Gouttes nasales pour rhinite allergique chez l'adulte

La rhinite allergique est une maladie qui s'accompagne d'un certain nombre de symptômes. Parmi eux se distinguent la congestion nasale, des démangeaisons, une irritation des muqueuses. Cela est dû à l'activité d'organismes microbiens et viraux dans les voies nasales.

Pour vous débarrasser des symptômes désagréables de la rhinite allergique, utilisez des fonds locaux. Le plus souvent, il s'agit d'une variété de sprays et de gouttes.

Symptômes de la rhinite allergique

Les symptômes les plus caractéristiques chez les enfants et les adultes sont les suivants:

  • gonflement des sinus nasaux;
  • la congestion;
  • démangeaisons sévères;
  • éternuements fréquents;
  • sensation de mouvement continu du mucus dans le nasopharynx;
  • perte partielle de la capacité olfactive, perte de goût;
  • congestion des oreillettes.

Attention! Il est impossible de déterminer indépendamment les causes du développement de la maladie, pas plus que le diagnostic. Si vous trouvez les principaux symptômes de la rhinite, il est recommandé de contacter votre médecin.

Gouttes de rhinite allergique: les nuances de choix

Pour le traitement de la rhinite, vous pouvez utiliser certains médicaments. Parmi eux, sprays, gouttes, comprimés, etc. Le groupe le plus commun est les gouttes nasales. Ils sont divisés en plusieurs sous-groupes. Le sous-groupe le plus populaire est représenté par les gouttes antihistaminiques. Leur avantage réside dans la vitesse d'exposition. Quelques minutes après l'utilisation, les symptômes du rhume seront atténués.

Les médecins recommandent d'utiliser les gouttes nasales avec prudence:

  • pour le traitement des enfants de moins de 2 ans;
  • pour le traitement des diabétiques;
  • en présence d'athérosclérose;
  • avec la rhinite atrophique;
  • en cas de trouble du rythme cardiaque ou d'arythmie.

Attention! La consultation d'un médecin aidera à éviter le développement de complications. Il est préférable de consulter un spécialiste avant d’utiliser certaines gouttes anti-allergies. L’impossibilité d’admission peut être due à la présence de contre-indications.

Comment utiliser les gouttes dans la rhinite allergique

Il a été noté que l'utilisation d'un tel groupe de fonds pour la rhinite allergique est inacceptable sans la consultation appropriée d'un spécialiste. Surtout quand le traitement à domicile prévu de l'enfant. Ainsi que pendant la grossesse et l'allaitement.

L'utilisation appropriée des gouttes aidera à se conformer à la liste de recommandations:

  • Avant d'utiliser des produits locaux, le nez doit être lavé à l'eau tiède ou avec une solution. Cela aidera à dégager les voies respiratoires et les sinus de l'agent responsable des allergies ou des allergènes, ainsi que des organismes viraux et microbiens.
  • Après cela, vous devez prendre une position assise confortable avec votre tête en arrière. Vous devrez vous pencher légèrement sur le côté;
  • d'autres gouttes sont enterrées conformément au mode d'emploi. Dans le même temps, la position précédemment adoptée ne peut pas être modifiée dans les 1-2 minutes suivant l’instillation. Des actions similaires sont effectuées pour chaque narine séparément.

Attention! Avec l'utilisation à long terme des fonds de la rhinite allergique, il existe un risque de dépendance. La rhinite vazomotrice peut en être la conséquence.

Cela est dû au fait que les personnes souffrant de rhinite, menées par la publicité, se rendent dans les pharmacies pour acheter des gouttes contre le froid. Mais de nombreuses dénominations ne serviront à rien en ne supprimant que les symptômes d'un nez qui coule. Obtenir un soulagement fugace est l'objectif principal de la plupart des patients. Mais sous la condition d'un mauvais choix et d'une utilisation chaotique, la dépendance se forme.

En raison de cette utilisation de pilules, une augmentation progressive des doses sera nécessaire. Et puis - l'impossibilité totale de se passer de gouttes. En outre, il existe un risque de sécheresse des muqueuses, ce qui entraînera la formation de fissures à l'intérieur du nez et une inflammation importante.

Attention! En aucun cas, il n'est recommandé d'auto-médication si une rhinite allergique est découverte.

Gouttes pour la rhinite allergique chez les enfants et les adultes: types et indications

Une nouvelle génération de gouttes issues de la rhinite allergique chez l'adulte et l'enfant peut être utilisée en fonction des objectifs du traitement. Par exemple:

  • une vasoconstriction peut être nécessaire pour un traitement efficace;
  • obtenir un effet antihistaminique;
  • si vous avez besoin d'hydrater les muqueuses, appliquez respectivement des compositions hydratantes, etc.

Au total, il existe plusieurs types de gouttes pour l’allergie:

  • rétrécissement des navires signifie;
  • agents antihistaminiques;
  • gouttes homéopathiques et hydratantes;
  • gouttes combinées.

L'utilisation de remèdes locaux pour la rhinite allergique est possible après consultation d'un spécialiste. Après un examen approfondi et un diagnostic, il recommandera soit un remède spécifique, soit un traitement complexe. L'âge de la patiente sera également pris en compte et, dans le cas d'un examen des filles et des femmes, la présence d'une grossesse.

Gouttes pour le traitement de la rhinite allergique, rétrécissement des vaisseaux

Le principe de base de ce sous-groupe de gouttes nasales est le rétrécissement des vaisseaux pour soulager l’enflure et faciliter la respiration. Les noms les plus courants et les plus connus:

  1. Analogues à base d'Otrivin, Xymelin et Xymetazoline. Quelques minutes après l'application, ces médicaments apporteront un soulagement et vous permettront de respirer facilement. Il n'est pas recommandé d'appliquer les formulations sur les femmes enceintes et les enfants de moins de 2 ans. Les effets secondaires sont trouvés lorsqu'il est utilisé pendant plus d'une semaine. Otrivin et Xymelin goutte à goutte 2 fois par jour, pas plus de deux gouttes dans une narine;
  2. Nazivin, Fazin et analogues à base d’oxymétazoline. L'effet souhaité sera atteint après 2-3 minutes après utilisation. Non recommandé pour les diabétiques, les patients hypertendus et les patients présentant une pression oculaire élevée. Les effets secondaires se produisent lorsqu’il est appliqué pendant plus de 10 jours consécutifs. En fonction de l'âge, Nazivin et Fazin sont appliqués 1 à 2 gouttes pas plus de 3 fois par jour;
  3. Naphthyzinum, Sanorin. Il est recommandé d'utiliser ces gouttes avec prudence, car le risque de surdosage est accru. Parmi les contre-indications marquées hypertension et tachycardie;
  4. Farial. Convient uniquement au traitement de la rhinite allergique chez l'adulte. Dans de rares cas, il peut être prescrit pour une utilisation par les femmes enceintes et allaitantes. Faryal est instillé 3 à 4 fois par jour pendant 1 à 2 semaines.

Gouttes antihistaminiques

Les remèdes locaux antihistaminiques sont conçus pour soulager l’enflure, supprimer les démangeaisons et soulager la congestion et la rhinorrhée. Noms typiques:

  1. Cromohexal. Ne pas appliquer au traitement des enfants de moins de 2 ans. Lorsque vous êtes enceinte et que vous allaitez, utilisez-le avec prudence En fonction de l'âge du patient, 1 à 2 gouttes sont prises 4 fois par jour au maximum;
  2. Lekrolin et analogues basés sur l'ingrédient actif - l'acide cromoglycéique. En plus du Cromohexal, il est nécessaire d’appliquer avec une prudence accrue aux enfants et aux femmes enceintes.

Attention! La liste des antihistaminiques est assez longue. La liste contient les moyens les plus courants. Selon la pratique médicale, ils sont prescrits pour le traitement le plus souvent. En fonction du cas et de la sévérité de la rhinite, d'autres gouttes peuvent être prescrites.

Gouttes hormonales

Souvent, la nomination de gouttes hormonales est justifiée par le fait que d'autres moyens n'ont pas permis de remplir leur tâche. Parmi les formulations les plus courantes se détachent:

Chacun des noms ci-dessus surmontera rapidement le gonflement et réduira l'inflammation. En outre, les médicaments hormonaux ont un excellent effet anti-allergique.

Attention! En cas d'utilisation prolongée de ce sous-groupe de médicaments, il existe un risque de dépendance. Un traitement prolongé peut également entraîner des effets indésirables sur le système immunitaire et provoquer un ulcère.

Hydratants

Une caractéristique distinctive des gouttes hydratantes est qu'elles peuvent être utilisées sans restrictions. Une telle réception devrait être justifiée par les recommandations du médecin. Souvent, ils sont prescrits dans le cadre d'un traitement complet. Les gouttes hydratantes les plus courantes:

Il y a une chose: pas recommandé l'utilisation de tels fonds pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 12 ans. L'utilisation n'est possible qu'après prescription.

Grossesse et enfants: comment traiter la rhinite allergique "en position" et chez un enfant

Dans le cas de travail avec des femmes enceintes ou allaitantes, le médecin tient compte tout d’abord de la nécessité d’éliminer l’allergène. On entend par là un organisme microscopique ayant provoqué le développement d'une pathologie.

Attention! Les experts ne recommandent pas l'utilisation de gouttes destinées à contracter les vaisseaux sanguins chez les femmes enceintes et les enfants. Lorsque cela est justifié par le stade de la maladie et d'autres facteurs, l'utilisation peut être indiquée. Il est également recommandé de laisser tomber les antihistaminiques avec prudence. Cela est dû à la probabilité d'un impact négatif sur le fœtus en développement ou sur l'organisme de l'enfant fragile.

Souvent, pour le traitement d'un enfant ou d'une mère, y compris pendant la période d'alimentation, ils prescrivent:

Comment prévenir le développement de la rhinite allergique: prévention

Pour que la rhinite allergique ne prenne pas par surprise, il suffit de prendre des mesures préventives régulièrement et à temps. Si vous suivez les conseils ci-dessous, protégez-vous et vos enfants, en partie ou en totalité, des effets néfastes des allergènes.

  • sur une base régulière pour nettoyer l'appartement. Cela éliminera la formation de grappes de pollen de plantes à la maison pendant la floraison. Il est souvent recommandé de changer les rideaux des fenêtres et la literie, en particulier dans les cas où les lits sont situés près des fenêtres.
  • essayer de limiter l'utilisation de produits chimiques ménagers, ainsi que des produits cosmétiques. Certains noms des produits mentionnés contiennent des composés qui sont les agents responsables des symptômes allergiques. Le résultat du contact sera la formation d'une pathologie - rhinite allergique;
  • en cas de détection d'une réaction allergique aux animaux domestiques et aux plantes à fleurs, abandonnez-les;
  • également en présence d'une allergie à la floraison un mois avant le début de la saison, il est recommandé de boire les moyens appropriés après avoir consulté un spécialiste.

La pratique médicale nous permet de conclure que la nutrition joue un rôle important dans la prévention des allergies. Une mesure préventive efficace peut être la présence dans l’alimentation d’aliments saturés en acides gras. L'acide oméga-3 sera particulièrement utile. On le trouve dans la viande de poisson, les fruits à coque, le lin et la citrouille. Les yaourts, le kéfir et d’autres produits laitiers seront utiles avec modération. Plus souvent et en grande quantité, il est recommandé d'utiliser des légumes et des fruits frais.

Attention! La rhinite allergique est classée comme une maladie pratiquement incurable. Même dans le cas d'un traitement actif avec des moyens modernes et fiables, il ne sera pas possible d'obtenir un résultat durable avant longtemps. En général et en général, toutes les mesures d’intervention médicale visent principalement à supprimer les symptômes et à soulager l’état du malade.

Bon à savoir: Commentaires et expériences de personnes souffrant de rhinite allergique

Selon les examens et les expériences de patients qui ont été observés par des médecins avec le problème indiqué, il ne vaut pas la peine d'utiliser le même médicament pendant longtemps pour la rhinite allergique. Ceci s'applique également aux gouttes nasales. Il y a un risque de dépendance et de blessure aux voies nasales.

Ainsi, par exemple, le rétrécissement des gouttes de vaisseaux sanguins peut endommager les tissus muqueux, ce qui entraînera un manque d'efficacité du traitement. Dans ce cas, il est recommandé de contacter immédiatement votre médecin. Après le sondage sera attribué à d'autres groupes de fonds.

D'après l'expérience des femmes enceintes, il convient de noter que, dans les cas de rhinite allergique fréquente, l'utilisation des mêmes médicaments est également irréalisable. Souvent, des gouttes homéopathiques peuvent être prescrites, ce qui apportera un soulagement. Cependant, le résultat ne sera pas rapide.

Ainsi, la rhinite allergique - désagréable et souvent difficile à traiter de la maladie. Cette pathologie se développe sous l'action d'allergènes qui pénètrent dans l'organisme par l'extérieur. La cause la plus probable est la prolifération de plantes, la poussière, les allergies animales et les produits cosmétiques et chimiques ménagers. Pour le traitement, des gouttes de plusieurs sous-groupes sont utilisées: antihistaminique, hydratant, vaisseaux constricteurs et hormonaux.

La prudence consiste à manipuler le nez avec l’une ou l’autre des préparations sujettes à la grossesse ou à l’allaitement. La même chose s'applique aux enfants de moins de 2 ans.

Traitement de la rhinite allergique

Contenu de l'article

Ce n'est qu'après l'examen initial que le patient est envoyé chez un allergologue. Comment traiter la rhinite allergique? Le traitement comprend des médicaments topiques et systémiques.

L'apparition de sécrétions muqueuses, la congestion nasale et des difficultés respiratoires sont tous des signes d'une réponse inadéquate du système immunitaire à un allergène. Le nombre de facteurs provocants fréquents comprend:

  • pollen. Les signes cliniques se produisent pendant la période de floraison des plantes (pollinose);
  • arômes sévères de produits chimiques;
  • les cosmétiques;
  • vers le bas;
  • la laine;
  • produits alimentaires (agrumes, fruits de mer, produits contenant des colorants);
  • piqûres d'insectes;
  • les drogues;
  • les acariens.

Symptomatologie

La rhinite allergique chez l’adulte peut être suspectée pour les motifs suivants:

  • couleur transparente de décharge aqueuse;
  • nez qui pique;
  • éternuer;
  • congestion nasale sévère causée par un gonflement de la membrane muqueuse;
  • diminution de l'acuité de l'odorat;
  • desquamation de la peau des ailes du nez à la suite de frictions fréquentes. Les microfissures peuvent être la porte d'entrée de l'infection.

Le renforcement des signes cliniques s'observe après le contact avec l'allergène, ce qui facilite sa recherche.

Outre les manifestations locales d’allergie, il existe dans la plupart des cas d’autres signes:

  1. larmoiement, démangeaisons oculaires, vision floue, hyperémie conjonctivale;
  2. éruptions cutanées;
  3. gonflement des tissus du visage, du cou;
  4. troubles dyspeptiques;
  5. prurit

Tactique médicale

Si une rhinite allergique chez un adulte nécessite le respect de certaines recommandations. Ils concernent le régime général et le traitement médicamenteux.

Pour le traitement il faut:

  • éliminer les allergènes possibles de l'alimentation;
  • nettoyer régulièrement la pièce, ce qui réduit la concentration de facteurs de provocation dans l'air;
  • aérer la pièce deux fois par jour (le matin, le soir), de préférence par temps calme, sinon une grande quantité de pollen peut pénétrer dans la pièce. Ceci est important dans la pollinose;
  • réduire la température de l'air à 19 degrés;
  • maintenir l'humidité de l'air à 55%, ce qui facilitera considérablement la respiration nasale;
  • utiliser des cosmétiques hypoallergéniques, des produits chimiques ménagers;
  • promenez-vous régulièrement au grand air (meilleur après la pluie). Il est nécessaire pour la saturation en oxygène des organes internes et le nettoyage naturel des voies nasales.
  • retirez les sacs à poussière de la pièce (oreillers décoratifs, tapis, peluches).

Désensibilisation

Pour soigner les allergies, parfois, les médicaments ne suffisent pas. La tâche principale du traitement consiste à arrêter le contact avec l'allergène et à éliminer les symptômes désagréables.

Le problème de la désensibilisation est résolu avec l'inefficacité de la pharmacothérapie. Il est basé sur l'administration fractionnée de l'allergène par voie sous-cutanée à la dose minimale. Progressivement, les doses augmentent, développant ainsi la résistance du système immunitaire à l'action du facteur provoquant.

Le traitement est effectué pendant la rémission, en l’absence de symptômes allergiques.

Médicaments

Afin de traiter correctement la rhinite allergique, il est nécessaire d'utiliser des médicaments à action locale et systémique. Pour l'administration intranasale, les médicaments suivants sont utilisés:

  1. avec effet antihistaminique (Allergodil, Tizin Allergy);
  2. solutions salines (Aqua Maris, Humer). Malgré leur sécurité, leur utilisation incontrôlée entraîne néanmoins de graves complications. Le fait est que la muqueuse du nasopharynx a une certaine composition de microflore, qui favorise une protection locale suffisante. La flore contient des microorganismes bénéfiques et pathogènes sous condition qui ne causent normalement pas de maladie. Avec l'utilisation fréquente de solution saline, leur composition quantitative change, ce qui réduit la protection de la membrane muqueuse et augmente le risque d'infection;
  3. stabilisateurs de mastocytes (Cromohexal). Ils sont souvent prescrits aux patients à partir de deux ans pour réduire la gravité des manifestations locales de rhinite;
  4. combinaison de médicaments pour la rhinite allergique. Ils comprennent un composant vasoconstricteur et antihistaminique. Ce groupe de médicaments comprend Vibrocil, Sanorin Analegin;
  5. médicaments vasoconstricteurs. Leur action repose sur un vasospasme local, qui réduit le gonflement des tissus, la sévérité de la rhinorrhée et la respiration nasale est facilité. Les représentants les plus en vue du groupe sont Nazol, Otrivin, Xylo Mefa et Sanorin. Ils diffèrent par la composition, le mode d'application et la durée de l'effet vasoconstricteur;
  6. remèdes hormonaux pour la rhinite allergique (Nasonex, Avamys, Fliksonaze, Nasobek). Ils sont utilisés dans les cas graves de la maladie, lorsque la monothérapie par antihistaminique n’est pas en mesure de soulager les signes de l’allergie.

Les médicaments hormonaux et vasoconstricteurs peuvent entraîner une dépendance au bout de 7 jours, ce qui explique pourquoi l’effet thérapeutique est fortement réduit.

Voici une liste de médicaments systémiques utilisés pour traiter la rhinite allergique:

  • antihistaminiques (Centrin, Loratadin, Erius, Zodak);
  • stabilisateurs de mastocytes (Intal). Les médicaments fournissent des soins médicaux quelque temps après les avoir pris. À cet égard, il est recommandé de les utiliser en association avec des médicaments à action rapide.
  • corticostéroïdes (prednisolone, dexaméthasone). En fonction de la composition du médicament, l’effet thérapeutique peut apparaître dans la première heure suivant la prise du médicament ou après quelques jours.

Médicament antihistaminique

Les antihistaminiques constituent le groupe de médicaments contre la rhinite allergique le plus couramment prescrit. Les formes de comprimés sont divisées en trois générations, qui diffèrent par la composition, le mécanisme d’action et le nombre d’effets secondaires:

  • première génération. Ce groupe comprend Suprastin, Tavegil et Diazolin. Leur avantage est de soulager rapidement l’état général en soulageant l’oedème tissulaire, en réduisant les démangeaisons, la fréquence des éternuements et en facilitant la respiration. Ils sont considérés comme des drogues "ambulance". Malgré cela, les pilules sont utilisées assez rarement par rapport aux médicaments des autres générations. Le fait est qu'ils ont un fort effet sédatif, ce qui explique leur utilisation limitée par des personnes dont le métier nécessite de la concentration. Les inconvénients comprennent également un effet thérapeutique à court terme (pas plus de 5 heures). Il y a un risque de changement d'état psycho-émotionnel, d'émergence d'agressivité, d'éveil, d'hystérie. En raison de la forte probabilité de dépendance, il est recommandé de choisir un autre schéma thérapeutique toutes les trois semaines.
  • deuxième génération (Loratadine, Claritin, Tsetrin). Un avantage évident est le manque de somnolence après la prise du médicament. Les comprimés de rhinite allergique ont une action prolongée, de sorte qu'après une seule dose, l'effet persiste pendant un jour. Au cours des prochains jours, la personne continue de bénéficier d'une protection médicale contre les allergènes. Des restrictions d'utilisation s'appliquent aux personnes atteintes d'une maladie cardiaque grave.

Claritin a un minimum d'effets secondaires, il est donc souvent prescrit même pour les nourrissons.

  • troisième génération (Telfast, Zyrtek, Tsetrilev). Ces médicaments pour la rhinite allergique sont les meilleurs dans la lutte contre la maladie. Ils n'ont pas d'effet négatif sur le système nerveux et n'affectent pas le myocarde. Certains membres de ce groupe sont capables de s'accumuler dans le corps, ce qui doit être pris en compte lors de l'élaboration d'un schéma thérapeutique. Les médicaments peuvent être utilisés pendant plusieurs mois.

Tsetrine

L'ingrédient actif du médicament est la cétirizine. Il réduit la gravité des symptômes et empêche leur récurrence avec la pollinose. En raison de la consommation régulière, l'effet anti-œdème et anti-prurigineux est obtenu, l'action de l'histamine est bloquée et la perméabilité vasculaire est également réduite.

Tsetrin est administré sur un comprimé une fois par jour. Il est recommandé aux enfants à partir de six ans de prendre un demi-comprimé deux fois par jour. Le médicament doit être pris avec de l’eau en petite quantité. Le cours peut durer de 1 à 4 semaines, mais si nécessaire, il peut être prolongé de six mois.

Le médicament a des effets indésirables, parmi lesquels sont les suivants:

  • tremblements, vertiges, insomnie, migraine, maux de tête, agitation;
  • changement de goût;
  • sécheresse de la bouche, décoloration de la langue, dysfonctionnement hépatique;
  • stomatite;
  • palpitations cardiaques, hypertension artérielle;
  • douleurs articulaires, musculaires; inflammation de la gorge.

Les contre-indications incluent la grossesse, la période de lactation, l'hypersensibilité à la cétirizine.

Kromoglin

Le spray pour la rhinite allergique bloque la libération de substances biologiquement actives qui stimulent le développement d'allergies. Le médicament est prescrit à des fins thérapeutiques et prophylactiques.

Parmi les contre-indications sont:

  1. intolérance individuelle;
  2. formations polypes dans les voies nasales;
  3. insuffisance rénale sévère, hépatique;
  4. grossesse (premier trimestre);
  5. âge à cinq ans.

Le remède contre la rhinite allergique doit être appliqué quotidiennement, sinon l'effet thérapeutique sera incomplet. La posologie recommandée est une pulvérisation jusqu'à quatre fois par jour. Si nécessaire, la fréquence d'administration peut être augmentée à six.

Le médicament est prescrit un long cours. Même après avoir réduit les symptômes de son accueil devrait être poursuivi, en réduisant la fréquence d'administration. Le médicament est principalement prescrit en association avec un vasoconstricteur pour obtenir un effet rapide.

Parmi les effets indésirables, nous attribuons:

  • larmoiement;
  • gonflement accru des tissus;
  • sensations gustatives désagréables;
  • nausée, vomissement;
  • irritation, sécheresse de la membrane muqueuse dans le nasopharynx.

Médecine hormonale

Les stéroïdes contre la rhinite allergique peuvent être utilisés sous forme de comprimés ou d’aérosols. Notez que les corticostéroïdes à action systémique ont de nombreux effets indésirables. Ils sont nommés en dernier recours, pour recevoir un effet médical rapide.

Nous allons maintenant examiner les médicaments hormonaux contre la rhinite allergique pour l'administration intranasale. Voici une liste des médicaments couramment prescrits:

Fliksonaze ​​a un puissant effet anti-inflammatoire et anti-allergique au site d’injection. L'action systémique du médicament n'a pas. Après ouverture du flacon, les propriétés cicatrisantes de la solution sont maintenues pendant deux mois.

Les contre-indications incluent l'intolérance individuelle. La durée maximale du cours est de 3 mois. Avant d'utiliser Fliksonaze, faites attention aux contre-indications:

  1. utilisation simultanée de corticostéroïdes systémiques;
  2. infection dans les cavités paranasales;
  3. la présence d'hyperthermie;
  4. lésions ulcéreuses de la muqueuse nasale;
  5. traumatismes récents, interventions chirurgicales dans la zone nasopharyngée.

Fliksonaze ​​est nommé à partir de 18 ans pour deux pulvérisations une fois par jour (de préférence le matin). En cas d'écoulement nasal grave, vous pouvez appliquer deux doses deux fois par jour. Après avoir réduit la gravité des symptômes devrait revenir à une dose d'entretien.

Le nombre d'effets indésirables devrait inclure:

  • mal de tête;
  • mauvaise haleine;
  • changement de goût;
  • saignements nasaux;
  • sécheresse, irritation de la muqueuse nasopharyngée.

Avec l'utilisation à long terme de spray stéroïde augmente le risque d'ulcères, de perforation du septum, ainsi que le développement de la dépendance.

Médicaments vasoconstricteurs

Pour soulager rapidement la respiration nasale, on utilise souvent des médicaments vasoconstricteurs. Voici une liste de médicaments efficaces:

Tous les médicaments ayant des propriétés vasoconstrictrices sont divisés par la substance active, qui détermine la durée de l’effet thérapeutique, les contre-indications et les effets indésirables.

Sélectionnez des groupes de médicaments avec:

  • action brève (jusqu'à 4 heures) - avec de la naphazoline;
  • durée moyenne (jusqu'à 8 heures) - sur la base de l'ximétazoline;
  • Effet durable (jusqu'à 12 heures) - avec l'oxymétazoline.

Parmi les contre-indications sont:

  1. phéochromocytome;
  2. hypertension artérielle incontrôlée;
  3. le glaucome;
  4. violation du rythme cardiaque;
  5. les antidépresseurs;
  6. une augmentation du volume de la prostate;
  7. diabète sucré;
  8. insuffisance rénale;
  9. l'épilepsie;
  10. augmentation de la production d'hormones thyroïdiennes;
  11. maladie vasculaire athéroscléreuse grave.

Des solutions médicamenteuses sont produites avec différentes concentrations de la substance active, ce qui permet de prescrire des médicaments dans l’enfance.

Le nombre d'effets secondaires devrait inclure:

  • hypertension artérielle;
  • insuffisance du rythme cardiaque;
  • tremblement;
  • rétention urinaire;
  • sécheresse, irritation de la membrane muqueuse des voies nasales;
  • éternuements fréquents;
  • excitation

Si les doses recommandées et la durée du traitement ne sont pas suivies, la sensibilité des vaisseaux à l'action de substances vasoconstrictrices peut être réduite. En conséquence, les vaisseaux restent dans un état dilaté à la fois sous l'influence d'hormones endogènes (adrénaline) et après instillation du nez avec des agents vasoconstricteurs. Ainsi, la dépendance se développe.

Afin d'éviter toute complication avant d'utiliser tout médicament, familiarisez-vous avec les instructions.

Caractéristiques du traitement de la rhinite allergique

La rhinite allergique est une pathologie assez commune, qui touche environ 20% de la population. Cette maladie n'appartient pas aux maladies infectieuses et contagieuses, elle est déclenchée par divers allergènes. Le traitement principal consiste à éliminer tout contact avec des substances allergènes, mais cela n’est pas toujours possible. Traiter la rhinite allergique doit être complet. La thérapie comprend des antihistaminiques, des médicaments vasoconstricteurs et des prescriptions de médicaments traditionnels.

Formes de la maladie

La rhinite allergique peut être plus ou moins grave, et le tableau clinique en dépend.

  • Niveau facile - dans ce cas, en plus du rhume du patient, rien d’autre ne l’ennuie. Le sommeil et la performance ne sont pas du tout perturbés.
  • Degré moyen - avec cette forme de la maladie, la condition humaine est perturbée. Il n'y a pas de sommeil complet, l'activité diminue.
  • Sévère - sommeil gravement perturbé. La rhinite constante et d'autres symptômes d'allergies interfèrent non seulement bien dormir, mais aussi au travail.

En outre, la rhinite allergique est divisée en saisonnière et toute l’année. Dans le premier cas, toutes les manifestations d'allergie ne sont observées que pendant une saison donnée - par exemple, uniquement au printemps ou en été, dans le second cas, l'eau coule constamment du nez.

Avant de commencer à traiter la rhinorrhée, vous devez vous assurer qu'il s'agit d'une réaction aux allergènes, et non au rhume, car les symptômes sont très similaires.

Causes de la rhinite allergique

Les causes de la rhinite allergique chez les enfants et les adultes peuvent être diverses substances allergéniques. La pathologie la plus commune provoque de tels stimuli:

  • pollen de différentes plantes;
  • poussière de maison;
  • les insectes;
  • les animaux;
  • les champignons;
  • produits alimentaires;
  • certains médicaments.

La rhinite saisonnière est répétée chez les patients chaque année au même moment. Le plus souvent, des signes de rhinorrhée apparaissent au printemps, lorsque la plus grande partie des plantes commence à fleurir. Cependant, certaines personnes souffrent de rhinite non pas au printemps, mais en été et en automne, lorsque certains arbres et certaines céréales fleurissent.

La rhinite se manifeste toute l'année lorsqu'une personne est en contact constant avec des allergènes. Cela peut être de la poussière ou de la fourrure animale. Certaines personnes souffrent d'allergies à la nourriture sèche de poisson domestique, complètement inconscient de cela.

Avec une rhinite à longueur d’année, tous les symptômes de la maladie sont constamment présents. Il n'y a pas de périodes de rémission ni d'exacerbation. Dans ce cas, l'évolution de la maladie peut être exacerbée par l'inhalation d'air froid et les maladies respiratoires.

Si les deux parents de l'enfant souffrent de rhinite allergique, le risque de développer une telle maladie est élevé.

Symptomatologie

La rhinite allergique se manifeste par des symptômes très divers. Après le contact avec l'allergène peut se produire:

  • démangeaisons dans la cavité nasale, dans la gorge et sur n'importe quelle partie de la peau;
  • écoulement nasal sévère et éternuements;
  • larmoiement abondant.

Dans certains cas, après le contact avec des allergènes, le patient commence une forte attaque de toux, ressemblant à de l’asthme bronchique. À mesure que la maladie progresse, une congestion nasale, des maux de tête, des oreilles, des poches sous les yeux et une fatigue constante peuvent apparaître.

Le plus souvent, les premiers symptômes d'allergie apparaissent dans la petite enfance ou l'adolescence. Un adulte peut déjà révéler une certaine régularité entre certaines actions et l'aggravation de la rhinite. Ainsi, l'écoulement nasal peut augmenter après une promenade dans le parc, une visite à la bibliothèque ou un nettoyage.

La meilleure façon de traiter les allergies est d'éliminer tout contact avec des allergènes.

Diagnostics

Avant de prendre des médicaments pour la rhinite allergique, il est nécessaire de déterminer avec précision que les allergènes sont devenus la cause de la maladie. Les types d’enquêtes suivants peuvent être utilisés à cet effet:

  • Histoire minutieuse de la maladie.
  • Examen de l'oto-rhino-laryngologiste, qui comprend l'examen endoscopique de la cavité nasale.
  • Radiographie des sinus paranasaux.
  • Tests cutanés.
  • Diagnostic de l'allergie par analyse sanguine.
  • Test d'histamine nasale pour déterminer la sensibilité de la muqueuse nasale.

Dans certains cas, un test de provocation est prescrit avec différents allergènes pour identifier les spécificités de la maladie. Il convient de garder à l’esprit que ce test n’est réalisé que dans des cas exceptionnels.

L'examen est complété par des analyses de sang et d'urine. Selon l'analyse sanguine clinique, il est possible de déterminer la force d'une réaction allergique dans le corps.

Traitement de la toxicomanie

Traiter la rhinite allergique besoin complexe. À cette fin, des préparations médicinales et des recettes de médecine traditionnelle sont utilisées. Il existe plusieurs médicaments pour le traitement de la rhinite allergique. Ce sont des antihistaminiques, des gouttes et des sprays vasoconstricteurs ainsi que des hormones.

Médicaments antiallergiques

Dans le schéma de traitement de la toxicomanie comprennent nécessairement des antihistaminiques, à la fois une action locale et systémique. Le plus souvent, des sirops, des gouttes et des comprimés sont prescrits, bien que certains médecins préfèrent les sprays nasaux. Le médecin peut prescrire de tels médicaments:

Tous ces médicaments aident à éliminer rapidement les symptômes désagréables de la rhinorrhée - démangeaisons au nez, maux de gorge, éternuements et écoulement nasal.

Pour le traitement, essayez de trouver un remède contre la rhinite allergique de la dernière génération. De tels médicaments provoquent rarement des effets secondaires et ont un effet prolongé. Lors de la prescription de médicaments, prenez en compte l'âge du patient. De nombreux médicaments antiallergiques ne doivent pas être administrés aux enfants de moins de 6 ans.

Suprastin est rarement prescrit, car il entraîne somnolence et baisse de la concentration.

Cromoglycates

Il est conseillé d'utiliser des médicaments à base de cromoglycate de sodium. Ces médicaments sont utilisés dans le traitement de la rhinorrhée légère et modérée. Vous pouvez les enregistrer pour les adultes et les enfants. Les médicaments de ce groupe ont un effet cumulatif et ont un effet après environ une semaine d'utilisation régulière.

Médicaments vasoconstricteurs

Dans le traitement de la rhinite allergique ne peut pas se passer de médicaments vasoconstricteurs. Ceux-ci peuvent être des gouttes nasales et des pulvérisations. Ils aident à réduire la congestion nasale et à réduire la rhinite. Ces médicaments peuvent agir pendant plusieurs heures. Ces médicaments ne peuvent être utilisés que sur ordonnance d'un médecin et pas plus de 5 jours.

L'utilisation prolongée de gouttes vasoconstricteurs conduit rapidement à la dépendance. Dans ce cas, la personne ne peut plus se passer de tels médicaments.

Les hormones

Les sprays hormonaux sont souvent utilisés pour la rhinorrhée. Ils peuvent être prescrits si les antihistaminiques pour la rhinite allergique sont inefficaces. En règle générale, ce groupe de médicaments prescrits pour une maladie grave, lorsque le traitement classique ne donne pas de résultats tangibles.

Les médicaments hormonaux ne fonctionnent que localement, bien qu’en cas de surdosage ou d’utilisation prolongée, ils puissent être absorbés dans le sang. Cela peut conduire à un désordre métabolique et à une diminution du système immunitaire. L'utilisation incontrôlée d'hormones dans le traitement de la rhinorrhée peut entraîner la suppression des fonctions des glandes surrénales et le développement du diabète.

Il n'est pas souhaitable de prescrire des glucocorticoïdes aux enfants et aux personnes âgées.

Thérapie spécifique

Cette méthode permet au patient de récupérer de tous les symptômes d'allergies, car elle produit une tolérance à de nombreux stimuli. Un tel traitement est effectué uniquement à l'hôpital. Certaines doses d'allergènes sont administrées quotidiennement au patient, en les augmentant progressivement. Avant de se lancer dans un tel traitement, il est nécessaire de déterminer exactement quels allergènes conduisent au rhume.

Dans certains cas, en cas de pathologies ORL concomitantes, un traitement chirurgical peut être recommandé.

Quoi d'autre est utilisé dans le traitement

Souvent, les médecins prescrivent des pilules contre la rhinite allergique à base de montélukast. Ces médicaments appartiennent aux bloqueurs des récepteurs des leucotriènes et éliminent rapidement tous les symptômes de la rhinorrhée. Le plus souvent, les médecins préfèrent Singular et Singlon. Les médicaments sont produits sous forme de comprimés classiques et de pastilles à mâcher, ce dernier médicament étant destiné aux enfants de moins de 15 ans.

Les médicaments ont des contre-indications et de nombreux effets secondaires. Pour commencer le traitement avec ces médicaments ne peuvent être prescrits par un médecin. Prenez le médicament seulement une fois par jour. La durée du traitement est toujours déterminée individuellement par le médecin.

Les médicaments à base de montélukast sont prescrits pour le traitement de l'asthme bronchique. Dans certains cas, il est recommandé de les prendre avant une activité physique accrue.

Autres traitements

Avec la rhinite allergique, il ne suffit pas de prendre des médicaments. Pour se débarrasser des symptômes désagréables, vous devez suivre certaines recommandations.

Élimination des allergènes

Tout d'abord, vous devez essayer d'arrêter le contact avec des substances allergènes. Si vous êtes allergique au pollen, vous devez abandonner les promenades dans les parcs pendant la période de floraison active des plantes. Si vous êtes allergique aux poils d'animaux, vous devez refuser tout contact avec des chats, des chiens et d'autres représentants du monde animal.

Si vous êtes allergique aux champignons, évitez l’herbe tondue, les feuilles mortes et diverses pièces humides. Si la maison a des coins humides, il est nécessaire de procéder à un traitement spécial des murs.

Lorsque vous réagissez à la poussière, vous devriez jeter les textiles en excès dans la maison. Les tapis, les peluches et les lourds rideaux doivent être enlevés. Dans la pièce, vous devez souvent effectuer un nettoyage humide, en essuyant non seulement le sol, mais également toutes les surfaces.

Si la maison a un aquarium, vous devriez abandonner l’utilisation de la nourriture sèche, qui est très allergène.

Lavage de nez

Si vous êtes sujet aux allergies, vous devriez toujours vous rincer le nez. Pour ce faire, vous pouvez utiliser de l'eau de mer salée, isotonique et juste une faible solution de sel.

Les voies nasales sont lavées plusieurs fois par jour avec une seringue ou une théière spéciale. Grâce à ces procédures simples, il est possible d'éliminer les allergènes de la muqueuse et de les humidifier. La saumure élimine le mucus et empêche le développement de complications.

Pour nettoyer les sinus nasaux, vous pouvez utiliser des sprays et des gouttes spéciaux, vendus en pharmacie.

Maison propre

Dans de nombreux cas, la rhinorrhée peut être évitée simplement en maintenant la propreté de la maison. Tout d’abord, vous devriez vous débarrasser des tapis volumineux, des couvre-lits et des oreillers en duvet. En cas d'allergie dans la maison, les livres et fleurs supplémentaires doivent être retirés, car tous ces éléments attirent la poussière.

Ventilez la pièce de préférence le soir et après la pluie. Si vous êtes allergique au pollen ou aux peluches de peuplier, vous devez laver la moustiquaire une fois par jour. Par temps sec, vous devriez accrocher des feuilles imbibées d'eau aux fenêtres.

Recommandations utiles

Le meilleur remède contre la rhinite allergique consiste à éliminer tout contact avec des allergènes. Pour réduire le risque d'exacerbation de la rhinorrhée, vous devez suivre ces recommandations:

  • Retirer de l'alimentation tous les produits allergènes.
  • Ne marchez pas dehors pendant la journée pendant la floraison des plantes.
  • Essayez d'utiliser des vêtements fermés et des lunettes de soleil.
  • Après avoir marché dehors, vous devriez vous rincer le nez, vous gargariser et prendre une douche. Assurez-vous de vous laver les cheveux.

Les personnes allergiques ne peuvent prendre les médicaments que sur ordonnance d'un médecin!

La rhinite allergique est difficile à guérir, mais il est possible d’atténuer considérablement l’état du patient en éliminant le contact avec l’allergène. Des antihistaminiques et des gouttes vasoconstricteurs sont utilisés pour éliminer les symptômes désagréables.

Traitement de la rhinite allergique chez les adultes plus ou moins graves

La rhinite allergique n'est pas une maladie contagieuse devenue très courante récemment. La pathologie est causée par le processus inflammatoire de la muqueuse nasale, résultant de l'exposition à un irritant causal (allergène).

Le traitement de la rhinite allergique chez l'adulte doit être effectué rapidement, conformément au schéma nécessaire mis au point par l'allergologue traitant. Les méthodes de traitement et les médicaments sont sélectionnés après un examen approfondi du patient: tests sanguins, tests cutanés, examen de la composition du mucus nasal, inspection visuelle des voies nasales.

Schémas de traitement de la rhinite allergique

Il est nécessaire de traiter la rhinite allergique, afin d'éviter les complications, par exemple, le passage de la pathologie à l'asthme bronchique ou à la forme chronique, qui sera beaucoup plus difficile à éliminer.

Les mesures de traitement thérapeutique et de médicaments qui seront appliquées dépendent de la gravité de l'évolution de la maladie.

Les directives générales de traitement incluent:

  • surveillance de l'état de l'environnement (niveau d'humidité dans le salon, élimination des irritants sous forme de fumée de tabac, produits chimiques ménagers, plantes à fleurs);
  • rincer le nez;
  • corticostéroïdes par voie nasale;
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • comprimés antihistaminiques et bloqueurs de mastocytes;
  • immunothérapie.

Il est impératif d'éliminer les symptômes prononcés de la rhinite allergique afin de limiter le contact avec les irritants de cause à effet. Chaque forme de la maladie (légère, modérée et sévère) implique son propre régime de traitement, qui sera décrit plus tard.

Traitement doux

Ce type de rhinite est généralement diagnostiqué chez les patients atteints de la forme saisonnière de la maladie. Il dure plusieurs semaines. Par conséquent, il n’est pas nécessaire d’utiliser des médicaments puissants et des méthodes thérapeutiques.

Les médecins recommandent généralement le schéma thérapeutique suivant aux patients présentant une forme légère de pathologie:

  • Acceptation des antihistaminiques pendant 1 à 2 semaines avant le début de la période de floraison des herbes et des plantes (lors d'exacerbations, il est recommandé de boire des comprimés jusqu'à la fin de la saison).
  • Consommation de stabilisants membranaires de mastocytes.
  • Conduite rinçage nasal des allergènes de la surface de la muqueuse nasale. Pour ce faire, les patients sont encouragés à effectuer une procédure quotidienne de lavage du nez. Beaucoup sont limités
  • irrigation de la muqueuse avec des médicaments tels que Aqua Maris ou Marimer, cependant, lorsque la rhinite allergique est nécessaire pour éliminer complètement les allergènes et les virus des voies nasales et des sinus, il est donc souhaitable de procéder à un lavage en profondeur, fournissant un effet anti-inflammatoire et hydratant.
  • Anti-gouttes et sprays. Ils sont utilisés lors d'exacerbations de la maladie, éliminent le gonflement excessif de la membrane muqueuse, diluent l'exsudat épais et aident à le faire ressortir. Les vaporisations doivent être pulvérisées dans chaque narine 1 à 2 fois par jour, puis attendez que le médicament pénètre profondément dans l'épithélium et seulement ensuite expulser le mucus.

Parallèlement à la forme bénigne de la rhinite allergique, il est préférable de limiter complètement le contact avec les allergènes ménagers. S'il y a des animaux domestiques dans la maison, il est préférable de les donner à des amis, car la laine est un puissant irritant. Dans la maison, vous devez effectuer un nettoyage et une aération quotidiens par voie humide.

Après exposition à l'air, il convient de laver le pollen des cheveux, de laver le vêtement de dessus et de rincer le nez. Pendant la période de floraison, il est préférable de garder les fenêtres de la maison fermées.

Traitement modéré

En cas de rhinite allergique modérée, il est nécessaire de suivre les recommandations données aux patients présentant une pathologie légère. Les mesures thérapeutiques supplémentaires sont:

  • Humidité réduite dans le salon. Si le niveau d'humidité dans la maison dépasse 50-60%, cela crée un environnement favorable pour le développement et la croissance de moisissures (qui sont de puissants allergènes). Pour ce faire, vous devez réparer les robinets qui fuient, traiter les surfaces des murs et du sol avec des composés antifongiques, ventiler la pièce.
  • Extermination d'organismes nuisibles domestiques (rongeurs et cafards). En parallèle, vous devez vous débarrasser de la poussière contenant leurs déchets - urine, fèces, pellicules.
  • Révision du régime. Le menu de régime devrait contenir un maximum d’acides oméga-3, contenus dans le poisson, les graines de lin, les légumes, les fruits, les noix (en l’absence d’allergie aux noix).
  • L'utilisation de corticostéroïdes par voie nasale, en plus d'antihistaminiques et d'agents vasoconstricteurs. Ils réduisent le niveau d'inflammation, arrêtent la production accrue de mucus, soulagent le gonflement des tissus et permettent d'améliorer le sommeil et la qualité de vie en général.

Avec un larmoiement constant et le développement subséquent de la conjonctivite, il est recommandé d’instiller des antihistaminiques dans les yeux - Optivar, Livostin, Delitor.

Thérapie sévère

Lorsque la rhinite allergique survient sous une forme sévère, il est montré aux patients des méthodes de traitement radicales

  • utilisation constante d'antihistaminiques;
  • utilisation de gouttes et sprays hormonaux sous forme intranasale;
  • antagonistes de leucotriènes;
  • décongestionnants oraux;
  • consommation d'entérosorbants;
  • gouttes oculaires à base de corticostéroïdes, d'antihistaminiques et de composants anti-inflammatoires non stéroïdiens - pour faciliter diverses formes de conjonctivite;
  • immunothérapie.

Dans les cas graves, la procédure de plasmaphérèse est montrée - purification du sang, par la méthode de sa collecte et retour ultérieur de sa partie principale dans la circulation sanguine générale.

L'immunothérapie est une méthode d'injection pour traiter les maladies allergiques, basée sur l'introduction d'un stimulus de cause à effet dans le corps. L'utilisation de cette technique est indiquée chez les patients qui ne répondent pas à la prise de comprimés et qui sont prédisposés au développement de l'asthme bronchique.

Les médicaments et leur utilisation

Vous devez maintenant en dire plus sur les groupes de médicaments utilisés pour traiter la rhinite allergique sous différentes formes de fuite.

Étant donné que chacun des médicaments, dont nous traiterons, a ses propres contre-indications et effets secondaires, le traitement doit être effectué sous surveillance médicale stricte, vous ne pouvez pas les acheter et les prendre vous-même.

Le succès du traitement dépend non seulement de l'efficacité des médicaments et des procédures prescrits, mais également de la persévérance du patient, de son approche responsable, du respect de toutes les recommandations médicales et d'une coopération fructueuse avec le médecin.

Antihistaminiques

L'histamine est une substance chimique, sous l'influence de laquelle des anticorps sont libérés dans le corps du patient, qui réagit de manière aiguë à l'allergène entré. Cette réaction est la base des maladies allergiques, y compris la rhinite. La prise d'antihistaminiques a pour effet de soulager les démangeaisons, les éternuements et la congestion nasale.

Ce groupe de médicaments est divisé en médicaments de première et deuxième génération.

Antihistaminiques de première génération:

Ces médicaments sont de moins en moins prescrits par les médecins au cours du traitement des maladies allergiques, car ils ont de nombreux effets secondaires, dont la somnolence, l’inhibition des réactions nerveuses, la perte de concentration, contrairement aux médicaments de deuxième génération, plus préférés.

Le groupe de deuxième génération comprend:

Outre les préparations énumérées, des comprimés contenant non seulement des antihistaminiques, mais également des anti-œdémateux, par exemple, Semprex D, sont également utilisés pour traiter la rhinite allergique.

Il existe des antihistaminiques intranasaux pour le traitement de la rhinite saisonnière (Dimista, Patanaz, Astelin), mais leur efficacité est inférieure à celle des sprays à base de corticostéroïdes et ils provoquent également de la somnolence.

Il est nécessaire de préciser que la prise d'antihistaminiques peut contribuer à l'épaississement de la sécrétion muqueuse dans le nez, ils perdent leur efficacité avec le temps et doivent être remplacés par d'autres, dont certains provoquent des effets indésirables, notamment si la dose recommandée est dépassée.

Gouttes hormonales et sprays

Les corticostéroïdes nasaux sont considérés comme le moyen le plus efficace de contrôler les symptômes de la rhinite allergique modérée et grave, ils réduisent l'inflammation provoquée par une réaction allergique. Ils sont utilisés individuellement ou en association avec des comprimés du groupe des antihistaminiques de 2e génération.

Avantages des corticostéroïdes intranasaux:

  • soulager l'inflammation;
  • arrêter la production excessive de mucus par l'épithélium ciliaire;
  • améliorer le sommeil nocturne;
  • réduire le niveau d'anxiété quotidien chez les patients atteints de rhinite allergique chronique;
  • prévenir la formation de tumeurs polypeuses dans les voies nasales et les sinus.

Les corticostéroïdes nasaux sont de puissants anti-inflammatoires. Le plus souvent, les médecins prescrivent des médicaments Nazakort, Nasonex, Dimista, Flonaz, Bekonaze, Rinokort, Omnaris, Fliksonaze. Ces médicaments sont basés sur les principes actifs suivants: béclométhasone, flunisolide, triamcinolone, fluticasone, mométasone, azélastine.

Parmi les effets secondaires de la nature locale, on peut citer l'apparition de brûlures et de démangeaisons dans les narines, d'éternuements, de maux de tête aigus, de saignements nasaux.

Les stéroïdes nasaux ne sont pas recommandés pendant la grossesse ni lors de l'exacerbation de maladies infectieuses chroniques.

Le glaucome est un effet secondaire distinct de l'utilisation prolongée de corticostéroïdes. Les patients doivent régulièrement vérifier leur vue.

Stabilisateurs membranaires mastocytaires

Ce groupe de médicaments est largement utilisé pour traiter la rhinite allergique légère à modérée. Cette catégorie de médicaments comprend le kétotifène et les dérivés de la cromone (nédocromil et acide cromoglycique).

Le principe d'action de ces médicaments est d'inhiber le processus de libération d'histamine et d'autres substances par les cellules (en particulier les graisses).

Ainsi, leur réception aide à prévenir l’exacerbation de la rhinite allergique à la suite de la pénétration d’un irritant dans le corps, après un effort physique excessif et au contact d’allergènes ménagers.

L'utilisation régulière de médicaments réduit la fréquence et la gravité des allergies, empêche l'obstruction des voies respiratoires, supprime les récepteurs à l'histamine.

Enterosorbents

Comment traiter la rhinite allergique avec des médicaments de ce groupe? Le fait est que leur consommation régulière aide à débarrasser le corps des toxines et des scories (déchets produits qui s'accumulent dans l'intestin pendant de nombreuses années).

Au fur et à mesure que les défenses corporelles du patient s'améliorent, la capacité d'absorption des autres médicaments utilisés pour traiter les maladies allergiques s'améliore.

Le plus souvent, les médecins recommandent de prendre les médicaments suivants:

  • Smecta est un agent efficace à action adsorbante. Favorise l'élimination des toxines, des agents pathogènes, des virus, des substances nocives et des bactéries du corps. Il stabilise la membrane muqueuse du tube digestif, lie les composés toxiques et favorise leur élimination du corps avec les selles.
  • Enterosgel - gel enterosorbent, qui absorbe et élimine du corps les substances toxiques de poids moléculaire moyen, les poisons, les sels de métaux lourds, les bactéries, les allergènes alimentaires et autres toxines endogènes et exogènes. Non absorbé dans le tube digestif, aide à restaurer la flore microbienne normale.
  • Lactofiltrum - contribue à l'élimination du tractus gastro-intestinal de l'urée, des éléments putréfactifs, des produits de décomposition des graisses et des glucides, des toxines et des scories. Sa composition contient non seulement des sorbants, mais également des prébiotiques, ce qui permet de rétablir l'équilibre de la flore bénéfique dans l'intestin.

Il est nécessaire de préciser que la consommation de médicaments de ce groupe doit être effectuée selon un régime particulier et séparément des autres moyens de traitement complexe par voie orale, car certains d'entre eux réduisent la digestibilité et les effets de leur utilisation.

Désensibilisation

D'une autre manière, cette méthode s'appelle l'immunothérapie. Il a déjà été brièvement mentionné que la technique est utilisée pour traiter les patients atteints de rhinite allergique sévère et repose sur l’injection d’injections avec une certaine quantité de stimulus. Il est nécessaire de parler de cette méthode de traitement plus en détail.

Les maladies allergiques sont basées sur la sensibilité accrue du corps à certains stimuli qui l’affectent périodiquement, en pénétrant à l’intérieur et à la surface des muqueuses nasales. En modifiant la réactivité accrue du système immunitaire, vous pouvez éliminer les manifestations prononcées de la maladie.

Au cours du traitement, une certaine dose de l'allergène est introduite dans le corps, en l'augmentant progressivement, l'habituant ainsi à la présence d'un irritant et à la cessation d'une réaction violente. L'allergène peut être injecté par voie sous-cutanée (la méthode la plus appropriée) et instillé dans les yeux ou le nez, ainsi que par voie orale ou sublinguale (par résorption sous la langue).

Chaque jour, le patient reçoit de 0,1 à 0,8 mg d'irritant, puis la dose augmente progressivement. La durée du traitement est déterminée par le médecin en fonction de la gravité du tableau clinique, de la forme de rhinite allergique saisonnière ou annuelle, ainsi que du type de stimulus.

Des doses d'entretien d'injections peuvent être nécessaires pendant 3 ans, mais la méthode permet d'atteindre un état de rémission stable.

Les contre-indications à la désensibilisation sont:

  • un résultat positif obtenu lors des tests de réaction cutanée - chez ces patients, une réaction inattendue à l'introduction du stimulus est possible;
  • essoufflement;
  • maladies chroniques du système pulmonaire, asthme bronchique incontrôlé;
  • utilisation à long terme de médicaments bêta-bloquants.

L'immunothérapie d'urgence implique l'administration de plusieurs doses d'un allergène par jour pendant 3 à 5 jours consécutifs. Grâce à des modifications spéciales, le risque de réactions graves à une forte dose d'irritant est réduit.

Cette méthode de désensibilisation implique une surveillance continue du patient. Prendre des antihistaminiques et des stéroïdes pendant l’immunothérapie peut réduire le risque de réaction à la procédure.

Échange de plasma

La plasmaphérèse membranaire est une méthode de nettoyage du sang, utilisée pour les formes modérées à sévères de rhinite allergique, grevée d'une diminution significative de l'immunité.

Au cours de la procédure, une certaine quantité de sang est prélevée sur le patient, dont la majeure partie est ensuite renvoyée dans un état débarrassé des toxines, des composés biologiques nocifs, des lipides athérogènes, des produits de décomposition. En raison de cet effet, il est possible d'accroître la résistance du corps à la pénétration d'allergènes, de virus et de bactéries, d'améliorer les propriétés du sang, de nettoyer les cellules des toxines et des irritants nocifs.

Le filtre à membrane est perçu par le système immunitaire comme un sujet antigénique étranger, grâce à quoi sa partie endormie est activée, augmentant sa résistance et sa résistance avant une attaque d'allergènes.

Dans le corps, il y a toujours un groupe de cellules immunitaires hyperactivées qui supportent une réaction inflammatoire et allergique chronique, leur fonction est plus destructive que protectrice.

Lors du passage à travers le filtre, ces cellules se déposent à la surface de la membrane, de sorte que lors du passage à travers l'appareil, le système immunitaire est équilibré.

À des fins thérapeutiques, le patient doit subir 3 à 5 séances de plasmaphérèse. Grâce au matériel moderne sur lequel le sang est nettoyé, il est pris en petites portions (pas plus de 10 ml), la filtration dure quelques secondes et revient sous une forme purifiée. La durée totale de la session est de 60 minutes. Pendant cette période, vous pouvez effacer 30% du volume sanguin total.

Au cours de la première séance, le sang est nettoyé des toxines et des allergènes. Au cours de la deuxième séance, les substances pénétrées dans le sang par le liquide intercellulaire sont éliminées et, au cours de la troisième procédure, elles sont nettoyées au niveau cellulaire.

Prévisions

Les médecins s'accordent pour dire qu'il est impossible de guérir une rhinite allergique comme toutes les autres réactions une fois pour toutes, ces pathologies étant des réactions du système immunitaire. La situation est aggravée par le fait que la maladie, ou plutôt sa tendance, peut être héritée. Cependant, il est tout à fait possible de limiter l'intensité des manifestations de la rhinite allergique, menant un mode de vie à part entière et adhérant à une nutrition adéquate.

Si le diagnostic a été posé à temps et si le traitement a été effectué en complexe, avec l’utilisation des médicaments nécessaires et la réalisation de procédures pour immunothérapie, échange plasmatique et autres activités, le pronostic pour le traitement de la rhinite allergique sera favorable.

Le strict respect des recommandations médicales, la coopération avec un médecin, la prévention des allergies et la limitation du contact avec les irritants sont les conditions essentielles pour que le corps soit en état de rémission stable et pour prévenir les rechutes.

Le traitement de la rhinite allergique devrait traiter avec un allergologue. Si, au cours de l'examen de pathologies concomitantes de nature chronique, infectieuse ou auto-immune, le patient doit suivre un traitement par un spécialiste étroit, les réactions allergiques étant aggravées dans le contexte d'une immunité affaiblie et de maladies chroniques. Le traitement doit être basé sur une approche intégrée. Après un traitement, il est conseillé au patient de suivre un régime dont le suivi est effectué par un diététicien.