Congestion nasale chez un nouveau-né: causes et bon nettoyage

Si le nez est coincé chez un bébé ou un nouveau-né, vous devez contacter votre pédiatre. Le médecin doit examiner l'enfant et rechercher les causes des difficultés respiratoires nasales. Il est formellement interdit d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs nasales sans pédiatre.

L'obstruction nasale chez les nourrissons, à première vue, semble "banale". Les nouveau-nés et les bébés doivent être étroitement surveillés par des professionnels de la santé. Peut-être que la cause du nez bouché est dans les mauvais soins ou est de nature physiologique. Néanmoins, il est préférable de clarifier cette question avec le médecin.

A propos de l'importance de la respiration nasale

Si le nez du bébé ne respire pas, il n’y aura pas d’hydratation, de nettoyage et de réchauffement de l’air inspiré à part entière. Un tel bébé sera souvent atteint du SRAS. Mais l'obstruction de la respiration nasale a d'autres conséquences encore plus graves.

  • Pour les nourrissons, une respiration nasale normale est extrêmement importante. Parce que pour respirer pleinement par la bouche, il n'est pas encore physiologiquement mature. Chez les nourrissons jusqu'à 6 mois, la langue repousse le cartilage du larynx et bloque la circulation de l'air. Une longue respiration buccale entraîne une hypoxie - manque d'oxygène, qui nuit au développement général du corps. Il est important de le savoir et d’essayer de reprendre une respiration nasale normale dès que possible.
  • Troubles neurologiques. L'hypoxie peut provoquer une augmentation de la pression intracrânienne, une altération de la fonction du système nerveux central. Un bébé avec une respiration nasale difficile est méchant, ne dort pas bien.
  • Complications dans les organes ORL. Les poches des muqueuses et la congestion nasale nuisent à la filtration, aux fonctions de drainage, ce qui conduit à la reproduction d'une microflore pathogène et à une inflammation de l'oreille moyenne, des végétations adénoïdes et des sinus paranasaux.
  • Réduction de poids. Si le bébé ne respire pas par le nez, l'alimentation devient une angoisse - le bébé ne peut pas téter sans interruption, car il suffoque. En conséquence, le bébé devient agité, mange mal et ne prend pas un poids suffisant. Et cela comporte un certain nombre d'autres dangers dès l'enfance.

Pourquoi le nez est fourré dans le bébé

Il est important d'identifier les causes qui ont provoqué la congestion nasale chez un nourrisson. Cela aidera à prendre des mesures de secours adéquates.

  • Formation physiologique de la membrane muqueuse du nasopharynx. Après la naissance, la membrane muqueuse est formée pendant environ 2-3 mois. Pendant cette période, son œdème persiste, la régulation du mucus est perturbée (il y en a trop, puis très peu) et des croûtes se forment rapidement dans le nez.
  • SRAS. Un des premiers symptômes respiratoires est un nez qui coule. La morve peut être liquide et sortir du nez, alors la respiration nasale est difficile, mais reste toujours. Et il peut y avoir une morve épaisse, puis le bébé a le nez bouché, le bébé grogne, renifle, devient nerveux pendant la tétée. En savoir plus sur le traitement de la rhinite chez les nourrissons dans notre autre article.
  • Air intérieur sec et chaud. Cela est particulièrement vrai pendant la saison de chauffage, lorsque, dans la plupart des locaux résidentiels, la température dépasse 22 ° C et que l'humidité moyenne est de 30%. Ces paramètres sont particulièrement nocifs pour la membrane muqueuse délicate et sensible du nasopharynx du bébé. Avec un tel air dans le nez, le mucus se dessèche rapidement, des croûtes se forment qui gênent la respiration nasale.
  • Surchauffe Chez les nourrissons, le système de thermorégulation n'est pas formé: les nourrissons gèlent rapidement et surchauffent rapidement. Un enfant trop habillé a davantage transpiré. Cela conduit à un dessèchement fréquent des muqueuses du nasopharynx.
  • Obstruction nasale pendant la poussée dentaire. Au cours du processus de dentition, la membrane muqueuse de la bouche et du nasopharynx gonfle, devient facilement perméable, enflammée. Pendant cette période également, l'immunité de l'enfant est affaiblie et il est plus facile à attraper un ARVI, un nez qui coule et toutes les conséquences qui en découlent. Par conséquent, pendant la période de poussée dentaire, il est recommandé de limiter le contact du nourrisson avec d'autres personnes afin de réduire le risque d'infection.
  • Allergènes ménagers. Ils en parlent beaucoup ces derniers temps, mais peu de parents attachent une grande importance à l’hygiène de la pièce. Dans la vie quotidienne, une personne est entourée de divers types d'allergènes. C'est la poussière de maison dans laquelle vivent les acariens dangereux. Ceux-ci comprennent les produits chimiques ménagers, les détergents à lessive, les produits d’hygiène et les pellicules animales.
  • Pathologie des voies nasales. Les anomalies congénitales et le rétrécissement des voies nasales sont heureusement rares. Cependant, ils ne peuvent pas non plus être exclus. L'une des anomalies congénitales les plus fréquentes est la fermeture, la fusion de la choana (sortie du nez vers le nasopharynx). Dans ce cas, une obstruction nasale complète ou partielle se produit.

Pourquoi bébé grogne et renifle en respirant

La fréquence respiratoire chez les bébés va jusqu'à 40 fois par minute (par exemple, chez l'adulte, elle est 16 fois par minute). Les bébés respirent de manière arythmique, en plus de renifler et même de ronfler. Il s’agit d’un phénomène physiologique normal, qui s’explique par le gonflement et l’étroitesse des voies nasales. Beaucoup de mères s'inquiètent lorsqu'un bébé grogne avec un nez. Mais dans la plupart des cas, la réponse est réconfortante: le bébé va grandir, les voies nasales vont se dilater et le bébé va respirer sans bruit ni rythme.

Pourquoi la congestion nasale sans morve

Pourquoi les bébés ont-ils le nez bouché et pas de morve? C'est l'une des questions les plus fréquemment posées. Il peut y avoir plusieurs raisons.

  • Rhinite allergique. L'absence de morve peut parler d'une réaction allergique chez les nourrissons. Rhinite allergique saisonnière due à des plantes à fleurs. La congestion nasale constante peut être causée par des allergènes domestiques, ainsi que par des allergies alimentaires.
  • Anomalies congénitales. La congestion nasale sans morve peut être associée à diverses anomalies des voies nasales et du nasopharynx, mentionnées ci-dessus.
  • Inflammation des végétations adénoïdes. Adénoïdite chez les nourrissons, bien que dans de rares cas, mais survient toujours. Seuls un examen et un diagnostic spécial peuvent confirmer ce diagnostic.
  • Sinusite. L'inflammation des sinus nasaux survient comme une complication après des infections virales respiratoires aiguës, la grippe, la rougeole et des infections bactériennes. L'ethmoïdite survient chez les nouveau-nés et les nourrissons jusqu'à l'âge d'un an, un type de sinusite dans lequel le sinus ethmoïdal est enflammé. La maladie est sévèrement traitée et guérie.

En cas de congestion nasale constante, sans signe de SRAS, il est nécessaire de contacter un allergologue immunologue.

Dois-je nettoyer le nez du bébé et comment le faire?

Auparavant, le nettoyage du nez figurait sur la liste des procédures d'hygiène obligatoires et quotidiennes. Aujourd'hui, on peut rencontrer l'opinion contraire: encore une fois, ne vous touchez pas du tout le nez s'il respire normalement. Même si le bébé grogne son nez, cela ne signifie pas que la procédure doit être effectuée immédiatement. Après tout, mucus est un système auto-nettoyant. Sur l'épithélium de la membrane muqueuse du nez se développent les plus petits cils, qui poussent la poussière et l'excès de mucus. Si l'air de la pièce est suffisamment humide et frais, la muqueuse se purifiera.

Algorithme bon nettoyage

Avec l'air sec et chaud, les bébés forment immédiatement des croûtes dans le nez. Ils ne peuvent être enlevés que mécaniquement. Comment le faire correctement?

  1. Un morceau de laine doit être torsadé dans un tube (turundum, flagellum) d'environ 5 cm de long.
  2. Une extrémité du turundum devrait être large et l'autre plus étroite.
  3. Humidifiez légèrement un tube en coton avec de l’eau bouillie.
  4. Avec une extrémité étroite, placez le turundum à l’arc, tournez-le doucement et retirez-le.
  5. Si un peu turundochka, vous devez utiliser le prochain.
  6. Pour les autres narines, nous fabriquons une nouvelle tourelle et faisons de même.
  7. Si les voies nasales sont obstruées par du mucus séché, vous devez déposer 2 gouttes de solution saline dans la narine, puis nettoyez les voies nasales avec un tube en coton.

Au lieu d’eau bouillie, vous pouvez utiliser des solutions salines en pharmacie ou les préparer vous-même à la maison. Turundochki peut également être humidifié avec de l'huile végétale bouillie (olive, pêche, amande et autres).

Que ne peut pas être fait?

  • Utilisez des cotons-tiges pour nettoyer le nez. Ils sont longs et assez larges pour un petit nez. Ils peuvent blesser les muqueuses et perturber la structure des voies nasales.
  • Appliquez des solutions de sel concentrées. Pour la préparation de la solution maison nécessite 1 litre d'eau bouillie et 1 cuillère à café de sel. Les solutions concentrées peuvent brûler et sécher les muqueuses.
  • Vaporiser dans les aérosols nasaux. Ces médicaments ne conviennent pas aux jeunes enfants. Sous pression, le liquide pulvérisé de l'aérosol pénètre dans l'oreille moyenne par le tube auditif, ce qui peut provoquer une otite. En outre, les petits enfants ne peuvent pas se rincer le nez, vous ne pouvez qu'enterrer.
  • Observez la profondeur d'entrée dans les voies nasales. Il ne devrait pas dépasser plus de 2 cm.

Que faire si le bébé a le nez bouché? S'il s'agit d'un symptôme d'infections virales respiratoires aiguës, le médecin vous prescrira un traitement médical approprié et administrera des gouttes vasoconstricteurs nasales en cas d'urgence. En savoir plus sur les gouttes nasales pour les enfants de moins d'un an, lisez notre autre article. Si la cause est l’air sec, la surchauffe du bébé ou des allergènes domestiques, la responsabilité en incombe aux parents.

L’obstruction nasale chez les nourrissons s’explique souvent par un problème domestique banal: l’air sec entraîne la formation de croûtes dans le nez, ce qui complique la respiration nasale. Mais il existe aussi des causes plus graves: une morve épaisse avec des infections virales respiratoires aiguës, des complications d'infections virales et bactériennes, un gonflement des muqueuses lors d'une réaction allergique et des voies nasales. Seul un spécialiste peut évaluer l'état des nourrissons et identifier la cause de l'obstruction respiratoire nasale.

Le bébé a le nez bouché, que faire?

Comment comprendre que le bébé a le nez bouché?

Prendre soin des nouveau-nés est considéré comme la période la plus difficile pour les parents et le personnel médical. L'adaptation au monde extérieur et les changements survenant chez un bébé peuvent affecter son état de différentes manières. Une des manifestations souvent rencontrées chez les nourrissons est une violation de la respiration nasale, pour des raisons différentes.

L'accumulation de liquide dans les canaux nasaux ou la présence de poches empêchent le bébé de dormir, il est nerveux, refuse de manger. La situation nécessite une autorisation et les experts peuvent l'expliquer de la meilleure façon. La première chose qui est demandée aux parents et aux médecins est de savoir si la congestion des canaux nasaux chez le nourrisson est vraiment une source de préoccupation et ce qui a exactement causé ce phénomène. Le lavage le plus simple afin de réduire la viscosité du liquide recueilli aidera à établir le diagnostic initial de l’état du bébé.

Symptômes et causes de la congestion nasale

S'il est remarqué que le bébé se comporte de manière agitée, se réveille souvent la nuit, refuse d'allaiter, même s'il est clair qu'il n'a pas faim, vous devez trouver la cause de ces manifestations et l'une d'entre elles est l'obstruction des canaux nasaux. Les causes pouvant créer une congestion nasale chez le nouveau-né peuvent varier:

  • La période d'adaptation. C'est l'un des facteurs les plus importants de congestion nasale chez le nouveau-né. Il s'agit d'un phénomène normal et il est pris en compte lors du diagnostic.
  • Le rhume. Il peut y avoir plusieurs formes de maladie, l’immunité de l’enfant pouvant difficilement empêcher les infections ou d’autres facteurs de se manifester.
  • Sécheresse accrue dans la pièce.
  • Réaction allergique.
  • Surchauffe
  • Période de dentition.

Les symptômes qui aideront à établir que le bébé a des canaux nasaux, les experts incluent:

  • Le bébé refuse de prendre le sein, l'alimentation est souvent interrompue.
  • Pendant le sommeil, le bébé se réveille souvent en entendant des grognements.
  • L'enfant est méchant.

La meilleure solution pour diagnostiquer les manifestations est de consulter un spécialiste qui déterminera exactement la cause de la congestion nasale. Cette consultation résoudra le problème de l’élimination des facteurs à l’origine de ce type de maladie.

Le bébé a le nez bouché et la morve qui coule (grognements)

Une des causes de la congestion nasale chez les nourrissons avec présence de décharge est la période d'adaptation de la muqueuse nasopharyngale. La panique des parents de voir leur bébé tomber malade si rapidement est fausse, mais le fait qu’ils s’inquiètent de l’état de leur bébé est en réalité une réaction très louable. Les jeunes mères avant la naissance donnent les règles pour les soins des nouveau-nés, où le nettoyage du canal nasal est indispensable. La raison de cette action obligatoire est la période pendant laquelle la muqueuse a des poches pendant un certain temps et c'est ce qui peut rendre le bébé mal à l'aise pour respirer.

La fréquence de respiration des bébés est supérieure à celle des adultes, le nombre de respirations et respirations par minute peut atteindre 40 fois et si la respiration est difficile par le nez, le bébé commence à prendre de l'air dans sa bouche, ce qui crée un reniflement et, s'il y a du liquide dans la cavité nasale, il ressemble à un grognement.. Comme le nez du bébé est petit (les voies nasales le sont également), même une petite accumulation de liquides provoque un problème d’inspiration et d’expiration, et les sons ressemblent souvent à des grognements. La situation nécessite l’inspection obligatoire de spécialistes qui prescrivent le type de traitement souhaité. Il peut s’agir d’une instillation des voies nasales, d’un lavage ou d’un nettoyage à l’aide d’un bâtonnet hygiénique.

Il met son nez au bébé la nuit

Les jeunes parents confondent souvent les processus inflammatoires dans les sinus nasaux avec la congestion nocturne, avec la situation où le nez du bébé est posé pendant le sommeil. Pour que les parents puissent distinguer indépendamment la maladie de la manifestation physiologique habituelle, il est nécessaire de savoir que les processus inflammatoires sont accompagnés d'une morve abondante (la couleur de la décharge peut différer) et d'une augmentation de la température corporelle. Dans tous les autres cas, la congestion nocturne peut être due à:

  • Le début de la période où l'enfant commence à avoir des dents en éruption. À ce moment, la présence d'un œdème muqueux est normale, l'enfant se sent normal pendant la journée, mais sa respiration est difficile pendant le sommeil.
  • Une réaction allergique à divers types d'irritants: poils d'animaux, assainisseurs d'air, poussière, plantes d'intérieur.
  • La structure particulière des polypes peut également causer une congestion nocturne chez les nourrissons.
  • Humidité de l'air insuffisante au moment du sommeil de l'enfant. Le séchage des canaux et des muqueuses peut entraîner une congestion nocturne chez l'enfant.
  • Le stade initial des rhumes et des maladies infectieuses.

Les médecins conseillent de ne pas laisser ce type de manifestation suivre son cours, mais de rechercher la cause de la congestion nocturne. Si le problème est lié à l'apparition des dents, un traitement simple sera nécessaire pour soulager le gonflement de la membrane muqueuse, par instillation. Si les pièces ont de l'air sec et stagnant, il est conseillé de l'aérer avant d'aller se coucher et de faire un nettoyage humide régulièrement pendant la journée. En outre, les experts conseillent d'utiliser des huiles essentielles adoucissantes pour l'air: menthe, eucalyptus, agrumes. Si la cause est une allergie, il est important de déterminer le type d’allergène qu’il est souhaitable de retirer le plus loin possible du lit de l’enfant et où il joue. Si les polypes sont toujours à blâmer, les médecins vous conseilleront de subir un examen supplémentaire, qui aidera à déterminer le type de traitement de la congestion.

Estomac nez et toux chez les nourrissons

Le fait d'ignorer les cours destinés aux jeunes mères enseignées par des spécialistes avant l'accouchement, en raison de leur ignorance de la période post-partum, provoque cependant la panique face à des manifestations qui semblent être un problème pour elles, mais qui constituent en fait les besoins physiologiques naturels de l'enfant.

Au début, le système immunitaire du bébé s’adapte au corps dans le monde extérieur, dans lequel il provient du ventre de la mère. La présence de virus, de germes, de poussières et d'autres facteurs affectant la muqueuse des canaux nasaux fait réagir l'enfant aux réflexes protecteurs sous la forme d'une toux et d'un léger rhume. C'est un phénomène courant à cette époque: il est tout à fait naturel qu'un nouveau-né se réveille légèrement pour tousser, renifler et éternuer, passe pour ainsi dire au processus de nettoyage, au mécanisme de défense du corps contre la poussière et autres micro-organismes nuisibles.

En plus des raisons décrites, la toux et la présence d'un nez qui coule peuvent être une conséquence de l'hypothermie pendant la marche ou le sommeil, mais ce facteur peut également apparaître dans le contexte de l'apparition d'une maladie infectieuse. L'apparition de virus peut réduire la protection du système immunitaire, ce qui permet aux infections bactériennes de se rejoindre, ce qui provoque plus tard d'autres maladies.

Les effets allergiques sur le corps de l’enfant peuvent également provoquer des écoulements nasaux et une toux chez l’enfant. Ici, il est important d'identifier un irritant à temps pour qu'il ne puisse plus déranger l'enfant à l'avenir.

Nez en peluche mais pas de morve

Même s’il est possible que le nouveau-né souffre de congestion nasale, il n’ya pas de décharge sous forme de morve, l’une des questions les plus fréquemment posées aux jeunes mères. Pourquoi cette question est-elle si urgente et susceptible de susciter l'inquiétude, car la majorité des femmes en travail expliquent que les nourrissons seront dans une telle situation pendant la période d'adaptation et que cela est considéré comme normal. Les mamans s'inquiètent correctement, car la période d'adaptation est la raison principale, mais pas la seule. Un certain nombre de facteurs peuvent également provoquer une congestion sans décharge:

  • La sinusite est l’une des raisons pouvant causer une congestion nasale sans écoulement, comme un type de complication après une infection virale respiratoire aiguë ou d’autres maladies infectieuses.
  • Changements pathologiques congénitaux. Diverses anomalies du système respiratoire peuvent provoquer une congestion permanente, dans laquelle le débit est pratiquement absent.
  • Inflammation adénoïde. Le cas est extrêmement rare, mais rencontré dans la pratique médicale.
  • Réaction allergique. Sur le fond de la manifestation, une rhinite peut survenir, dans laquelle il n'y a pas de décharge, mais la congestion elle-même est présente.

Pour déterminer la cause avec précision, vous devez consulter des experts: un allergologue, un immunologiste, un thérapeute.

Autres causes de congestion nasale chez les nourrissons

Caractéristique physiologique du développement du nasopharynx chez les nourrissons, un phénomène qui nécessite l’attention des parents et des agents de santé. Pour s’habituer au nouvel environnement, non seulement l’enfant passe par une période d’adaptation, mais également ses organes, car certains d’entre eux, lorsque le bébé était dans l’utérus, étaient pratiquement inactifs. Les organes respiratoires et digestifs en sont un exemple: c’est par rapport à leur développement qu’une attention accrue des parents est requise.

Les spécialistes, en plus de la période d'adaptation et d'exposition aux maladies infectieuses et catarrhales, émettent des facteurs secondaires pouvant causer une congestion nasale chez les nourrissons:

  • Allergies aux articles ménagers ou à la nourriture.
  • Changements congénitaux pathologiques.
  • La présence d'objets étrangers.

La congestion nasale du nourrisson est souvent due au désir excessif des parents d’isoler l’enfant du monde extérieur. En partie, cette solution est correcte si vous suivez les règles d'hygiène, en aérant la pièce et en effectuant un nettoyage humide permanent. Même une sécheresse et une chaleur excessives peuvent provoquer une congestion nasale chez un enfant, et ces facteurs sont souvent violés.

Que faire si un bébé a un nez?

Les spécialistes devraient déterminer la cause de la congestion nasale du canal nasal chez un bébé. S'il ne s'agit pas d'un état pathologique, mais que la cause réside dans la maladie, le problème doit naturellement être résolu sans délai. Les experts conseillent de ne pas négliger les règles de la petite enfance, de nettoyer les canaux nasaux avec des tiges hygiéniques spéciales en temps utile, si nécessaire, pour effectuer le lavage et, si le problème à l'origine de la congestion est une maladie, utilisez des médicaments pour le traitement. Chez les nourrissons, les médicaments spécifiquement conçus pour cet âge ou les remèdes populaires sans effets secondaires sont relativement sans danger.

Création de conditions

Le microclimat des pièces dans lesquelles la plupart du temps (y compris le sommeil) sont des nourrissons doit être préparé en conséquence, alors seulement de nombreux problèmes liés à la santé des bébés peuvent être évités. La sécrétion nasale est caractérisée par une viscosité accrue. Cette caractéristique provoque la stagnation des canaux nasaux, ce qui constitue une barrière pour un accès normal à l'air. Les experts conseillent plus souvent de faire le nettoyage humide dans les pièces où il y a des bébés. En outre, l'air dans la pièce peut être humidifié à l'aide de serviettes ou de couches suspendues, mais ceci devrait être fait de manière à ne pas créer de vapeurs excessives, cela pourrait affecter les voies respiratoires de l'enfant.

Si l'enfant est toujours malade et qu'il est décidé de traiter la maladie, en plus des médicaments, il est nécessaire de garantir à l'enfant des conditions normales:

  • Ventilez régulièrement la pièce. La meilleure chose à faire est alors que l'enfant ne sera pas dans la pièce. Air requis au moins 3 fois.
  • En frottant la poussière, secouez les objets sur lesquels la laine peut s'attarder, les petites particules, en particulier celles qui se trouvent à proximité de l'enfant.
  • L'abondance de l'apport en liquide. L'enfant vaincra la maladie plus rapidement s'il lui est donné plus souvent de boire divers thés, jus de fruits, compotes.

Lavage nasal

De nombreux parents souffrant de congestion nasale chez les nourrissons utilisent la méthode de lavage, qui nettoie, donne à l'enfant la possibilité de respirer normalement. La procédure peut être effectuée 5 à 6 fois par jour, en utilisant différentes solutions, que le spécialiste vous proposera, mais si une solution saline, des aigues-marines ou des substances similaires sont utilisées, cela ne fera pas de mal au corps de l'enfant.

La peau des nourrissons étant délicate, il est important de ne pas l'endommager pendant la procédure de lavage. Pour cela, des poires ou des pipettes en caoutchouc spéciales sont disponibles dans le commerce. Si ces appareils ne sont pas à portée de main, vous pouvez utiliser une seringue standard sans aiguille. Le lavage se fait simplement: une petite quantité de solution est préparée à l'avance, le bébé est couché sur le côté et, en inclinant légèrement la tête vers l'avant, introduisez lentement le liquide dans l'une des narines, puis dans l'autre. Si la solution est introduite rapidement, sous pression, des problèmes de développement d'otite peuvent survenir, car le fluide fourni sous pression peut pénétrer dans la trompe d'Eustache. Il est conseillé d'avoir une poire en caoutchouc à portée de main, elle est utile pour aspirer le liquide en excès et le mucus dilué. En conclusion, le bébé est lubrifié avec des canaux imbibés d'huile avec une flagelle de coton, ce qui améliorera l'élimination du mucus du nez et améliorera la qualité de la respiration.

Remèdes contre la congestion nasale

Dans tous les cas, il faut résoudre le problème de la sensation de congestion après avoir découvert la cause, car l'enfant ressent non seulement de l'inconfort, mais il affecte également gravement sa santé: le bébé est nerveux, il ne peut pas dormir correctement, son poids est perdu, de la rhinite et d'autres maladies se développent voies respiratoires. Le traitement et la prévention de la congestion s’effectuent de plusieurs manières principales:

  • Nettoyage et lubrification des voies nasales.
  • L'utilisation de solutions pour le lavage.
  • Gouttes pour instillation.
  • Procédures physiologiques.
  • Médicaments vasodilatateurs par nature.
  • Remèdes populaires.

Récemment, de nombreux médicaments ont été annoncés, mais ils ne sont pas toujours autorisés pour les nourrissons. Les jeunes parents, en raison du manque d'expérience et de connaissances pertinentes, tentent de résoudre le problème eux-mêmes par le biais de l'auto-traitement aggravent souvent la situation. La solution la plus appropriée est d’examiner le bébé par un spécialiste qui, après avoir bien diagnostiqué la cause, s’appuiera sur toutes les données informatives pour choisir le médicament dont l’effet du traitement est maximal, sans nuire à son corps par ses effets secondaires.

Solutions de sels pharmaceutiques

Parmi les moyens de laver les voies nasales chez les nourrissons, les enfants des pharmacies disposent de plusieurs médicaments de base qui peuvent être utilisés pour éliminer la congestion. Un fait important est que les médicaments énumérés ci-dessous n'ont aucun effet secondaire et sont pratiquement inoffensifs à utiliser. Certains, par exemple, une solution saline, peuvent être préparés indépendamment, à la maison, mais si la préférence est donnée à tous les mêmes médicaments pharmaceutiques, voici ce que les experts suggèrent d’acquérir:

  • Solution saline. Substance absolument inoffensive, dont vous avez besoin pour acheter une pipette ou utiliser une seringue stérile sans aiguille pour le lavage.
  • "Bébé Aqualore." Produit stérile à longue durée de vie. En tant que substance médicale, l'eau de mer (Atlantique) était utilisée.
  • "Enfants Aqua Maris". Le remède ressemble à son effet sur le médicament précédent. Le matériau de fabrication est l’eau de mer de la mer Adriatique.
  • Sialor Aqua. Solution correctement équilibrée, où le composant principal est l’eau de mer.
  • "Bébé Otrivin." Parfait pour laver les voies nasales chez les bébés. Le seul inconvénient de la drogue est son prix, mais en général la substance, avec presque aucune contre-indication, justifie pleinement le coût.

Un facteur important est le fait que toutes les solutions énumérées sont autorisées à être utilisées dès le premier jour de la vie d’un bébé. Quix, Furacilin, Dolphin et Marimer peuvent également être ajoutés à cette liste, mais ces médicaments sont préparés à partir d'autres substances.

Médicaments vasoconstricteurs pour les nourrissons

Étant donné que les propriétés et les principes de traitement des préparations pour nourrissons peuvent varier, l’un des moyens de soulager un enfant de la congestion nasale et du nez qui coule consiste à utiliser des gouttes vasoconstrictrices pour l’instillation. Pour les nouveau-nés, en raison des caractéristiques physiologiques du développement du corps de l’enfant, le choix des médicaments n’est malheureusement pas vaste, mais quelques types de médicaments seulement:

  • Nazivin. Le médicament est préparé sur la base de chlorhydrate d'oxymétazoline.
  • Oxymétazole. Analogue de Nazivin, le même chlorhydrate d'oxymétazoline est utilisé comme substance thérapeutique.
  • Nazol bébé. S'établit comme un bon médicament avec un effet vasoconstricteur.
  • Fazin. Inclus dans la catégorie des médicaments utilisant du chlorhydrate d'oxymétazoline, différents traitements en douceur de la rhinite et de la congestion nasale.

Remèdes maison

Si, pour une raison quelconque, il n’est pas possible d’utiliser des médicaments achetés à la pharmacie pour traiter la congestion nasale chez les nourrissons atteints de substances médicamenteuses, vous pouvez préparer le médicament à la maison à partir de remèdes populaires. Le plus populaire est l’utilisation du jus de plantes et de légumes mélangé à de l’eau préalablement bouillie et refroidie, enfouie dans les voies nasales. À ces fins, le jus de betterave, ou les carottes, est dilué à 1: 1 et les narines sont enterrées 4 fois par jour.

Si vous utilisez du jus d'aloès (un très bon agent anti-inflammatoire), qui agit efficacement en cas de congestion nasale et d'écoulement nasal, il est nécessaire de diluer la substance par rapport à l'eau 10: 1. S'il n'y a rien à portée de main, vous pouvez utiliser une solution saline normale à faible concentration. Le sel de table habituel (1/4 c. À thé) et l'eau bouillie (verre), qui doit être refroidie à la température ambiante, feront l'affaire.

Risque de traitement inapproprié et de complications

La période de bébé est considérée comme la plus difficile, tant pour les enfants que pour leurs parents. Durant cette période, les petites choses laissées pour plus tard, ou quelque chose qui a été mal fait peuvent laisser une empreinte sur la vie entière du bébé, et cela vaut également pour le traitement des maladies. Il semblerait qu’un simple nez qui coule se soigne simplement et en général, ce n’est même pas une maladie, mais un symptôme qui signale la présence d’un rhume ou d’une détérioration du système immunitaire. En principe, tout est correct, sauf une chose: une mauvaise approche du traitement de la rhinite ou de la congestion chez les nourrissons peut avoir des conséquences négatives sous la forme de complications.

Il est nécessaire de traiter rapidement le nez qui coule, mais en même temps, son efficacité ne devrait pas nuire sous forme d'effets néfastes sur la santé du bébé. Sinon, la respiration par la bouche peut provoquer une toux chez l'enfant et même l'apparition de processus inflammatoires dans les organes respiratoires. Les complications qui peuvent se manifester par une bronchite et même une pneumonie dans de tels cas ne sont pas rares. Il est conseillé de contrôler en permanence cette période par des experts, à savoir écouter le travail des poumons et surveiller l'état général de l'enfant.

Une autre complication désagréable qui se produit lorsque vous avez le nez qui coule ou si le traitement d'un symptôme n'est pas correct est une maladie de l'oreille moyenne, qui se traduit par une inflammation de l'organe. Ceci s’explique par l’interconnexion des organes respiratoires avec les organes de l’ouïe; par conséquent, une infection qui a pénétré dans le nasopharynx peut «se déplacer» dans les organes de l’ouïe et se manifester par une otite. Cela nécessitera des actions supplémentaires pour éliminer la maladie, car l'inaction pourrait affecter la qualité de l'audition du bébé à l'avenir.

Prévention de la rhinite chez les nourrissons

La prévention de la rhinite chez les nourrissons est l’une de ces mesures obligatoires qui permettent d’éviter de nombreux moments déplaisants pour la santé du bébé. En fait, il n’ya aucune difficulté à organiser les conditions qui aideront à protéger le bébé des manifestations d’une rhinite:

  • Aération régulière de la pièce et nettoyage humide.
  • En marchant, un enfant ne doit pas geler, mais un surplus de vêtements chauds peut également avoir des conséquences négatives.
  • Pour organiser des promenades sur le repos, il est conseillé de choisir des endroits où l’accumulation de personnes est faible, où il n’ya pas de courants d’air forts, de poussière et d’autres sources d’accumulation de bactéries nocives.
  • Lors des épidémies de rhumes, il est possible d’utiliser des remèdes populaires pour renforcer la lutte contre les infections. Quelques gousses d'ail coupées en tranches et disposées dans une pièce aideront dans une certaine mesure à protéger contre les effets de nombreux virus et bactéries.

Il est également nécessaire de nettoyer les voies nasales avec des tiges hygiéniques spéciales, cette action évite l'accumulation de micro-organismes nuisibles.

Dans certains cas, le nouveau-né ne respire pas le nez

Lorsque les parents d'un nouveau-né horrifié découvrent que son nez est bouché ou non, nombre d'entre eux se précipitent à la pharmacie pour des raisons nasales. Mais le nez bouché du bébé ne signifie pas toujours une maladie infectieuse.

Souvent, cette affection ne nécessite aucune mesure thérapeutique ni aucun médicament - il suffit de prendre soin de la cavité nasale. Par conséquent, il est important que les parents d'un nouveau-né connaissent les principaux facteurs qui entraînent une violation de la respiration par le nez.

Dans quels cas le bébé ne respire pas le nez

Tout d'abord, il est nécessaire de comprendre que pour un nouveau-né, âgé d'un mois et plus, respirer par le nez est très important. En raison de la structure anatomique du crâne et de la cavité buccale de l'enfant, la langue devient relativement grande par rapport aux enfants plus âgés. Il peut partiellement bloquer l’entrée de l’oropharynx et rendre la respiration difficile par la bouche.

Lorsque le nez du nourrisson est bouché, il peut être difficile pour lui de réorganiser pour inhaler de l'air à travers l'oropharynx, surtout pendant qu'il tète du lait. Par conséquent, si le temps ne permet pas de rétablir la respiration par le nez du nouveau-né, il sera difficile de prendre un sein, de se nourrir mal, de prendre du retard dans son développement physique. Si la respiration nasale est perturbée pendant une longue période, un retard mental est possible.

Tous les facteurs qui entraînent une violation de la respiration nasale chez les nourrissons peuvent être répartis dans les groupes suivants:

  • rhinite physiologique;
  • soins insuffisants de la cavité nasale;
  • position incorrecte de l'enfant lors de la régurgitation;
  • nez qui coule d'origine infectieuse.

De nombreux organes et systèmes d'un nouveau-né après la naissance jusqu'à l'âge d'un mois continuent à se développer et à s'adapter aux conditions changeantes. La même chose arrive avec la muqueuse nasale. Elle a besoin de temps pour que toutes les fonctions puissent être exécutées au mieux.

C'est seulement à l'âge d'un mois que l'enfant commence à développer du mucus (sécrétion muqueuse) dans les volumes nécessaires, à réguler le flux sanguin dans les capillaires et leur tonus, ainsi qu'à réchauffer et à hydrater complètement l'air entrant dans le nez.

Par conséquent, chez le nouveau-né, une rhinite physiologique est possible, qui dure jusqu'à un mois et moins souvent jusqu'à deux mois. Il se manifeste par deux symptômes: un nez légèrement bouché et du mucus est sécrété. Il n'y a pas de signes d'intoxication, pas de rougeur de la membrane muqueuse, pas de mélange de pus dans le contenu nasal. De plus, le gonflement de la membrane muqueuse est souvent totalement absent et la congestion est due à un grand nombre de mucine.

Dans ce cas, une seule chose est exigée des parents: des soins hygiéniques fréquents de la cavité nasale du bébé. La purification des voies nasales doit être effectuée 2 à 3 fois par jour avec un coton-tige ou un aspirateur. À l'âge de 1-2 mois, son nez devrait normaliser complètement son travail.

Il existe une autre situation où le nez du bébé est bouché et respire mal en raison du non-respect des soins élémentaires, ce qui permet aux croûtes se formant dans le nez de remplir complètement les voies nasales. Il est nécessaire de les nettoyer le plus tôt possible de la cavité nasale avec un coton-tige ou des cotons-tiges. Cela doit être fait très soigneusement, car les croûtes se dessèchent et peuvent endommager la membrane muqueuse lors du retrait.

Il est conseillé de les faire tremper un peu avec 2 gouttes d’eau ou 1 goutte d’huile végétale. Après cela, en règle générale, l’enfant commence à respirer librement, à bien manger, à devenir actif et joyeux.

Des croûtes sèches dans le nez d'un bébé peuvent se former à cause de l'air trop sec dans la pièce, résultant du chauffage à la vapeur pendant la saison froide. Pour lutter contre les croûtes sèches, il est nécessaire d'augmenter l'humidité dans la maison. Vous pouvez effectuer le nettoyage humide plus souvent, mettre des réservoirs d’eau à proximité des batteries ou acheter un humidificateur qui nettoie non seulement, mais ionise également l’air.

La mère de l’enfant ne doit pas oublier qu’après l’alimentation, il doit être tenu un peu debout et attendre que l’air avalé quitte l’estomac. C'est ce qu'on appelle la régurgitation - avec l'air, le bébé rote une petite quantité de lait.

Si vous ne suivez pas cette règle, le lait risque de pénétrer dans les voies respiratoires et de provoquer une suffocation. En outre, même en position debout lors de régurgitations, le lait pénètre à la fois dans les cavités buccale et nasale.

Le séchage du lait dans le nez et la formation de croûtes sont une autre raison pour laquelle le bébé a le nez. Il est recommandé après chaque régurgitation de nettoyer le nez du bébé du lait qui est entré.

Les signes d'une rhinite infectieuse chez un enfant

Il n'est pas rare qu'un bébé ait le nez non pas à cause de croûtes ou de rhinite physiologique, mais à cause du développement du processus inflammatoire. Un jeune enfant ne dispose pas d’une immunité suffisante pour résister à toutes les infections qu’il a subies. Par conséquent, l'écoulement nasal d'origine infectieuse à un âge précoce est possible même avec un contact limité avec d'autres personnes et l'exclusion de la possibilité d'hypothermie.

Comment comprendre que l'enfant a attrapé un rhume? Tout micro-organisme provoquant une inflammation des voies respiratoires supérieures affecte de manière destructive l'épithélium de la muqueuse nasale. Les fragments de cellules et les toxines résultants pénètrent dans le sang et provoquent l’apparition d’un syndrome d’intoxication. Le bébé devient lent, capricieux, perd l'appétit et de la fièvre est possible.

Simultanément à l'intoxication, des symptômes d'inflammation locale de la membrane muqueuse se développent. Ses capillaires se dilatent, le plasma sanguin se précipite à travers leurs parois dans l'espace intercellulaire de la membrane, à la suite duquel commence son œdème. Une muqueuse épaissie et lâche recouvre partiellement ou complètement les voies nasales, ce qui rend très difficile la respiration.

Dans le même temps, la formation d'un secret a commencé. Le premier jour, l'écoulement est transparent et a un caractère séro-muqueux, puis, lors de l'ajout du composant bactérien de l'inflammation, il devient plus épais et acquiert un mélange de pus.

Si le bébé a ces symptômes, il est nécessaire d'appeler le pédiatre de district à la maison. Vous ne devez pas utiliser de produits pour le nez seuls, ne pas enterrer le lait maternel ou réchauffer le nez du bébé à des températures élevées.

Traitement de la rhinite infectieuse est l'application d'une approche intégrée, l'utilisation de plusieurs domaines de la thérapie à la fois. Nommer le traitement et choisir les médicaments appropriés ne peut être qu'un spécialiste.

Dans le traitement de la rhinite chez l'enfant doit strictement se conformer aux recommandations médicales. Vous ne pouvez pas augmenter volontairement la dose de drogue ou la durée du cours. Ceci s'applique particulièrement aux agents nasaux vasoconstricteurs. Si les parents appliquent correctement toutes les mesures médicales, leur bébé se débarrassera rapidement du rhume et récupérera.

Comment agir parents, si le bébé ne respire pas le nez?


Les parents sont généralement très préoccupés par la santé de leur enfant. Il n'est pas surprenant que la congestion nasale chez un nourrisson provoque une anxiété. En fait, cela ne signifie pas toujours la maladie, surtout chez les très jeunes enfants. Mais il faut savoir agir dans certains cas pour ne rien manquer d’important.

Pourquoi les bébés ont-ils le nez en l'air?

À l'âge de trois semaines, on peut souvent observer une rhinite physiologique chez le nourrisson. Pendant cette période, le fonctionnement normal de la membrane muqueuse dans les nouvelles conditions. Ceci est accompagné d'une petite quantité de décharge claire, le bébé peut éternuer. Un tel nez qui coule est considéré comme une variante de la norme, et il n’est pas nécessaire de la traiter. Si le nez ne respire pas même après un mois, les parents doivent consulter un médecin.

Une autre raison pour laquelle le nez d'un nouveau-né ne respire pas est l'étroitesse des voies nasales. Cette caractéristique est souvent trouvée chez les enfants de la première année de vie, et plus tard ses bébés grandissent. Sa principale caractéristique est la détérioration de la respiration dans une pièce à air sec, ce qui devient très visible dès le début de la saison de chauffage. Mais si vous augmentez l'humidité dans la pièce avec un humidificateur et des feuilles mouillées suspendues à la batterie, la situation est normalisée. Si cela ne se produit pas, le nourrisson a le nez bouché pour une autre raison.

La cause la plus commune qui provoque l'écoulement nasal et, par conséquent, la congestion nasale. Le bambin peut rencontrer des virus n'importe où, par exemple, papa rentre du travail. L'immunité de l'adulte peut faire face à la maladie, mais le bébé est plus faible. Et comme il ne sait toujours pas respirer par la bouche au cours des premiers mois de sa vie, un nez qui coule devient un réel problème. Le bébé ne dort pas bien et, en raison de difficultés respiratoires, il ne peut pas téter le sein.

Aussi souvent trouvé. La particularité de la rhinite allergique est qu’elle se poursuivra jusqu’à élimination de l’allergène. Et il n'est pas toujours facile de l'identifier, car des tests spéciaux, des tests d'allergènes chez les très jeunes enfants, ne sont pas informatifs.

  • Objet étranger dans le nez.

Les enfants ne doivent en aucun cas recevoir de petites choses qu'ils peuvent avaler ou se coller au nez. Si la chose est trop profonde et que vous ne pouvez pas l'obtenir vous-même, alors vous devez consulter un médecin.

Quelle est la congestion

La congestion peut se manifester de différentes manières. S'il s'agit de virus, d'autres symptômes sont souvent présents: toux, fièvre, écoulement abondant du nez. Pendant plusieurs jours, il est généralement presque 24 heures sur 24. Le nez ne respire plus, mais l'état du bébé s'améliore.

Si le bébé a le nez fourré après son réveil, il est très probablement causé par un manque d'humidité dans la pièce. Vérifiez-le assez facilement. Vous devez mettre des récipients avec de l'eau et suspendre des serviettes humides. Si le bambin se lève le matin avec une respiration normale, il vaut la peine de songer à acheter un humidificateur.

Les allergies peuvent aussi expliquer le fait qu'un bébé a le nez bouché le matin. Dans de rares cas, il s'agit d'un symptôme d'une maladie telle que la sinusite. Donc, vous avez besoin d'une inspection à l'ENT.

Comment aider un enfant

Lorsque les enfants ont un tel problème, les parents se demandent quoi faire. Les mesures à prendre dépendent de la cause de la congestion et des recommandations du médecin. Quelle que soit la cause de cette situation, vous devez commencer par une ventilation régulière et maintenir un niveau d'humidité suffisant dans la pièce. Cela contribuera à la normalisation du mucus. Ensuite, vous pouvez utiliser d'autres outils.

  • Gouttes de vasoconstricteur. Ils soulagent rapidement et efficacement le gonflement et aident à rétablir la respiration. Mais la plupart de ces outils ne sont pas recommandés pour les enfants jusqu'à un an. Si le médecin les prescrit encore, la durée du traitement ne doit pas dépasser 5 jours.
  • Il est utile et sans danger de rincer le nez avec une solution saline. De plus, il convient comme solution physiologique et comme solution de sel marin. Il convient de rappeler que les pulvérisations pour les bébés jusqu'à un an ne conviennent pas, les médicaments doivent être sous forme de gouttes. Il est important de ne pas en faire trop - les enfants ont un conduit auditif court. Donc, si vous versez trop d'eau, vous risquez de provoquer une otite moyenne. Deux ou trois gouttes dans chaque narine suffisent. Il est pratique de creuser avec une pipette ou avec des flacons spéciaux.
  • Aspirateurs. Pour éliminer la congestion nasale chez le nouveau-né, il peut être nécessaire de retirer le mucus qui gêne la respiration. Nez soufflé bébé ne sait toujours pas comment, alors besoin de l'aide des parents.
  • Les solutions d'huile de vitamines A et E. Elles hydratent la membrane muqueuse et augmentent ses propriétés protectrices.
  • Remèdes populaires. Certaines mères enfouissent du jus de betterave ou du jus d’aloès dans le nez du bébé. Mais avec de tels moyens, il faut être très prudent. À des concentrations élevées, il est possible de provoquer une brûlure de la membrane muqueuse. En outre, elles provoquent souvent des allergies. Il arrive parfois que certains enfants pensent que le nez qui coule peut être guéri si du lait maternel est placé dans le nez. Ce n’est pas recommandé: le lait crée un environnement favorable à la reproduction des bactéries.
  • Antihistaminiques. Nécessaire si la congestion est de nature allergique.

Règles de traitement

Tous ces outils doivent être utilisés correctement. Pour ce faire, vous devez savoir ce que vous pouvez faire et ce qu'il ne faut pas faire pour ne pas nuire au bébé.
L'essentiel est de se rappeler les règles suivantes.

  • Ne pas rincer le nez avec une seringue ou une poire en caoutchouc. En raison de la nature de la structure du corps de l’enfant, le liquide qui passe sous pression dans le nez risque de pénétrer dans la cavité de l’oreille. Et cela, à son tour, mènera à une inflammation.
  • Vous ne pouvez pas utiliser indépendamment pour le traitement d'antibiotiques, y compris les antibiotiques locaux. Ils sont autorisés à appliquer uniquement sur ordonnance.
  • Ne goutte pas les médicaments vasoconstricteurs pendant plus de 5 jours. S'il y a encombrement après cela, il est nécessaire de rechercher les causes qui le provoquent.
  • Ne goutte pas le lait maternel.

Si l'enfant a le nez fourré, il est recommandé d'utiliser une petite quantité de solution saline. Mais vous pouvez répéter la procédure souvent - toutes les deux ou trois heures. Lorsqu'il n'y a pratiquement pas de décharge, il suffit de fabriquer un t-shirt en coton et d'enlever tout ce qui est inutile. Il est préférable de ne pas utiliser de coton-tige, car ils peuvent endommager la membrane muqueuse lorsque le bébé bouge soudainement.

Pour faciliter la respiration du bébé avec le nez bouché, il est conseillé de dormir avec la tête surélevée. Vous pouvez utiliser un oreiller orthopédique ou simplement mettre un livre épais sous la tête de lit du matelas.

Mais il arrive qu'il y ait beaucoup de mucus et que l'enfant ne puisse pas libérer les voies nasales par lui-même. Par conséquent, lorsque le nez est déposé chez les nourrissons, les adultes doivent utiliser des godets. Ils peuvent être de différents types.

  • Poire en caoutchouc. Le modèle le plus simple, il est également facile à appliquer. Il est nécessaire de presser la poire pour en laisser sortir l'air, de placer l'embout dans la narine et d'ouvrir le bras. Les inconvénients comprennent le fait que vous ne pouvez pas voir combien de mucus a été retiré. Pour réduire le risque de lésion de la membrane muqueuse, il est recommandé de lubrifier l'embout avec de l'huile, telle que de la vaseline.
  • Aspirateur mécanique. Cela ressemble à un tube dont l'une des extrémités est placée dans la narine de l'enfant et, avec l'aide de la deuxième mère, élimine le mucus. Assez bien, car la mère contrôle le processus. Mais il arrive parfois que malgré la présence d’un filtre spécial, une certaine quantité de mucus pénètre toujours dans la bouche.
  • Aspirateur sous vide. Un appareil spécial se connecte à un aspirateur et nettoie le nez en quelques secondes. Beaucoup de parents ont peur de l'utiliser, considérant que la pression est trop forte. En fait, un tel ventouse contrôle la puissance du travail, donc il est sûr. Son principal avantage est qu'il élimine très bien le mucus, même celui qui est loin dans les voies nasales. Les autres aspirants ne s'en sortent pas.

Conséquences possibles

Les situations dans lesquelles un nouveau-né a le nez bouché ne peuvent être ignorées. Si rien n'est fait, alors vous pouvez provoquer des complications. L'enfant doit respirer de l'air par la bouche, raison pour laquelle les propriétés protectrices du corps tombent. Après tout, la muqueuse nasale est une sorte de barrière qui empêche toute pénétration ultérieure de bactéries. Sans cela, le risque de toux et d'autres maladies respiratoires augmente.

Un long nez qui coule conduit souvent à une otite chez les enfants et, dans certains cas, à une sinusite. Par conséquent, pour commencer la situation ne peut pas être mieux pour montrer les miettes au médecin, et ne pas l'automédication. Plus les enfants sont jeunes, plus vite ils peuvent développer des complications.

Des soins appropriés pour l'enfant, un accès rapide à des spécialistes aideront à garder le bébé en bonne santé. Cela vaut également la peine d’assurer une température et une humidité normales dans la pièce et, dès les premiers mois de la vie, de les tempérer progressivement.

Nez bouché: que faire? Conseils de pédiatre

Un nez bouché crée des problèmes pour l'enfant de la première année de vie, non seulement avec la respiration, mais aussi avec l'alimentation. La bouche du bébé est constamment ouverte, il refuse de téter le sein, c'est capricieux.

Les causes de la congestion nasale peuvent être différentes: air sec, soins altérés, rhume (ARVI) ou allergies (nourriture ou ménage), ainsi que le nez qui coule physiologiquement.

L'enfant n'est pas capable de se moucher, alors l'accumulation de poussière et de croûtes sèches de mucus peut bloquer les voies nasales étroites du bébé.

On sait que, lors d'infections virales respiratoires aiguës, on a généralement de la fièvre, des éternuements et de la toux, ainsi qu'une rougeur de la gorge. Dans des conditions allergiques, des symptômes similaires peuvent également apparaître. Le gonflement résultant de la muqueuse nasale rend la respiration nasale difficile. Un écoulement muqueux coule dans la gorge, ce qui rend difficile la respiration par la bouche et contribue à la propagation du processus dans les parties inférieures des voies respiratoires.

L'écoulement nasal physiologique (normal) apparaît à la suite de l'adaptation de la muqueuse nasale à la respiration par l'air et de la production accrue de mucus par les glandes. Il n'est pas accompagné de fièvre, de toux, d'éternuement. Un tel nez qui coule apparaît dans les 2 premiers mois de la vie d’un enfant et dure habituellement environ 10 jours.

Tactique des parents

Comprenez-vous dans les causes de la congestion nasale ne devrait pas être, vous devez contacter un pédiatre. Le médecin, d’une part, diagnostiquera, d’autre part, prescrira le traitement approprié.

Si vous soupçonnez des allergies, le médecin vous conseillera, en plus du traitement, de déterminer la cause de l'allergie afin de l'éliminer rapidement. Il est important de ne pas retarder la visite chez le médecin afin de prévenir le développement de complications du rhume, qui peuvent survenir très rapidement chez le nourrisson.

De votre côté, votre mère peut vérifier si les croûtes sèches de mucus séché dans le nez ne gênent pas la respiration du bébé. Vous pouvez nettoyer le nez du bébé avec des flagelles de coton trempées dans de l'eau légèrement salée. Il est possible de sucer le mucus des voies nasales à l'aide d'une petite poire en caoutchouc munie d'une pointe souple ou d'un dispositif spécial, un aspirateur nasal.

Les pédiatres recommandent d’enterrer une solution saline dans le nez du bébé, des gouttes d’Aqua Maris ou 2 gouttes de lait maternel dans chaque passage nasal.

La médecine traditionnelle conseille de goutter dans le nez 2 gouttes de jus de carottes ou de betteraves fraîchement pressées, diluées deux fois avec de l'eau bouillie; ou jus d'aloès. Après instillation, massez doucement les ailes du nez à l'enfant.

Aucune autre goutte dans le nez d'un bébé sans rendez-vous chez le pédiatre ne doit pas être utilisée!

Il est conseillé aux pédiatres célèbres de toujours humidifier l'air de la pièce. Pour ce faire, vous pouvez placer des récipients contenant de l’eau près des radiateurs, suspendre des serviettes humides dans la chambre, ouvrir la porte de la salle de bain lorsque la douche est activée. Des humidificateurs d'air spéciaux sont également disponibles. Ils peuvent être utilisés, mais sans saveur. Les climatiseurs doivent être éteints, car ils assèchent l'air. Le nettoyage humide doit être effectué 2 fois par jour.

Résumé pour les parents

Un nez qui coule chez le nourrisson peut avoir plusieurs causes et s’avérer être un grave problème de santé. Vous ne devez donc pas expérimenter avec une auto-sélection du traitement, vous devez consulter un médecin dès que possible.

Quel médecin contacter

Si un enfant a nplozhennost ou écoulement nasal devrait consulter un pédiatre. Si nécessaire, un allergologue est consulté. Dans de rares cas, un examen par un spécialiste des maladies infectieuses ou par un ORL est nécessaire.

La pédiatre E. O. Komarovsky recommande de nettoyer le nez du bébé:

La pédiatre E. O. Komarovsky répond à la question "Est-il possible de verser du lait maternel dans le nez d'un bébé?":

Vidéo utile sur le sujet de la rhinite chez les nourrissons:

Si le bébé a le nez bouché - 5 façons simples d'aider

Un symptôme tel que la congestion nasale chez les nourrissons, en particulier chez le nouveau-né, devient un réel problème pour les nouveaux parents. Il empêche le bébé non seulement de respirer pleinement, mais aussi de manger. Les raisons de la condition sont nombreuses. Et il n'est pas du tout nécessaire que ce soit un rhume. Souvent, le nez ne respire pas, mais il n'y a pas de mucus, pas de morve. Considérez les causes principales de la congestion et des méthodes de traitement.

Nez qui coule avec snot - rhumes et virus

Signes et causes

Une situation où, après l’accouchement, une mère s'aperçoit avec angoisse que le nez de son bébé ne respire plus, ce n’est pas rare. Pour traiter correctement un nez qui coule, il est important de déterminer sa cause:

  • Rhinite physiologique. Dans la plupart des cas, cette affection n'est pas une pathologie et s'explique par la particularité de la structure du nez des bébés âgés de moins d'un an, les passages nasaux étroits. La muqueuse n'est pas complètement formée. Par conséquent, un bébé nouveau-né et même âgé d'un mois ne respire pas bien. À ce stade, il peut y avoir un léger écoulement muqueux et un gonflement du nasopharynx. Ceci est une variante de la norme. Il est possible de distinguer la rhinite physiologique du rhinite par décharge. Avec un rhume - il est fluide, morve fluide, devenant plus épais. Un bébé froid perd complètement la possibilité de respirer par le nez, alors qu'avec la rhinite physiologique, même lorsqu'un œdème muqueux se développe, la capacité de respirer par le nez est partiellement préservée.
  • Il n'y a pas assez d'air humide dans la pièce, ce qui conduit à un dessèchement de la sécrétion sécrétée sur la membrane muqueuse. Les croûtes qui en résultent font que l'enfant s'étouffe, commence à renifler, respire fortement avec son nez.
  • Des vêtements trop chauds ou des températures élevées provoquent la transpiration et la surchauffe du bébé. En conséquence, l'immunité diminue, une infection virale se développe accompagnée d'un rhume. Le nouveau-né est étouffant et ne peut pas respirer par le nez.
  • Dentition Ce processus implique non seulement la muqueuse buccale, mais aussi le nez. Elle devient enflammée, enflée. La situation lorsque le bébé se réveille d'une congestion nasale avec la croissance d'une dent, est capricieuse, n'est pas connue par ouï-dire à toutes les mères.
  • La sensibilité du nouveau-né à l'action des allergènes, y compris la poussière, les poils d'animaux, les plumes, les oreillers en duvet et les couvertures, les acariens, les détergents, les poudres à laver, le pollen de plantes. Par conséquent, les parents devraient être très attentifs à la propreté dans la crèche et essayer de protéger le bébé du contact avec les irritants.
  • Malformations congénitales du nasopharynx, entraînant une obstruction partielle ou complète. De telles pathologies sont extrêmement rares.
  • Adénoïdite L'inflammation de l'amygdale pharyngée dans la petite enfance est un événement unique. La raison peut être des infections ou des allergènes.
  • Complications après infections virales et bactériennes. Les nourrissons de l'ethmoïde (ethmoïdite) et des sinus maxillaires (sinusite) se développent le plus souvent chez les nourrissons.
Les végétations adénoïdes causent la congestion

La congestion nasale chez un nouveau-né ne peut être laissée sans surveillance. Il empêche le bébé de respirer normalement, de dormir, de manger, ce qui perturbe la vie mesurée et la paix de toute la famille.

Il est nécessaire de comprendre la cause de cette maladie. Ensuite, demandez l'aide d'un pédiatre.

Que faire si le nouveau-né a le nez bouché mais pas la morve

Si la congestion nasale persiste pendant un certain temps, il y a un inconfort notable pour les miettes, il convient de la traiter. Mais maman, qui n'est pas médecin, n'a pas besoin d'essayer de le faire soi-même. Dans ce cas, la bonne décision consiste à demander conseil à un pédiatre qui en diagnostique la cause et vous explique comment traiter le bébé. Si cela n'est pas fait à temps, des complications peuvent survenir. Lorsque le nez du bébé ne respire plus, vous pouvez en soulager l'état:

  1. Purifier le nez avec un coton imbibé d'eau bouillie légèrement salée. Une fois séché, le mucus se transforme en croûtes denses qui gênent la respiration.
  2. Aspirateur ou petite poire en caoutchouc à bout souple. Ces dispositifs, si nécessaire, peuvent aspirer le mucus.
  3. Des gouttelettes d'eau comme Aqua Maris ou une solution saline pour laver les voies nasales. Ces fonds hydratent la membrane muqueuse, ramollissent les croûtes, aident à les éliminer facilement. En cas de congestion nasale chez un nouveau-né sans morve, Komarovsky recommande que les gouttes de solution saline soient instillées aussi souvent que possible, toutes les demi-heures, si le bébé ne dort pas.
  4. Prescriptions pour la médecine traditionnelle. Un nez bouché peut être instillé avec de l'eau diluée avec du jus de betterave, de carotte ou d'aloe vera (2 parties d'eau bouillie pour 1 partie de jus). Aucune autre goutte sans l'avis d'un pédiatre ne peut être utilisée. Cela peut nuire à la santé de l'enfant.
  5. Dans la lutte contre ce problème, il ne faut pas oublier l'humidification de l'air dans la pièce où se trouve une miette. Vous pouvez utiliser des humidificateurs spéciaux, des récipients contenant de l’eau près de la batterie, étendre des serviettes humides dans la pièce, effectuer un nettoyage humide tous les jours. La climatisation est souhaitable pour utiliser moins, il sèche l'air. La santé du nez est bonne pour les promenades régulières au grand air.
Comment faire une turunda pour le nez

Bébé de 6 mois

Que faire lorsqu'un bébé de 6 mois a le nez bouché? L’algorithme de traitement à cet âge, comme chez le nouveau-né, dépend de la cause, ce qui a entraîné des difficultés respiratoires. Laver le bec avec des solutions salines, humidifier l'air et marcher à l'extérieur ne perdent pas leur pertinence si le nez ne respire pas l'enfant. À cet âge, le pédiatre peut éventuellement élargir la liste des médicaments pour le traitement de la congestion. Des gouttes vasoconstrictrices, antivirales et antibactériennes peuvent être prescrites.

Un nez qui coule chez ces bébés entraîne rapidement des complications. Par conséquent, ne vous soignez pas vous-même.

Un médecin ne peut administrer une thérapie adéquate qu'après avoir examiné un bébé et diagnostiqué la cause de difficultés respiratoires.

Comment soigner un enfant lors d'un rhume?

Si l'enfant a le nez bouché, il devient irritable et agité, son appétit est perturbé. Maman devrait essayer d’atténuer l’état des miettes. Mais le bébé est très vulnérable. Des actions négligentes dans le traitement du nez peuvent entraîner des complications graves, telles que l'otite moyenne. Par conséquent, les méthodes de traitement et les médicaments à choisir à sa discrétion ne sont pas admissibles. Peu importe, le bébé vient de naître ou il s'agit d'un enfant d'un an. Avec le problème de la congestion, vous pouvez faire face à l’instillation de solution saline dans le bec, à l’aspiration minutieuse du mucus, créant une température et une humidité confortables. Lorsque vous soignez des bébés, ne vous rincez pas le nez avec une poire en caoutchouc et utilisez des sprays.

Aspirateurs pour bébés

Une pression accrue entraînera le reflux de particules de mucus dans la trompe d'Eustache et le développement d'une inflammation dans l'oreille moyenne. Si vous souhaitez libérer le nez du mucus visqueux, il est recommandé de verser une solution saline au goutte à goutte, d'attendre un peu et de sucer le mucus avec un aspirateur. Après cela, vous pouvez appliquer nommé par le médecin gouttes. Les médicaments vasoconstricteurs ne sont utilisés que s'ils sont prescrits par un médecin. Il est important de respecter non seulement le dosage, mais également la durée de la réception. Il est impossible de les utiliser plus de 5 jours, tout comme un bébé ne devrait pas utiliser de jus non dilué de légumes, de plantes ou d’huiles essentielles.

Beaucoup recommandent d'utiliser le lait maternel pour traiter le nez. Ceci est une erreur.

Milieu organique sucré huileux - d'excellentes conditions pour la reproduction rapide de bactéries et le développement de la maladie.

Quand un spécialiste a besoin d'aide

En règle générale, une congestion nasale légère chez les nourrissons ne nécessite pas de traitement par le pédiatre. Mais une assistance médicale est nécessaire lorsque les symptômes suivants apparaissent:

  • le sifflement retentit lorsque les miettes respirent;
  • cou rouge en plus du rhume;
  • perte d'appétit;
  • réduction de poids;
  • le sang du nez;
  • écarts de température corporelle chez un enfant de 3 à 6 mois dans un sens ou dans un autre;
  • observé sur 7 jours.

Dans ce cas, vous devez consulter votre médecin.

Vaporisateurs nasaux de bébé

Traitement de la toxicomanie

La liste des médicaments pour éliminer la congestion chez les bébés varie et dépend de la cause qui l’a provoquée. Dans tous les cas, il est impossible d'expérimenter et de se soigner soi-même! Toute action anormale au cours du traitement, médicaments non prescrits par un médecin, peut compliquer l'évolution de la maladie. Dans la lutte contre la rhinite allergique peut prescrire un vasoconstricteur et des antihistaminiques. Si la maladie est d'origine virale, des gouttes antivirales ou une solution d'interféron. Si les bactéries provoquent un écoulement nasal, elles sont traitées avec des médicaments antibactériens. Avec des anomalies physiologiques, une intervention chirurgicale est utilisée.

Seul un médecin peut déterminer correctement comment guérir une maladie, choisir une posologie du médicament et définir un traitement.

Médecine populaire

La médecine traditionnelle propose de traiter la congestion avec des jus de légumes (betteraves, carottes, oignons), de plantes (aloès, kalanchoe), de sérum physiologique, de lait maternel. Quand le nez de l’enfant est bouché, que peut-on et ne peut-on pas faire? Jusqu'à ce que l'enfant atteigne l'âge d'un an, une seule instillation avec une solution de sel convient parmi toutes les solutions ci-dessus. Cuire à la maison n'est pas difficile. Pour ce faire, dissoudre le sel de mer dans de l'eau bouillie. Le goût du liquide doit être agréablement salé. Une solution trop concentrée dessèche la muqueuse délicate. Jus de betteraves, les carottes peuvent être égouttées que fortement diluées avec de l'eau. De plus, il est souhaitable de le faire après le premier semestre.

Jus pour enfants - seulement avec l'autorisation du médecin

Le jus d'oignon, comme le lait maternel, les miettes ne conviennent pas.

La congestion nasale chez le nouveau-né est due à la particularité de la structure des voies nasales. En règle générale, pendant cette période de traitement n'est pas nécessaire. Mais si le nez qui coule persiste pendant longtemps, accompagné de symptômes alarmants, le bébé doit être traité. Confiez-le à un pédiatre. L'automédication peut aggraver le problème et nuire au bébé.