Ponction sinusale

La sinusite est un type de sinusite. Ce diagnostic est posé lorsque le sinus maxillaire s'enflamme. Il est également connu sous le nom de maxillaire, d'où provient le nom de la maladie. La sinusite est de deux types: bilatérale et unilatérale. Dans le premier cas, les sinus maxillaires gauche et droit sont touchés. C'est la situation la plus difficile nécessitant un traitement spécial. Avec les sinus unilatéraux, la membrane muqueuse d'un côté du nez devient enflammée. La maladie peut se développer à tout âge. Souvent, il procure un inconfort important, en particulier aux jeunes enfants.

La sinusite se développe à la suite d'un rhume. Cependant, la cause de son apparition est une infection bactérienne. L'IRA, les SAO, la scarlatine créent un environnement favorable à son développement. Le risque le plus élevé de sinusite en l'absence du traitement nécessaire de ces infections virales. Parfois, même des réactions allergiques contribuent à la formation de la maladie.

La sinusite est accompagnée par un écoulement abondant d'eau par le nez. De plus, sa différence avec le rhume est qu’il dure plus de 7 jours. Avec la nature chronique de la maladie, la décharge ne cesse pas plus longtemps. Parmi les symptômes de la sinusite sont également la toux et maux de gorge, des taches rouges sur le visage, une forte fièvre. Il est nécessaire de consulter un médecin s’il n’ya pas d’amélioration quelques jours après le début du traitement. Souvent, la sinusite provoque une inflammation non seulement des muqueuses du nez, mais aussi des maux de tête dentaires.

Qu'est-ce qu'une crevaison?

Déterminer avec précision la présence d'une sinusite ne peut que par un médecin. Le diagnostic par rayons X est généralement effectué à cet effet. Une autre méthode de diagnostic est la tomodensitométrie des sinus. Des informations supplémentaires sur la nature de l'inflammation sont obtenues à l'aide d'une numération globulaire complète. Après le diagnostic, un traitement est prescrit. Les méthodes les plus couramment utilisées telles que la physiothérapie et la prise de divers médicaments, y compris les antibiotiques Les aérosols, les gouttes et les inhalateurs sont très efficaces. À la maison, vous pouvez faire le chauffage et le lavage avec une solution saline.

Si les méthodes de traitement conservatrices ne permettent pas de faire face à la maladie, recourir à une intervention chirurgicale - ponction. Cela est nécessaire pour que l'exsudat ne se propage pas dans tout le corps et ne pénètre pas dans le cerveau.

Une ponction est une petite opération au cours de laquelle tous les écoulements purulents sont retirés des sinus, puis les cavités sont lavées et une préparation spéciale y est placée.

La ponction est souvent l'une des méthodes de diagnostic de la sinusite. Dans ce cas, le médecin procède à une intervention chirurgicale pour déterminer la présence et la nature des sécrétions accumulées dans les sinus, ainsi que pour les éliminer si nécessaire.

La ponction procure au patient une gêne. Cependant, c'est le traitement le plus efficace dans les cas avancés. Si vous ne faites pas de ponction à temps, la sinusite peut entraîner l'apparition de maladies aussi graves que la méningite, l'otite, les rhumatismes et la pneumonie. La forme chronique provoque des maux de tête et des migraines. Une telle intervention chirurgicale, telle qu'une ponction, est pratiquée aujourd'hui sous anesthésie. N'ayez donc pas peur de l'inconfort.

Vaut-il la peine de faire une ponction pour sinus?

Souvent, le médecin, essayant de protéger le patient contre les complications, prescrit prématurément une chirurgie des sinus. Il n'est requis que dans certains cas. Tout d'abord, la nécessité d'une ponction est indiquée par un traitement antérieur inefficace. Si elle est pratiquée pendant plusieurs semaines et que l’état du patient n’est pas amélioré, il peut être nécessaire de recourir à des méthodes chirurgicales.

Une situation dangereuse se produit lorsque du sang ou du pus s'accumulent dans le sinus maxillaire et ne peuvent pas être éliminés par des moyens naturels. Pour comprendre s'il en est ainsi, vous pouvez utiliser des ultrasons et des rayons X. Le patient a des douleurs aiguës dans les sinus, en particulier lorsque la tête est inclinée vers l'avant, que la température est élevée, qu'il y a une odeur désagréable dans le nez - tout cela indique qu'une ponction est nécessaire.

Comment faire une ponction quand une sinusite?

Cette opération est réalisée et pour les sinus chez les adultes et les enfants. Cependant, ils nécessitent une anesthésie générale. Dans le cas des adultes, une anesthésie locale est utilisée. Pour cette raison, une procédure telle qu'une ponction, utilisant des méthodes modernes, est réalisée presque sans douleur.

Un oto-rhino-laryngologiste, mouillant un coton-tige dans de la lidocaïne, le place dans le passage nasal, qui sera perforé. Ainsi, une anesthésie est effectuée. Après un certain temps, avec une fine aiguille à extrémité recourbée, le médecin fait une ponction dans le sinus. Il est introduit par le passage nasal inférieur ou moyen. Puis, à l'aide d'une seringue, l'oto-rhino-laryngologiste supprime l'écoulement qui s'est accumulé dans le sinus, puis rince la cavité. Le pus extrait peut être utilisé pour l'analyse. Le lavage du sinus nasal est effectué à l'aide de plusieurs préparations. La solution saline la plus couramment utilisée, la chymotrypsine, les sels de sodium de la nystatine. Pendant cette procédure, la bouche du patient doit être ouverte et la tête inclinée vers l'avant. Sinon, la décharge des sinus peut être éliminée dans le système respiratoire.

Complications possibles

La perforation peut entraîner des complications chez les jeunes enfants. Il n'est pas recommandé pour les patients souffrant d'hypertension, de diabète ou de maladies infectieuses.

Les patients refusent souvent la ponction des sinus, par crainte de complications. Cependant, si l'opération est effectuée correctement, ils peuvent être évités. Il suffit de choisir un spécialiste compétent. Une autre cause fréquente de refus de perforation est la peur de la douleur et de l’inconfort. Pour comprendre que la ponction des sinus est une procédure sûre, vous devez regarder la vidéo et vous assurer que, grâce à une petite opération, vous pourrez rapidement vous débarrasser de la congestion nasale constante.

Éducation: En 2009, diplômé en médecine de l'Université d'État de Petrozavodsk. Après avoir terminé son stage à l'hôpital clinique régional de Mourmansk, un diplôme en oto-rhino-laryngologie (2010) a été obtenu

Sinusite: signes, symptômes, traitement

Le contenu

Lorsque le nez est bouché, la respiration est difficile. Mais cela se produit avec le rhume habituel (rhinite) et avec une maladie plus dangereuse - les sinus. Quelle est la différence entre eux et le danger de ces derniers?

La fin "il" parle d'inflammation. Dans le cas d'un nez qui coule, il est limité à l'espace du nez. Lorsque la sinusite, dans le processus sont également impliqués dans la cavité paranasale (sinus ou sinus). Strictement parlant, l'inflammation des sinus maxillaires est appelée sinusite. Pour la désignation de maladies d'autres sinus paranasaux (il existe quatre groupes de personnes chez une personne), différents noms sont utilisés (frontite, ethmoïdite, sphénoïdite). Les sinus maxillaires "maxillaires" portent le nom du médecin britannique Nathaniel Gaymor, qui a décrit pour la première fois leur inflammation. Ces pyramides tétraédriques de forme irrégulière, allant de 10 à 18 centimètres cubes, cachées dans les profondeurs de la mâchoire supérieure, jouent un rôle très important dans le processus de respiration. Ils réchauffent, humidifient et nettoient l'air entrant en filtrant et en faisant sortir tous les grands «invités» non invités (particules de poussière) et les petits (microbes) à l'extérieur. La protection est assurée par la production constante de mucus, avec le courant duquel on enlève ce qui ne doit pas aller plus profond. Des processus tels que la formation de la parole et de l’odorat ne sont pas complets sans l’implication des sinus maxillaires (c’est pourquoi, lorsqu’elles deviennent enflammées, la personne développe une «torsion nasale» caractéristique et réduit sa capacité de sentir). Et en médecine alternative, les sinus jouent un rôle important dans l'assimilation de l'énergie vitale présente dans l'air que nous respirons.

Causes de la sinusite

Les sinus maxillaires s'enflamment plus souvent que les autres cavités paranasales en raison de la nature de leur structure. Le trou qui relie le sinus à la cavité nasale est très petit et situé en haut, ce qui crée des conditions propices à la stagnation du mucus. Et la stagnation est un terrain fertile pour le développement de l'infection. Souvent, l’infection pénètre dans les sinus par la cavité nasale, c’est-à-dire La première étape sur le chemin de l’antrite peut être un écoulement nasal banal (il existe d’autres causes de sinusite: allergies, polypes du nez, courbure du septum nasal, lésions des racines des 5ème - 8ème dents de la mâchoire supérieure, etc.).

Symptômes de la sinusite chez les adultes

Si un nez qui coule ne disparaît pas au bout de quelques (5 à 7) jours, cela signifie que le corps ne peut pas s'en sortir tout seul et qu'il a besoin d'aide. L'avertissement signalant l'implication dans le processus inflammatoire des sinus maxillaires est l'apparition de douleurs dans les sinus avec pression et maux de tête, aggravés par des mouvements brusques, la toux et les éternuements. Si le processus inflammatoire n'est pas arrêté à temps, il peut se propager aux organes situés près des sinus maxillaires (yeux, oreilles, dents, cerveau). Plus en détail, les signes évidents de sinusite aiguë sont les suivants:

  • lourdeur dans la région zygomatique, le nez et le front;
  • douleur en penchant la tête en avant;
  • écoulement nasal purulent et odeur nauséabonde;
  • fièvre, faiblesse, transpiration;
  • changement de voix (nasal);
  • La toux, les larmoiements et la photophobie sont possibles en raison de la pénétration de mucus et de pus dans les voies respiratoires et du blocage du canal nasolacrimal.

Cela peut également être une diminution de l'odeur et une perte de goût (les aliments deviennent insipides).

Le médecin ORL à l'examen révèle un écoulement de pus dans le passage nasal moyen, du pus s'écoulant dans l'arrière de la gorge. Le médecin établit le diagnostic final en ayant en main les données des examens complémentaires des sinus paranasaux - rayons X ou tomodensitométrie (tomodensitométrie).

Symptômes de la sinusite chez les enfants

Chez les enfants, les premiers signes de sinusite sont aussi habilement déguisés en rhume. Mais cela prend plusieurs jours et les symptômes deviennent très prononcés. Aux signes ci-dessus de sinusite chez les enfants, il faut ajouter:

  • réduction de la douleur en décubitus dorsal - pour que les enfants essaient de mentir davantage;
  • sensation douloureuse en mangeant (mâcher douloureusement) - ainsi les enfants peuvent refuser de manger;
  • gonflement de la paupière inférieure et des joues du côté du sinus enflammé.

Traitement de la sinusite chez les enfants et les adultes

L'essence du traitement de la sinusite est la suivante: premièrement, il est nécessaire de faire face à la stagnation et à l'inflammation du sinus touché. Deuxièmement, empêcher la reprise du processus en harmonisant le travail des organes et des systèmes du corps et en renforçant ses forces de protection. Pour ce faire, la clinique du docteur Zager à Moscou utilise des méthodes de traitement locales et générales de la sinusite. La première inclut les procédures ORL standard (le lavage des sinus sans ponction est parfois utilisé dans les cas compliqués) et la thérapie au laser. Pour la seconde, avoir un impact holistique sur la personne, et pas seulement sur sa maladie, l'homéopathie classique et résonnante, et l'acupuncture. La consultation montrera laquelle des méthodes ou leurs combinaisons devrait être préférée. Pour contrôler l'efficacité du processus de traitement, le médecin utilise à la fois l'examen traditionnel, le diagnostic Voll et des méthodes de diagnostic chinois basées sur le pouls et la langue.

Parfois, la cause de la stagnation du mucus dans les sinus est une allergie alimentaire. Les méthodes de diagnostic utilisées dans la clinique permettent d'identifier les produits inappropriés et d'offrir un régime individuel.

Traitement de la sinusite aiguë

Le traitement conservateur dans le service ORL de notre clinique comprend des médicaments (vasoconstricteur, décongestionnants, antibactériens, lavage des sinus et des fosses nasales, rinçage de la gorge avec antiseptiques) et des procédures physiques (traitement au laser). L'utilisation d'un laser aide à réduire l'enflure et l'inflammation et stimule les mécanismes de défense locaux.

Vous pouvez également rincer la cavité nasale à la maison avec une solution hypertonique de sel marin.

Mais en aucun cas dans la phase d'inflammation aiguë, il est impossible de réchauffer la région des sinus (par exemple, des sacs avec du sel chauffé)! Cela peut aider l’inflammation à «capturer» les territoires voisins et entraîner des complications.

Traitement de la sinusite purulente

En plus de ce qui a déjà été mentionné, avec ce type de lésion des sinus maxillaires, le corps a besoin d’aide pour se débarrasser du pus - en lavant les sinus avec la méthode Proetz (coucou).

Traitement de la sinusite sans ponction

Cette méthode est une excellente alternative à la ponction effrayante (ponction des sinus paranasaux). Dans notre clinique, dans la plupart des cas, il est possible de s'en passer. Le traitement chirurgical ne devient la méthode de choix que dans les cas très avancés, lorsqu'il existe une réelle menace d'implication de structures oculaires et cérébrales très rapprochées dans l'inflammation purulente.

Traitement de la sinusite chronique

Pendant la période d'exacerbation de l'antrite chronique, les mesures de secours ne diffèrent pas de la situation aiguë. Mais Il est très important d'identifier et d'éliminer les causes qui sont devenues une «échappatoire» pour la maladie et lui ont permis de s'installer fermement dans les sinus. Ces causes peuvent être locales (obstacles à la sortie du contenu des sinus - courbure du septum nasal, adénoïdes, pathologies dentaires, etc.) et générales (intoxications, maladies aiguës et chroniques d’autres organes - en général, tout ce qui affaiblit l’immunité locale et générale). Le plus souvent le coupable de la transition de l'inflammation dans la phase chronique est leur combinaison.

Dans le traitement des antrites chroniques, les procédures locales visant à soulager l’inflammation des sinus paranasaux sont très bien associées à des méthodes d’aide holistique au corps, qui acquièrent dans ce cas la capacité de détecter et de traiter les causes de la maladie. Le choix de la méthode (homéopathie, acupuncture, phytothérapie), des stratégies de traitement et des tactiques est très individuel.

Grâce à une combinaison de traitement symptomatique de la sinusite et de soins holistiques, le corps humain peut réduire (voire refuser du tout) la dose de médicaments (antibiotiques, antihistaminiques et autres) et éviter les exacerbations.

Homéopathie des sinus chez l'adulte et l'enfant

L'homéopathie - une méthode holistique de traitement d'une personne, en cas de sinusite aiguë aussi bien que chronique chez les enfants et les adultes, peut être utilisée seule ou en combinaison avec les méthodes ORL.

La méthode de l'homéopathie résonnante vous permet de trouver la cause du processus inflammatoire dans les sinus maxillaires et de prendre des médicaments pour des effets plus locaux et systémiques.

La méthode de l'homéopathie classique aide le corps humain à "voir" l'échec - une maladie, à choisir le meilleur moyen de l'éliminer et à renforcer ses défenses et ses réserves d'adaptation.

La rhinite allergique est une cause fréquente de sinusite. L'homéopathie résonante et l'homéopathie classique sont toutes deux très efficaces pour traiter une personne souffrant de cette maladie.

Sinusite chronique Bonjour. Au cours des 2 dernières années, la sinusite a été multipliée par 3. Dans ces deux cas, le traitement par antibiotiques et lavage a été efficace. Maintenant, la deuxième semaine, je change 3 antibiotiques et il n'y a pas de dynamique positive. Parmi les symptômes, les premiers jours de la soirée ont brisé le sein gauche. Rien de plus. Pas de morve, pas de température, état général satisfaisant. Pourquoi rien ne change dans l'image? Le sinus gauche tel qu’il était sombre et reste. En outre, en plus des antibiotiques dans le traitement étaient synupret, claritine et ibuprofène.

Réponse: Dans ce cas, vous devez consulter un médecin ORL. Une ponction des sinus peut être nécessaire.

Cordialement, Golubovsky G.A.

Sinusite Bonjour! J'ai le nez qui coule et mal à la tête le cinquième jour. Deux jours d'écoulements séreux, puis ils sont devenus verts. Là où les sinus maxillaires sont localisés pendant la palpation, il n'y a pas de douleur et lorsque vous appuyez sur le front et la tête est penchée, vous ressentez une douleur intense au-dessus des globes oculaires.

Réponse: bon après-midi. Cela peut être frontal. Visitez d'urgence un médecin ORL.

Cordialement, Golobovskiy G.A.

Sinusite: mal de tête après 4 jours, buvant du paratsitamol le soir, cela devenait plus facile et la nuit, toux périodiques, fièvre et constriction tout en haut de la poitrine; à l'arrière du larynx, quelque chose interfère, il y a un retard dans le nez.
Dolphin s'est lavé le nez, il est devenu plus facile de respirer. Maintenant le rythme 38 ', il n'y a pas d'oto-rhino-laryngologiste, proposé de se rendre à la clinique du district demain en tant que patient supplémentaire, ayant refusé de prendre rendez-vous. Comment vous aider aujourd'hui?
Il y a trois ans, c'était semblable, mais sans température.

Réponse: Vous pouvez utiliser des gouttes vasoconstricteurs ectopiques pour améliorer le drainage des sinus paranasaux et assurez-vous d'appeler le thérapeute de district à la maison.

Cordialement, Golubovsky G.A.

Sinusite purulente Comment guérir une sinusite purulente à la maison. Où acheter un cathéter de sinus.

Réponse: Dans ce cas, il est préférable que vous consultiez un médecin, car l'auto-traitement à domicile peut entraîner une détérioration, le sinus du cathéter YAMIK s'applique également, vous ne pouvez pas l'utiliser vous-même.

Cordialement, Golubovsky G.A.

Sinusite Bonjour bon jour trois ou quatre nez qui coule, ce qui est presque impossible vymarkat.. toux sèche pendant plus d'une semaine. Il n'y a pas de répression vocale, mais il y a une douleur (inconfort) avec une respiration forte et aiguë par le nez et puis ça fait mal pendant un certain temps dans la région du sinus maxillaire. il y a un an, un kyste avait été enlevé dans le même sinus (il était complètement rempli de kyste), cela ne le dérangeait pas, il était révélé par hasard.. il ne souffrait pas de sinusite auparavant.
Cela ressemble-t-il à une sinusite?

Réponse: Pour les symptômes que vous décrivez, cela ressemble vraiment à une sinusite, mais pour clarifier le diagnostic, contactez directement le spécialiste ORL.

Cordialement, Golubovsky G.A.

Sinusite Bonjour à cause des symptômes, je n’ai pas une odeur agréable lorsque je me mouche

Réponse: bonjour Besoin d'être examiné pour le processus purulent dans les sinus. Commencez par consulter l'otolaryngologue.

Cordialement, Golubovsky G.A.

Sinusite J'ai le nez qui coule depuis 2 semaines et ma tête est très douloureuse et présente beaucoup de congestion nasale.

Réponse: Malheureusement, dans ce cas, il est impossible de poser un diagnostic sans voir le patient, contactez directement le médecin pour un examen.

Cordialement, Zager KL

Sinusite Bonjour, parlez-moi de tous les symptômes de la sinusite, seulement de la congestion nasale et de l'absence d'odeur et de goût et plus de 7 jours. C'est quoi

Réponse: ça pourrait être n'importe quoi. Rhinite allergique? Rhinosinusite polypeuse? La liste peut être prolongée pendant longtemps. Vous devez voir un médecin.

Cordialement, Golubovsky G.A.

Nous invitons toutes les personnes actives, intéressantes, liées professionnellement à la médecine

Ponction du sinus maxillaire et ses conséquences

La sinusite est l'une des maladies du nez les plus courantes. Elle se caractérise par une réaction inflammatoire de la muqueuse du sinus maxillaire, qui peut être causée par une microflore bactérienne, virale ou fongique.

Si, pour les sinus, les méthodes de traitement conservateur pour adultes ou pour enfants sont totalement inefficaces et que le patient souffre toujours de maux de tête et de fièvre, les oto-rhino-laryngologistes recommandent de percer le sinus maxillaire.

Dans le processus aigu, l'état du patient s'améliore presque immédiatement après l'évacuation du contenu pathologique du sinus. Toutefois, il convient de noter que cette méthode de traitement dans des situations exceptionnelles peut avoir des conséquences désagréables.

But et indications pour effectuer la manipulation

L'objectif principal de cette intervention chirurgicale est d'éliminer le contenu pathologique du sinus maxillaire, ce qui soulagera l'état du patient si la tête, les dents ou la région de l'orbite est gravement endommagée.

Dans les situations difficiles, une piqûre vous permet de spécifier le diagnostic, ainsi que d'examiner le contenu du sinus de manière visuelle ou sous un microscope. Et si l'antrite est confirmée, alors avec l'aide d'une ponction, vous pouvez immédiatement entrer dans les médicaments antifongiques ou antibactériens des sinus.

Indications médicales pour la ponction:

  • Maux de tête, douleur dans la région des yeux ou des sinus;
  • La prise de médicaments pendant 5 à 7 jours n’a aucun effet;
  • Températures supérieures à 38 degrés pendant une longue période;
  • Si le sinus a bloqué la fistule excrétrice, qui relie le sinus et la cavité nasale;
  • Ponction pour clarifier un diagnostic peu clair.

Comment faire une ponction quand une sinusite?

Lorsque les patients se font prescrire une piqûre pour sinus, beaucoup sont tourmentés par la question de savoir comment exécuter la procédure. Ponction du nez pour une intervention chirurgicale standard des sinus, chaque oto-rhino-laryngologiste pratiquant connaît la séquence et l'exécution de ses étapes par cœur.

Une anémisation locale de la muqueuse nasale est nécessaire pour réduire le gonflement des tissus. Ceci est fait à la fois pour améliorer l'examen et pour s'assurer que l'anesthésique local a un effet plus important. En règle générale, on utilise les aérosols vasoconstricteurs les plus courants à base d'oxymétazoline.

Il est tout à fait naturel qu'une telle procédure, telle qu'une ponction des sinus, soit réalisée sous anesthésie locale. Il existe deux options pour soulager la douleur:

Terminal (surface) - c'est quand l'anesthésique est appliqué sur la peau sous forme de crème ou imbibé d'un coton-tige anesthésique et laissé dans la cavité nasale pendant 5-7 minutes.

Infiltration - dans ce cas, une injection est effectuée. Dans les deux cas, les mêmes médicaments sont utilisés:

En outre, il est possible d'effectuer l'opération sous anesthésie générale, mais dans la grande majorité des cas, cela est absolument inutile. L'anesthésie générale est utilisée pour diverses complications qui entravent l'opération.

La ponction pour les sinus est effectuée au sommet de la voûte du passage nasal inférieur. La ponction est réalisée ici, l'épaisseur de l'os dans cette zone étant minimale.

À l’aide d’une aiguille de Kulikovsky, un pinceau de la main droite avec une force modérée effectue la pénétration de la paroi du sinus jusqu’à la sensation d’effondrement, jusqu’à une profondeur de 1 à 1,5 cm.Le patient ressent alors un léger craquement.

En vous assurant que la pointe de l'aiguille se trouve dans le sinus, une seringue est fixée à l'aiguille et le contenu purulent est extrait. Après cela, une solution antiseptique, bactérienne ou antifongique est appliquée sur le sinus, selon les instructions du médecin.

Pendant le lavage, la tête du patient est légèrement inclinée vers l'avant et vers le bas afin que le contenu soit versé à travers la cavité nasale dans le plateau médical.

À la fin de l'opération.

Si nécessaire, après une perforation dans le trou, quittez le cathéter pour les procédures ultérieures. Ce cathéter peut être laissé pendant plusieurs jours pour le lavage quotidien des sinus. Dans ce cas, la plus grande efficacité du traitement est obtenue.

Complications et conséquences de la ponction

Malgré le fait que la ponction en cas de sinus est une chirurgie peu invasive (c'est-à-dire causant le moins de dommages au corps), des conséquences parfois désagréables peuvent en résulter.

Ils sont assez rares et résultent de la confluence de plusieurs circonstances défavorables: la structure anormale des sinus, le facteur humain et d'autres. Conséquences possibles à la crevaison:

  • Saignement léger qui peut être arrêté avec un simple tampon imbibé d'un vasoconstricteur ou en insérant une éponge hémostatique dans la cavité nasale. Un saignement important nécessite un tamponnement antérieur du nez;
  • Ponction de la paroi supérieure du sinus. Dans ce cas, le fluide pénètre dans l'orbite et peut provoquer une violation de la mobilité des muscles oculaires, le développement de processus inflammatoires;
  • Ponction de la paroi postérieure - la pénétration de l'aiguille de ponction dans la fosse palatine ptérygoïde et la détérioration de ses éléments peuvent provoquer la formation d'un hématome dans l'os facial;
  • Évanouissement, état de choc, baisse de la pression artérielle.

Réaction possible sous forme de ponction et de drogues injectées. Mais un tel résultat, plutôt une exception à la règle. Toutefois, si la procédure est vraiment nécessaire - cela doit être fait, sinon cela peut avoir des conséquences beaucoup plus graves.

Foire aux questions des patients

Est-ce que ça fait mal de piquer lors d'une sinusite?

La question de la douleur est peut-être la question la plus courante parmi les personnes à qui une ponction est prescrite. Et non sans raison, la méthodologie de la procédure laisse une base énorme pour diverses réflexions et conjectures.

Il se trouve que les patients avec leurs mains et leurs pieds résistent, refusant de perforer, parce qu'ils lisent sur le forum des souffrances non mentales et intolérables que celles qui ont accepté. Mais ce n’est rien de plus qu’un vélo particulièrement impressionnable pour les citoyens.

À la fin de la procédure, lorsque le sinus est lavé avec une solution antiseptique, il se produit une sensation désagréable d’éclatement. Mais ce sentiment est plutôt à court terme et contrôlé.

Une autre chose est un facteur psychologique. La peur de la procédure peut rendre la procédure elle-même terrible et incorporer les plus mauvais pressentiments dans la dure réalité. Heureusement, cela peut être évité, une attitude positive et une petite dose de sédatif sont importantes.

Vaut-il la peine de percer une sinusite et combien de ponctions font-ils habituellement?

Si je fais une crevaison, la question est plutôt rhétorique. Le fait est que la ponction elle-même n'est pas une procédure à 100% médicale. Une ponction est prescrite pour le besoin aigu de libérer les sinus de l'exsudat accumulé qui menace de se transformer en quelque chose de plus que la sinusite.

Si l'état du patient dans les sinus est presque critique, il n'a pas le choix, une ponction est obligatoire sinon vous ne pourrez pas éviter les complications graves.

Une autre chose si vous proposez une ponction en tant que procédure médicale. Dans ce cas, une crevaison ne suffit pas. Un tel traitement prendra de 3 à 5 interventions au minimum.

Au lieu de dépenser du temps et de l’argent pour déterminer l’agent causal de l’antrite et prescrire un médicament approprié, on vous propose une méthode assez maladroite pour extraire physiquement et pus le pus des sinus et le laver jusqu'à ce qu’il produise un résultat.

Cette méthode a le droit d'exister, mais selon les statistiques des institutions russes ORL, l'utilisation de médicaments correctement prescrits donne le même résultat positif qu'un traitement avec des ponctions.

Malheureusement, la plupart des patients n'apprendront jamais cette alternative. Parce que la prescription de médicaments est le risque de se tromper en choisissant et en renvoyant le patient à une maladie chronique.

Dans les conditions polycliniques, il est impossible de suivre tous les patients, qui accepte quoi, qui et comment les antibiotiques agissent. Par conséquent, si vous souhaitez traiter une sinusite sans une ponction, il est peu probable que le traitement ORL gratuit à la clinique vous aide.

Pourquoi la température a-t-elle augmenté après la ponction?

Un saut de température à court terme après une ponction est un signe indirect que le médicament choisi pour le lavage et le traitement du sinus a été choisi correctement. Le traitement des sinus après une ponction est généralement effectué avec une solution contenant un antibiotique.

Entrer dans le foyer de l'inflammation, le médicament en grande quantité, commence à détruire l'agent bactérien. Des parties de l'agent bactérien pénètrent dans le sang libérant des toxines.

Le système immunitaire enregistre une poussée de corps étrangers dans le sang et commence à les combattre frénétiquement, en augmentant la température corporelle, parfois à des valeurs très importantes.

Ces sauts de température sont toujours de courte durée. Par conséquent, si la température ne baisse pas le deuxième jour, informez-en votre médecin.

Après une ponction est apparue la congestion nasale

Comment faire une ponction pour les sinus, et le plus important, pour ce qu'ils font, nous avons découvert ci-dessus. Mais pourquoi, parfois, après une crevaison, la congestion revient, faut-il s’inquiéter à ce sujet? Il y a plusieurs raisons à ce malentendu, mais il y a deux raisons principales:

Si la congestion est apparue immédiatement après la procédure, il s’agit d’une réponse naturelle à la violation de l’intégrité du nez, cet œdème associé à un traitement ultérieur doit disparaître.

Si la congestion commence à apparaître après un certain temps et laisse présager un retour de la sinusite, il est fort probable que le traitement ne provoque pas la mort de micro-organismes provoquant une sinusite: champignons ou bactéries.

En outre, l'inflammation peut être favorisée par des maladies dans les organes adjacents, souvent les dents carieuses de la mâchoire supérieure. Vous ne devez pas exclure les réactions allergiques et les tumeurs du sinus sous forme de polypes et de kystes.

En bref, dans ce cas, une étude plus approfondie et des diagnostics supplémentaires sont nécessaires.

La sinusite aiguë et son traitement nécessitent une approche responsable, un traitement prescrit en temps voulu et un suivi. Ce n'est que dans ce cas qu'il convient de parler d'une récupération réussie.

Vous ne devez pas traiter la ponction comme quelque chose de grand et de terrible, de rédempteur et de revitalisant. Il s'agit simplement d'une procédure standard de l'arsenal du médecin, dont il dispose énormément.

Une ponction n'est pas une panacée, mais un refus de ponction, lorsque la situation l'exige, constitue une voie directe vers de graves conséquences. Guérir correctement.

Sinusite chronique - symptômes et traitement chez l'adulte à la maison

Si nous entrons dans le service ORL et que nous discutons avec des patients et des médecins, il s’avère que chaque patient sur trois est hospitalisé pour un ou plusieurs problèmes liés aux sinus maxillaires. Et le plus souvent, la cause est un processus inflammatoire aigu ou chronique qui affecte le sinus maxillaire, appelé le sinus maxillaire, nommé pour la première fois par le médecin anglais Maximus, qui a vécu au milieu du 17ème siècle.

  • Le nom scientifique de ce sinus est maxillaire ou sinus maxillaire.

Pourquoi les formes aiguës et chroniques de cette maladie sont-elles si courantes? Le tout dans la localisation anatomique peu commode des sinus et de leur voisinage. Cela peut être appelé une sorte de prérequis cliniques et anatomiques. En passant, grâce à eux, il est très difficile de guérir pour toujours la sinusite chronique, et ce sont les "coupables":

  • Le contenu du sinus maxillaire ne peut s'écouler dans la cavité nasale que par la région du tiers supérieur de sa paroi, qui est plus proche de la ligne médiane (les médecins disent «interne»);
  • De chaque côté, les quatre dernières molaires de la mâchoire supérieure sont très proches du sinus. Parfois, leurs longues racines sont juste à l'intérieur. En conséquence, avec le processus inflammatoire dans le tissu dentaire (avec pulpite, parodontite chronique), le processus se produit dans le sinus lui-même.

Dans certains cas, une inflammation plus courante et plus grave se produit, accompagnée de signes de polysinusite. Dans le même temps, le processus frontal implique l’ethmoïde, ainsi que le sinus principal (en forme de coin). Quels sont les signes de sinusite chronique et comment pouvez-vous déterminer cette affection?

Transition rapide sur la page

La sinusite chronique - qu'est-ce que c'est?

La sinusite chronique est une inflammation lente du sinus maxillaire affecté (d'un ou deux côtés), caractérisée par l'alternance d'exacerbations et de rémissions.

Il résulte d’une définition si courte et «volumineuse» que la période principale d’apparition de symptômes cliniques distincts est la période d’exacerbation - nous en parlerons plus précisément. Pendant la rémission, la maladie peut ne pas se manifester du tout.

La cause de tout processus chronique au début est la phase aiguë. Cela peut aller très vite (par exemple, personne n'oubliera jamais une pancréatite aiguë dans la vie). Mais, dans certains cas, la première attaque peut avoir lieu à moitié frottée, avec un tableau clinique inexprimé et ensuite, se transformer en un processus chronique en quelque sorte «progressivement». À bien des égards, cela s'applique à la sinusite chronique en général et à la sinusite en particulier.

Les causes de la sinusite chronique sont un processus prolongé du processus aigu, ou sa répétition fréquente, avec la restructuration de la muqueuse du tissu sinusal. Les liens importants dans le développement de la maladie sont:

  • Diminution de l'immunité locale et générale;
  • Rhumes fréquents (rhinite), provoquant une contamination microbienne de la muqueuse nasale;
  • Violation du flux sortant (diminution de la fonction de drainage) du sinus maxillaire dans diverses conditions (œdème, polypose, courbure de la cloison nasale);
  • Facteur odontogène associé aux dents douloureuses de la mâchoire supérieure.

De tous ces facteurs, c’est la violation de l’écoulement qui est le lien de la pathogenèse qui déclenche tous les signes et symptômes de la sinusite chronique. En outre, lorsque l'on considère les méthodes de traitement, on s'aperçoit que seul un drainage efficace peut guérir cette maladie.

Symptômes de la sinusite chronique chez l'adulte (stade aigu)

Il est clair que les symptômes de l'antrite chronique chez l'adulte sont les plus graves lors de la phase aiguë. Nous ferons connaissance avec certains d’entre eux, les plus caractéristiques de cette maladie. Les symptômes les plus courants sont:

  • Température subfébrile, ne dépassant presque jamais 37,5 ° C;
  • Le bien-être général, s’il en souffre, est insignifiant. Peut-être un sentiment de faiblesse, de faiblesse, de malaise général, de performance réduite;
  • Il y a une congestion nasale du côté affecté. Dans le cas où le processus est bilatéral, la respiration nasale est absente pendant la période d'exacerbation;
  • Il y a une sélection de jaune - couleur verdâtre.

Dans la plupart des cas, le rejet peut être maintenu en période de rémission, seul leur nombre sera plus rare. Si l'inflammation a cessé d'être de nature séreuse et est devenue purulente, la décharge des voies nasales acquiert une odeur désagréable. En présence de pus, il y a aussi des croûtes dans les voies nasales, difficiles à marquer, et qui se dessèchent au fur et à mesure de l'évolution de la maladie.

Dans le cas d'un processus allergique et séreux, l'exacerbation de la sinusite chronique s'accompagne de la libération d'un secret liquide. Dans ces formes, le fluide accumulé dans la cavité des sinus provoque une douleur tirante et déchirante lorsque la tête est inclinée vers l'avant.

  • Assez souvent, le processus est accompagné de rhinite. Il y a un éternuement régulier. Étant donné que la sécrétion des sécrétions nasales est presque constante et que l'inflammation au moment de l'exacerbation est prononcée, la joue peut gonfler et même les paupières. En pleurant, une macération peut apparaître, des fissures apparaissent avec le dessèchement des croûtes dans la zone du triangle nasolabial. Dans les cas prolongés, un eczéma de la peau du visage peut survenir.
  • Un symptôme caractéristique de la sinusite chronique est la douleur. En règle générale, la douleur est localisée dans le visage, non loin de la ligne centrale, mais son irradiation peut se produire dans différentes parties du crâne facial et à l'emplacement des autres sinus dans le voisinage. Ainsi, la douleur "donne" aux dents, d'un côté et de deux côtés, à la base du nez et à la région du front.

Pour la forme chronique, il est inhabituel que la douleur soit localisée dans les tempes, à la base du crâne, à l'arrière de la tête et du cou, et qu'elle porte également un caractère unilatéral, pulsé, irradiant à l'oeil. Cela survient le plus souvent avec des migraines.

  • Pour la sinusite (surtout pendant une longue période), l'apparition d'une voix nasale est caractéristique.

Il est nécessaire de faire la distinction entre "nasale" dans les maladies des organes ORL -, qui est toujours associée à un œdème muqueux, "la restriction" des voies respiratoires, la congestion nasale. Aussi nasale peut se produire avec des excroissances adénoïdes prononcées. La deuxième variante du nasalisme est le nasalisme «neurologique», conséquence d'une diminution du tonus et d'une parésie périphérique des muscles de la gorge.

Dans le second cas, il s’agit d’un signe de syndrome bulbaire, qui fait référence à la lésion du médulla oblongata. La dysphagie (trouble de la déglutition) et la dysphonie (faiblesse et enrouement) sont d’autres symptômes du syndrome bulbaire. Si ces symptômes apparaissent chez un patient souffrant de sinusite, la consultation d'un neurologue est nécessaire.

  • Pratiquement toujours du côté de la défaite, l’odorat est perturbé jusqu’à l’anosmie ou son absence complète.

Dans le cas où un processus bilatéral se produirait, une des premières plaintes concernerait l'odorat. De même qu'en présence de bouchons de soufre bilatéraux dans l'oreille, des plaintes de perte auditive surviennent. Le mécanisme d'apparition d'un tel symptôme d'antrite chronique est le même: l'apparition d'un obstacle mécanique dans les mouvements.

Il est important de savoir que si une sinusite aiguë, ou apparue pour la première fois chez un adulte, se poursuit sans amélioration significative pendant plus de 3 semaines, nous pouvons parler d'un processus prolongé. Si le processus dure plus de 6 semaines ou plus d'un mois et demi, le médecin a le droit de parler de la forme chronique de la maladie.

Tous les signes ci-dessus sont désagréables, réduisant considérablement la qualité de la vie. Dans certains cas, des complications peuvent se développer. S'ils ne sont pas traités rapidement, la situation peut devenir beaucoup plus compliquée.

Certains des scénarios "tristes" sont décrits dans la dernière section de la "prévision".

Traitement de la sinusite chronique sans ponction, médicaments

Le traitement de la sinusite chronique à domicile est réduit à un traitement conservateur. Cependant, la ponction du sinus maxillaire apporte immédiatement un soulagement important, et un traitement intensif ultérieur à domicile vous permet de terminer rapidement le stade d'inflammation. Mais, malheureusement, très souvent, les patients adultes craignent une petite opération de panique et acceptent n'importe quoi, simplement pour se débarrasser de la maladie sans subir de ponction.

Mais, comme nous l'avons dit plus haut, en raison des caractéristiques anatomiques du sinus maxillaire, il s'agit d'un grand réservoir avec un système de drainage difficile. Par conséquent, une ponction précoce et opportune, associée à un lavage avec des désinfectants et des médicaments antibactériens, peut rapidement arrêter l’exacerbation du processus chronique.

Et si vous le faites régulièrement, vous pouvez obtenir une rémission clinique stable. En augmentant votre immunité, il est possible dans certains cas de vous débarrasser complètement de cette maladie.

Tout d'abord, le traitement des symptômes de l'antrite chronique est réduit à l'élimination des causes possibles d'infection. Vous devez donc désinfecter toutes les dents situées au-dessus et à l'arrière (4 à gauche et à droite). Dans le cas où il y aurait des polypes dans le sinus, ils devront être retirés, car le traitement conservateur sera inefficace. Et ce n’est que lorsque les tissus entourant le sinus sont privés de la source de l’infection que le traitement d’une exacerbation peut se produire dans le sinus lui-même.

Traitement classique

Les principes de base d'un soulagement efficace de l'exacerbation aiguë sont les suivants:

  • Ponction du sinus, lavage (par exemple, furatsillinom, solution faible de permanganate de potassium), ainsi que l’introduction d’une solution contenant un antibiotique à large spectre.

Un point positif est également la possibilité de soumettre des ponctions à un ensemencement bactériologique. En conséquence, la sensibilité des agents pathogènes aux antibiotiques sera clairement déterminée.

  • De plus, lors de la ponction, il est possible d’introduire dans le sinus une solution d’enzymes spéciales protéolytiques - trypsine ou chymotrypsine.

Normalement, ils sont produits par le pancréas et dans l’intestin, ils décomposent les protéines. Introduits dans la cavité du sinus maxillaire, ils liquéfient rapidement et efficacement le mucus épaissi, source d’infection sur plusieurs années.

  • Dans ce cas, si une solution d'hydrocortisone ou de prednisone est introduite dans le sinus, un effet anti-inflammatoire prononcé ralentit la sécrétion et le volume de liquide séreux diminue immédiatement.

En conséquence, l'état de santé s'améliore, les maux de tête sont arrêtés. La ponction est pratiquée tous les deux jours et leur nombre total est de 8 à 10 par traitement effectué lors d'une exacerbation.

Comment faire sans crevaison?

Je dois dire que la science ne reste pas immobile. À l'heure actuelle, il est possible d'effectuer toutes les manipulations susmentionnées à l'aide d'un cathéter sinusal spécial, fermement attaché (à l'aide de manchettes gonflables), allant dans la poitrine. Par conséquent, vous pouvez faire sans crevaison.

Bien sûr, vous devez consulter le médecin ORL, mais il est beaucoup plus facile de percer le mur des sinus.

Que faire à la maison?

Si le traitement de la sinusite chronique est effectué à la maison et qu'il n'y a aucune indication de ponction ou de drainage du sinus non perforé, il est recommandé de:

  • Rincer les voies nasales avec de l'eau salée (il a des effets anti-œdème et anti-inflammatoire). On peut utiliser des aquamaris et des préparations à base d’eau de mer;
  • Instiller des médicaments vasoconstricteurs modernes. Cela ne devrait pas durer plus de 10 jours afin d'éviter le développement de résistances et l'épaississement de la membrane muqueuse. Ces fonds comprennent: "Nazol", "Nazivin". Ils sont fabriqués à base d'oxymétazoline, ils sont durables et doux. Il n'est pas recommandé d'utiliser des médicaments "bruts" à base de naphazoline, tels que "Naphthyzin". Vous pouvez utiliser les médicaments "Xymelin", "Otrivin", à base de xylométazoline;
  • Avec une exacerbation décroissante de la sinusite, vous pouvez utiliser la physiothérapie (UHF, thérapie magnétique);
  • Comme traitement symptomatique utilisé antihistaminiques, AINS, des exercices spéciaux visant à nettoyer les voies nasales;
  • L’administration de médicaments immunomodulateurs et la réhabilitation de tous les foyers d’infection chronique dans l’organisme constituent un élément important du traitement. C’est dans ce domaine que l’utilisation de divers moyens et réalisations de la médecine traditionnelle est recommandée: momie, propolis, traitement au miel et à l’aloès.

Pronostic et chirurgie pour la sinusite chronique

Nous avons abordé les principaux symptômes et principes de traitement de la sinusite chronique chez les adultes, mais l'histoire des "sinus insidieux" ne s'arrête pas là. Dans certains cas, lorsque le traitement conservateur est inefficace et que la perforation ou la mise en place du cathéter est difficile, ou que le lavage des sinus ne se produit pas complètement, un traitement chirurgical peut être nécessaire.

L'opération est relativement petite - une ouverture de la paroi du sinus se produit et une large anastomose se forme, dans laquelle le passage nasal inférieur se connecte au sinus.

  • Cet événement résout une fois pour toutes le problème de la "ventilation" et du drainage des sinus. Dans ce cas, la récupération complète est possible.

Dans le même cas, si le patient résiste et refuse le traitement chirurgical indiqué, la forme chronique peut se compliquer des conditions suivantes:

  • Transition de l'inflammation aux amygdales, avec l'apparition fréquente d'amygdalites aiguës et chroniques (maux de gorge);
  • Dommages possibles au sac lacrymal, avec le développement d'une dacryocystite chez l'adulte. Il y a une inflammation purulente, des déchirures et un gonflement, il y a un rétrécissement de la fissure palpébrale;
  • La nuit, en raison de difficultés prononcées dans la respiration nasale, en particulier chez les personnes âgées, il peut y avoir des périodes d'apnée du sommeil, c'est-à-dire l'arrêt de la respiration. Et cela, à son tour, peut entraîner une perturbation du rythme cardiaque et même l’apparition d’une fibrillation ventriculaire fatale. Cela peut provoquer une mort subite;
  • En cas de dissémination du processus purulent (par exemple, en avalant du mucus purulent), une laryngite, une bronchite et même une pneumonie peuvent survenir. Une septicémie peut apparaître et si l'infection se propage à la cavité crânienne et franchit la barrière hémato-encéphalique, des complications dangereuses telles qu'une méningite purulente et une méningo-encéphalite peuvent apparaître.

En conclusion, force est de constater que nous n’avons répertorié certaines complications pour «effrayer» les patients. Tout ce qui précède devrait laisser supposer que la tactique et la stratégie la plus appropriée dans le traitement de la sinusite chronique seront la réorganisation opportune du sinus maxillaire sous la forme d'un cycle de lavage sans ponction, avec production d'un cathéter.

Toutes les autres méthodes à la maison, dans lesquelles il n’ya aucune issue pour le contenu infecté du sinus maxillaire, sont comme essayer de se débarrasser de l’odeur désagréable du réfrigérateur en l’effaçant à l’extérieur.

Ponction de la sinusite: comment ça va? Comment percer? Vidéo

L'inflammation des sinus maxillaires paranasaux aujourd'hui n'est pas rare, par conséquent, les médecins prescrivent souvent une ponction pour les sinus.

Mais à cause de certaines idées fausses et craintes, les gens essaient d'éviter cette procédure sous n'importe quel prétexte.

Par conséquent, il est utile de déterminer si cette simple manipulation est vraiment si terrible et si dangereuse, et quand il est impossible de s'en passer. Après tout, cela peut parfois sauver des vies humaines.

Qu'est-ce qu'une ponction pour les sinus?

Cette maladie survient avec une fréquence presque égale chez les adultes et les enfants. Cela peut entraîner le développement de complications dangereuses, de sorte que dans certaines situations, une ponction est recommandée pour les patients, il s'agit également d'une ponction.

L’essence de cette manipulation consiste à introduire l’aiguille à travers le septum osseux dans le sinus paranasal maxillaire paranasal, à aspirer son contenu et à laver la cavité avec une solution antiseptique. Cela vous permet d'éliminer les accumulations de pus et d'atténuer instantanément l'état du patient.

Quand font-ils une ponction pour les sinus?

La tâche principale de la manipulation est l'élimination rapide de grandes quantités d'exsudat purulent accumulées dans les sinus. Après tout, cette maladie entraîne une propagation de l’infection vers les tissus et les organes environnants, ce qui peut entraîner des pathologies aussi redoutables que:

En d'autres termes, la procédure est indiquée en cas de menace pour la vie et la santé du patient. Nous pouvons en déduire dans quels cas une ponction nasale est réalisée pendant une sinusite. C'est:

  • l'absence de sortie de pus des sinus touchés par les ouvertures naturelles, le nez est fortement obstrué, il y a constamment des maux de tête, de la fièvre, etc.
  • la présence de douleurs aiguës dans les sinus enflammés, qui sont aggravés lorsque la tête est penchée en avant;
  • forte fièvre, non éliminée par les médicaments pendant longtemps;
  • la présence du risque de complications détecté par rayons X;
  • la détérioration constante du patient dans le contexte de l'inefficacité du traitement médicamenteux.


Ainsi, le traitement de l'antrite avec une ponction est prescrit principalement s'il existe des indications valables à cet égard. Beaucoup moins souvent, il est réalisé dans le but d'introduire un médicament spécifique dans la cavité du sinus affecté.

Néanmoins, il arrive parfois qu'une ponction soit effectuée à des fins de diagnostic. La tâche principale de la manipulation consiste ensuite à étudier le contenu des sinus et la différenciation de l'agent causal de la maladie.

Est-il nécessaire de faire une ponction pour les sinus? Est-ce que ça vaut le coup?

Aujourd'hui, la préférence est toujours donnée aux méthodes de traitement conservateur. Il faut comprendre que le fait de percer le nez avec un sinus en cas d'urgence lorsqu'aucune autre méthode ne peut aider et réduire le risque de conséquences indésirables.

Si l'état du patient ne préoccupe pas l'oto-rhino-laryngologiste, on lui propose un ensemble d'autres méthodes de traitement de la pathologie. C'est:


La manipulation méritait son nom d’origine car, au cours de son exécution, le patient devait prononcer «ku-ku». Pour cette raison, la solution pénètre dans les voies respiratoires et l'œsophage est bloquée. La physiothérapie est simple et indolore, mais elle est toujours associée à un léger inconfort, mais même un enfant peut y résister.
Source: nasmorkam.net

Il représente deux cylindres, dont l'un est inséré dans le nez et obstrue la sortie du nasopharynx. Une seringue est raccordée à celle-ci, laquelle évacue l'air et crée un vide dans le sinus, à la suite de quoi le contenu de la cavité y est pompé.

Dans le contexte d'une telle thérapie, un traitement avec des antibiotiques, des antihistaminiques, des médicaments anti-inflammatoires, etc. est nécessairement effectué.

Ainsi, ils aideront à éviter les piqûres aux sinus seulement s’il n’a pas eu beaucoup de progrès, sinon une intervention chirurgicale ne peut être évitée.

Cependant, parfois même avec des indications claires pour la chirurgie, cela ne peut pas être effectué. Il s'agit de:

  • sous-développement des sinus;
  • la présence de certaines anomalies congénitales de la structure des os du crâne;
  • maladies systémiques graves, y compris le diabète, l'insuffisance cardiaque, etc.
  • période aiguë de la maladie infectieuse;
  • enfants d'âge préscolaire.

Sachez également que pendant la grossesse, les antrites sont traitées avec une piqûre assez rarement car, à l'avenir, il est nécessaire de prendre des antibiotiques par voie orale pour prévenir le développement d'une complication. Cela n’est pas souhaitable dans une période aussi cruciale de la vie.

En règle générale, un futur traitement complet est prescrit aux futurs sujets pour éliminer l'inflammation, y compris:

  • antibiotiques locaux (Polidex, Isofra, Rinil);
  • médicaments vasoconstricteurs en pédiatrie;
  • physiothérapie;
  • inhalation, etc.

Sinusite à double face: faut-il accepter une ponction?

Il n'y a pas de grande différence entre les indications de percer ou non les sinus dans les lésions bilatérales et unilatérales.

Si la maladie provoque une forte détérioration de l'état général, le traitement conservateur est inefficace et les rayons X indiquent un risque élevé de complications. L'opération est définitivement réalisée, à condition qu'il n'y ait pas de contre-indication.

Ponction sinusale: est-ce douloureux?

Les gens sont d'avis que la façon dont ils percent le nez pendant les sinus s'accompagne inévitablement de sensations douloureuses prononcées. Ce point de vue s'est formé à l'époque où la médecine n'était pas encore aussi développée qu'aujourd'hui.

De nos jours, en raison de l'utilisation de médicaments anesthésiques modernes au cours de la procédure, le patient ne ressent aucune douleur. Le seul inconfort qu'il peut ressentir est le resserrement, inévitable pour percer les sinus.

Ce son accompagne le passage de l'aiguille à travers la paroi osseuse du sinus. Par conséquent, tous les doutes sur le fait qu'il soit douloureux de percer sont sans fondement.

Comment faire une ponction quand une sinusite?

Le perçage de la sinusite est souvent effectué en position assise, la tête légèrement penchée en avant. Cela garantit que le mucus, le sang et le pus s'écoulent sans entrave dans le plateau médical substitué.

En règle générale, ce type d'intervention chirurgicale est effectué dans le cabinet ORL procédural, où sont effectuées la plupart des autres procédures. La procédure comprend les étapes suivantes:

Il convient de noter qu’une radiographie des sinus sert également à poser un diagnostic précis. À l’aide d’un instantané, le médecin évaluera l’état de la cavité, ainsi que la présence de contenu purulent et sa quantité.

Sur sa base, une décision est prise soit de la percer soit de la guérir par des méthodes conservatrices - «coucou» ou «YAMIK», antibiotiques, etc.

Le nombre de ponctions dépend de l'ampleur du processus inflammatoire. Dans la plupart des cas, une seule suffit, mais si la situation est grave, le spécialiste peut programmer une nouvelle procédure après environ 5 jours.

Une fois l’opération terminée, le bien-être du patient s’améliore rapidement et le risque de conséquences indésirables est éliminé. Dans ce cas, ne pose plus le nez, ainsi que d'éliminer les maux de tête, les odeurs et la fièvre.

Combien rester à l'hôpital? Et si?

Dans la plupart des cas, la sinusite est ponctuée en ambulatoire dans le cabinet médical de l'otolaryngologue.

C'est-à-dire qu'après l'intervention, le patient peut rentrer chez lui et terminer le traitement dans un environnement confortable. Seuls les patients déjà victimes de complications de la maladie devront se rendre à l'hôpital.

Dans chaque cas, la décision d'hospitalisation est prise individuellement. Si un cathéter est laissé au patient, un lavage supplémentaire est effectué sans ambiguïté à l'hôpital.

Traditionnellement, l'hospitalisation est requise pendant une semaine, rarement plus longtemps. Bien que la réhabilitation dure de un mois à deux.

Après la ponction de la sinusite: que ne peut-on pas faire?

Certainement après la chirurgie, le corps ne peut pas être soumis au stress et à l'hypothermie. Ceci est lourd de réinfections, ce qui est tellement dangereux que ce scénario est clair: cela conduira à une rechute de la maladie et, éventuellement, à une nouvelle piqûre.

Le spécialiste dit toujours à tous les patients ce qu'il faut faire à l'avenir. Traditionnellement, il est interdit de visiter uniquement les bains, les saunas, car ils sont couverts de saignements de nez.

Très souvent, on se demande s'il faut se moucher. Le nettoyage des voies nasales de cette manière n’est autorisé que plusieurs heures après la fin de la procédure, c’est-à-dire dès que la gaze turunds est retirée.

Lorsque vous vous mouchez les premiers jours, vous ne devriez pas faire de gros efforts pour ne pas provoquer la découverte d'un saignement.

Traitement après la ponction de la sinusite

Une fois l’opération terminée, le patient poursuit son traitement à domicile, comme le recommande le spécialiste ORL. En règle générale, une pharmacothérapie complexe est prescrite, notamment:

Une telle sélection de médicaments permet d'utiliser les moyens les plus efficaces et de réduire de manière significative la durée du traitement, car l'agent responsable de la maladie et sa sensibilité à divers antibiotiques sont déjà connus avec précision.

Remèdes populaires

Bien que de nombreux médicaments traditionnels possèdent des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques, vous devez consulter votre médecin avant de les utiliser. Avec sa permission, vous pouvez rincer les voies nasales avec des infusions et des décoctions:

  • pharmacie de camomille;
  • calendula;
  • succession;
  • millefeuille, etc.

De plus, il ne sera pas superflu de prendre des décoctions et des perfusions qui contribuent au renforcement de l'immunité. En tant que tel, vous pouvez choisir des outils basés sur la rose musquée, l'aubépine, l'échinacée, le citron et le miel.

Ponction sinusale: conséquences

Cependant, des complications surviennent parfois. Le risque d'apparition dépend directement de l'état du patient, de ses caractéristiques anatomiques et de la qualification du chirurgien otolaryngologue.

Un médecin inexpérimenté ne peut pas calculer la force et percer accidentellement sa joue. Cela conduira certainement à un processus inflammatoire local.

Il existe également un risque de:

  • otite moyenne;
  • une surdose d'anesthésique et la perte de conscience qui en résulte;
  • thromboembolie vasculaire;
  • phlegmon des orbites;
  • méningite;
  • ostéopériostite, etc.

Cependant, ces effets sont extrêmement rares. Le plus souvent, les patients après la ponction, la plaque des tissus mous et la fièvre, qui se transmet, agace.

Beaucoup moins souvent, le nez est douloureux et le sang coule, ce qui est également une réaction normale du corps à la réalisation d'une intervention chirurgicale. Si tous ces effets disparaissent progressivement, il n'est pas nécessaire de faire une nouvelle demande chez le médecin.

Ainsi, la rééducation se passe souvent sans heurts. L'état du patient s'améliore rapidement et les symptômes désagréables sont éliminés.

Prévention

Après, vous devez être attentif à votre santé, car une personne qui a déjà fait face au processus inflammatoire dans les sinus a plus de chance de se re-développer. Encore une fois, pour ne pas rencontrer la pathologie et le besoin de ponction, vous devriez:

  • mettre pleinement en œuvre toutes les recommandations reçues du médecin traitant;
  • en cas d'apparition de caries, d'otites moyennes et d'autres pathologies ORL, faites immédiatement appel à une assistance médicale qualifiée;
  • en cas de maladie respiratoire aiguë, commencer immédiatement le traitement et, si les symptômes persistent, consulter un médecin pendant plus d'une semaine;
  • lorsque les signes réapparaissent, consultez immédiatement un oto-rhino-laryngologiste;
  • éviter l'air sec dans la pièce;
  • souvent montrer et faire un massage dans la zone de la projection des sinus maxillaires.
[ads-pc-1] [ads-mob-1]

Questions au docteur

Après la procédure, un mal de tête. Pourquoi

Parfois, après avoir réussi la manipulation, les patients se plaignent de maux de tête. Cela est souvent dû à la lixiviation incomplète des agents infectieux des sinus.

Dans les cas bénins, le système immunitaire le fait tout seul et la douleur disparaît en quelques jours. Si cela ne se produit pas, il est nécessaire de contacter à nouveau l'otolaryngologist pour rincer la cavité.

La procédure de perçage est réalisée dans le cours chronique de la maladie, quand il n'a pas été possible avec un traitement conservateur de se débarrasser complètement de la pathologie et que le prix est de 1 700 roubles dans les cliniques ORL de Moscou, le coût sera plus bas.

Combien de fois une ponction pour sinus?

Dans des situations normales, un suffit. Mais si la maladie a trop progressé, s'il existe un processus inflammatoire bilatéral ou si les tissus environnants sont touchés, plusieurs procédures consécutives peuvent être nécessaires.

En règle générale, deux suffisent. Ils ont lieu à des intervalles de 5-7 jours.

Si la température est maintenue après la procédure de perçage

La chaleur est causée par la présence de résidus de pus dans les sinus. Si le patient remplit toutes les instructions médicales à la lettre, il passera dans les 3 jours.

Blessure aux dents après manipulation

Parfois, après avoir percé les sinus, c'est possible. Dans la plupart des situations, l’inconfort disparaît au bout de quelques jours.

Si cela ne se produit pas ou si la douleur est trop sévère, il est nécessaire de consulter le médecin qui a effectué l'opération, il vous expliquera comment la gêne est provoquée et ce qu'il faut faire ensuite.