin introduit facilement un endoscope dans le nez pour déterminer la pathologie.

Pendant l'examen, le patient est assis sur une chaise, la tête légèrement penchée en arrière. À la deuxième étape, le médecin examine le seuil du nez pour détecter la présence d'inflammation ou de formations purulentes.

Un endoscope nasal utilisé lors de la manipulation peut être souple ou rigide. Les résultats de l'enquête sont affichés à l'écran.

Lors de la manipulation, le médecin reçoit une visualisation de l'état des sections antérieures de la cavité nasale, des voies nasales, du septum et des parois postérieures.

Après l'examen, le médecin retire le tube de la cavité nasale, imprime des images de zones présentant des modifications pathologiques et tire une conclusion dont les données sont prises en compte lors d'un traitement ultérieur.

Comment faire un enfant endoscopie?

De nombreux parents sont incrédules à propos de la procédure, car ils ne sont pas certains que leur enfant se comportera calmement. Mais dans la plupart des cas, l’anxiété chez les enfants leur est transmise par leurs parents, qui ne comprennent pas pleinement l’importance de la procédure.

Le diamètre du tube, utilisé chez les enfants, ne dépasse pas 3 mm. Également pour le diagnostic des maladies chez les bébés en utilisant des buses courtes. Un médecin expérimenté n'aura pas besoin de plus de 2-3 minutes pour procéder à un examen complet.

Avec des attachements endoscopiques, vous pouvez facilement pénétrer dans les départements oculaires inaccessibles du nez ou du pharynx. Un éclairage et un grossissement supplémentaires permettent une étude détaillée des modifications pathologiques et des caractéristiques anatomiques des organes.

L'hypertrophie et l'inflammation des végétations adénoïdes sont une pathologie courante chez les enfants, très difficile à diagnostiquer à l'œil nu. À l'aide d'un endoscope, il est facile pour un médecin d'évaluer l'état des végétations adénoïdes et la présence ou l'absence de fluide derrière la membrane.

Que peut-on détecter avec une endoscopie diagnostique du nasopharynx?

En plus du diagnostic clair ou de la confirmation d'un diagnostic préliminaire de maladies des voies respiratoires supérieures d'origines diverses, l'endoscopie par le nez permet d'identifier d'autres pathologies moins courantes.

Très souvent, pendant le jeu, les petits enfants mettent divers petits objets dans le nez. Dans ce cas, l'enfant a un gonflement des membranes muqueuses, il y a un écoulement de mucus et même de pus par les voies nasales, ce qui est difficile à expliquer. En utilisant l'endoscopie, il est facile de détecter la présence d'un objet étranger dans la cavité nasale.

Si un patient soupçonne la présence de tumeurs malignes, cette méthode de diagnostic permet de déterminer avec précision la couleur des muqueuses, la présence de taches ou de lésions, l'épaisseur de la croissance des tissus.

L'endoscopie nasopharyngée pédiatrique est également utilisée pour établir les causes des saignements de nez fréquents et déterminer leur type. L'endoscopie est également précieuse pour diagnostiquer les causes de la perte d'audition et du manque de langage normal chez les enfants d'âge préscolaire.

La procédure d'endoscopie est-elle douloureuse?

De nombreux patients éprouvent le besoin de subir une endoscopie du nasopharynx, qu'il fasse mal ou non. Ils ont peur des éventuels effets négatifs de la procédure.

Dans certains cas, il peut y avoir:

  • réactions allergiques aux anesthésiques locaux;
  • inconfort lors de sa mise en place et légère douleur au nez pendant plusieurs heures après celle-ci;
  • saignements de nez;
  • des vertiges.

Si la procédure est réalisée dans une clinique réputée et dotée d'un spécialiste expérimenté, de telles complications surviennent très rarement. Le syndrome douloureux est éliminé par application d'une anesthésie locale.

Avec l'introduction du tube, le patient ressent une légère pression non dangereuse. Pour les enfants, utilisez des outils flexibles qui ne rayent pas les muqueuses et ne les blessent pas.

Si le patient a une prédisposition aux saignements fréquents ou s'il prend des coagulants, vous devez informer le médecin de ces faits, car ils peuvent déclencher des saignements nasaux.

Où faire une endoscopie de l'enfant nasopharynx?

Quel médecin effectue ce diagnostic? L'endoscopie est généralement réalisée par un oto-rhino-laryngologiste dans une salle de traitement.

L'examen est effectué dans des cliniques spécialisées et des centres médicaux dotés d'équipements modernes et autorisés à dispenser ce type de services médicaux.

Avant une endoscopie, un test sanguin peut être prescrit par un médecin. Cela est nécessaire pour éliminer le risque de réactions allergiques aux analgésiques.
[ads-pc-1] [ads-mob-1] L'endoscopie est la méthode la plus moderne et la plus fiable pour diagnostiquer divers changements pathologiques dans la cavité nasale. La plupart des patients évaluent correctement son efficacité, sa rapidité, sa sécurité et sa fiabilité.

Conduire la procédure dans le temps permet le traitement de diverses maladies sans transition vers des formes chroniques et sans complications.

Avis des patients

Cela se fait avec un coton-tige. Ma fille a dit que ça ne faisait pas mal. Au bout de la baguette, il y a une caméra qui, une fois relâchée dans les voies nasales, permet de voir tous les problèmes de l'intérieur.

Grâce à l'endoscopie du nasopharynx, nous avons appris notre diagnostic. Et avant cela, les médecins ne pouvaient pas comprendre ce qui n'allait pas. Oleg, 35 ans

Il était intéressé de regarder ce qui était montré à l'écran. Puis je lui ai demandé: allons-nous revenir ici? Il a répondu avec joie que nous allons venir. Donc, il n'y a absolument rien de mal avec cet événement. Tatiana, 39 ans

Là, on nous a immédiatement prescrit une endoscopie. Au début, l'enfant craignait qu'un tube ne lui soit introduit dans les narines. Mais le médecin était capable de l'ajuster au mode souhaité. Sur l'écran, vous pouvez voir tous les problèmes. Nous avons trouvé des végétations adénoïdes du troisième degré. Alexandra, 29 ans

Je me suis immédiatement tourné vers LOR, qui m'a nommé endoscopie. La caméra se faufile dans des endroits difficiles à atteindre et montre tous les dégâts et les néoplasmes. L'ensemble du processus est enregistré sur vidéo, qui peut ensuite être obtenue sur le disque. Malheureusement, des polypes ont été trouvés. Je dois faire la chirurgie. Gennady Petrovia, 48 ans

Notre enfant n'aime pas du tout aller chez le médecin, mais il s'est assis tranquillement avec elle. Certes, il fronça les sourcils au moment où une baguette était enfoncée dans ses narines. Ça n'a pas fait mal. Avant d'entrer dans la chambre, les voies nasales ont été traitées avec une préparation anesthésique. Svetlana, 37 ans