Comment se débarrasser de la toux pendant la grossesse

Le traitement de la toux pendant la grossesse a lieu selon un schéma spécialement conçu pour chaque patiente. Tous les médicaments et remèdes populaires prescrits par le médecin, l’automédication peut être dangereuse pour les femmes et le fœtus. Éliminez les bronchospasmes le plus rapidement possible, car ils peuvent provoquer des réactions négatives et compliquer le déroulement de la grossesse. Avant de choisir un traitement, le médecin doit poser le bon diagnostic, c’est la clé du succès de la maladie.

Contenu de l'article

Pourquoi les bronchospasmes sont-ils dangereux pendant la grossesse?

Le traitement de la toux chez les femmes enceintes doit être effectué immédiatement, car les bronchospasmes peuvent entraîner une pathologie grave chez le fœtus et nuire à la femme. Pour le fœtus, une telle violation est particulièrement dangereuse au premier trimestre: un bronchospasme grave provoque une augmentation du tonus de l'utérus, ce qui peut provoquer une fausse couche.

Il est nécessaire de comprendre rapidement comment guérir une toux pendant la grossesse, car elle provoque une altération de la circulation sanguine. Cela ralentit le transport des nutriments et de l'oxygène vers le fœtus, ce qui peut entraîner des déviations dans sa formation. Il faut également garder à l’esprit que le bronchospasme est la conséquence d’une maladie virale ou infectieuse pouvant pénétrer dans le placenta.

La toux pendant la grossesse est dangereuse pour la future mère. Si le placenta est bas ou s'il y a une présentation du placenta, un bronchospasme provoquant une contraction utérine peut provoquer un saignement.

Il existe également une forte probabilité d'accouchement tardif dans le liquide amniotique et prématuré. Et cela pose de graves problèmes pour la santé de la femme, voire la mort.

Raisons

La toux chez une femme enceinte peut survenir pour diverses raisons. Le plus souvent, il est provoqué par des infections virales transmises par des gouttelettes en suspension dans l'air. Ils sont particulièrement dangereux pour le fœtus et la future mère. Les maladies bactériennes peuvent également frapper le corps, elles peuvent être infectées dans n'importe quel lieu public.

Si la maladie affecte les voies respiratoires supérieures, une forte toux pendant la grossesse apparaît en raison du mucus s'écoulant dans la gorge. Le flegme irrite les récepteurs de la toux, ce qui provoque le bronchospasme. Le plus souvent, il dérange les patients la nuit: c'est en position couchée que le liquide contenu dans le nez coule à travers la gorge.

Les infections des voies respiratoires inférieures peuvent provoquer une toux sèche, puis humide. Les mucosités s'accumulent dans les poumons et les bronches. Pour sa libération, le corps utilise un réflexe protecteur - le spasme. De telles maladies deviennent rapidement chroniques, vous devez donc décider rapidement comment vous en débarrasser.

Il y a d'autres causes de bronchospasme:

  • réactions allergiques;
  • violations du tractus gastro-intestinal;
  • augmentation de l'acidité du suc gastrique;
  • tension nerveuse;
  • dysfonctionnement du système cardiovasculaire;
  • ascaridiose (infection à ascaris).

Caractéristiques du traitement

Lorsque nous traitons la toux pendant la grossesse, en début et en fin de période, la liste des médicaments utilisés doit être différente. Au cours du premier trimestre, le fœtus est particulièrement sensible, il est donc déconseillé de prendre des médicaments chimiques. Il est préférable de privilégier les compléments alimentaires, les remèdes homéopathiques et les méthodes alternatives.

Aux deuxième et troisième trimestres, la menace de fausse couche diminue, presque tous les organes et systèmes vitaux du futur bébé sont formés. Il est possible de se débarrasser de la toux à l’heure actuelle à l’aide de nombreux médicaments: la gamme de médicaments approuvés est considérablement élargie par rapport aux 13 premières semaines de gestation.

Toutefois, il convient de garder à l’esprit que, dans les phases ultérieures, un phénomène tel que le vieillissement prématuré du placenta est possible. Lorsque la couche "protectrice" s'use, le fœtus devient sans défense contre les effets négatifs des produits chimiques, virus, bactéries et autres agents pathogènes.

Traitement avec des médicaments

Les femmes enceintes ne peuvent utiliser que certains médicaments prescrits par le médecin traitant. À différentes périodes de gestation, l'utilisation de différentes drogues est autorisée. Déterminez lequel d'entre eux sera utile pour la santé de la mère et ne causera pas de tort au bébé à naître.

Premier trimestre

Il est nécessaire de combattre la toux sèche à l'aide de mucolytiques: ils éclaircissent les crachats, augmentent leur volume et favorisent leur élimination des voies respiratoires. Ces fonds soulagent également l'inflammation, calment et guérissent les muqueuses.

Pour faire face aux bronchospasmes sans crachats, les femmes enceintes seront aidées par ces médicaments:

  • "Libexin" (nommé uniquement dans les cas extrêmes, car il s'agit d'un agent synthétique);
  • "Mukaltin", sirop "Altea root", "Stodal", "Bronkhogran", "Pulsatilla" (vendus sans ordonnance, car ils n'affectent pas le développement du fœtus, mais peuvent provoquer des allergies avec une intolérance personnelle aux composants);
  • "Bronhikum", "Gedelix", "Doctor Mom" ​​(préparations à base de plantes ne contenant pas de substances nocives pour le corps de la femme et du fœtus, mais des informations sur leurs effets sur le fœtus ne suffisent pas).

Comment traiter une toux grasse, vous pouvez trouver à la consultation avec le médecin. Les futures mères auront les moyens d'améliorer la toux, la désinfection et la lutte contre les agents pathogènes.

Pendant la grossesse, le traitement est effectué avec de tels agents:

  • "Docteur Theis", "Stodal", "Bronhogran", "Pulsatilla", "Bifidofolus Flora Force" (sans danger pour le corps de la mère et les moyens de son futur bébé, à l'exception de l'intolérance personnelle);
  • "Bronchipret", "Bronhikum" (les préparations à base de plantes peuvent avoir un effet négatif sur le corps en raison d'une activité biologique élevée).

Deuxième et troisième trimestres

Pendant cette période, la liste des fonds autorisés est plus large, le fruit est presque complètement formé. Les médicaments sont choisis de manière à ne pas provoquer de naissance prématurée ni de saignement chez la future mère. Les éléments suivants sont ajoutés à la liste des médicaments pour la toux sèche:

De toux humide pendant la grossesse dans les dernières périodes montre également une plus grande quantité de fonds que dans le premier trimestre.

Leur liste est mise à jour avec de tels médicaments:

L'inhalation

Il est possible de soulager l’état de la future mère sans nuire au fœtus par inhalation. Ils peuvent être humides et secs. Wet aide à transporter les médicaments dans les voies respiratoires à des concentrations élevées. Avec la vapeur, les patients inhalent des substances cicatrisantes qui désinfectent les muqueuses, soulagent le gonflement, améliorent la toux et réduisent les crampes. Pour les procédures, vous pouvez utiliser les appareils suivants:

  • inhalateurs électriques;
  • nébuliseurs;
  • théières avec un entonnoir en papier ou des plats profonds avec un liquide.

Si la patiente a de la fièvre, les inhalations de vapeur lui sont contre-indiquées: elles accélèrent le flux sanguin et augmentent la pression, ce qui est dangereux pour le fœtus. Vous pouvez les remplacer par une inhalation froide. Pour ce faire, déposez 1 à 3 gouttes d’huile essentielle de sapin, de pin, de calendula ou d’autres médicaments sur un oreiller, un morceau de papier ou un tissu, placez-vous près de vous et prenez lentement de profondes respirations.

Il sera également utile d’utiliser la lampe à parfum, car elle permet non seulement de normaliser la respiration, mais également de désinfecter la pièce.

Boisson saine

Aide à la toux pendant la grossesse peut boire beaucoup de liquides. Le liquide, chauffé à la température du corps, est rapidement absorbé par le corps, accélère la circulation sanguine et stimule la production de crachats par les muqueuses.

Pour soulager l'état du patient, vous pouvez utiliser des thés ordinaires, mais il est plus efficace d'utiliser des boissons médicamenteuses:

  1. Lait avec du miel et du beurre. Dans un verre de lait bouilli tiède, ajoutez 20 g de beurre très gras et une cuillère à thé de miel liquide, mélangez bien la boisson. Boire un cocktail peut être 3-4 fois par jour, la dernière réception est mieux effectuée immédiatement avant le coucher, pour éviter une toux nocturne.
  2. Figues au lait. Une décoction de figues adoucit parfaitement les muqueuses, les protège des blessures, soulage les spasmes et améliore l'immunité. Pour préparer la boisson, nous prenons 3 fruits de figues mûres et 3 tasses de lait. Mélanger les ingrédients, mettre sur le feu et cuire à feu doux jusqu'à ce que le liquide devienne brunâtre. Manger 3 fois par jour pour un demi-verre de cocktail.
  3. Infusions à base de plantes. Le soulagement du bronchospasme aidera les plantes médicinales telles que la camomille, le thym, la racine d'Althea et autres. Les herbes séchées dans la quantité de 10 g sont versées avec de l'eau bouillante et infusées dans un thermos pendant 20 minutes, consommées par demi-tasse 3-6 fois par jour. Les femmes enceintes ne peuvent pas boire d'infusions d'Eleutherococcus, de pied de pied, de millepertuis, de ginseng et d'échinacée: elles peuvent augmenter le tonus de l'utérus et provoquer des saignements.

Gargarismes

Le gargarisme est utile pour la prévention et le soulagement de la toux. Cette méthode est particulièrement efficace pour les maux de gorge. Pour le rinçage, utilisez un mélange de bicarbonate de soude et d’eau, un mélange de sel et d’eau, des extraits de tilleul ou de fleurs de camomille et de l’herbe plantain. Il est nécessaire d'effectuer la procédure entre les repas ou après les repas 3-4 fois par jour. Il est préférable d'éviter la tension des cordes vocales après le rinçage.

Précautions de sécurité

Toute drogue ou médecine traditionnelle peut avoir un impact négatif sur le corps de la future mère dans certaines circonstances. Avant d'utiliser des méthodes de suppression de la toux, vous devez vous assurer qu'elles ne provoquent pas de réaction négative. Des échantillons sont fabriqués à cet effet: les médicaments sont prélevés en petite quantité et attendent plusieurs heures. Si aucun changement de l'état de santé n'est détecté, le traitement est poursuivi.

Vous devez également vous assurer que la future mère ne souffre pas de maladies chroniques dans lesquelles l'utilisation de certains médicaments est complètement contre-indiquée.

Le choix du traitement est particulièrement soigné en présence de pathologies du développement fœtal ou d'une grossesse compliquée. L'autotraitement est strictement interdit.

À la fin

Les femmes enceintes doivent surveiller de près leur santé et faire tout leur possible pour ne pas tomber malades.

Si vous êtes incapable de vous protéger contre les infections virales et bactériennes qui causent la toux, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Le spécialiste vous aidera à choisir un traitement sûr et efficace, comprenant des médicaments et la médecine traditionnelle.

Traitement de la toux chez les femmes enceintes remèdes populaires

La toux chez une femme enceinte ne peut être ignorée. Si d'autres personnes ont cette difficulté, une femme en position représente un grave danger. Les spasmes interfèrent avec le déroulement naturel de la grossesse et menacent directement le fœtus. Et si les médicaments sont interdits, les médicaments contre la toux pour les femmes enceintes sont sans danger, savoureux et hypoallergéniques.

Le danger de la toux pendant la grossesse

La toux est traditionnellement associée au rhume, mais les femmes enceintes se protègent avec soin: elles boivent des vitamines, s'habillent chaudement, mangent correctement. S'il ne descend pas à une semaine, cela peut indiquer une maladie grave des voies respiratoires ou des maladies infectieuses, virales ou autres affectant le corps. Il convient de rappeler que la toux pendant la grossesse est dangereuse.

La toux aiguë perçue par le corps d'une femme enceinte est bien pire que celle d'une autre personne. Son impact négatif est immédiatement perceptible: tension dans la paroi abdominale et dans l'utérus. Un long symptôme augmente le tonus de l'utérus, ce qui est dangereux pour la naissance prématurée et la perte de l'enfant. Une toux sèche affecte la pression artérielle d'une femme, qui souffrent toutes deux d'une forte augmentation. L'asphyxie provoque parfois un décollement placentaire.

L'augmentation du tonus utérin est en soi dangereuse. De ce fait, l'irrigation sanguine s'accélère et le fœtus développe un manque de nutriments et d'oxygène. L’effet de la privation d’oxygène chez un bébé se traduit par une hypoxie intra-utérine.

Effets généraux de la toux chez la femme enceinte:

  • vomissements;
  • la déshydratation;
  • perte d'éléments nutritifs;
  • fatigue
  • faiblesse
  • inconfort;
  • l'insomnie;
  • étouffement;
  • douleur dans la paroi postérieure du sternum;
  • douleur aiguë dans le larynx.

Il ne semble pas en soi, mais la maladie est un provocateur. Le symptôme est une manifestation d'une infection virale des voies respiratoires aiguës ou d'une maladie respiratoire aiguë. Les infections virales, ainsi que la toux, provoquent des maux de gorge et une congestion nasale, après quoi la température augmente. En fonction de l'organe qui a pris froid, ils émettent une bronchite, une amygdalite, une laryngite, une rhinite, une rhinopharyngite et une trachéite. Il est nécessaire de traiter chacune de ces maladies de manière exhaustive, sinon le mucus du nasopharynx s'accumule et est transféré par voie aérienne vers les poumons, où il provoque une inflammation et d'autres organes. Et avec le mauvais traitement à domicile, la pneumonie provoque le coma et la mort.

La grippe apparaît soudainement et affiche immédiatement de grandes valeurs sur le thermomètre. La femme enceinte souffre de malaise, d’une toux sèche et de maux de tête. Si vous ne faites pas baisser la température, il y aura des crampes. La grippe non traitée se transforme en bronchite, pneumonie, otite moyenne, ainsi qu'en méningite plus dangereuse (inflammation de la muqueuse du cerveau).

En outre, une toux peut être un signal de l'estomac, de la thyroïde ou de l'oreille. Parfois, il s’agit d’une réaction à un allergène (trachéite allergique, bronchite obstructive). Dans certains cas, le défaut est causé par le diaphragme endommagé. C'est rarement le résultat d'une réaction névrotique ou de problèmes du système cardiovasculaire.

Une toux qui ne disparaît pas pendant une semaine ne devrait pas causer de panique. La future mère est obligée de rester calme, sinon elle blessera le bébé avec ses sentiments. C'est le revers de la maladie, mais aussi dangereux. Il est nécessaire d'accepter l'idée qu'il est impossible de protéger un enfant de tout et de supporter une grossesse sans une seule maladie. Avec un traitement approprié, la maladie, accompagnée de toux, chez les femmes enceintes passe sans laisser de trace. De plus, ce symptôme est une réaction naturelle du corps, qui aide à éliminer le mucus et le pus des bronches et à nettoyer le larynx.

Les vitamines ne suffisent pas si la patiente éternue à côté de la future mère dans la file d'attente du médecin. À votre retour à la maison, vous devez boire du thé pour vous prévenir. Vous pouvez ajouter du citron et du miel pour corriger l'effet. Les remèdes populaires aideront la femme enceinte où les médicaments ne font que nuire: abaisser la température, éliminer la toux, calmer le mal de tête - l’essentiel est de choisir le bon schéma de traitement.

Pourquoi les méthodes de lutte populaires sont-elles meilleures que les médicaments?

Médecine traditionnelle - fruit d'un long travail. Les ancêtres ont pris en compte les critères généraux (sexe, âge, chiffre, saison), étudiés en anatomie et physiologie humaines. La médecine alternative a évolué au cours des siècles et est toujours utilisée en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud. Les médecins conseillent d'oublier cela et de se concentrer sur la médecine traditionnelle, mais les grand-mères de l'ensemble de la CEI ont vérifié les remèdes populaires et transmettent maintenant les connaissances à une nouvelle génération. Ces fonds sont dépourvus d’additifs nocifs, d’agents de conservation et de produits de synthèse, qui constituent de très nombreux rayons de pharmacie.

L'avantage évident de la médecine traditionnelle attire les femmes enceintes. Les drogues artificielles peuvent affecter le corps de manière inattendue. Cas courants: immunité affaiblie, allergies, intoxication et même dépendance. Prendre des médicaments provoque de nouvelles maladies. Mais les remèdes populaires sont testés par des générations et sélectionnés parmi des plantes médicinales pour le traitement et la prévention, sans conséquences négatives. Avec leur aide, vous pouvez augmenter le système immunitaire, améliorer le bien-être.

L'avantage de la médecine traditionnelle - l'accessibilité. Tout le monde n’a pas les moyens de se payer un sirop cher, mais sûr, mais chaque maison contient du miel et l’achat d’herbes médicinales est encore plus facile. Des centaines de méthodes de traitement traditionnelles sont abordables et efficaces autant que des médicaments. En outre, la médecine traditionnelle offre différents moyens d'influencer le corps. Par conséquent, si la future mère n'aime pas l'inhalation, elle choisira un thé ou une infusion de guérison.

Il est intéressant d’agir dès l’apparition des premiers symptômes (fièvre et faiblesse). Une toux peut parler d'un rhume ou signaler de graves problèmes. Par conséquent, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Il établit un diagnostic: rhume, mal de gorge (avec la toux qui apparaît rarement), amygdalite ou quelque chose de plus grave. Appliquer les méthodes traditionnelles n’est possible qu’après confirmation du diagnostic par un spécialiste expérimenté. Vous ne pouvez pas attendre un jour s'il s'agit de la santé d'une femme enceinte. En utilisant des méthodes traditionnelles, il est préférable de choisir celles qui ont été vérifiées personnellement, car la période de portage d'un enfant ne convient pas aux expériences. Toutes les actions doivent être discutées avec le thérapeute.

Il est important de trouver un moyen d'atténuer l'évolution de la maladie. L'humidification de la chambre à coucher, l'aération, le repos aideront. Boire beaucoup d'eau tue la température, prévient les intoxications et la déshydratation. Cependant, il est préférable de boire de l'eau, car les thés (en particulier avec les framboises) provoquent une transpiration. Vous devez boire trois verres d'eau et un seul thé. Il convient de nettoyer et d'hydrater périodiquement les voies nasales. Si vous ne voulez pas manger, vous ne devriez pas. Vous pouvez réduire les portions, mais la nourriture ne contribue pas à améliorer l'immunité. Mincir naturellement pendant la période de maladie.

La moutarde enceinte, les cataplasmes, les berges et les pieds fumants sont contre-indiqués chez les femmes enceintes. Vous ne pouvez pas utiliser beaucoup d'ingrédients antiviraux contenant de la vitamine C. Les femmes occupant des postes de bains chauds, de jacuzzi ou de sauna sont interdites. La physiothérapie, l'électrothérapie, l'exposition aux radiations et la thérapie UHF sont exclues.

Dans les procédures ne peuvent pas utiliser de tels additifs:

  • lettre initiale;
  • le bleuet;
  • sabot sabot;
  • ortie;
  • de l'argousier;
  • gui;
  • le lovage;
  • l'herbe de fraise;
  • le persil;
  • tansy;
  • absinthe;
  • le thym;
  • l'aneth;
  • busserole;
  • la rhubarbe;
  • morelle
  • Mordovnik.

L'avantage des méthodes traditionnelles dans les ingrédients naturels garantis, car les médicaments synthétiques sont contre-indiqués pour les femmes enceintes. Le premier trimestre est particulièrement dangereux à cet égard, car pendant cette période, le cerveau et le cœur de l'enfant se forment. Les remèdes populaires excluent la chimie et les produits synthétiques, mais nécessitent des soins. L'utilisation incontrôlée de méthodes de traitement folkloriques a un impact négatif sur la femme et le fœtus. Toutes les herbes, huiles et légumes utilisés en médecine traditionnelle ne sont pas sans danger pour l'enfant. Certains composants sont agressifs pour le bébé à un stade précoce.

Avec le déroulement normal de la grossesse au 2e trimestre, lorsque le placenta se forme autour de l'enfant, il est prudent de procéder aux interventions interdites au cours des trois premiers mois. Il est possible de se débarrasser de la toux par les moyens recommandés pour les nourrissons. Ce sont des gargarismes, des décoctions et des infusions. La future maman est montré en inhalation, s'il a surmonté une bronchite.

La toux 3 trimestre est dangereux en raison de la tonicité de l'utérus. Au cours de cette période, les médecins conseillent de se débarrasser rapidement d’un symptôme désagréable. De nombreux remèdes traditionnels pour le traitement de la toux chez les femmes enceintes sont sans danger, mais vous devez toujours consulter un thérapeute.

Meilleures recettes

Avant de décider de la façon de tousser enceinte, vous devez définir les exigences de chaque procédure faisant appel à la médecine traditionnelle, en vous rappelant tout d’abord que les schémas de traitement de la toux sèche et de la toux grasse sont différents. Lors du choix d'un moyen, vous devez tenir compte de la durée de la grossesse, des antécédents de la femme et de l'état du fœtus.

Tout d'abord, une femme enceinte doit atténuer les symptômes. Comme indiqué, les spasmes eux-mêmes peuvent nuire à un enfant. La toux aiguë est bien traitable avec des herbes. Le meilleur effet est possible si les herbes agissent directement sur la gorge. À cette fin, diverses méthodes de traitement traditionnelles sont utilisées, notamment le traitement combiné contre la toux, lorsque différentes procédures sont effectuées en alternance. Cette technique aidera à éliminer rapidement la cause de la maladie, ce qui est très important au cours du troisième trimestre.

Le rinçage devrait être fait seulement après un repas. Ils aideront à soulager l'irritation, soulager la douleur. Le nombre optimal de procédures par jour est de 6 à 8 fois. Les infusions doivent être correctement dosées et ne pas être maltraitées, même si les sensations sont savoureuses et sans danger En cas de prédisposition aux allergies, il est préférable de clarifier la liste des ingrédients sans danger d'un thérapeute. Même le miel ordinaire peut provoquer une réaction allergique grave chez une femme enceinte qui le mange toujours avec plaisir.

Les femmes enceintes ne doivent pas être inhalées à des températures très élevées, mais les températures optimales aideront à éliminer rapidement les expectorations et à éliminer la congestion nasale. Il est recommandé d'acheter un inhalateur spécial, bien qu'il soit également possible d'effectuer la procédure à l'aide d'une bouilloire ou d'une casserole. Toute la procédure prend 10 minutes, pas plus. À ce stade, vous devez faire 3 à 6 approches. Après inhalation, il n'est pas recommandé de parler et de manger pendant une demi-heure.

Les herbes, les légumes, les produits laitiers et le miel, mais aussi les huiles aromatiques contribuent à cette lutte. Quelques gouttes suffisent pour obtenir l'effet souhaité Afin de soulager une affection douloureuse, vous pouvez installer une lampe à parfum dans la chambre à coucher. Assez mouchoir même parfumé. À ces fins, recommandé eucalyptus, sauge et arbre à thé.

Bouillons et teintures

Dans la lutte contre la toux chez les femmes enceintes aide le lait ordinaire. Une option économique, mais un bon expectorant: faites bouillir une cuillère à soupe d'herbe de sauge dans 0,5 litre de lait. Il faut insister signifie 4 heures, enveloppées dans un linge chaud. Boire la décoction devrait être une fois avant le coucher. Posologie - une cuillère à soupe. La sauge est très efficace pour éliminer la toux grasse.

Une recette plus chère comprend les figues: faites bouillir le lait, mais ajoutez 4 à 5 fruits de figues. Le liquide fini virera au brun. Vous pouvez diluer le goût de miel (assez de deux cuillères à soupe). Le bouillon est nécessaire de boire 100 ml trois fois par jour.

Pour un bon sommeil, vous pouvez faire une boisson apaisante avec du lait. Assez de miel, lait chaud, beurre et grains de soude pour bien dormir.

Le remède le plus populaire contre la toux est peut-être le miel. Il est conseillé aux femmes enceintes d’utiliser un mélange de miel (2 c. À table) et de 500 g d’oignons finement râpés. L'outil est pris trois fois par jour, entre les repas. Les amateurs de noix peuvent fabriquer un produit avec du miel et des noisettes. Il faudra 3 c. l noix concassées et 3 c. l chérie Prenez une cuillère à café trois fois par jour. La médecine traditionnelle forte est préparée à partir de raifort. Cure peut guérir 2 SL. l jus de raifort et 4 c. l chérie L'outil est montré aux femmes enceintes une fois par jour dans une demi-cuillère à thé, diluée avec de l'eau, après 18h00. Toujours faire une infusion de radis: 200 g de la racine et 100 g de miel, trois content par jour à la quantité de 2 c. l

Décoctions et infusions Expectorant pour femmes enceintes:

  1. Rose musquée, camomille, plantain, primevère à parts égales versez 400 g d'eau bouillante, faites cuire au bain-marie pendant 20-30 minutes, insistez 30 sans couvercle, égouttez. Buvez 80 g plusieurs fois.
  2. Thym, lin, anis à parts égales versez 200 g d’eau bouillie (froide), laissez reposer pendant 2 heures, faites bouillir lentement, faites suer, égouttez. Boire 80 g trois fois.
  3. Racine d'Althea (1 cuillère à soupe) versez 250 g d'eau froide, laissez pendant 8-10 heures, égouttez. Il est conseillé de laisser boire la nuit. Prendre 80 g trois fois.
  4. Brew 2 c. trèfle pour 2 litres d'eau. Insister 15 minutes. Buvez 125 g, vous pouvez ajouter du miel.
  5. Feuilles et fleurs de tussilage (3 c. À soupe.) Versez 500 g d’eau bouillante. Infuser pendant 30 minutes, envelopper dans un chiffon chaud et filtrer. Buvez 80 g chacun, remède efficace contre la bronchite et la pneumonie.

Éliminer rapidement la toux aide à la décoction de plusieurs composants. Il faudra 2 c. l racine de sauge et pied de plante herbacée, ajoutez 1 c. l l'origan et versez 250 g d'eau bouillante. Le mélange doit être perfusé pendant 30 minutes. Après le refroidissement, vous devez boire 6 fois par jour par portions de 100 ml et le froid disparaîtra.

Vous pouvez faire une teinture de toux délicieux pour les femmes enceintes. 400 g d'eau dans 4 c. l on ajoute des framboises, des raisins secs, de l'aubépine, de la rose des champs et des pommes séchées. La perfusion est préparée au bain-marie pendant 20-30 minutes. Infusé encore 30 minutes. Avant utilisation, filtrer. Il est permis de boire plusieurs fois une bonne infusion en ajoutant un peu de miel.

Une autre compote curative: ½ tasse de baies de viorne et 400 g d’eau bouillante. La perfusion doit être bouillie pendant 10 minutes. Prendre 100 g avec du miel plusieurs fois par jour.

Des compresses

Un remède efficace contre la toux pendant la grossesse est une compresse d'oignon. Il faudra 500 grammes d'oignons râpés et 2 c. l chérie Le mélange obtenu doit être soigneusement mélangé et frotté sur la poitrine avant de se coucher. Le miel est utilisé dans un autre remède: étendez une feuille de chou dessus et placez-la sur votre poitrine avec une serviette pendant que vous dormez.

Compresse de pommes de terre éprouvée: râpez les fruits, ajoutez de l'huile végétale, du miel. Après le mélange, un gâteau plat est fabriqué à partir d'une suspension. La compresse est appliquée sur la poitrine, fixée avec une serviette et du plastique.

Gargarisme

Le rinçage n'a pas d'effet expectorant, mais hydrate la membrane muqueuse et complète le traitement complexe du rhume. Le rinçage n’est fondamentalement pas une méthode médicinale, même en cas de mal de gorge, mais pendant la maladie, la membrane muqueuse se dessèche et fait plus de mal. Par conséquent, prescrire le rinçage, dans lequel le rôle principal est joué par l'eau. Le complexe médical traditionnel pour de telles maladies comprend des herbes de calendula, de tussilage, de camomille, de sauge et de plantain. Les autres additifs comprennent la soude et le sel, le vinaigre de cidre.

Recettes de rinçage de la toux:

  • une demi-cuillère à café de soude par 250 g d'eau bouillante;
  • 10 g de fleurs de camomille, de tilleul ou de feuilles de plantain par 250 g d'eau bouillante;
  • sur 1 cuillère à soupe. l prenez les feuilles d'eucalyptus, de calendula et de sauge, versez 200 g d'eau, faites-la chauffer au bain-marie;
  • à st. l prendre des feuilles de framboise, menthe, bourgeons de pin, camomille, pied de gramme, trèfle, épilobe à feuilles de Renard, racine d'Althea, versez 200 g d'eau bouillante, réchauffez-les au bain-marie, laissez-les chauffer pendant 2 heures, égouttez.

Séparément, il convient de mentionner la propolis. Il est efficace contre les maux de gorge, mais il renforce l’effet thérapeutique des remèdes contre la toux. La propolis est recommandée comme prophylaxie.

L'inhalation

Les inhalations guérissent bien la toux sèche et le nez qui coule. Distinguer entre l'inhalation naturelle et artificielle. La première survient lorsqu'une femme se promène dans les montagnes, près de la mer ou dans la forêt. Maison artificielle faite avec des herbes médicinales.

Lorsque la toux sèche est bonne, tilleul, thym, plantain, camomille, sauge. Il est permis de faire des inhalations combinées ou d'essayer des herbes séparément. Lorsque la toux humide aide l'inhalation avec eucalyptus, ficelle, achillée millefeuille, pied de pied, romarin sauvage. Un remède populaire est recommandé - l'inhalation de pommes de terre bouillies. Les inhalations de miel (1 part de miel pour 5 eaux) améliorent l’expectoration et traitent en même temps les maladies du nez.

Les inhalations de soude sont faites avec un calcul de 2-3 secondes. l sur 1 litre d'eau bouillante. L'inhalation de soda contre la toux est hypoallergénique et aide à soulager les crampes.

Recipes solution de toux inhalation chez les femmes enceintes:

  • 20 g d'herbe de sauge 250 g d'eau bouillante;
  • 10 g de feuilles d'eucalyptus, 10 g d'ail émincé, 1 litre d'eau bouillante;
  • 3 gouttes d'extrait d'aiguilles, 2 s. l feuilles d'eucalyptus, 1 c. ail écrasé, 1 comprimé de validol;
  • 50 g de bicarbonate de soude, 1 litre d'eau bouillante;
  • 10 g de miel, 250 g d'eau tiède.

Pour la procédure, vous pouvez acheter des huiles essentielles. Quelle combinaison d'huiles aromatiques choisir pour la toux par inhalation:

  • 1 goutte de sapin, 3 gouttes de bergamote, d'eucalyptus et de lavande;
  • 3 gouttes d'arbre à thé, 1 goutte de géranium;
  • 2 gouttes de myrrhe et d'anis, 3 gouttes d'encens;
  • 2 gouttes d'arbre à thé, gingembre et romarin, 1 goutte de menthe poivrée.

En résumé, nous pouvons dire que la toux chez les femmes enceintes est un problème grave. Il s’agit principalement d’une menace pour l’enfant, car les spasmes de la toux augmentent le tonus de l’utérus et augmentent le risque de fausse couche. Les remèdes populaires contre la toux pour les femmes enceintes sont variés. Chaque future maman choisit selon son goût pour que le processus de guérison soit efficace et agréable.