Rhinite chronique

La rhinite chronique (rhinite chronique) est un processus inflammatoire chronique qui se produit dans la muqueuse nasale.

La cavité nasale humaine est divisée en deux parties par le septum nasal qui est formé par le vomer, le cartilage et la plaque ethmoïde verticale. Le passage nasal commun se situe entre le septum nasal et la conque nasale, trois voies nasales correspondant aux trois concas nasales (inférieure, moyenne et supérieure) se trouvant dans les parties latérales de la cavité nasale. Les coquilles nasales vous permettent d'augmenter la surface du nez. L'aile du nez comprend des formations de tissu conjonctif qui forment les narines (parties inférieures postérieures des ouvertures nasales). La fonction principale du nez est de nettoyer, réchauffer et hydrater l'air inhalé, ainsi que de retenir les odeurs.

Dans la membrane muqueuse de la cavité nasale se trouve un grand nombre de vaisseaux sanguins. Avec le développement de la rhinite chronique, la circulation sanguine dans cette zone est perturbée, ce qui provoque une stase sanguine. En raison de l'inflammation, la membrane muqueuse se gonfle, ce qui explique pourquoi les voies nasales se rétrécissent et la respiration nasale est difficile. L’une des manifestations de l’inflammation est l’exsudat inflammatoire, une décharge pathologique dont la nature varie en fonction de la forme de la maladie.

Classification

Selon les causes, la rhinite chronique est divisée en les types suivants:

  1. Rhinite catarrhale chronique - on observe une inflammation uniforme de la conque. Ce processus s'accompagne de fortes sécrétions nasales et de difficultés respiratoires.
  2. Rhinite hypertrophique chronique - augmentation de la muqueuse nasale, qui ne répond pas aux médicaments à un degré moindre, ni complètement;
  3. Rhinite atrophique chronique - formation de croûtes dans le nez entraînant une diminution de la sensibilité de l'odorat. Dans de rares cas, les croûtes peuvent avoir une odeur désagréable. L'amincissement de la membrane muqueuse est également observé;
  4. Allergique - peut être saisonnier ou observé toute l’année. Causée par l'inhalation d'allergènes;
  5. La rhinite vasomotrice chronique - qui, à son tour, peut être de nature différente - médicament, hormonale, nourriture, résultant d'une hypothermie du corps ou de l'inhalation d'air glacé;
  6. Professionnel - dont les causes résident dans l'environnement de travail.

Par la manifestation des symptômes, la maladie est divisée en plusieurs étapes:

  1. Initial - les signes d'inflammation apparaissent brillamment, avec des sécrétions abondantes;
  2. Moyen - le volume de liquide excrété diminue, comparé au stade précédent, l'œdème muqueux augmente;
  3. Rhinite grave - en fait chronique, avec exacerbation et retrait des symptômes.

Presque tous les types d'inflammation, à l'exception des allergiques, sont traités, car pour le traiter, il suffit de se protéger de l'influence des allergènes. Les types restants se prêtent bien à toute méthode de thérapie, qui comprend même des remèdes populaires.

Les causes

Par la transition de la maladie dans une forme chronique, l'action de facteurs indésirables, le traitement incorrect de la rhinite aiguë conduit.

Les facteurs prédisposants de la rhinite chronique sont:

  • maladies des reins, du coeur et du système vasculaire;
  • courbure du septum nasal;
  • des végétations adénoïdes;
  • la sinusite;
  • risques professionnels;
  • tabagisme, alcoolisme, toxicomanie;
  • dysménorrhée (règles douloureuses).

La rhinite chronique survient souvent après une rhinite aiguë.

Si la respiration nasale ne récupère pas 2 semaines après l'apparition des symptômes d'écoulement nasal, il est impossible de continuer à recevoir un traitement par gouttes vasoconstricteurs. Vous devez consulter un oto-rhino-laryngologiste pour identifier la cause de l'écoulement nasal persistant.

Provoquer une rhinite chronique:

  • infection bactérienne, virale, fongique;
  • maladie des sinus;
  • blessure au nez;
  • composés toxiques volatils - vapeur d'acide sulfurique, mercure;
  • effet irritant de facteurs externes - poussière, fumée, air froid et sec.

Symptômes de la rhinite

Chaque type de rhinite aura ses propres symptômes cliniques.

Rhinite vasomotrice chronique:

  • écoulement abondant et aqueux du nez;
  • larmoiement;
  • éternuement paroxystique;
  • néoplasme de teinte bleuâtre dans la cavité nasale;
  • la congestion nasale sera présente dans les heures du matin.

Rhinite atrophique chronique:

  • des croûtes dans le nez avec une teinte jaunâtre ou verdâtre, avec une odeur désagréable;
  • nez brûlant;
  • toux paroxystique;
  • saignements de nez;
  • mal de tête;
  • nasopharynx sec;
  • détérioration de l'état général;
  • troubles du sommeil.

Rhinite hypertrophique chronique:

  • congestion nasale;
  • écoulement purulent copieux;
  • le timbre des changements de voix;
  • l'odorat empire;
  • l'ouïe est réduite;
  • le ronflement;
  • troubles nerveux.

Rhinite allergique chronique:

  • perte d'odeur;
  • la capacité de distinguer les goûts est émoussée;
  • larmoiement;
  • l'apparition de fortes démangeaisons dans le nez;
  • yeux douloureux.

Rhinite catarrhale chronique:

  • difficulté à respirer par le nez;
  • écoulement nasal léger;
  • altération de l'odorat.

Diagnostics

La rhinoscopie est un outil important pour le diagnostic de la rhinite chronique. L'étude révèle des croûtes grisâtres, des mèches de sécrétions muqueuses dans les voies nasales.

La membrane muqueuse est souvent enflammée, a une teinte bleuâtre. La rhinoscopie révèle souvent une inflammation chronique des amygdales, une pharyngite.

Le diagnostic final est établi selon:

  • examen endoscopique - rhinoscopie;
  • radiographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • ensemencement bactériologique pour identifier l'agent responsable et déterminer la sensibilité aux antibiotiques;
  • test sanguin.

La rhinite catarrhale chronique se distingue de la rhinite allergique chronique en examinant la composition du sang pour déterminer le contenu en immunoglobulines. La forme de rhinite catarrhale est déterminée par un test d'adrénaline. Pour cela, la concha est enduite d'une solution d'adrénaline. Avec la rhinite chronique catarrhale, la respiration nasale est rapidement rétablie.

La rhinite chronique se distingue des maladies indépendantes telles que la frontite, la sinusite, l’éthmoïdite (inflammation du labyrinthe chronique).

Comment traiter la rhinite chronique chez l'adulte

La rhinite chronique chez les adultes sera traitée plus efficacement dans un complexe. Une approche intégrée du traitement combine plusieurs techniques:

  • Traitement médicamenteux.
  • Intervention chirurgicale.
  • Procédures physiothérapeutiques (traitement non médicamenteux).

Traitement non médicamenteux

Elle implique l’élimination dans la mesure du possible des facteurs néfastes pouvant contribuer au développement de la rhinite chronique.

Ceux-ci comprennent:

  • assainissement des maladies du nasopharynx, des sinus;
  • traitement de maladies courantes (cardiovasculaires, obésité, maladie rénale);
  • amélioration des conditions de travail et de vie (élimination des gaz et des poussières dans l'air).

Des médicaments

Le traitement de la toxicomanie est l'utilisation de:

  1. gouttes vasoconstricteurs, pommades à effet anti-inflammatoire et antiseptique, ainsi que médicaments astringents.
  2. Si le patient a de la fièvre, le médecin peut vous prescrire des médicaments antiviraux et antipyrétiques.
  3. Lorsque des croûtes dures apparaissent, des gouttes et des pulvérisations adoucissantes peuvent être appliquées. En règle générale, ils sont développés à base de sel ou d'huile.
  4. Un expert peut également prescrire des antibiotiques, mais cela dépend du tableau clinique.

Le succès du traitement dépend de la capacité d’éliminer les facteurs indésirables responsables du développement de la rhinite chronique. Séjour utile dans un climat chaud et sec, hydrothérapie et balnéothérapie.

Il est nécessaire de traiter les maladies courantes associées à la rhinite chronique, ainsi que l’élimination de la pathologie intranasale (déformation, sinusite, végétation adénoïde).

Le traitement topique consiste à utiliser des médicaments antibactériens et astringents sous forme de solution à 3 - 5% de protargol (collargol), de solution à 0,25-0,5% de sulfate de zinc, de pommade salicylique à 2%, et autres. Quartz). Le pronostic est généralement favorable.

Si la rhinite vasomotrice est diagnostiquée chez un patient, des préparations hormonales, des antihistaminiques sont prescrits et des blocages de procaïne sont effectués. Dans certaines situations, la rhinite est traitée par irradiation laser ou photodestruction. Dans un cas grave, le patient subit une intervention chirurgicale.

Pour la rhinite allergique, les antihistaminiques sont prescrits pour une utilisation générale et locale. Les procédures utiles sont l'exposition au froid, des exercices de respiration, des inhalations et la prise de sorbants.

Si un patient a une rhinite atrophique, le traitement est le suivant.

  • Dans le lavage des voies nasales.
  • En effectuant l'inhalation.
  • Lubrification du nez avec une solution d'iode sur de la glycérine.
  • Appliquez de l'huile de rose musquée et du jus d'aloès local.

Dans la rhinite hypertrophique chronique en l'absence d'effet positif du traitement conservateur, un traitement chirurgical est indiqué, qui consiste à enlever la muqueuse nasale envahie.

Dans la plupart des cas, l’intervention est réalisée par une méthode peu invasive:

  • électrocoagulation,
  • chirurgie par ondes radio,
  • la cryodestruction,
  • méthodes ultrasons ou laser.

Dans certains cas, en cas d'hypertrophie mineure, une vasotomie sous-muqueuse est réalisée, au cours de laquelle les articulations vasculaires sont disséquées entre la membrane muqueuse et le périoste de la concha.

Physiothérapie

La physiothérapie est très activement utilisée dans le traitement de cette maladie. Parmi les procédures les plus efficaces figurent:

  1. UHF;
  2. OVNI
  3. Bain de pieds à effet chauffant;
  4. Utilisation de l'inhalation avec une solution saline, du sel, des solutions antibactériennes, etc.
  5. Électrophorèse de chlorure de calcium, sulfate de zinc et hydrocortisone;
  6. Thérapie magnétique;
  7. Microcourants.

Le cours de physiothérapie est conçu pour une ou deux semaines, le moment exact est déterminé par le médecin traitant, qui évalue les symptômes cliniques et la gravité de la maladie.

La physiothérapie a également des contre-indications, vous devez donc informer le médecin de toutes les maladies que vous avez.

Traitement chirurgical

Avec l'inefficacité du traitement conservateur (y compris les remèdes populaires à la maison) peut être une intervention chirurgicale recommandée.

À l'hypertrophie de la désintégration sous-muqueuse muqueuse par ultrasons de la conque nasale inférieure est montrée. La vasotomie et la destruction au laser peuvent également être effectuées. En cas de processus hypertrophique extrême, il est recommandé de retirer le bord osseux de la coquille inférieure ou la conchotomie de la rate inférieure sous la muqueuse. Il n'est pas recommandé de traiter ce type de rhinite avec des remèdes populaires en raison de sa non-efficacité.

Avec la rhinite vasomotrice, une désintégration par micro-ondes ou par ultrasons des coquilles nasales inférieures ou leur vasotomie sous-muqueuse peut être réalisée.

Comme vous pouvez le constater, la rhinite chronique peut avoir diverses manifestations et son traitement varie donc considérablement en fonction de la forme de la maladie.

Remèdes populaires

L'utilisation de recettes de médecine traditionnelle s'applique également aux recommandations générales. Avec leur aide à la maison, vous pouvez effectuer des inhalations, réchauffer des compresses, laver les sinus. Il est recommandé de se laver le nez 4 à 8 fois par jour. Pour cela:

  1. Penchez-vous sur le lavabo sans vous jeter la tête.
  2. Inclinez votre tête vers la gauche et versez la solution de rinçage dans votre narine droite.
  3. Ouvrez votre bouche et restez dans cette position pendant environ 10 secondes pour ne pas vous étouffer au cas où le liquide coulerait dans la gorge.
  4. Répétez la procédure pour la narine gauche.

Avec les bonnes actions résultant du lavage, le mucus s'écoulera par la deuxième narine. 1-2 jours de telles procédures suffisent et vous ressentirez un soulagement significatif. Une solution saline (2 c. À thé de sel dans un verre d’eau) convient au lavage.

Les inhalations sèches aident à faire face rapidement à la congestion grave. Pour leur utilisation, des composants qui sont des antibiotiques naturels sont utilisés:

200 gr. Tous les ingrédients doivent être frottés et pliés dans un récipient. Au-dessus, il faut respirer les vapeurs pendant 12-15 minutes. Après le pot, vous pouvez fermer hermétiquement et conserver au réfrigérateur. Le mélange convient à 3 autres inhalations.

Prévention

En ce qui concerne la rhinite chronique, la prévention joue alors un rôle primordial. La chronisation du processus peut être évitée si certaines règles sont suivies.

  1. Maintenir un mode de vie sain, renforcer l’immunité, modérer les procédures.
  2. Activité physique
  3. Rejet des mauvaises habitudes.
  4. Lavage régulier du nez avec des solutions additionnées de sel.
  5. Éliminer au maximum l'influence des irritants et des allergènes.
  6. Toutes les maladies émergentes des organes ORL sont traitées rapidement et sous la surveillance d'un médecin.
  7. Dans le traitement de la rhinite ne pas abuser de l'utilisation de gouttes vasoconstricteurs.

Si le travail est associé à une production dangereuse, il est impératif de veiller à l'utilisation d'un équipement de protection individuelle. Dans certains cas, avec le développement de complications, la meilleure option est de changer le type d'activité.

Toutes les formes de rhinite chronique, à l'exception des allergiques, répondent assez bien au traitement. Par conséquent, surveillez votre santé et, en présence de symptômes suspects, n'hésitez pas à consulter un médecin. Plus le traitement commence tôt, plus il sera facile de se débarrasser de cette maladie.

Jusqu'à présent, seulement 1 commentaire

Je souffre de rhinite vasomotrice depuis mon enfance. Cela signifie que mon nez me fourre tous les jours et que tous les moyens ne peuvent pas m'aider. Pendant toutes ces années, j'ai remarqué que la gymnastique et le yoga aidaient à se débarrasser de la congestion nasale. Je ne me souviens pas quand était la dernière fois chez le médecin. Maintenant, je peux m'aider moi-même et j'espère que je n'aurai jamais à prendre de médicaments.

Symptômes et traitement de la rhinite chronique (nez qui coule) chez l'adulte

Le nez qui coule, souvent appelé rhinite, est une maladie assez grave. Au cours de cette maladie, la muqueuse nasale est enflammée. Vous pouvez également remarquer des problèmes de fonctionnement de la couche épithéliale. Cette forme de la maladie est souvent due à un traitement tardif ou à une immunité trop faible. Parfois, la rhinite se produit en raison d'un régime alimentaire malsain ou de mauvaises habitudes. Pour vous débarrasser de cette maladie, vous devez savoir ce qu'est la rhinite chronique et comment traiter cette rhinite.

Causes de

Avant de traiter la rhinite chronique chez l'adulte, il est nécessaire de comprendre pourquoi elle est apparue. Après tout, les causes et le traitement sont interdépendants. La rhinite chronique a plusieurs causes communes.

Parfois, la maladie commence à se développer en raison du fait que la membrane muqueuse a été endommagée par de la poussière métallique ou minérale. En outre, une rhinite peut apparaître en raison de la poussière de craie et de la farine, ce qui empêche les cellules en forme de gobelet de s'écouler. Tout cela conduit à la formation d'un grand nombre de rhinolithes dans la cavité nasale.

Facteurs physiques

L'écoulement nasal chronique chez l'adulte peut apparaître en raison de l'exposition à des facteurs environnementaux physiques. On peut leur attribuer un air trop chaud, à cause duquel le travail de l'épithélium est perturbé et la membrane muqueuse se dessèche. L'air froid peut également contribuer au développement de cette maladie.

Problèmes circulatoires

Certaines formes de rhinite chronique commencent à se développer en raison d'une mauvaise circulation sanguine dans la muqueuse nasale. La circulation sanguine peut être altérée à la suite d'une maladie rénale ou de l'hypertension. En outre, de tels problèmes peuvent survenir en raison de maladies nerveuses ou endocriniennes.

Utilisation de certaines drogues

L'utilisation de certains médicaments dilatant les vaisseaux sanguins peut entraîner une rhinite chronique. Par conséquent, il n'est pas recommandé d'enterrer le nez avec de telles préparations trop longtemps. Il est recommandé de ne pas les utiliser plus d’une semaine.

Symptômes et types

Pour connaître les symptômes les plus courants de la maladie, vous devez vous familiariser avec la classification de la rhinite chronique. Après tout, tous les types de rhinite chronique peuvent se manifester de différentes manières.

Catarrhal

Les symptômes de la rhinite catarrhale chronique sont prononcés. Immédiatement après l'apparition de la maladie, une personne a des problèmes de respiration nasale. Dans le même temps, ce problème disparaît périodiquement et se répète à nouveau. Dans certains cas, la congestion n'apparaît que dans une moitié du nez.

Les symptômes comprennent des écoulements nasaux abondants, pouvant contenir du pus. Si une exacerbation de la maladie apparaît, alors la majorité des patients altère leur sens de l'odorat et ne sent pratiquement pas les odeurs.

Hypertrophique

Ce type de maladie n'est pas très commun chez les patients. La forme hypertrophique apparaît lorsque la membrane muqueuse de la cavité nasale est fortement compactée et se dilate. Immédiatement se débarrasser de cette maladie. Si cela n'est pas fait à temps, la personne chevauchera les voies nasales et elle ne pourra pas respirer par le nez. D'autres complications peuvent également apparaître sous la forme d'une conjonctivite et d'une inflammation sévère des sacs lacrymaux.

Dans le nez qui coule chronique, il existe un fort écoulement purulent de la cavité nasale, que beaucoup de gens appellent le principal symptôme de la maladie. Au fil du temps, la voix d'une personne peut changer et son odeur peut disparaître.

Atrophique

Cette forme de maladie conduit à des sécrétions nasales visqueuses qui, après séchage, peuvent former des croûtes dans le nez. S'il y en a trop, cela entraînera une complication de la respiration et des problèmes de perception des odeurs. N'essayez pas d'enlever vous-même les croûtes formées, car cela pourrait endommager la membrane muqueuse. Pour traiter la rhinite atrophique devrait le médecin traitant.

Vasomoteur

Les personnes atteintes de rhinite vasomotrice chronique présentent un grand nombre de symptômes différents, notamment:

  • problèmes de respiration nasale;
  • écoulement abondant;
  • éternuer;
  • difficulté à dormir

Tous ces symptômes sont très variables et apparaissent périodiquement. Très souvent, ils sont dus à un surmenage important ou à des changements soudains de la température de l'air. Chez certains patients, ces symptômes commencent à apparaître lorsque la pression artérielle est trop élevée.

Comment se débarrasser de la rhinite chronique

Le traitement de la rhinite chronique chez l’adulte doit être effectué immédiatement après la découverte de cette maladie. Pour soigner la rhinite chronique, vous devez traiter en permanence. Si vous prenez même de petites pauses, l'état peut se détériorer rapidement. Au cours du traitement de la rhinite chronique est nécessaire d'utiliser les médicaments et les méthodes les plus efficaces.

Le seul moyen de se débarrasser de cette maladie une fois pour toutes.

Comment traiter la rhinite chronique avec des médicaments

La plupart des gens utilisent des médicaments spéciaux pour se débarrasser de la rhinite chronique. Le traitement médicamenteux est le plus efficace.

Sinupret

De nombreuses personnes gênées par le rhume utilisent ces pilules pendant leur traitement. En outre, cet outil gère rapidement avec snot. Le principal avantage de Sinupret est qu’il ne contient que des ingrédients naturels. Il contient des extraits d'oseille, de gentiane et de sureau.

Pendant le traitement, les enfants ne doivent pas prendre plus de trois comprimés par jour et les adultes, pas plus de six.

Corisalia

Ce remède contre la rhinite chronique est fabriqué à partir de composants naturels tels que le lumbago, le jasmin jaune, les oignons et la belladone. Avec Korizaliya, vous pouvez vous débarrasser de tous les processus inflammatoires localisés dans la région des organes respiratoires.

Lors de l'utilisation de tels médicaments contre la rhinite, il est nécessaire de mettre un comprimé dans la cavité buccale et de le dissoudre. La dose quotidienne ne doit pas dépasser six comprimés. Il est recommandé de prendre 1-2 heures avant les repas.

Le médicament ne doit pas être administré aux enfants de moins de trois ans, aux personnes intolérantes au fructose et aux filles enceintes.

Cinnabsin

Ce médicament pour la rhinite chronique est assez commun. Beaucoup l'utilisent pour soigner la rhinite chronique.

La préparation comprend de l'échinacée, de la racine jaune et du cinabre. L'outil est disponible sous la forme de comprimés à sucer. La dose quotidienne pour les enfants est d'environ 3 à 4 pastilles. Les adultes peuvent prendre 8 comprimés par jour. Après l’utilisation de Zinnabsin, certains effets indésirables peuvent apparaître. Certains se plaignent d'une éruption cutanée et d'une salivation accrue.

Rinopront

C'est un outil très efficace qui combat rapidement la rhinite chronique. Il a des effets antihistaminiques, grâce auxquels le déroulement de cette maladie peut être grandement facilité. L'outil est disponible sous différentes formes. Les enfants de moins de 12 ans sont invités à acheter Rinopront, qui est vendu sous forme de sirop. Le traitement chez les adultes est effectué en prenant le médicament sous forme de gélules. Un jour est utilisé pas plus de deux capsules.

Ce médicament n'est pas recommandé aux personnes atteintes de glaucome et aux femmes en fin de grossesse.

Comment guérir la rhinite chronique à la maison

Beaucoup se demandent si la rhinite chronique peut être guérie à la maison. Il existe divers remèdes populaires pour la rhinite chronique, qui doivent être lus.

L'inhalation

Dans certains cas, le traitement de la rhinite chronique chez l'adulte est effectué à l'aide d'inhalations dites sèches. Pour de telles procédures, vous pouvez utiliser de l'ail, du raifort ou des oignons. Ces produits contiennent beaucoup de phytoncides, avec lesquels vous pouvez rapidement vous débarrasser de l'inflammation.

La recette de cet outil est assez simple. Pour la cuisson, vous devez couper 150 grammes des légumes ci-dessus et les placer dans une petite casserole. Ensuite, tout cela est rempli d'eau et bouilli pendant environ 10 minutes. Lorsque l'outil est prêt, vous devez le respirer par paires pendant 20 à 30 minutes. Combattez la maladie par inhalation tout au long de la semaine.

Savon à lessive

Parfois, le traitement de la rhinite chronique à domicile est effectué à l'aide de fonds préparés à partir de savon de lessive. La recette de ce remède est utilisée par beaucoup depuis de nombreuses années.

Presque toujours, le traitement des remèdes populaires contre la rhinite chronique commence par leur préparation. Dans ce cas, vous devrez humidifier un coton-tige avec de l’eau et le frotter sur un petit morceau de savon à lessive. Ensuite, avec l'aide de ce bâton, il est nécessaire de lubrifier la cavité nasale. Après la procédure, l'écoulement nasal peut s'intensifier et un fort éternuement peut survenir.

C'est pendant les éternuements que le nez est débarrassé de toutes les sécrétions purulentes et des bactéries. Cette méthode de rhinite est traitée pendant 2-3 semaines.

Jus de betterave

Très souvent, le jus de betterave est utilisé pour traiter la rhinite chronique avec des remèdes populaires. Il va rapidement se débarrasser de cette maladie et nettoyer la cavité nasale. Avec l'aide du jus de betterave, même certains médicaments sont créés, qui peuvent être achetés dans les pharmacies.

Pour créer des gouttes thérapeutiques à la maison, vous pouvez utiliser la recette suivante de leur préparation. Pour ce faire, vous avez besoin des ingrédients suivants:

  • 200 ml de jus de betterave;
  • 50 g de miel;
  • 100 ml d'eau.

Parfois, 100 à 200 ml de teinture préparée à base de propolis sont ajoutés à la recette.

Tous les ingrédients sont placés dans un petit récipient, mélanger, insister 20 minutes, après quoi ils luttent avec la rhinite. Les gouttes préparées sont appliquées deux fois par jour. Le traitement dure environ deux semaines. Si, au cours du traitement, les premières améliorations apparaissent, il n'est pas nécessaire d'arrêter immédiatement de prendre les gouttes.

Conclusion

La rhinite chez les adultes apparaît assez souvent. Tout le monde ne sait pas quoi faire lorsque cette maladie apparaît. Pour s'en débarrasser, il est nécessaire d'examiner les symptômes et le traitement des médicaments contre la rhinite chronique. Vous devez également vous familiariser avec les remèdes populaires pour choisir la prescription de traitement la plus efficace.

Traitement de la rhinite chronique, causes de la rhinite

La rhinite est une maladie ORL courante. Les causes du rhume peuvent être: hypothermie, virus, dépassement des normes autorisées du contenu d'impuretés nocives dans l'air, etc. Non traité comme suit: un mauvais rhume peut devenir chronique: les périodes de rémission alternent avec des périodes d'exacerbation et un traitement à long terme est nécessaire. Une perturbation de la circulation sanguine locale, des allergies et d'autres causes peuvent provoquer une lésion chronique de la membrane muqueuse.

Symptômes de la rhinite chronique

La présence d'un patient souffrant de rhinite chronique est indiquée par les signes suivants:

  1. La congestion nasale, l'impossibilité de respirer librement.
  2. Épais écoulement muqueux.
  3. Sécheresse dans la cavité nasale, formation de croûtes dures.
  4. La bouche respire dans un rêve, ronfle.
  5. Diminution de la sensibilité aux odeurs.
  6. Distorsion de la parole, voix nasale.
  7. Maux de gorge, congestion des oreilles.
  8. Éternuement périodique.

La rhinite chronique survient chez les adultes et les enfants. C'est dangereux car une personne subit de graves inconvénients et entraîne souvent des conséquences négatives.

Des complications

L'impossibilité de respirer normalement par le nez entraîne une diminution de la teneur en oxygène du sang, ce qui entraîne somnolence, fatigue, troubles de la mémoire. Violations possibles dans le coeur et les vaisseaux sanguins. La rhinite chronique peut provoquer des interruptions de la respiration pendant le sommeil (syndrome de l'apnée), ce qui entraîne un apport insuffisant et irrégulier de cellules cérébrales en oxygène.

Les oreilles, la gorge et le nez d'une personne sont des organes qui remplissent différentes fonctions, mais ils font partie d'un système unique et sont interconnectés par le biais des sinus anatomiques. En raison de la rhinite chronique, les maladies suivantes peuvent se développer:

En raison de la respiration par la bouche augmente le risque d'infection par des infections virales.

Diagnostics

Déterminer la cause de la maladie et le type de processus inflammatoire est la tâche principale de l'otolaryngologue à qui s'adresse le patient atteint de rhinite chronique. Les diagnostics sont effectués dans l'ordre suivant:

  1. L'enquête initiale pour déterminer le moment d'apparition des premiers symptômes, la fréquence des exacerbations, les médicaments auto-appliqués, les blessures antérieures et les interventions chirurgicales.
  2. Examen des voies nasales et des muqueuses. Elle est réalisée par un instrument métallique spécial doté d'un miroir rhinoscope. Les coquilles nasales, le septum, le sinus sphénoïdal tombent dans le champ de vision. Les rhinoscopes modernes sont livrés avec une petite caméra vidéo - un endoscope.

Si vous devez vérifier l'état des sinus, le patient est envoyé à une radiographie ou à un scanner. Pour déterminer le degré de violation de la respiration nasale, on utilise la rinomanométrie. Ceci est une mesure de la pression intranasale et du débit d'air. Elle est réalisée à l'aide d'un dispositif médical - un rhinomanomètre connecté à un ordinateur.

Classification

Les médecins-oto-rhino-laryngologistes distinguent cinq types principaux de la maladie. Selon la rhinite chronique identifiée chez le patient, les symptômes et le tableau clinique seront différents.

Rhinite vasomotrice chronique

Cette maladie est causée par une diminution du tonus des vaisseaux sanguins qui perdent leur capacité à se rétrécir. Tous les stimuli réflexes (air froid, odeur désagréable, fumée de tabac) provoquent une forte réaction. Il se manifeste par des difficultés respiratoires, des larmoiements, des sécrétions muqueuses, des éternuements. La rhinite vasomotrice chronique n'est pas une conséquence du processus inflammatoire, elle est causée par des anomalies du travail du système nerveux autonome. Par conséquent, les crises se produisent spontanément sous l'influence de facteurs quelconques. L'utilisation de médicaments devient parfois un irritant.

Forme allergique

Un gonflement de la muqueuse nasale peut être déclenché par une exposition à des allergènes. C'est une réaction allergique commune. Habituellement, ses causes sont:

  • poussière de maison ou spécifique, par exemple, bibliothèque;
  • chats, chiens, autres animaux;
  • les acariens;
  • aliments individuels;
  • spores fongiques;
  • pollen végétal.

La rhinite allergique est caractérisée par tous les symptômes caractéristiques de la rhinite chronique, ainsi que par des démangeaisons et des brûlures au nez.

Formulaire catarral

La rhinite catarrhale est un rhume auquel chaque personne a dû faire face. Avec un traitement inapproprié, une faible immunité et des conditions de vie défavorables, il devient chronique. Ceci est facilité par un manque de vitamines, le tabagisme, l'abus d'alcool, la présence de pathologies dans le corps. L'exacerbation de la rhinite catarrhale chronique se produit généralement en automne ou en hiver. Accompagné des symptômes caractéristiques d'un mauvais rhume.

Hypertrophique

Ce type de rhinite chronique est dû aux facteurs suivants:

  1. Forme irrégulière du septum nasal.
  2. Maladies fréquentes des voies respiratoires supérieures.
  3. Kyste dans le sinus ou polypes dans le passage nasal.
  4. Bactéries et virus pathologiques.
  5. Immunité réduite.
  6. Conditions extérieures défavorables.

La particularité de la rhinite hypertrophique est une augmentation pathologique du tissu conjonctif. La membrane muqueuse devient rouge vif et devient bosselée. Accompagné d'une distorsion de la parole (nasale), des maux de tête périodiques sont possibles.

Atrophique

Chez un patient atteint de cette forme de rhinite, la muqueuse et les terminaisons nerveuses sont atrophiées. Cette pathologie est souvent héritée. La maladie peut être déclenchée par un déséquilibre du système endocrinien pendant la puberté, des virus et des infections, une carence en fer ou en vitamine D, une utilisation à long terme de médicaments vasoconstricteurs.

La rhinite subatrophe est caractérisée par la formation constante de croûtes sèches dans les voies nasales. Cela est dû au séchage des cellules épithéliales et à la perte de leur capacité à produire du mucus. En raison de la sécheresse et de la fragilité des vaisseaux sanguins, il se produit souvent des saignements de nez. La disparition des terminaisons nerveuses dans les rhinites chroniques atrophiques et subatrophiques est la cause de la transmission d'un signal déformé au cerveau, qui perturbe la sensibilité du patient aux odeurs. Parfois, l'odorat peut être complètement absent.

Comment traiter la rhinite chronique?

Vous devez d’abord établir les causes qui ont conduit à l’apparition de la rhinite chronique et éliminer celles qui continuent d’affecter le corps. Il est nécessaire d'améliorer les conditions de vie ou de travail du patient, de prendre en charge le nettoyage ou l'humidification de l'air. Si la rhinite est provoquée par des maladies des organes internes, vous devez traiter leur traitement.

Traitement de la toxicomanie

Pour chaque type de rhinite chronique, il existe des médicaments qui peuvent complètement guérir ou au moins améliorer l'état du patient. Lors de la désignation du traitement, le médecin prend en compte les caractéristiques individuelles du patient.

La rhinite vasomotrice est sensible aux médicaments qui contractent les vaisseaux sanguins. Les patients sont affectés à:

  1. Les sprays, qui incluent les hormones de la série des corticostéroïdes. Durée d'application - jusqu'à 30 jours.
  2. Le bromure d'ipratropium pulvérise ou gouttes pour réduire la quantité de mucus sécrétée.

Pour la rhinite atrophique et subatrophe, le schéma thérapeutique est choisi en fonction de la cause de la maladie. Si des agents pathogènes sont détectés, des antibiotiques sont prescrits:

  • Lévomitsétine;
  • Tétracycline;
  • La streptomycine;
  • Sintomitsin et autres.

Pour le traitement de la rhinite atrophique, on leur prescrit un rinçage au sel marin, qui renforce les vaisseaux, alimente la muqueuse en éléments chimiques nécessaires et guérit les microfissures. L'argousier, le tournesol, l'huile d'olive adoucissent les tissus, la vitamine E qu'ils contiennent régénère les surfaces endommagées.

La manifestation de la rhinite allergique dépend de la présence d'allergènes dans l'environnement. Pour éviter les crises devrait être un nettoyage humide. Si nécessaire, des antihistaminiques, des anti-H1 intranasaux, des médicaments vasoconstricteurs.

Lors de l’exacerbation de la rhinite catarrhale chronique, les glucocorticoïdes sont prescrits pour soulager rapidement les poches et l’inflammation. Des antibiotiques doivent être pris dans les cas d'infection bactérienne ou d'inflammation des sinus maxillaires. Pour une meilleure alimentation des tissus et la restauration des cellules endommagées, des tampons imprégnés de solutions additionnées d’huiles essentielles d’eucalyptus, de lavande et d’arbre à thé sont insérés dans le nez.

Intervention chirurgicale

Le plus souvent, la chirurgie est prescrite dans les cas où le patient souffre de rhinite chronique hypertrophique. Ce type de maladie se prête mal au traitement médical conservateur, à la physiothérapie et à d’autres méthodes. Il existe différents types de chirurgie:

  1. Électrocoagulation. Cautérisation à l’aide du courant électrique du tissu muqueux envahi par la végétation.
  2. Konchotomie - élimination d'une partie de la membrane muqueuse dans les corbeaux moyens et inférieurs. Il peut être complet ou partiel et peut également être effectué à l'aide d'un laser.
  3. Enlèvement des vaisseaux sanguins situés sous la membrane muqueuse. Effectivement à un stade précoce.
  4. Cryodestruction - imposant sur la membrane muqueuse d'un cryoapplicateur refroidi par de l'azote liquide.
  5. Désintégration par ultrasons - destruction d'une membrane muqueuse envahissante à l'aide d'un instrument chirurgical semblable à un bouchon auquel un courant électrique est appliqué.

Peut-être la nomination de l'opération et la rhinite vasomotrice. Les indications dans ce cas sont:

  • pas de passage d'air dans l'une ou les deux narines;
  • maux de tête graves;
  • ronflement; graves problèmes de sommeil;
  • faiblesse, malaise, perte d'appétit.

Les méthodes d'intervention chirurgicale sont similaires à celles utilisées pour la rhinite hypertrophiée.

Après la chirurgie, il est nécessaire de restaurer la membrane muqueuse endommagée. À cette fin, on utilise des pommades réparatrices, des analgésiques et des procédures d'inhalation. Pour éviter les complications, vous devez abandonner temporairement l'effort physique, l'alcool, le tabac, la visite du hammam, éviter les endroits où l'air est poussiéreux.

Physiothérapie

Les appareils physiothérapeutiques sont utilisés pour traiter divers types de rhinite chronique. Les procédures les plus demandées sont les procédures qui ont un effet efficace sur les vaisseaux sanguins de la muqueuse nasale:

  • inhalation;
  • aéro-ionothérapie;
  • l'acupuncture;
  • électrophorèse;
  • traitement au laser;
  • UFK;
  • exposition aux ultrasons.

Ces procédures sont indiquées pour les formes vasomotrices et atrophiques de la rhinite chronique, car il existe une violation de la circulation sanguine locale.

Dans la forme catarrhale de la maladie, la physiothérapie est indiquée pendant la période de récession, les effets des courants dynamiques, les ondes électromagnétiques et les ultrasons sont prescrits. La tâche principale est de renforcer le système immunitaire, de prévenir la prochaine aggravation. Les procédures sont contre-indiquées à une température corporelle élevée, en présence de sécrétions, en cas de gonflement de la membrane muqueuse.

Traitement Spa

La rhinite chronique ne rentre pas dans la catégorie des maladies graves, mais les exacerbations périodiques avec lesquelles elle est accompagnée provoquent une gêne grave pour le patient. L'une des méthodes les plus efficaces pour obtenir une rémission à long terme est le traitement en spa. Vous devez choisir un établissement de santé dont le profil est le traitement des voies respiratoires supérieures. Il existe de tels sanatoriums dans la région de Moscou, dans de nombreuses régions de la Fédération de Russie, dans les stations balnéaires du Caucase et sur la côte de la mer Noire.

Le programme de traitement par sanatorium de la rhinite chronique comprend les méthodes suivantes:

  • procédures thérapeutiques;
  • balnéothérapie;
  • aérothérapie;
  • halothérapie;
  • spéléothérapie;
  • kinésithérapie.

Les patients reçoivent en outre un massage, une visite au sauna finlandais, au bain russe ou au hammam turc. Pour les personnes souffrant de rhinite allergique ou de dépendance aux gouttes de vasoconstriction dans les sanatoriums, il existe des programmes de nettoyage du corps au niveau cellulaire, éliminant divers allergènes et scories. L'air pur des montagnes, les longues marches, les bains de mer, d'autres formes d'activité physique contribuent à renforcer le corps et à éliminer la maladie.

Traitement non médicamenteux

Pour guérir d'une rhinite chronique, quelle qu'elle soit, il est nécessaire de surmonter les mauvaises habitudes. Vous devriez vous abstenir de fumer et d'utiliser du tabac à priser. Il est nécessaire de renforcer le système nerveux central. Pour ce faire, installez des charges physiques dosées régulières:

  • courir
  • marcher
  • exercices d'aérobic et de gymnastique;
  • la natation

Pour renforcer le tonus des vaisseaux sanguins et du système immunitaire, il est nécessaire d'étouffer, de prendre une douche de contraste. Dans une pièce où une personne souffrant de rhinite chronique passe beaucoup de temps, l'air doit être humide et propre. Le patient a besoin d'une nutrition adéquate et d'un repos adéquat.

Remèdes populaires

Dans la médecine traditionnelle, une grande expérience de la guérison d'un rhume dans la forme aiguë et chronique a été accumulée. De nombreuses recettes aident vraiment, mais leur utilisation doit être coordonnée avec votre médecin. Les inhalations sèches utilisant des ingrédients riches en phytoncide tuent les agents pathogènes. Oignons, racine de raifort ou ail (vous pouvez tout ensemble) frotter sur une râpe fine, mettre dans un récipient, puis inhaler les vapeurs pendant 10-15 minutes.

La propolis est un ingrédient médicinal très précieux. Sa teinture, mélangée à parts égales avec de l'huile d'olive et de camphre, est utilisée pour l'instillation. Pour la même procédure, le jus de betterave convient, le verre doit être mélangé avec une cuillerée de miel de fleur et insisté pendant au moins 10 heures. Avec ce mélange, vous pouvez faire tremper des cotons-tiges et les déposer dans les voies nasales.

Vous pouvez creuser et du jus d'aloès frais. La chair de la feuille coupée doit être passée à travers une gaze. L'aloès s'oxyde rapidement, à chaque procédure, il faut préparer à nouveau les gouttes.

Les remèdes populaires ont un effet cumulatif. Pour obtenir le résultat souhaité, vous devez les appliquer régulièrement pendant 10 à 14 jours.

Tous les moyens possibles pour traiter la rhinite chronique chez l'adulte: lequel vous convient le mieux?

Les gens ont tendance à ne pas remarquer de problèmes de nez. Beaucoup de gens pensent que la congestion quotidienne due à la rhinite chronique est normale.

Mais la quantité d'oxygène pénétrant dans les voies nasales est beaucoup plus faible. Cela provoque des maux de tête persistants et de mauvaises performances.

Par conséquent, il est nécessaire de faire attention à la congestion nasale constante et, si nécessaire, d'apprendre à traiter la rhinite chronique.

Diagnostic de la rhinite

Le diagnostic de rhinite est posé par un oto-rhino-laryngologiste. Le médecin lors de l'enquête révèle:

  • écoulement nasal persistant
  • congestion
  • maux de tête
  • et d'autres symptômes.

L'examen de la cavité nasale permet au médecin de pré-diagnostiquer une rhinite atrophique, hypertrophique ou vasomotrice. En outre, la radiographie des sinus du crâne.

Dans la rhinite allergique, un éternuement constant se joint aux symptômes, une personne peut dire ce qui est allergique. La rhinite allergique nécessite un diagnostic plus détaillé:

  1. échantillons d'allergènes,
  2. écouvillon de la muqueuse nasale,
  3. numération globulaire complète
  4. immunogramme
  5. examen du rhinoscope de la cavité nasale.

La rhinite chronique se produit souvent avec un traitement inapproprié de la rhinite aiguë ou du résultat de la rhinite catarrhale.

Prévention

Que faire pour prévenir la rhinite, sans connaître les raisons de son apparition, il est difficile de le dire. Mais il existe des recommandations générales qui peuvent atténuer la situation.

  • Si des maladies de la gorge, des oreilles ou du nez apparaissent, elles doivent toujours être traitées rapidement.
  • Il est nécessaire de refuser l'utilisation à long terme afin de traiter les gouttes vasoconstricteurs et les sprays nasaux.
  • Évitez tout contact avec des allergies.
  • Si vous trouvez l'un des types de rhinite, il est recommandé de consulter un médecin dès que possible.
  • Vous devez constamment faire des efforts physiques sur le corps et faire chaque jour des promenades au grand air.
  • Il est conseillé d’abandonner les mauvaises habitudes implicites.
  • Il vaut mieux ne pas effectuer de chirurgies nasales.
  • Il est important de prendre des vitamines.
  • S'il y a des maladies des voies respiratoires, leur traitement ne doit pas être différé. Manger est nécessaire en petites portions 5 à 6 fois par jour.

Traitement de la rhinite chronique chez l'adulte

La rhinite chronique n'est pas un diagnostic unique, mais plusieurs types de rhinite, qui diffèrent en termes de traitement. Certains nécessitent un traitement chirurgical, d'autres - seulement des gouttes locales.

Sous-trophique

Dans la rhinite subatrophe, la production de mucus dans la cavité nasale est réduite. Cette condition précède l'atrophie complète. Chez l’homme, l’odorat est réduit et plus souvent des croûtes se forment dans la cavité nasale.

Contribue à l'atrophie de l'air intérieur sec, aux risques professionnels et au tabagisme. Le traitement aux premiers stades de la subatrophie comprend:

  • inhalations - avec de l'eau minérale, avec des huiles aromatiques,
  • gouttes d'huile - pinosol,
  • À titre préventif, évitez les facteurs de risque - humidifier l'air, cesser de fumer.

Atrophique chronique

Lorsque des modifications atrophiques dans la cavité nasale apparaissent en permanence, après sa sortie, des saignements peuvent apparaître. Une personne se plaint d'une sensation de tiraillement et de sécheresse. Peut se joindre à une odeur désagréable du nez.

La rhinite atrophique traitée est difficile et longue. Au traitement ci-dessus de la rhinite subatrophe, il convient d’ajouter:

  1. se laver le nez avec des solutions salines, de l'eau de mer,
  2. lubrification régulière de l'huile muqueuse signifie: glycérine, huiles végétales contenant les vitamines A et E,
  3. maintien de l'immunité - vitamines, extraits d'échinacée et de ginseng.

Enlevez les croûtes du nez, en donnant une sensation de tiraillement, ce n'est possible qu'après le trempage avec des huiles et des inhalations. Cela évitera les saignements.

Si la rhinite atrophique était accompagnée de saignements récurrents, une numération globulaire complète peut révéler une anémie. Ensuite, des préparations supplémentaires à base de fer seront nécessaires - phénules, ferrum lek.

Hypertrophique chronique

Cette rhinite est accompagnée d'une petite quantité de décharge et d'une congestion sévère. La membrane muqueuse du nez est hypertrophiée et se dilate, bloquant le passage dans l'air. Une personne peut être dérangée par le ronflement, le manque d'odeur.

Traitement de la rhinite hypertrophique dans les premiers stades du médicament:

  • gouttes vasoconstrictrices - xylométazole, naphtyzine,
  • Protargol est un médicament à base d'argent ayant un effet cautérisant.
  • activateurs d'immunité.

Avec une forte croissance d'une personne peut nécessiter une intervention chirurgicale. Il existe plusieurs traitements possibles. Cela dépend du degré d'hypertrophie et des qualifications du médecin:

  • conchotomie - élimination des excroissances à l'aide d'un outil
  • allumage électrique
  • destruction laser ou ultrasonique,
  • la cryothérapie.

Vasomoteur

Symptômes très similaires à ceux de la rhinite allergique:

  • l'état général de la personne est satisfaisant - il n'y a pas de faiblesse et de température,
  • écoulement nasal transparent, parfois blanchâtre,
  • éternuements fréquents.

Mais la rhinite vasomotrice n'a aucun lien avec l'allergène. Cette rhinite est autrement appelée neurogène. Sa cause est un dysfonctionnement du système nerveux.

Les personnes souffrant de telles rhinites peuvent avoir des problèmes de système nerveux ou de système endocrinien.

En conséquence, la membrane muqueuse de leur nez réagit à des irritants tout à fait ordinaires - froid, odeurs, sécheresse - par une production excessive de mucus.

Le traitement de la rhinite est différent des autres formes:

  1. traitement de la pathologie du système nerveux ou endocrinien, le cas échéant,
  2. sédatifs - valériane, agripaume,
  3. normalisation du mode de vie - élimination du stress, changement de travail, si nécessaire,
  4. cesser de fumer
  5. traitement chirurgical si nécessaire.

L'utilisation de gouttes vasoconstrictrices n'est souvent pas recommandée dans cette situation. Vous pouvez utiliser un lavage nasal. Avec une forte réaction une fois que vous pouvez utiliser des gouttes vasoconstricteurs ou des comprimés antihistaminiques.

Leur utilisation est constamment déconseillée - vous devez éliminer la cause de la rhinite vasomotrice, qui réside dans les problèmes du système nerveux.

Allergique

L'éternuement est le symptôme le plus courant d'une rhinite allergique provoquant l'inconfort le plus important chez une personne. Au cours de la journée, il peut être répété plusieurs fois, ce qui rend le travail difficile.

Écoulement nasal transparent comme de l'eau. La rhinite allergique est parfois associée à d'autres manifestations de l'allergie:

  • asthme bronchique,
  • la conjonctivite,
  • dermatite.

Le traitement peut être non spécifique:

  • gouttes antiallergiques - allergozol, allergodil,
  • gouttes avec glucocorticoïdes - nasonex, rinicort,
  • comprimés d'antihistaminique - Cetrin, loratadine.

Le traitement spécifique est l'immunothérapie spécifique aux allergènes (ASIT). Ce traitement est effectué après que les diagnostics ont détecté des allergènes.

Dans le contexte d'une santé complète et de l'absence de symptômes, des micro-doses d'allergènes sont introduites dans la personne. Peu à peu, leur nombre augmente.

ASIT peut soulager une personne des symptômes d'une rhinite allergique pendant plusieurs années.

Le traitement chirurgical de la rhinite allergique est effectué si:

  • la croissance des joints de la membrane muqueuse - hypertrophie,
  • les polypes apparaissent dans la cavité nasale
  • il y a des moments supplémentaires qui gênent la respiration - une crête, une courbure du septum.

Chirurgie au laser pour la rhinite chronique

Les médecins tentent de rendre la chirurgie moins douloureuse et moins douloureuse. Ces procédures comprennent le traitement de la rhinite au laser. Il est utilisé si les méthodes médicamenteuses sont inefficaces. Les avantages de l'opération incluent:

  • pas de saignement
  • vitesse de
  • récupération rapide.

L’essence de l’opération - l’effet laser sur le tissu nasal touché. En conséquence, les tissus oedémateux envahis par la végétation sont détruits, à la place une fine cicatrice se forme. Les petits vaisseaux et les fibres nerveuses alimentant la muqueuse sont détruits.

En conséquence, il ne gonfle plus et ne produit pas une grande quantité de mucus. La respiration est entièrement restaurée chez presque toutes les personnes.

L'opération n'est pas effectuée en cas de rhinite allergique. Dans ce cas, la cause du rhume est une réaction excessive à des antigènes spécifiques.

La chirurgie en cas d'allergies ne va pas aider. Traitement au laser dans le processus hypertrophique et la rhinite vasomotrice.

Pilules pour la rhinite chronique

En règle générale, avant l'opération, la personne essaie de traiter les symptômes avec des médicaments. Seul un médecin devrait les prescrire, car différents types de traitement sont nécessaires pour différentes formes de rhinite.

Les principaux médicaments dans les pilules sont les antihistaminiques. Ils réduisent l'effet de l'histamine sur la muqueuse nasale. Dans le sang, l'histamine fait gonfler la muqueuse, provoquant des démangeaisons et une formation excessive de mucus.

Ce sont des antihistaminiques tels que:

  • suprastin,
  • diazoline,
  • tavegil
  • zyrtec
  • céphrine
  • loratadine.

L'histamine est produite en grande quantité dans la rhinite allergique. Par conséquent, les comprimés antihistaminiques sont les plus efficaces pour la rhinite allergique.

Cependant, ils peuvent soulager la maladie même avec une rhinite vasomotrice, car elle s'accompagne également d'un œdème tissulaire. Les derniers médicaments les plus efficaces, les nouvelles générations - la loratadine, la tsetrine, le zyrtek.

Ils sont pris une fois par jour et ne causent pratiquement pas d'effets secondaires.

Sprays et gouttes

Localement, dans la cavité nasale, vous pouvez utiliser des médicaments sous forme de gouttes et de sprays. Il est plus pratique d’utiliser des sprays car il ne nécessite que l’injection dans la cavité nasale du médicament.

Si le médicament se présente sous forme de gouttes, une instillation efficace nécessite une position spéciale du corps. Vous devriez vous allonger avec un oreiller étroit sous le cou. Ce n'est que dans cette position que les gouttelettes peuvent pénétrer dans toutes les voies nasales.

Vasoconstricteur

Naphthyzinum, xylométazoline. Les gouttes des vaisseaux étroits ne sont utilisées que pendant 5 à 7 jours. Ce sont des remèdes puissants qui contractent tous les vaisseaux de la cavité nasale - suppriment l'œdème et facilitent la respiration pendant cinq minutes.

Avec une utilisation prolongée, les vaisseaux se dilatent de manière compensatoire, rendant à nouveau impossible la respiration nasale.

Une personne perd la capacité de respirer sans l'utilisation de gouttes.

Se débarrasser de cette dépendance est très difficile, les gens utilisent des gouttes pendant de nombreuses années.

Gouttes d'allergie

Vibrocil, allergique. Les gouttes antiallergiques contiennent des composants qui contractent les vaisseaux sanguins et éliminent l'œdème.

Ils agissent contre les substances formées lors d'une réaction allergique. Ces gouttes peuvent être utilisées un peu plus longtemps que le vasoconstricteur.

Leur effet dure plus longtemps. Ces gouttes sont également efficaces pour exacerber les effets de la rhinite vasomotrice.

Gouttes d'hormone

Nasonex, aldécine. Les gouttes hormonales sont particulièrement efficaces dans les rhinites allergiques et vasomotrices.

Ce sont des glucocorticoïdes, qui agissent exclusivement localement, dans la cavité nasale.

Pour cette raison, ils ont un effet puissant sur la muqueuse nasale - réduire l'enflure, les allergies et les démangeaisons.

Mais il n’a pas d’effets secondaires courants sur le système immunitaire: immunité réduite et troubles hormonaux.

Gouttes antibiotiques

Isofra. Les gouttes antibactériennes sont localement utilisées pour les exacerbations microbiennes de la rhinite chronique, lorsque l'écoulement nasal devient purulent - verdâtre et épais.

Si la rhinite bactérienne n'est pas traitée à temps, elle peut être compliquée par une sinusite - une inflammation des sinus.

Amincissement

Rinofluimucil. Les gouttelettes amincissantes contiennent des enzymes qui détruisent le mucus épais. Ces remèdes soulagent la rhinite, rendant la décharge plus liquide. Ce mucus est beaucoup plus facile à laver et se moucher.

Ces gouttes sont particulièrement pertinentes pour les enfants qui ont beaucoup de mal à se montrer. Les passages nasaux étroits des enfants rendent difficile même un petit rhume.

Méthodes traditionnelles de traitement

Le traitement des remèdes populaires contre la rhinite peut être efficace, en particulier en cas de rhinite vasomotrice et atrophique.

Vous devez faire très attention aux médicaments à base de plantes pour la rhinite allergique - de nombreuses plantes provoquent des allergies.

Les recettes les plus courantes et utiles de la médecine traditionnelle du rhume, qui peuvent être préparées à la maison:

  • Jus d'aloès Vous devez presser une petite quantité de jus de feuilles charnues, mélanger avec de l'eau dans un rapport égal et enterrer jusqu'à 5 fois par jour dans les deux tours.
  • Gruau d'oignon. Un verre de gruau d'oignon est rempli d'eau tiède. Au-dessus de cette solution, vous pouvez respirer pendant plusieurs minutes pour faciliter la respiration.
  • Huile végétale On chauffe 100 ml d'huile avec de l'huile d'eucalyptus ou des feuilles de plantes. Infusé pendant deux semaines. Cette solution peut lubrifier les muqueuses avec une rhinite atrophique.
  • Peut améliorer l'état du jus de betterave ou de carotte. Il devrait être fraîchement chauffé. Instiller 2-3 gouttes dans chaque passage nasal.

Est-il possible de se débarrasser définitivement de la rhinite?

Pour toujours guérir certains types de rhinite ne fonctionnera pas.

Par exemple, la rhinite allergique réapparaît parfois quelques années plus tard, même après un traitement spécifique à un allergène.

Cependant, avec le bon traitement, vous pouvez obtenir une longue rémission.

Il est également très difficile d'éliminer complètement les symptômes de la rhinite atrophique. Il s'agit d'un processus profond dans la membrane muqueuse qui, à chaque exacerbation, provoquera la formation de croûtes.

Souvenez-vous toujours des problèmes de nez et utilisez des gouttes d’huile et des solutions contre le rhume. L'humidification de l'air dans la chambre et le rejet des mauvaises habitudes facilitent grandement la condition de la rhinite atrophique.

Les rhinites vasomotrices et hypertrophiques se prêtent à un traitement chirurgical, ce qui signifie que vous pouvez vous en débarrasser une fois pour toutes. Avec un déroulement favorable de l'opération et le respect des recommandations du médecin, vous pouvez oublier complètement le froid.

Le nez est une partie petite mais importante du corps humain. La respiration nasale libre réchauffe et hydrate l'air, la désinfecte, aide à éliminer les grosses particules de poussière.

L'auto-traitement de la rhinite aiguë provoque souvent une rhinite chronique. Lorsque les symptômes apparaissent, vous devez demander de l'aide à temps et suivre attentivement les recommandations du médecin.

Ce n'est qu'alors que les symptômes de la rhinite chronique peuvent être rendus rares, subtils ou complètement éliminés.

Vidéos connexes

Le traitement de la rhinite chronique doit être effectué individuellement, en sachant exactement la cause de cette maladie en vous. Comment le diagnostic et le traitement sont-ils décrits dans la vidéo ci-dessous: